92
Commentaires

Hors système, une évasion

Le système. L'infernal système. Mélenchon et l'équipe matinale de France Info

Derniers commentaires

J'ai écouté la petite chanteuse.Elle m'a fait penser à Carla Sarkozy.Un forumeur relaie un article du MONDE sur le temps de parole.Je n'ai lu aucun article sur la renaissance de la FERME GENERALE. Les impôts collectés par les patrons,les péages et les radars aussi.C'était ça la ferme générale.A la fin tous les fermiers généraux sont décapités.
Il est assez courageux de s'exposer ainsi sur la toile, quand on est lu par moultes gens. Exposer un peu de notre intimité, c'est le meilleur moyen de s'en prendre plein la gueule.

Donc, courage Daniel ! Les commentaires sont comme les nouvelles: on entend plus les mauvaises que les bonnes. N'écoutez pas ces insensibles, rabat joie, éternels insatisfaits.

Sachez qu'on apprécie votre humanité, en silence (après, les goûts et les couleurs...)



Après, il y aurait beaucoup à dire sur le "hors système" : oui on peut commencer par faire notre propre société, sans eux. Sans leur demander d'autorisation. Dans la joie, la paix, la fraternité... la bouffonnerie et le sérieux aussi.

Nos solutions sont claires: nouvelle constitution, reprise en main de la création monétaire par les pouvoirs public, prédominance de la démocratie sur l'économie et controle citoyen du pouvoir. (démocratie directe et limitée à une petite échelle), limitation de la propriété privée.


Hors système: le mieux serait de repartir à zéro: faire notre propre système économique (banquaire et monétaire) ? En dehors de leur économie (pourrie, destructrice, corrompue), organisons nous pour nous passer de ces imbéciles. Il "suffirait" d'arreter de travailller (grève générale), de sortir tout notre argent des banques, de nous organiser pour partager le travail et les biens, et d'etre solidaires pour résister à la charge des CRS...

Sinon, on peut essayer de le faire en douceur. Mais je ne suis pas sur que ça marche mieux....
Pas de 9:15 aujourd'hui :-o ?
Je me posais la même question. On est drogués! :)
Je trouve que Mass Hysteria irait mieux avec l'air du temps...
Ohlala Daniel. Ce style paresseux. Cet appui sur des références musicales qui ne feront ni le bonheur des gens moins sophistiqués que vous, ni celui (et à propos de musique, je vais me hasarder à supposer qu'ils sont très nombreux sur ce site) des gens plus sophistiqués que vous. Commencer par dire peut être quelque chose, pour au final ne rien dire qui tienne. Inciter un brave et honnête habitué à adopter un style qui vous pastiche, juste parce qu'il n'en peut plus de ces paragraphes creux qui passent à coté de tout.
Christophe, ça m'échappe... Rater sa vie parce qu'on ne l'a pas croisé, ça m'échappe... C'est tellement un chanteur à midinette qu'il transforme en midinette quiconque s'approche trop près?

Cette Laurie qui a fait l'école des fans, est interviewée dans un Neuilly mag par un djeun et qui a un studio d'enregistrement chez "nous", là ce n'est pas que ça m'échappe, c'est que rien ne balaiera plus la douche de préjugés que j'ai prise en allant voir sur le net pour me faire une idée. Je l'ai écouté aussi et ça aurait pu le faire malgré les préjugés, ça m'est arrivé, mais non c'est trop propre, trop neutre, trop pareil que rien.

A cause de tout ça, j'ai récidivé dans mon obsession de la Laurie en vrai, et rien que cette chanson là, hein, en boucle le o superman! Et en plus j'ai trouvé une version scénique de David Bowie qui s'écoute en boucle aussi!

You don't know me, but i know you: c'est le deal, donc pas besoin de les croiser les chanteurs des chansons qu'on aime.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Mignon ce que chante cette jolie minette ! Mais enfin de là à crier au génie !!!! :-)

Mais de toutes façons, ne vous inquiétez pas pour le système, y être ou pas... De toutes façons, la Nuit Debout va balayer ce système quel qu'il soit. Ils ont déjà été dire à Hidalgo et à Plenel qu'ils n'étaient pas démocratiques en dépit de ce qu'ils disaient, que eux savent ce qu'est la démocratie si les autres ne le savent pas. Ils sauront la ramener si vous êtes trop étroitement mêlés à ce système....
Comme ça vous saurez.

Ce que je trouve intéressant dans cette histoire de Nuit Debout, c'est que cette tentative d'extrême-gauche, contrairement à l'habitude, est relayée par Lémédias..
J'ai quelques hypothèses à cette bizarrerie : soit lémédias savent que c'est une c.nnerie, ce qui n'est pas très difficile, et ce n'est pas dangereux, soit ils ont compris dans quel état de vide idéologique sidéral se trouve l'extrême-gauche, ce qui est très facile à voir, et ce n'est pas très grave...

A ce propos, moi aussi je veux faire la révolution, je voulais savoir si ces Nuits Debout avaient débouché sur quelque chose.
Moi je suis très archaïque : si on me montre par où est le changement du monde, j'y vais tout de suite... Mais pour l'instant je ne vois pas grand chose. Déjà quand il faudra trouver un porte-parole, il faudra des plombes, plusieurs mois sans doute, le temps que la parole se répande, il faudra quelques siècles de plus.

