148
Commentaires

Hors formats, avis de recherche

Et si on parlait formats ?

Derniers commentaires

Il y a aussi les petits hippsters à hamsters sur Instagram.
petite suggestion sur les hors formats : les web séries.
sans forcément se limiter aux créations françaises les plus connues (Le Visiteur du Futur, Hero Corp...etc.), mais en allant aussi voir ce qui se fait chez les anglo saxons.
J'aimerais signaler http://basgrospoing.fr/ qui est un site spécialisé dans les news dédiées aux jeux de baston (Street Fighter et consorts) qui via 2 podcasts audios proposent deux expérience différentes :
Toasty le podcast hebdomadaire de news.
Et les podcasts à thèmes qui retracent l'histoire du genre vidéoludique.
Eh @si, vous voulez pas vous fendre d'un petit qq chose sur Polac dont Droit de Réponse fut quand-même un sacré hors format d'antan?
"l'ombre d'une langue sous l'autre diffuse toujours sa lumière .par dedans.un verbe est sous un verbe agissant,un récit sous un récit ,l'hébreu sous le grec ,le grec sous le latin,le latin sous notre langue "de zeugma de marc oaukin.
Notre civilisation a besoin de retrouver une écoute fine une écoute archéologique où les mots se retrouvent sous les mots un peu comme le fait arret sur image.
je propose comme sujet l'incidence de la disparition du grec et du latin à l'école.

je propose : un débat autour d'une lecture commune : ex le livre la bibliothérapie.

je propose : une entrée de l'histoire par l'ethymologie un nom un moment de l'histoire .

je propose un rubrique ados et question de citoyenneté.un débat en direct avec un e classe.
je propose qu'une équipe de dessinateur illustre un livre selectionné par les lecteurs.
Évidemment il est difficile de demander plus d'économie puisque ce n'est pas la vocation première d'@si... Pourtant, l'économie est le nerf de la guerre, le domaine ou tout se joue...
Les médias y jouent un rôle capital en sanctifiant le modèle capitaliste...
Sur ce terrain me semble t'il, @si doit s'efforcer d'enfoncer le clou...
Une émission hebdomadaire, des chroniques, des débats... Lordon face à Sylvestre !!!
Les médias nous donnent une image fausée de la réalité.... Il est urgent de tout réécrire... Je prends l'exemple de Cuba, régulièrement au coeur de l'argumentation pro-libérale ... Cela devrait être le sujet d'@si
Je trouve personnellement qu'Anne Sophie tient très bien son rôle, mais qu'il faudrait un traitement plus exhaustif du sujet économique...

Plus de "dans le texte aussi"

Nous prévenir à l'avance des sujets pour éviter de se plaindre à posteriori des questions non posée
Un forum libre, et une amnistie pour gaudin!!!

Et puis je crois que la question "qu'est ce que le journalisme" mériterait d'être débattue... C pour moi le premier problème des chronique du chef suprême.
Le tigre (revue)
Indymedia (mais bon courage pour interviewer des anars)
Je vois deux évolutions possibles au site:

1/Pour l'instant, la plupart des personnages que vous recevez sont des personnages publics (au mieux des rhêteurs, au pire des sophistes) ou des journalistes, et on ne sort pas de l'émission de débat (ce qui a franchement un arrière goût de TV, même si la composition du plateau n'y est pas la même, ainsi que la durée moyenne de la prise de parole). Avec d@ns le texte et @aux sources, on monte d'un cran dans l'intérêt de l'émission en diminuant le nombre d'intervenants. Pourquoi ne pas compléter de temps en temps ces prestations par des cours ou des interventions d'une seule personne sur le principe de la carte blanche (dans le style université populaire, ou bien conférences d'ATTAC) donnés par des universitaires / artistes / techniciens...
Une émission que j'aimais particulièrement sur arte était durch die nacht mit (au coeur de la nuit) où l'on faisait se rencontrer deux personnes choisies (artistes, cuisiniers, ...) sans présentateur.

