34
Commentaires

Impôts : Lagarde rentre à la niche

Derniers commentaires

Bravo pour l'enquête et le titre, digne du Canard enchaîné !
Voici 10 niches fiscales (sources Journal du Net) :
- Vendre son cheval de course sans payer pour les plus-values
- Pas d'impôt sur les revenus pour les prix littéraires (Nobel ou Goncourt, les lauréats de prix littéraires, artistiques ou scientifiques, sont exonérés d'impôt sur les revenus que leur rapportent ces distinctions)
- Les bénéfices issus de la culture de la truffe s'apprécient sans impôt (L'objectif de cette mesure fiscale est de tenir compte de la spécificité de la culture de la truffe. En effet, un chêne truffier reste généralement improductif pendant plusieurs années (dix à vingt ans) après sa plantation)
- L’Ile de beauté comporte des avantages fiscaux, parmi lesquels l'exonération de taxe foncière pour les terres agricoles
- Un crédit d'impôt pour les employeurs qui encouragent leurs salariés réservistes (Afin d'encourager les entreprises privées à permettre à leurs salariés d'être réservistes pour l'armée française, l'Etat a mis en place en 2005 un crédit d'impôt sur les sociétés. Il est égal à 25 % de la différence entre le montant du salaire brut journalier du salarié versé par l'employeur lors des opérations de réserve se déroulant hors congés, repos hebdomadaire et jours chômés et la rémunération brute journalière perçue au titre de militaire réserviste)
- Reconvertir un débit de boissons sans payer d'impôts sur les plus-values (les plus-values réalisées à l'occasion de la reconversion des débits de boissons sont totalement exonérées d'impôt, au même titre que les dépenses d'aménagement effectuées dans ces circonstances sont entièrement déduites de l'impôt sur les sociétés. Cette mesure fiscale coûte un million d'euros par an à l'Etat)
- Une TVA très réduite pour la recette des nouveaux spectacles (La TVA à 2,1% s'applique aux recettes réalisées aux entrées des 140 premières représentations théâtrales d'œuvres dramatiques, lyriques ou musicales, de variétés nouvellement créées ou d'œuvres classiques avec une nouvelle mise en scène ainsi que de spectacles de cirque comportant exclusivement des créations originales)
- Les journaux et les magazines profitent aussi d'une TVA à 2,1%
- Les taxis et les ambulanciers peuvent faire le plein sans payer toutes les taxes (dans la limite d'un quota de 5.000 litres de carburant par an. Ce plafond est porté à 9000 litres pour le GPL)
- Les travaux pour les monuments aux morts sont exonérés de TVA

Depuis la loi de finances de 1980, les dépenses fiscales ("niches fiscales") sont publiées chaque année dans le fascicule budgétaire des "voies et moyens" annexé au projet de loi de finances. La nature et le coût des dispositions dérogatoires en matière fiscale qui impliquent un coût pour le budget de l'Etat sont parfois indiquées. Ces dépenses fiscales sont mises en place à des fins d'incitation économique ou d'équité sociale, les règles d'imposition ont toujours connu des dérogations afin d'alléger la charge fiscale de certaines catégories de contribuables ou d'opérations.
Comprends pas . Si elle rentre dans la niche , elle ne peut plus la monter , Lagarde ?
Oui, il semble bien que Christine Lagarde soit courageuse, point téméraire.

Le lobbying de ces grands groupes, de ces grands patrons étant fait directement à domicile, dans les dîners en ville, par les petits amis ou petites amies la tête sur l'oreiller,

la niche ne saurait être mise en péril.

On a les amis qu'on peut, n'est-ce pas.


http://anthropia.blogg.org
Le délais de trois semaines n'aurait-il pas pu être réduit ? Il me semble que dans le Riposte ou Mme Lagarde est invitée, elle parle encore de ces niches fiscales (en revanche je ne me souviens plus du nombre).

Et il viennent d'où ces 50 milliards ?
Ici je ne voudrais pas disserter sur le fond du sujet, c'est clair comme de l'eau de roche (les riches à la niche... non, je plaisante c'est pour la rime), mais plutôt sur la forme.

J'aime bien ce genre de montage : court, efficace, le avant/après, les ponctuations écrites. C'est assez inspiré des petits montages que réalisent beaucoup de "non professionnel" depuis quelques mois et que l'on trouve sur internet, le label ASI (qualité des images et référence) en plus.
On oublie un point fondamental.

En septembre, Claude Guéant,secrétaire général de l'Elysée, avait justifié l'existence des niches fiscales.

http://www.lecourant.info/spip.php?article1178

Bizarrement, cette info exclusive dénichée par un journaliste de talent (:-D) n'a pas été reprise.....
Vous n'avez jamais remarqué?
Quand vous parlez politique à un "riche", il vous ouvre les yeux ! Le vrai discriminé dans la société, c'est lui ! Il a travaillé dur toute sa vie... Du lycée privé où les conditions étaient difficiles et strictes, puis l'appartement d'étudiant bien trop vaste pour être ordonné, jusqu'au métier stressant à la fin de son master ou de son doctorat...

Ce métier est difficile pour lui, et tout l'argent qu'il gagne, il voudrait en profiter. Mais on lui vole TOUT (renseignez vous, demandez-lui : le riche n'est pas simplement ponctionné sur son salaire, on lui vole TOUT!!! oui, vous avez bien entendu, TOUT... Puisqu'il vous le dit...).
Evidemment, il a du mal à joindre les deux bouts... A un point tel que les vacances traditionnelles de l'été devront être passées dans un hotel trois étoiles à la piscine trop petite, ou que son enfant n'aura pas la télé HD en même temps que la Playstation 3 pour ses bonnes notes au brevet blanc de la troisième.

Le riche paie bien trop d'impôts... Il est obligé de troquer son 4x4 par une audi qui consomme moins (oui, lui aussi est touché par le problème du pouvoir d'achat).
Et à coté de lui, il voit tous ces feignants, ces assistés qui ne paient même pas d'impôts et qui ont forcément la belle vie... Ah les salauds!!!

Alors ces menaces de supprimer les niches fiscales, ou même de les plafonner, vous ne trouvez pas ça injuste? Mettez vous à leur place, ne serais-ce qu'une minute!
Egoïstes !

Heureusement que Nicolas Sarkozy a raisonné sa ministre en privé. Pour qui elle se prend à la fin? Pour une bolchévique?
A la niche ! Des milliers de riches retenus dans des niches. En France, Aujourd'hui ! Avec toute leur famille en plus !
Et ce gouvernement qui ne fait rien pour les en sortir...
Quel scandale, quand je pense qu'on moquait les autrichiens et leurs caves.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.