L'avenir est aux capitalos.... Il est peut-être temps d'aller proposer notre aide à ce grand révolutionnaire qu'est Macron.
Le changement, la grande révolution libérale, lui il va le faire, il sait le faire...
Bon, alors, puisqu'on raconte sa vie, je vais raconter la mienne. Voilà. Il m'arrive un phénomène alarmant. Plus ça va, moins je comprends ce qu'il s'écrit ici, comme s'il s'agissait de plus en plus d'un langage étranger. Les mots pris individuellement me sont connus mais la cohérence m'échappe de plus en plus. Les associations d'idées ne n'associent plus.

Système ? Quel système ? De quoi parle-t-on ?

Une chanteuse pourrait nous permettre d'y échapper en l'écoutant le matin ? ( Personnellement, j'évite les médias avant 23 heures du soir ).

"Il suffit d'avoir le courage. De se laisser porter."


Keskidi ? Le goût de l'oxymore serait-il le fruit d'une grave déformation professionnelle ? ( une sorte de système, fait d'automatismes inconscients peut-être )

Quel rapport avec le mouvement nuit debout ?

Etc.
bon si Laurie Darmon va au nuit debout tout le monde ira se coucher sur le champ... Christophe malgré son talent immense aime Hanouna aussi, pas étonnant qu'il s'amourache d'une sous Carla Bruni...
Écouter plutôt La Féline Daniel : une vraie chanteuse délicate avec du talent.
Bonsoir, Daniel.
Houlla,houlla,quelle prise de tête.
Redescendez sur terre.
Mais pas dans Paris.
kénavo.
Bonjour à tous

Je trouve étonnante mais intéressante la volée de bois vert contre le Matinaute aujourd'hui. Je n'ai aucun avis pertinent sur les artistes évoqués, mais je voudrais juste dire ceci.
Quand on va à Nuit Debout, comme je l'ai fait à Paris ces jours-ci, on peut être dérouté, charmé, on peut être enthousiasmé ou au contraire sceptique, mais il y a quelque chose qui, à mon avis, est très nouveau dans nos habitudes militantes : il y a de la douceur. J'ai passé 3 h à écouter une AG, les opinions étaient parfois variées, mais chacun cherchait scrupuleusement à respecter l'ambiance de fraternité bienveillante qui était la règle.
Evidemment, ce type de situation doit faire réfléchir, car dans le monde ultra-violent qui nous entoure, une petite armée de gens bienveillants et doux est forcément fragile. Par ailleurs, c'est un sentiment qui a sa limite, car le mur du réel impose de prendre en compte les rapports de force, de classe et donc face à ça, la gentillesse partagée est, elle aussi, fragile. Enfin, c'est vrai, que derrière ce parti pris, il y a aussi de la naïveté, une volonté d'être "pragmatique et pas politique", comme si l'un empêchait l'autre et comme si au final, la politique ne finissait pas par rentrer par tous les pores de la discussion.

Mais il n'empêche, une fois qu'on a fait tous ces constats analytiques et froids, il demeure quelque chose de très particulier et agréable, rare même, cette douceur vous poursuit et ouvre des espaces intérieur assez précieux.

Mon hypothèse du jour, c'est que le Matinaute a ressenti un peu cela, et que c'est quelque chose proche de ce sentiment qui lui a donné envie de cette jolie chronique.
à être un peu tous largués par les références "balarguées" par cet article, c'est que l'on est peut être déjà hors système !
Manquerait plus que l'on mange bio/naturelle de saison et local, que l'on s'habille avec du textile français ou ayant un bon bilan carbone/énergie grise, qu'on habite une maison ou un appartement Très basse consommation dans lequel on pourra lire confortablement des bons bouquins de chez Finkie/BHL/Zemmour !

Ha dsl j'ai flanché sur la fin.
Je partage avec le maître de céans une certaine allergie au mot " système", dont l'omniprésence répétitive laisse soupçonner qu'il fait partie du système. Désamorcer un concept dangereux passe parfois par son martelage ad nauseam, aussi efficace que le boycott.
Déjà Christophe : Bofff, mais alors ' Laurie Darmon : Reboooffffffff!
Je ne vois pas comment interpréter cette chronique autrement que comme une publicité déguisée.

Merci de ne plus parler de musique, surtout quand l'artiste cité profite déjà d'une promotion dans un journal pour lequel vous travaillez.
(Entre nous, la musique dans les quotidiens, ça fait longtemps qu'on sait que ces coups de cœur sont dictés par les labels ou par les copinages)
La demoiselle travaille pour Universal France, tiens, du bonheur.