2/La chance que vous avez, avec internet, c'est l'interaction entre vos abonnés. Je trouve de temps en temps que le forum sent un peu le renfermé, entre asinautes (une majorité de gens qui pensent la même chose, sur le mode gauchiste bienpensant). En créant une plateforme de forum accessible à tous (vous pourriez vous mettre en relation avec d'autres sites dont vous connaissez bien les fondateurs (médiapart, causeur, etc...) ou pas. A la fin de chaque vidéo, il faudrait indiquer l'adresse du forum sur laquelle les gens peuvent discuter. De cette façon, en ébruitant quelques vidéos (par exemple, en donnant les droits de l'émission à chaque intervenant ayant fait une émission "carte blanche", et en y donnant libre accés sur votre forum gratuit (je précise bien: il s'agirait d'une minorité d'émissions de qualité (quitte à payer l'intervenant) qui, si elles sont vraiment de qualité, feraient le tour du net)), vous amèneriez des gens à connaitre votre forum. Cela vous ferait à mon avis une publicité considérable, le forum devenant en quelque sorte votre carte de visite.

PS: le format c'est bien, le contenu c'est mieux...
Pour ce qui est d'un peu de culture :
Quobuz,( je ne sais plus trop quelle est la bonne orthographe), est un excellent podcast sur des personnalités du monde de la musique (toutes les musiques). Les interview sont très bien menées (questions intelligentes et originales) en laissant la place à l'invité de s'exprimer, d'expliquer son esthetique, ses concepts. On est loin de Lodéon et çà fait vraiment du bien. Disons que la promo ne prend pas le pas sur le contenu et qu'un aperçu de pensée peut être trouvé dans ces interviews.
C'est vrai que sur @si on a déjà un peu de culture, merci à Alain Korkos et Judith, mais la musique ("média" s'il en est) me semble un peu laissée de côté.
Bon été
Je pense que je viens de vivre l'une des expériences du hors format les plus inédites qui soit.
Et bizarrement, c'était sur Twitter que ça se passait. Hors format, parce que l'aventure s'est déroulée sur 2 mois de tweets, et c'était génial

Je la relate sur mon blog
http://anthropia.blogg.org/date-2012-07-11-billet-1407639.html
Bonjour, j'écris à la hâte en ayant survolé les commentaires.
C'est désormais une évidence crasse que de dire qu'Internet propose une nouvelle forme d'écriture et nombreux sont ceux à en avoir profité.
Ceci dit c'est le webdocu qui emporte mon enthousiasme. Gaza/Sderot, la vie malgré tout. Le fait de proposer des entrées par personnages, par lieux ou par temps fait exploser la linéarité de la lecture. Merci donc à David Dufresne et à son équipe.
Enfin ce qui détermine mon petit billet c'est que ce matin je suis allé ouvrir mes courriels sur internet(souvent j'utilise plutôt Thunderbird). Et là ça m'a frappé, je me suis retrouvé en face de la page d'accueil de la poste avec ses sempiternelles une plus ou moins intéressantes. Si j'avais une adresse mail d'arrêt sur images(voire même une plateforme centralisant les infos des médias désireux de participer à l'aventure: Médiapart, le Monde diplo, là je rêve debout mais bon on est là pour ça je crois...) ça serait bien plus sympathique. Et un moteur de recherche aussi ça dépoterait grave;)
Je ne sais même pas si c'est ici qu'il faut répondre. J'ai vaguement l'impression que c'est là.

Au niveau du questionnaire
...c'est pas la joie comme disait H. Salvador.
Comme je n'ai pas copié-collé toutes les questions, je vais m'appuyer sur ma mémoire, la pauvre.
Beaucoup (trop ?) de questions portent sur un choix ternaire du style : pas assez de ; plus de ; ne changez rien. Le "ne changez rien" étant accompagné d'un "c'est parfait", puisque l'on n'est jamais si bien servi que par les autres.

Si l'on ôte l'humour et le deuxième degré, le questionnaire m'a un peu laissé sur ma faim.

En fait mon appétit est aiguillonné par une interrogation : pourquoi ce questionnaire ?

Nous ne sommes qu'en début de semaine et les grands mots n'ont pas tous servi.
Alors allons-y : Déontologiquement, éthiquement, ne serait-il pas utile d’écrire à quoi va servir ce questionnaire ? Et pan deux grands mots, dont un au moins n'est pas digéré par mon correcteur orthographique.

