31
Commentaires

Il y a deux mois, les masques "inutiles" : "On n'est pas au Japon!"

Avec deux mois de décalage, nous revenons régulièrement sur la tonalité de la conversation de l'information continue. Pour que l'on puisse mesurer à la fois le degré de lucidité des médias à l'époque, et le chemin parcouru.

Commentaires préférés des abonnés

Heureusement que ce n'est pas eux qui ont vu arriver le SIDA :/
"'Pas besoin de préservatif, éjaculez dans votre coude."

Merci pour ce petit retour en arrière (et pour toutes vos émissions).

Maintenant qu'on demande aux instits en maternelle de porter le masque et qu'on leur impose d'empêcher les enfants de vivre, vous pourriez nous faire un retour en arrière sur les en(...)

Je me pose une question. Il y a eu une loi qui interdit de cacher son visage dans l'espace public. Est-elle abrogée,  suspendue?  Alors risque-t-on d'être verbalisé en portant un masque.

Derniers commentaires

Je trouve ces séries d'articles absolument excellents.
Car s'il y a bien un soucis que j'ai pu observer dans mon cercle, c'est l'oubli, permanent.

Je le constate toutes les semaines, peut être même tous les jours, parce que je n'ai pas la télé chez moi, et ne suis apparemment pas noyé sous les infos pléthoriques (et inutiles ?) comme tout le monde.
(même si je ne suis pas épargne, je pense, bien sûr)
Les gens se contredisent eux même et virent de position si vite, en oubliant toujours tout à mesure.

Ce genre d'articles pour conserver un minimum de vision d'ensemble devraient être un exercice obligatoire, sur toutes les chaines.
Mais c'est déjà excellent d'avoir cela ici, pour voir ce qui était juste, ce qui était faux, et surtout le ton et la lucidité, effectivement.

Point commun à tous les discours entendus : le masque ne vous protège pas.


Déjà, c'est un peu discutable.


Mais c'est surtout pas le gros intérêt du masque (même mal mis, même souillé, même tripoté) : c'est de protéger les autres quand on parle, éternue ou tousse.


Que les politiques jouent aux cons, bon, on est habitué. Mais ces médecins invités ou habitués des plateaux TV, qui n'en parl(ai)ent pas : MERDE ! Faut les réinviter et les foutre face à leur propos et leur responsabilité. Et des excuses, a minima devant la France entière.


Cette vidéo date a été enregistrée le 4 mars, donc 2 semaines avant toutes ses conneries entendues, donc ils ne pouvaient pas dire qu'ils ne savaient pas : https://www.youtube.com/watch?v=nWRKNKnt0ig&feature=youtu.be 


Pour les pressés, la partie sur  les masques : https://youtu.be/nWRKNKnt0ig?t=2331

Merci pour ce travail de mémoire médiatique. Qui nous montre à quel point la communication gouvernementale et médiatique  LREM auront pris les français/se pour des pigeons.

« le docteur Jean-Pierre Thierry, (...) expliquait par exemple sur BFMTV le 17 mars que les pays s'en sortant le mieux face à l'épidémie étaient ceux qui demandait à leur population de sortir avec des masques, même sans être malade.  »


Faudrait voir quand même à ne pas confondre causalité et corrélation. La simple information que les pays  qui s'en sortent le mieux face à l'épidémie sont ceux où les gens sortent masqués ne prouve pas que c'est le port du masque qui endigue le mieux.

Une petite recherche "différence causalité corrélation" sur votre moteur favori vous fournira de quoi creuser tout ça (la mienne vient de me faire découvrir sur ce sujet le sophisme "cum hoc ergo propter hoc" que je m'empresse de noter pour le ressortir dans mes soirées en ville, avec bien entendu port du masque etc).

En marche vers l'état policier, la suite. 

A présent, des caméras identifient si vous portez ou non un masque.  

Toujours pour notre bien.

La CNIL n'y voit rien à redire, comme à son habitude.

Ce pays m'inquiète.

En fait de nouveau depuis Molière. Des médecins qui peuvent dire aujourd'hui le contraire de ce qu'ils disaient hier tout en affirmant qu'ils auront raison demain.

Méfions nous des sachant.

Comme la grande majorité, je pense, j'ai aussi halluciné de ce retournement sur la nécessité ou non des masques. 

Mais comme souvent entre le noir et le blanc il y a souvent des nuances de gris et ce billet m'a fait nuancer mon point de vue :   LE GOUVERNEMENT FRANÇAIS A-T-IL MENTI SUR LE PORT DU MASQUE ?

Le virus H1N1 a été un tueur de masse. Pourquoi nos autorités n'ont pas eu l'idée de se renseigner sur la lignée des virus antérieurs qui ont sévi et comprendre qu'un minus qui  a tué entre 200 000 et 300 000 personnes doit être surveillé ainsi que ses cousins du même acabit ? L'Europe compte à ce jour plus de 162 000 morts du Covid 19 sans compter les petits pays.. Qui sont les vrais tueurs ?

Heureusement que ce n'est pas eux qui ont vu arriver le SIDA :/
"'Pas besoin de préservatif, éjaculez dans votre coude."

Merci pour ce petit retour en arrière (et pour toutes vos émissions).

Maintenant qu'on demande aux instits en maternelle de porter le masque et qu'on leur impose d'empêcher les enfants de vivre, vous pourriez nous faire un retour en arrière sur les enfants de soignants, pompiers, policiers lorsqu'ils étaient à l'école au plus fort de l'épidémie ? Et comparer avec aujourd'hui ?

Ce qui se passe en ce moment dans les maternelles me choque au plus haut point, je suis trouve ça abominable.

Je me pose une question. Il y a eu une loi qui interdit de cacher son visage dans l'espace public. Est-elle abrogée,  suspendue?  Alors risque-t-on d'être verbalisé en portant un masque.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.