67
Commentaires

Ici Paris, France Dimanche : comment ces magazines fabriquent des Unes bidons

Et si on prenait des nouvelles de Michel Sardou, Evelyne Dhéliat, Patrick Sébastien ou encore Pernaut, Johnny, Carla et Anne Sinclair ? Il ne faut pas se mentir, vous êtes inquiets. Chaque semaine, en passant devant les kiosques, vous apprenez la triste nouvelle : un drame, une maladie ou une disparition... Des "scoops" signés Ici Paris et France Dimanche, des magazines que personne n'achète bien sûr mais qui se vendent pourtant à plus de 300 000 exemplaires chacun.

Derniers commentaires

Nooooooon ! Je ne savais pas tout ça !!!!
Je comprends mieux pourquoi j'ai toujours l'impression qu'ils sont morts ou qu'ils ont un cancer ces people. Je pase mes soirées à dire "il est pas mort, lui ?", parce que, les unes, forcément, je les vois, mais je m'arrête là... Ah lala !

Moi aussi je joue :

SEBASTIEN ROCHAT - LA REVELATION : on l'a obligé à tuer un génie.
Drame terrible dans la vie du journaliste. Il avait pourtant réussi de main de maître. Le succès était là. Mais en plein soleil, il faut toujours craindre l'orage ; les nuages s'amassent sur ce paysage radieux. Son chef, et ami, dont nous tairons le nom par pudeur, lui annonça cette douloureuse nouvelle il y a plus d'une année à présent : "Seb (c'est le surnom affectueux qu'il lui donne - ndlrf), il va falloir en finir avec Sherlock." Tout était dit. Le jeu devait se terminer. C'est ainsi que par une belle nuit d'été, Sherlock a été tué. Le mal était double : la perte était lourde ; mais la culpabilité également. Plus rien ne sera plus désormais comme avant, dans la vie de Sébastien Rochat. Rongé par le doute et l'angoisse, il tente de survivre au drame. Heureusement, ses lectures quotidiennes d'Ici Paris et de France Dimanche lui permettent de se sentir moins seul : dans l'adversité, il parcourt au hasard des pages les déboires de ses congénères...
Et sinon, au sujet du racolage journalistique.
J'ai cru entendre que morandini avait déclaré qu'il donnerait les résultats partiels des élections contrairement à la loi sur le sujet.
Ce "journaliste" veut sans doute profiter de la courte mémoire de millions de français, qui ont déjà oublié qu'il avait fait le même coup en 2007, pour enfin dire qu'il n'en ferait rien juste la veille des élections !

Est ce que @SI aurait cette histoire dans ses archives par hasard ?
Excellent ! :)
Il y a les titres de yahoo actualité aussi, tout est fait pour vous faire cliquer
http://fr.yahoo.com/

un petit test maintenant donne:
* La femme qui fait trembler l'amérique.
* Enceinte de 8 mois elle concourt au JO
* La triste allusion de jean marie le pen.
Etc etc.

Ne me demandez pas ce que ça cache, je ne clique jamais par principe, au début ça m'agacer térriblement, mais aujourd'hui ça m'amuse.
J'ai un pote qui a fait des piges pour ce genre de canards (France Dimanche en l'occurence) : ça paie les factures quand y'a pas mieux à se mettre sous la dent, et ce sont des journaux qui paient plutôt bien en plus. Il m'avait même fait une présentation des méthodes de travail très proche de l'article de S. Rochat, ça m'a fait sourire.
Est-ce qu'ils agissent ainsi parce que ça attire les amateurs de people, et que s'ils disaient des réalités ou des informations s'en approchant, ils risqueraient des procés. Ainsi ils sont tranquilles.. C'est une variante pauvre de la presse people.
Excellente chronique. Je dois avouer que je ne lis presque jamais ces magazines (sauf les rares fois où je suis chez le coiffeur et si, par malheur, j'ai oublié ma propre lecture), mais je peux difficilement échapper aux manchettes et récemment, je commençais à me demander comment autant de drames pouvaient frapper des individus en si peu de temps. Surtout des individus qui sont quand même sensés être à l'abri de toutes sortes de drames ou d'épreuves et qui ont largement de quoi se payer des psys, des coaches, des gourous ou des médiums personnels! Maintenant, je comprends un peu mieux! ^_^

Mais, je dois avouer que les "malheurs" qui frappent les stars ne m'intéressent pas plus que les malheurs qui frappent le commun des mortels dans le monde entier! Du coup, même les couvertures les plus raccoleuses ne m'ont jamais persuadées de simplement feuilleter ces magazines en kiosque et encore moins de les acheter.
Mais quoi? Va-t-on finir par les absoudre comme si c'était anodin et que la fonction distrayante effaçait tout effet railleur et destructeur envers la vraie presse?