Si l'on ôte l'humour et le deuxième degré, le questionnaire m'a un peu laissé sur ma fringale. @SI est un site que le regretté Marshall Mac Luhan eût sans doute aimé.
Ce que j'y apprécie, c'est justement le décalage, le pas de côté ou le regard de l'oiseau, pour reprendre une expression anglo-saxonne.
Alors quand mon site d'information préféré me balance un sondage, j'ai dur, comme on dit avec l'accent outre-Quievrain.
Parce que le sondage...De deux choses l'une : ou bien vous avez décidé de vous faire des ...en or en exploitant un filon. Ça j'ai du mal à y croire.
Ou bien vous êtes tels que vous êtes, je veux dire normaux. Tiens il a dit normaux.
Donc vous êtes tels que vous êtes et que nous sommes. A vous interroger sur ce qui pourrait bien plaire, sur comment le dire, etc, etc…

Comme ma culture est immense, je vais vous en tartiner un bout. Hubert Beuve-Méry avait parait-il l’habitude de dire à ses journalistes « surtout, faites chiant ». Mais je pense qu’il n’aurait pas été jusqu’à commander des sondages pour savoir ce qui faisait le plus chier ses lecteurs. Autres temps, autres mœurs.

Mais ça disait quoi, faire chiant ?
Ca pouvait dire n’essayez pas de faire simple quand c’est compliqué.
N’essayez pas de faire court quand ça doit être long, n’essayez pas de faire joli quand c’est laid, etc…
En un mot, dites ce que vous avez à dire, sans vous soucier de ce qui plaira.

Nous y voila : quand je vois un sondage, j’ai un peu peur que vous ne vous souciiez de ce qui plaira…

Nous y voila : pourquoi ce questionnaire ?

Amicalement
P. Duport
Hello,
Pourquoi ne pas lancer des enquêtes sur des sujets précis financés par le crowfunding.
Allez voir du côté de Propublica.
Et puis un nouveau site d'arrêt sur images serait pas mal (celui de Pro publica est très bien par exemple) serait une bonne chose :
Fait par de véritables web designers (je ne connais que muledesign). Mieux conçu et surtout plus beau (le gris et les couleurs passées ce n'est pas terrible).
Sinon c'est parfait, continuez !
(et plus de sujets sur le net et les libertés numériques !)
M
Serge Halimi ce serait super
Ces deux dernières années j'ai consacré tout mon temps au primaires socialistes.

j'en ai fait un webdocumentaire http://www.lcp.fr/websternsocialiste

et un documentaire http://www.lcp.fr/websternsocialiste#/latouteprimairefois

certaines choses ont marché d'autres moins. cela a été fait avec 3 fois rien comme moyens.

et c'est une véritable et forte experience en matière de travail participatif, d'images décalées mais surtout authentiques sur l'actualité et sur les usages des spectateurs dans le webdocumentaire et la délicate confrontation entre une culture documentaire et journalistique. Il y aurait énormément de choses à dire et à raconter, je serais ravi de partager cette experience.
moi je veux Frederic Charles,au moins une fois par semaine,du et sur le Japon bien sur,
et comme IL veut.
mettez les moyens ,c'est la saison des typhons!
Bon, c'est surement trop tard pour donner d'autres idées, mais l'actualité à fait parler d'Agnès Varda, et m'a fait penser à un hors format parmi tant d'autres dans sa filmographie : Les Glaneurs et la glaneuse
quelques idées en vrac:
(hors du champ journalistique, mais la problématique des formats demeure...)

http://www.cafe-sciences.org/
http://www.votonspourlascience.fr/
http://www.mymajorcompany.com/
http://www.kickstarter.com/
http://www.bouletcorp.com/blog/2012/05/14/ (pour ce post en particulier)
http://scinfolex.wordpress.com/ sur la problématique de la copy party

enfin, une idée un peu plus précise: une émission sur l'affrontement presse papier/ édition en ligne gratuite, dans le domaine très particulier des revues scientifiques. Il y a beaucoup de remue-ménage là-dedans ces temps-ci, dont, excusez du peu, un boycott mondial de la maison d'édition elsevier http://thecostofknowledge.com/ . C'est très bien expliqué par @tomroud ici http://tomroud.owni.fr/2010/06/14/revues-scientifiques-a-quand-la-fin-du-travail-gratuit/ puis ici http://tomroud.cafe-sciences.org/2012/01/28/publications-en-acces-libre-la-guerre-est-declaree/ Et tom roud est de passage à Paris début juilllet, ça peut vous faire un beau plateau....
Ne serait-il pas possible de faire participer les @sinautes aux émissions ?
Ca éviterait notamment les procès post-émission sur ce qui aurait dû être dit, les questions qu'il aurait fallu poser etc.

