100
Commentaires

"Hold-up" : promo, critiques, et rétractations

"Hold-up", film complotiste viral sur l'épidémie de Covid-19, n'est pas seulement un blockbuster de la conspiration : c'est aussi la première fois qu'un objet complotiste est traité simultanément à sa diffusion par les médias traditionnels. Tour d'horizon d'une réception compliquée.

Commentaires préférés des abonnés

Le factcheking par les média institutionnels est voué à l'échec  pour ne pas dire contre productif ...Il y a longtemps que nous vivons dans le monde de la post-vérité  et des réalités alternatives ...Pour moi il y a tous de même une contre (...)

Message à tous ceux qui serait tentés de défendre ce "Hold up"


"La vie n’est que peine Altesse. Ceux qui vous disent le contraire essaient de vous vendre quelque chose. " - The Princess Bride


Si vous trouvez que ce "documentaire" est "intéressant", qu'(...)

"On va vous dire ce qui est bon pour vous". Merci, médias de fact-Checking "indépendants" (mais appartenant à des milliardaires qui ont tous la même vision du monde), de bien vouloir dire la messe.

Entendons-nous: je n'ai pas vu ce documentaire ou cet(...)

Derniers commentaires

Je vous conseille ces qqs analyses récentes sur Hold up (youtube, clic droit) :


Le canard réfractaire - Bon, faut qu'on cause de hold up


Le biais vert - Les mauvais jours finiront

(et quelle belle voix !)


À l'air libre, Médiapart, avec André Gunthert

(début sur hold up à 5'20)

(à 26'45 ils parlent d'un faux documentaire Opération lune, de William Karel qui a montré ainsi comment on peut manipuler par le montage)


Et Partager c'est sympa a fait une courte suite sur les arguments de fond :

https://m.youtube.com/watch?v=ItzwfYi0QU0

(avec une fouletitude de sources dans les 1er et 2e commentaires)

après celle sur la forme maintes fois conseillée ici :

https://m.youtube.com/watch?v=VdpfL4rCVa0


"Scandalisé notamment par les attaques contre Bill Gates, Douste-Blazy, dont les propos dans le film se cantonnent à l’étude rétractée du Lancet, tient cependant des discours flirtant avec l’idée d’un complot. Il se demande ainsi (à 53’) : "Qui a payé cette étude, qui est derrière cette étude ?", considérant aussi sa publication en veille d’un week-end de l’Ascension comme un fait exprès pour tromper la presse (62’). "

En quoi cette réflexion de Douste Blazy est elle du complotisme? Si on vous suit combien d'articles de Arrêt sur images pourraient être qualifiés de complotistes, compte tenu du fait que vous rapprochiez des évenements médiatiques connus  d'éléments cachés - sciemment ou non - ou ignorés? Poser la question de préciser d'où parle les gens, quels sont leurs parcours, de se demander pourquoi un.e tel.le prend telle position sans que son appartenance à un mouvement politique, une cotterie économique, etc. soit annoncée: je prends un vieil exemple concernant Dominique Reynier toujours présenté comme politologue chez Calvi à l'époque de "C dans l'air"et jamais comme militant du RPR ou autre parti sarkozyste; avec raison "arrêt sur images" le signalait alors...sans  accuser la 5 de complot! 

Tout récemment votrte collègue qui souligne que le patron de PME que BFM met face à Mélenchon est plus qu'un patron de PME est-il un complotiste? 

Poiur resulmer vous feriez mieux de repondre à la question de Douste Blazy: ce genre de réponse est tout simplement dans l'ADN de "Arrêt sur Images".

Quant au complotisme c'est un argument officiel qui cherche à décrédibiliser toute parole non officielle , y compris la vôtre! 

Après tout les fake news sont à la fois lieu de manifestation d'opposition à la doxa officielle et lieu de manifestation contemporain de la fiction (en lieu et place des romans populaires des siècles passés et du cinéma du siècle dernier: qui, réellement et numériquement,  croit aux morts vivants? Mais quel succès dans les fictions depuis des siècles!!!