--> difficile de vous voir en dehors du système que vous dénoncez après une telle chronique, et j'ai comme l'impression que ce n'est pas la première fois.
Hors sujet, mais la bonne nouvelle du jour c'est que Brice Couturier ne boude plus. Ce matin il était bien fidèle au poste sur la matinale de France Q. Avec trois invités médecins qui avaient l'air de débattre drû, mais quand même bien d'accord pour dire qu'on a trop d'hôpital, et que les maires des petites villes ils font chier à vouloir garder un hôpital dans leur ville, et que les gens ils pourraient quand même faire la route pour aller se faire soigner, ils font bien la route pour aller chez ikea (c'est certain que faire 1h de route à 25 ans pour aller acheter des meubles une fois, c'est pareil que faire la route tous les jours pour sa chimio à 70 ans).
Ah, et la joyeuse discussion sur les sage-femmes qu'on en forme trop en France, c'est ridicule, qu'est ce qu'on va en faire, c'est pareil que les ostéopathes - elles apprécieront sans doute.
Pourtant 5 minutes plus tôt la discussion portait sur la Suède et ses 20 maternités seulement pour 20 millions d'habitant, alors qu'à Paris on en a 90 pour 12 millions, les gens pourraient bien accoucher dans le métro de toute façon c'est toujours arrivé, c'est la vie...
Enfin bref, pas de voix dissonante ce matin non plus.
A Laurie Darmon, on peut préférer Jeanne Added.
Ou pas...
Mon ordonnance : le sevrage.

"Liberation" abime decidement gravement le cerveau.
C'est ce genre de chronique qui me fait hésiter quant à la continuité de mon abonnement....
Tout va bien ?
Mais qu'est-ce que vous avez avec Christophe ? Je veux dire c'est quand même franchement pas terrible ce qu'il fait ce chanteur...
Oui, Monsieur Schneidermann vous êtes du système. Vous êtes un leader d'opinion, comme on dit maintenant (la dénomination du métier de journaliste a quand même bien évoluée). La loi El-Khomri n'a aucun intérêt et l'on ne se bat que pour des vétilles. Comment pouvons nous être aussi bête pour gaspiller autant d'énergie et de com pour un hochet que nous a lancé Hollande dans la dernière année de son mandat, après nous avoir occupé 6 mois avec la déchéance de nationalité.

Une loi est passée revenant sur un fondamental de notre République: le temps de parole équitable entre les candidats à la présidentielle. Ce qui veut dire que désormais, tout autre parti que le PS, LR et le FN seront exclus du "système". Étant donné que le FN n'est pas un parti de pouvoir, nous sommes coincés avec l"UMPS" pour des siècles encore. Avez vous utilisé votre place de leader d'opinion pour informer les gens de ce coup de canif dans la toile de la République?

[www.lemonde.fr]

Nous gaspillons notre temps devenu précieux, et voici un dicton que nous allons bientôt comprendre dans toute sa dureté: La violence est le dernier refuge de l'incompétence.

Vous êtes du système car vous réagissez parfaitement aux ficelles du pouvoir, en bon gauchiste.



Juste pour le plaisir de vous citer .....car je n'ai rien a ajouter et comme je ne fais pas parti du systeme je ne "vote" pas , je "pomme c , pomme v"

Très bonne intervention Merle ! Continuer de siffler !
Oui, Monsieur Schneidermann vous êtes du système. Vous êtes un leader d'opinion, comme on dit maintenant (la dénomination du métier de journaliste a quand même bien évoluée). La loi El-Khomri n'a aucun intérêt et l'on ne se bat que pour des vétilles. Comment pouvons nous être aussi bête pour gaspiller autant d'énergie et de com pour un hochet que nous a lancé Hollande dans la dernière année de son mandat, après nous avoir occupé 6 mois avec la déchéance de nationalité.

Une loi est passée revenant sur un fondamental de notre République: le temps de parole équitable entre les candidats à la présidentielle. Ce qui veut dire que désormais, tout autre parti que le PS, LR et le FN seront exclus du "système". Étant donné que le FN n'est pas un parti de pouvoir, nous sommes coincés avec l"UMPS" pour des siècles encore. Avez vous utilisé votre place de leader d'opinion pour informer les gens de ce coup de canif dans la toile de la République?

http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2016/04/05/egalite-du-temps-de-parole-les-deputes-se-prononcent-sur-les-regles-de-la-campagne-presidentielle_4896220_4854003.html

Nous gaspillons notre temps devenu précieux, et voici un dicton que nous allons bientôt comprendre dans toute sa dureté: La violence est le dernier refuge de l'incompétence.

Vous êtes du système car vous réagissez parfaitement aux ficelles du pouvoir, en bon gauchiste.
Quand on est sourd, c'est pour longtemps. (Maô inédit)
[quote=Daniel Schneidermann]Et moi ? se demande soudain le matinaute. Est-ce que je suis dans le système ? Ou plutôt, dans quel système je suis ?

Voici ma réponse: vous êtes dans le système Charlie-Bobo.
Fantasmes un peu pauvrets, non? Nostalgie de Chantal Goya? Du club de Dorothée? De l'école des fans? De madame Sarkozy? Enfin, d'une fille, d'une "meuf", comme c'est si joliment écrit? Oh!
Euh...
C'est pas une blague ?

S'évader, d'accord, mais dans un formatage aussi désolant que celui de cette carlabruni semblable à la soupe quotidienne des musiques stercoraires...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.