Je proposerais donc :

- annonce des émissions à venir dans un forum dédié : chacun pourrait envoyer les questions qu'il voudrait voir poser aux invités et des éléments de dossier selon les expertises des uns et des autres. Ca pourrait donner une rubrique "Questions des @sinautes" en fin d'émission prenant les questions qui n'auraient pas été traitées durant l'émission.

- diffusion en direct des enregistrements avec questions par chat. Diffusion soit pour tout le monde soit pour des @sinautes "invités" avec éventuellement duplex audio/vidéo par Skype pour un ou deux @sinaute qui serait expert d'une question. Techniquement, les solutions existent et DailyMotion aurait peut-être quelque chose à vous proposer pour du streaming live.
- Dans la même catégorie que XXI, il y a "shnock". ce sont des trimestriels ou semestriels décalés qui ont choisi d'être distribués dans le circuit des librairies.

- Sinon, je pense à "Manipulations : une histoire française", le doc grand format de France 5 qui a donné lieu à des bonus Web super fournis (avec vidéos inédites, articles de presse, jeux interactifs etc...)
Pas vraiment hors format, mais un pure player que je ne connaissais pas : http://fr.myeurop.info/
La Tribune de l'Art ?
Ouais, bon, sinon, pour répondre quand même à la question posée :

- comme déjà dit par d'autres, il y a XXI : mais je suppose que c'est déjà dans la liste (sinon c'est que je n'ai rien compris... ou que vous êtes impardonnable de ne pas y avoir pensé)

- Polka (A. Genestar, il connait la maison), j'aime bien aussi, il y a une approche proche de ce qui se faisait déjà, mais in fine différente (peut-être le centrage sur le photojournalisme, au lieu d'utiliser les photos de journalisme comme décor ?)

- le TurboMédia: c'est une nouvelle forme de BD sur internet, où le lecteur contrôle à la souris ou au clavier le déroulé des images (et il y a des plans-animations aussi). Ceci a l'air de rien, mais ceci est une ré-vol-lu-tion (comme disait l'autre escroc). Et j'ai comme l'impression que cela va avoir un impact futur (proche) sur la manière dont les articles de journalisme seront présentés sur les sites web. Néanmoins, je ne vois pas comment vous pouvez faire une émission là dessus, mais bon, voilà, débrouillez-vous.

- les nombreux mais passionnants sites internet qui propose (gratuitement) des numérisations de documents passés ou plus édités ; à part Gallica (usine à gaz), il y a des personnes seules qui font de bien belles choses (je connais notamment La Bibliothèque Malgache Electronique, par le critique littéraire Pierre Maury, ou La Bibliothèque Bibliothèque Numérique Mauricienne - BNM, ou encore La bibliothèque sur la Chine ancienne ). Par ces initiatives souvent personnelles, c'est un fond extrêmement utile pour les citoyens et les journalistes (ceux qui lisent encore...) qui revit. Et on sait que la propagation du savoir fait des petits...

- les blogs d'actualités (micro-)locales satiriques, ou du moins ironiques. J'adoôôôore Le Bison Teint (vous en avez déjà parlé).

Et par pitié, ne faite pas d'émission "roulage de pelle / oh ! que c'est génial ! " sur cette imbécilité de fact-checking, qui n'a réussi qu'à démontrer la nullité des journalistes y ayant participé.
Que le soit la rubrique Désintox de Libé, avec, entre autres incompétences, son anti-mélenchonisme primaire qui s'est retourné contre eux (comme ici, où Hollande lui-même a fini par donner le même chiffre !), ou le Véritomètre iTélé+Owni totalement absurde et raté, notamment à cause de sa marge d'erreur systématique à 5% et de son incapacité à regarder autre chose que les chiffres (eh oui, malgré que Mélenchon en soit sorti premier, je pense que le Véritomètre est une idiotie).
"Sur nos plateaux de cet été, on aimerait échanger avec quelques confrères expérimentateurs en déformatage. Sur leurs réussites, leurs doutes, leurs échecs. Confrères exerçant sur Internet, évidemment, mais pas seulement."