Dans les années 90 un journal dont je ne me souviens plus le nom était rempli d'articles du style "il se pend avec son papier toilette". C'était comme les mots croisés géants, la mise en commun en salle de repos s'imposait. À lire tout seul c'est moins rigolo, je me demande bien pourquoi ce besoin de prendre à témoin quelqu'autre qu'on n'est pas dupe. Je fumais ma clope à côté, à l'époque c'était autorisé. Et on se tourne vers moi: "David Copperfield, tu connais?" et ma grande capacité à ne rien comprendre en direct live a fait que j'ai répondu "je l'ai pas lu, non" m'apercevant à la minute où je le disait qu'il y avait méprise. Un réflexe idiot me faisant remettre vite fait toutes les faces du rubik cube de la même couleur alors que j'étais en train de glisser un tourne vis entre les petits cubes pour voir si il était vert sur toutes les faces le petit cube, tout ça mentalement. Bref, j'ai voulu faire semblant de suivre, mais je suis incapable de ranger les couleurs de toutes les faces d'un rubik cube. Et bien personne ne m'a remis les idées en place. Personne n'a dit "non pas le livre".

Au bout d'un moment les vraies références se perdent. Celles sur lesquelles on s'est appuyé pour construire le rire. Pour la presse, en référence on a les gros titres des événements importants qui font vendre, les récits avec des détails, qui listent les faits pour vous mener habilement à une conclusion d'autant plus tendancieuse que le reste avait l'air factuel. La presse écrite est victime de ces journaux, car elle croit que ce sont les titres chocs à propos de tout, copiés sur ces journaux, qui font vendre, jusqu'à se nier elle-même.
[large]La Suisse attaque la gauche française[/large]
En effet, Martine Aubry, première secrétaire du PS, a été victime d'un grave accident domestique juste avant sa présentation des voeux 2009. Il semble qu'elle s'est pris un coup de bic dans l'oeil qui a mené à une hospitalisation et a fait tragiquement basculé sa vie. Et nous savons que la marque est possédée par la famille Bich, qui s'est exilée en Suisse pour profiter du forfait fiscal. Ainsi la revanche des paradis fiscaux sur le socialisme est en marche !
Très drôle...

Cela me rappelle une chronique de Carlier sur Inter il y a quelques années, une chronique au ton résolument dramatique où il apparaissait, au fil du papier, que Michel Sardou avait été violemment agressé. Et Carlier de faire cette révélation en écho à la une d'Ici Paris... et de conclure enfin par l'extrait du papier incriminé : "Au Fou du Roi, Sardou a été violemment agressé par Guy Carlier..." ! Agression toute relative il est vrai, puisque la spécialité de Carlier était, lorsque son papier était un peu aigre-doux sur l'invité, de terminer par un ode à son talent et à un ultime panégyrique avant de rendre l'antenne... ha, lorsqu'il s'agissait de tailler quelqu'un qui n'était pas présent en plateau, là, on la retrouvait l'ironie mordante du chroniqueur sans concession... Et effectivement, l'agression à l'endroit de Sardou s'était achevée plutôt dans la guimauve et les éclats de rire...

Alors, pour mémoire, voici la chronique la plus violente à l'endroit d'un invité en promotion qu'il m'ait été donné d'entendre... c'est du brutal ! 'est évidemment Desproges, et la "victime" en était Roger Coggio, réalisateur qui se contentait d'adapter poussivement pour le cinéma Beaumarchais ou Molière pour les élèves des écoles... REGALEZ-VOUS : Coggio ne s'en est jamais relevé (là, j'exagère, mais bon...)

http://www.youtube.com/watch?v=KOo4mr8SAUA
Drame à @si.

Sébastien Rochat : le sort cruel.

Tout allait bien dans la vie de Sébastien : l'amour, l'eau fraîche, le pain. Un poste de journaliste, qui fait des envieux. Mais la vie est parfois cruelle, et celle-ci n'a pas manqué Sébastien. Homme solide, homme de coeur, de convictions, qui s'est toujours dévoué à la tâche. Le journaliste hors pair d'Arret sur images a été frappé par une terrible et sordide affaire de règlement de comptes journalistiques. Son collègue direct, Dan Israel, est jaloux. Jaloux de ses compétences, jaloux de son talent. Et celui-ci a manigancé un plan diabolique pour attaquer, enfoncer Sébastien, et manipuler son entourage. Dans un terrible élan de haine, Dan a forcé Sébastien à écrire un article sur les Une de France Dimanche.

Pire encore, il l'a forcé a acheter des numéros en kiosques, jusqu'à se ridiculiser devant les passants.

Terrible. Terrible attentat commis à son encontre. Sébastien est entre la vie et la mort. Et son agresseur ne sera jamais inquiété par la justice...
Et les "vrais journaux" qui fabriquent des unes bidon? On a parlé vite fait de la une du Monde sur "les jeunes qui pourraient choisir Le Pen" mais il doit bien y en avoir d'autres, non?