J'ai découvert Qanon grâce à un commentaire sur Médiapart, flippant, du boulot pour @si.....


https://legrandcontinent.eu/fr/2020/10/01/le-monde-de-qanon-1/?fbclid=IwAR0OP7SnplAswGOsY0IC5l176LSe6KOI3xS5pVPErffIGdxfqaiqddQ_jB8

A force de mentir on ne croit plus le mensonge ni la vérité .Cette théorie comme quoi les bourgeois me veulent du mal et sont près a tout pour garder leurs pouvoirs me parait tellement vraie .Si ça pousse le peuple a une deuxième révolution où on rendra tous les coups que l'on a pris ça  me va très bien aussi . Je verrais bien Macron passer entre une haie d'horreurs , j'ai un nerf de boeuf tout neuf! Avec une prime a celui qui le sèche ! Tient j'ai vu un twit de Enthoven qui encourage Mila a continuer et se mettre en danger , je voudrais savoir si lui meme a écrit ou dit qu'il sodomisait Mahomet , et si il ne le dit pas pourquoi ne le dit il pas ?Lacheté , politesse ...Vous voyez ce type qui encourage cette gamine , c'est de ce genre de mec qu'on veut se débarrasser , et peu importe les moyens pour réussir !

Après avoir entendu et lu tout et son contraire sur le sujet, je perds pied et je me demande si noyer quelques vérités dans un fatras d'absurdités ne serait pas un moyen de ... justement... "noyer" ces vérités. 


Souvenez-vous, la servante d'Ali Baba qui, trouvant une marque sur la porte de son maître, s'en va mettre la même marque sur toutes les maisons du voisinage. 


C'est du complotisme de se demander si "Hold up" ne ferait pas partie du complot? 


En prime, on ridiculise "le peuple" crédule. C'est toujours bon à prendre. Ça peut être sacrément utile en cas de révolte populaire, genre Gilets Jaunes.

S'il faut supprimer toutes les bêtises publiées dans les medias, il ne restera plus grand chose à lire. J'ironise mais tout de même. .Voici une liste de nouvelles trompeuses extraite du numéro 147 du journal "La décroissance". 


1- La croissance (verte) est possible.
« L’idée d’une croissance matérielle infinie dans un monde fini est bien l’utopie la plus folle qu’un esprit humain ait jamais conçu » relève Jean-Claude Michéa. Quelle que soit la couleur avec laquelle on la repeint, la croissance illimitée est bien évidemment impossible. Omniprésente, devenue le fondement même de notre société, cette fausse nouvelle énorme est martelée par tous les médias.

2- La voiture électrique est écologique.
La première voiture à avoir dépassé les 100 Km/h est électrique : la « Jamais contente ». C’était voici bientôt 120 ans (1899). Non seulement la voiture électrique n’a rien d’une « nouveauté » mais elle est tout aussi peu écologique qu’une automobile classique : déperdition énergétique due au stockage d’énergie dans les batteries, matières premières précieuses nécessaires à sa fabrication, déchets toxiques… non seulement son écobilan est désastreux mais surtout elle permet d’éviter de parler du vrai problème : les multiples impasses de la civilisation de l’automobile.

3- Le nucléaire est écologique.
Le nucléaire représente moins de 5 % de la production énergétique mondiale. Il fait en revanche planer un risque inouï  pour 100 % de l’humanité. La seule dissémination de déchets radio-actifs pendants des dizaines, des centaines de milliers d’années, contamine chaque jour un peu plus la  planète dans des des durées infinies  l’échelle humaine. De toute façon, le nucléaire ne peut exister que dans des pays où l’énergie est abondante grâce aux combustibles fossiles.