Comme je l'ai déjà dit plusieurs fois dans les forums, une émission @SI rien qu'avec des journaleux (journalistes médiatiques, éditocrates, ou journalistes du vite-fait-mal-fait, à savoir 99% des journalistes) est une émission dont le taux de probabilité d'être intéressante est proche de zéro.

Bref : plateau de journaleux = émission de merde (et encore je suis poli).

Conclusion : Je sens que je vais lire des livres le vendredi soir, cet été. Pas grave, j'ai un stock, dont les deux derniers achetés, des "Dezso Kosztolanyi", auteur magnifique (je n'ai lu que "Anna la douce pour l'instant, mais c'était exceptionnel).
Bonjour à tous !

Au niveau des formats, il y a des expériences intéressantes du coté des podcasts "amateurs". Certains commencent à avoir un rendu très pro et expérimentent des formats (dispositif, durée, thème et ton utilisé) qui ne se retrouvent pas dans les média "main stream".

Je vous conseille d'aller voir du coté de deux collectifs Nowatch.tv (le nom n'est pas innocent) et Freepod.

A propos des formats, voilà ce que dit NoWatch :

L’indépendance
Les groupes media utilisent Internet comme catch’up TV. Ils sont soumis, par la force des choses, à la culture industrielle du plus gros audimat possible, donc du compromis. NoWatch vise plutôt à développer, sur le modèle des réseaux sociaux, des « groupes » de visionneurs plus restreints, plus spécialisés, mais très fidèles et actifs.

La liberté de ton
NoWatch ne « formate » pas ses émissions, qui gardent ainsi tout leur caractère et leur individualité. NoWatch n’est pas une chaîne de WebTV, mais un ensemble de podcasts et de productions Web unis dans un même effort : loin de ce que nous proposent les grands groupes, faire les émissions que nous voudrions voir.

La culture du HomeMade
Le fait maison c’est la culture NoWatch, avec son côté spontané et ses maladresses qui donnent une saveur particulière aux podcasts. Sans compromettre leur qualité, les émissions NoWatch font oublier les studios aseptisés et rappellent plutôt la convivialité des dîners entres potes. A déguster chaud !



Petite liste, non exhaustive, des podcasts à voir (ou à entendre) :
The aguiche room
Chaque semaine, vos deux experts de renommée intergalactique vont passer au crible les derniers teasers/trailers (pardon, aguiches/bandes annonce) des films les plus attendus à venir sur eul’ grand écran.
LE RENDEZ-VOUS TECH
L’actu tech, Internet et gadgets… pour tous.
Plus besoin d’écumer les blogs ! Passionnés ou simples amateurs, nous résumons pour vous tout ce qu’il faut retenir de l’actu tech, simplement et avec humour.
Agence tous geeks
je vous conseil d'écouter MISSION #13 : LE RÊVE DE POSTCARBONE, PAUL JORION où l'on retrouve une interview de plus d'une heure de Paul Jorion.
Il y a aussi MISSION #5 : LES MONDES ÉTRANGES DE BRUSSOLO où Serge Brussolo donne une interview extraordinaire pour tout fan de SF.
L’apéro du Captain
Là on est complètement dans le déformaté, à ne pas mettre entre toutes les oreilles, mais c'est fait avec beaucoup de talent.

A mon avis, il se passe sur le net avec les podcast ce qu'il se passait avec les radios libres au début des années 80.
Et les gens de chez rezo.net?
Le portail des copains est à la fois une façon assez vieille d'accéder à l'information (le portail, concept typique de la fin des années 90) et en même temps il est assez unique en son genre et a une audience et une influence importante.
En vrac, et évidement pas comparable (et bien sûr qui divisent):
http://www.agoravox.fr/
http://www.enquete-debat.fr/
http://www.dieudonne-officiel.com/ => pas du journalisme, mais qui développe un format web payant (abonnement)
http://www.egaliteetreconciliation.fr/ (Et les webcast de Soral en particulier, jusqu'à 3 heures mensuel...)