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

ils ont le mérite de ne pas faire de sensationnelle, les effets flop dans l'eau, je trouve ça marrant, pour le prix, on l’achète, enfin pas moi, ma sœur est friande de ce genre de magasine, je feuillette et bien, la seule chose qui me vient à l'esprit, c'est qui sont comme nous, il n'y a rien à dire, et le magasine essaie de faire monter une sauce, et ça marche à chaque fois.
Peut-être vaut-il mieux en rire comme vous le faites (Sébastien et les commentateurs), mais ça fait froid dans le dos.
Ça me fait penser au film de R. Benigni: "La vie est belle". Avec mille points vous gagnez un char d'assaut (Dassault).
Désolé de casser l'ambiance.
Y a pas que les magazines people qui font des unes bidons !
Allez voir le dernier documentaire en ligne de Pierre Carles : "DSK, Hollande, Etc."
Espérons qu'@SI en dira au moins un mot ou fera une brève c'est absolument gigantesque, Apathie, Joffrin, Demorand, Szafran, tous étrillés pour avoir organisé des mois durant une propagande échevelée à coups de sondages bidons et d'éditos partisans.
Pour ceux qui se demandaient pourquoi Marianne avait joué la fausse transparence quant aux orientations de ses plumitifs, l'explication est là, c'était pour échapper au ridicule !
Jamais lu ces journaux, mais ça à l'air bien fendard ! Ca m'a donné envie d'en acheter un pour voir. C'est lequel le mieux dans le genre ?
Et c'est pas mal écrit je trouve.
Du coup, c'est pas de la caricature votre truc si j'ai compris. C'est un espèce d'hommage à ces journaux.
Rassurez moi, les "journalistes" de ces journaux sont bien au second degré n'est-ce pas ?
D'ailleurs c'est simple à vérifier. Quand y a un vrai "drame", ils ne vont pas ça si ? Remarquez ils pourraient le faire aussi au second degré. Mais ce serait du Hara Kiri carrément alors !
Du calme : ma pauvre mère (à qui une voisine repassait les vieux France-dimanche), bien que lisant peu et se tenant peu au courant de la course du monde, avait pigé le truc et s'en amusait ! Comme quoi, même les clientes du coiffeur du coin ne sont pas dupes et prennent ça au deuxième degré. Heu ! Enfin j'espère…
D'ailleurs, c'est plutôt rigolo (il n'est que de voir les réactions ironiques dans ce forum) !
Ah mais elles sont mythiques ces unes!
"Patrick Bruel lutte contre la maladie" où on apprenait qu'il avait fait un don à la lutte contre le cancer.
Si on creuse, il doit bien y avoir des drames chez @si. du genre "Coup terrible pour la rédaction d'@si, DS ne voit plus !", ...en fait ses lunettes étaient tombées dans la corbeille et la femme de ménage est passée.... Tiens, je me ferais bien embaucher chez Trance dimanche ou Ici Pourri moi !
J'ai bien ri, hihi ! Carlita n'a jamais vu de mygales ? ni regardé Fort Boyard ?

C'est drôlement sympa de nous donner des nouvelles de toutes ces stars, grand merci Sébastien.

C'est bien gentil, mais le forum spécial "devinettes" il est ou ? ;-))
France-Dimanche, France ? Dimanche ? Ah oui, dimanche en France y-a une élection !
Cessez de jouer avec nos nerfs, sacripants !
franchement, je me demande si les journalistes (on leur laisse cette étiquette professionnelle ?) ne se marrent pas comme des dingues à écrire leurs conneries. mine de rien, c'est tout un art !! je suis sûre que j'adorerais faire ça en tout cas. comment d'un cor au pied faire un cancer généralisé dans d'atroces douleurs pas loin de déclencher une guerre mondiale ET nucléaire - et même interplanétaire, pourquoi se limiter bêtement.
Et bien voilà, vous savez ce qu'il vous reste à faire pour augmenter le nombre d'abonnés...

Je souligne le courage pour cette enquête qui mériterait bien une Une dans Ici Paris : « Drame chez les Rochats ».
Toujours un plaisir de vous lire sherlo... euh Sebastien !
Il y a longtemps (ça remonte au moins à Pilote, je crois) qu'on fait rire de ces une terrifiantes qui, une fois arrivé en pages intérieures, se révèlent être des faits microscopiques.

Par exemple, Carla aurait eu cet air effondré parce que son monmari avait encore oublié Giuilia sur le pot.

(Comment, on me dit dans l’oreillette que c'est vrai ? Mondieumondieu...)
Sans oublier Loana Steevy Claude François (ça c'est pour cartonner le référencement google)


c'est une balise qu'on devrait voir plus souvent

ou pas

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Sans rancune,
a voté.
gamma
a) Les rédacteurs de France Dimanche et Ici paris ont-ils une carte de presse ?
b) Si oui, à quoi sert la commission de la carte ?
Dur...dur, les réponses seulement demain, je vais pas dormir de la nuit !
Je recommence la bibine.
gamma
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.