En faite à revoir la liste elle est peut être pas si en vrac (allant vers le plus "infréquentable")

Toutes demeurent cependant des initiatives web, souvent ultime recourt à la poursuite de leurs travaux. (Le but ici n'étant pas d'ouvrir un débat sur leur légitimité)
un deuxième 9.15 sur la presse étrangère .
Pour palier la frustration et la fuite des @sinautes .
Plongée dans le Courrier International et autres , décryptages et analyses .
Le monde est notre village .
Merci à Gilles Klein et sa bouffée d'oxygène hebdomadaire .
Vous l'avez déjà invité, mais selon moi, celui qui explose les codes et les formats en gardant le maximum de liberté sur Internet, c'est Rémi Gaillard. Ce qui pourrait expliquer son gigantesque succès.
moi comme hors formats
je propose d@ns le texte
l'émission éclipse avec ses animateurs alternatifs

sinon en passant comme sujet d'été, j'aurai vu la jeunesse
voila
voila
La télé libre ?
http://latelelibre.fr/

Les autres gens ?
http://www.lesautresgens.com/spip.php?page=sommaire&hz=1339055901

C'est marrant que vous ayez ce projet là d'émissions d'été... En fait cet été je tente un essai de ce genre, si ça me paraît concluant je vous l'enverrai à la rentrée. Nom de code : la microscopique.
Sur certains aspects, je sais que c'est le fait de "côtoyer" @si depuis qu'il est sur le net, qui m'a inspiré et motivé pour mon propre projet. Sauf qu'à la différence d'@si, je ne viens pas du journalisme mais du documentaire de création. Cette forme de travail sur le réel est progressivement mise à la porte des chaînes nationales alors effectivement l'explosion des cadres et la recherche de moyens de diffusion par le web est un appel d'air évident, pas forcément simple, mais à creuser... Le web-documentaire découle de cette idée aussi bien sûr mais pour l'instant je ne le trouve pas très concluant car il reste dans des cadres de production classique de l'audiovisuel et se fait ré-engluer peu à peu dans cette logique tétanisante des chaînes de télévision nationale.
J'attends avec impatience vos émissions. Bien à vous.
Le site les mots sont importants(LMSI)? J'ai jamais bien compris comment ils fonctionnaient (rien n'est expliqué sur leur site).
Les docus passionnants signalés ici même sur la Grèce au quotidien. J'ai plus le lien, mais vous vous devez l'avoir.
D'une pierre deux coups darkplanneur = format et Guillon/handicapés.
http://www.youtube.com/watch?v=uYU0ZwYLLmg
Ces histoires de formats, ça me fait penser a 2 choses :
- le site Formate ouverts : http://formats-ouverts.org/
"Formats-Ouvert.org propose des articles liées au sujet des formats au sens large, ouverts ou pas, numériques ou pas, à partir de l'actualité."

La pensée PowerPoint, Enquête sur ce logiciel qui rend stupide, Franck FROMMER
Le bouquin décortique comment un logiciel de présentation et de mise en forme d'idées apportent son lot d'erreur et devient contreproductif. La forme a mangé le fond !
http://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-La_pensee_PowerPoint-9782707159533.html
Sur ce thème, je verrais bien une émission avec David Simon, dont les séries (the wire, Tremé) montrent que le respect d'un format n'est pas incompatible avec un contenu original et de qualité. Et puis un ASI en anglais sous-titré, ça ferait de toutes façons un peu de changement !
Les nouvellesnews. Certes, c'est faire mention non pas du format visuel, puisque ce journal est assez classique visuellement, mais cette façon inédite d'aborder le journalisme révèle bien des formatages mentaux que l'on constate dans le journalisme général.
Sur un média traditionnel (la radio) une émission s'est distingués cette année par son originalité : "A votre écoute, coûte que coûte ", sur France Inter.
Il est peu probable que cette émission sera reconduite à la rentrée. Plus de 100 émissions ont été diffusées depuis janvier et les auteurs vont inévitablement se trouver à court d'idées.
L'avantage de cette fin programmée, c'est qu'on pourra enfin en parler librement (son concept l'interdit pour le moment) et qu'on connaitra enfin les auteurs des sketches et les noms des comédiens qui interprétent les auditeurs (on cite les noms d'Omar Sy, François Berléand, Karine Viard, Victoria Abril, Jean-Pierre Bacri, en plus du duo Laurent Lafitte - Zabou Breitman qui interprètent Philippe et Margarete de Beaulieu.
J'ignore si l'on peut construire une émission d'@si sur cette émission de France Inter, scandaleuse perle rare qui continue d'opposer partisans et détracteurs sur le forum de Radio France (un phénomène qui rappelle tout à fait le vacarme causé autrefois par Les Shadocks) et dont on parlera sans doute dans vingt ans comme on parle aujourd'hui du Tribunal des Flagrants Délires.
Je vous propose d'inviter Patric Jean pour le web-documentaire interactif Lazarus mirage.
Découvert sur OWNI mais vous connaissez déjà ;)
Je pense également aux web-docus d'Arte : Gaza-Sderot dont vous aviez déjà parlé, Afrique 50 ans d'indépendance, Corpus Christi et d'autres que je ne dois pas connaître.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Vous devez inviter Pascale Fourier.
http://j-ai-du-louper-un-episode.hautetfort.com/about.html
Pascale est une éconaute avant l'heure.
Sur Aligre FM, avec "Des sous et des hommes" elle a pendant le début des années 2000, fourni des émissions qui donnaient la parole aux économistes hétérodoxes. C'étaient la fin des années noires, celles où toutes parole un peu divergeante n'avait que des niches de ce genre pour s'exprimer en dehors de l'université.
Elle a ensuite continué sur internet.

Pascale a explosé le format de l'interview d'expert.
- D'abord des émissions longues. Deux ou trois parties.
- Des questions "naïves", une intervieweuse qui ne cherche pas à la ramener, à briller, mais qui au contraire fait en sorte que même le plus incompréhensible des théoricien, réponses simples après réponses simples, parvienne à faire comprendre les choses les plus compliquées.

Faut inviter Pascale Fourier.
Oui, Michel Butel et Raphaël Meltz ont, à mon sens (et parmi d'autres), un vrai discours altenatif sur le journalisme actuel, qu'il serait pertinent d'aller questionner.
Heureusement qu'il y a des formats! Ils ont été bien utiles à l'écriture, la mise en page, la publication et la consultation de cet article!

pour les formats ouverts

à un moment, ça parle de Bourdieu
Judith avec Butel ?
Dans les premiers temps de l'aventure Internet d'ASI, j'étais extrêmement enthousiaste à l'idée que vous alliez faire exploser les cadres habituels. Et j'ai été servi : plusieurs émissions par semaine, des durées très diverses, des thèmes un peu exotiques.

Seulement voilà, j'ai constaté depuis au moins l'année dernière, que vous reveniez progressivement à des "formats" plus traditionnels. Ainsi un rythme hebdomadaire d'émissions avec une durée peu ou prou identique, des bons vieux thèmes bien classiques, une moindre fréquence des émissions "alternatives" (feu la ligne jaune et Dans le texte).

Un peu comme si vos pieds se coulaient chaque jour un peu plus dans vos anciennes charentaises. D'où ma question : les "formats" ne seraient-ils pas plus forts que vous ?
Ohhh oui, nageons à contre-courant.
Peut-être ne faudrait-il pas confondre format et cadre. Le format dépend d'une marge de décision à l'intérieur du cadre (journal papier/page internet) Dans le cas de Twitter le cadre impose 140 signes, les formats qu'on y rencontre varient plus que vous ne semblez l'entendre.
Je vais enfoncer les portes ouvertes, mais je pense surtout à XXI qui a inauguré un format de média de journalisme tout-à-fait nouveau, se présentant en livres, avec de vrais morceaux de bande dessinée dedans..
Et à Paul Jorion qui fait écrire son blog sur l'économie par des économistes, lui-même n'en étant pas un.

Et puis une émission de télévision qui s'est installée sur Internet, et qui a réinventé l'émission sur Internet, et des formats littéraires et graphiques, vraiment très différents, mine de rien, sans avoir l'air d'y toucher. En s'en apercevant à peine.
Je ne sais plus comment elle s'appelle, ça m'échappe, mais ce sont des formats vraiment nouveaux. Un nom de continent, Europe, Australie......Asie, je crois.

A part ça, je ne cherche pas l'expérience sur internet, trop de merdes, j'attends qu'on m'apporte tout sur un plateau.
L'illustration me plait.
Je ne connais pas d'expérience avec des formats nouveaux, mais je serais déçue si il n'y a pas des idées qui pullulent venant des asinautes.
Ne sous-estimons pas la belle thèse oulipienne du pouvoir libérateur de la contrainte.
Aidez-nous. Donnez-nous des pistes. Sans formater vos suggestions !

Chiche que l'indécourageable Fan de Canard va s'y coller !

Non ?

Ah bon...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.