4- Le numérique dématérialise.
Derrière chaque pixel qui s’allume sur un écran, il y a des ressources bien concrètes : d’abord les minerais pour construire un écran avec son appareillage, et puis des ressources pour produire l’énergie qui l’alimente. La majeure partie des fossiles : charbon, gaz (carbone sous trois états différents), uranium (environ 15 % de production électrique globale), et de manière résiduelle énergie dite « renouvelable ». Conclusion : rien de moins « virtuel » que le monde bien concret appelé de manière trompeuse « dématérialisé »

5- Les médias sont libres et pluralistes et la France est une belle démocratie
Xavier Niel et Pathieu Pigasse : Le Monde ; Patrick Drahi et Bruno Ledoux : Libération ; Serge Dassault : Le Figaro ; François Pinault : Le Point ; Vincent Bolloré : Direct 8 ; Arnaud Lagardère : L’Express… Les grands médias servent les intérêts d’une dizaine de millionnaires et ceux de la société de consommation. Ils formatent l’opinion. Gare à ceux qui dérogent à leur mission : accroître l’accumulation du capital.

6- Le capitalisme va sauver le climat.
Dernière énormité en vogue trompetée au « One planet summit » à l’initiative du président de la République française à Paris fin 2017 et reprise en chœur par tous les grands médias (voir point 5). La cupidité est-elle la cause de la destruction du monde ou la solution ? Ils nous expliquent que la seconde hypothèse est la bonne.

7- La science permet de « changer de sexe »
« La technique permet de surmonter l’obstacle de l’appariement des sexes» affirme le député-maire-avocat-chanteur-journaliste-essayiste Noël Mamère/ « Je suis né homme, c’est peut-être regrettable, mais je ne pourrai jamais changer mes chromosomes. Je pourrais au mieux obtenir un paraître, certes, mais pas un être. Or aujourd’hui, évoquer cette impossibilité – ou cette limite –  suffit à se faire accuser d’homophobie » répond le philosophe Dany-Robert. Vouloir faire plier le réel à nos fantasmes, voilà l’expression de toute-puissance infantile des individus produits par le capitalisme libéral. Et certains se pensent même rebelles en soutenant ce type de revendications appuyées, bien sûr, par les grands médias qui mentent.
 8- Les énergies renouvelables pourront se substituer aux énergies fossiles.

« Il faut avoir une foi absolue dans les énergies renouvelables », clame le ministre d’État Nicolas Hulot- Les énergies renouvelables représentent moins d’un cinquième de la production énergétique mondiale. Notre monde actuel est le produit d’un apport massif d’énergies fossiles (charbon , pétrole, gaz et un petit peu d’uranium). Ne mentons pas à nos contemporains : aucune relève n’est prête ; la démarche scientifique consiste à regarder la réalité en face, à l’opposé du fanatisme de la « foi absolue ».

9- Lénine était écolo.
« Saviez-vous que la jeune Russie des soviets fut, entre1917 et 1927, le pays du monde le plus avancé en matière d’écologie ? » a-t-on pu lire, le 8 novembre 2017 à l’occasion du centenaire de la révolution russe, dans l’hebdomadaire de la « gauche critique » Politis. Le révisionnisme est une maladie qui ne touche pas que les nostalgiques de l’oncle Adolphe, autant que le déni des limites chez les libéraux. Notre conseil de lecture : Le refus d’obéissance. Écrits sur la révolution de Léon Tolstoï (L’échappée, 2017). Observateur de la révolution de 1905, mort en 1910, Léon Tolstoï avait tout anticipé, c’est à dire la dévastation de la paysannerie russe par les classes supérieures urbaines.

10- « Nous vaincrons la mort»
Il n’y a pas que Jean-Luc Mélenchon pour propager ce mensonge. Tous les prophètes du courant transhumaniste s’emploient à le répandre. Ils sont portés par les grands médias. De Yuval Noah Harari à tous les démiurges de la Silicon Valley, tous nous promettent de « tuer la mort ». La science reléguée à la pensée magique nous permettrait de nous affranchir tant des lois de la biophysique que de notre humanité.

Au sujet de la capture d'écran d'un mail envoyé à Douste Blazy et Monique Pinçon-Charlot cité dans le texte:

L'affiche en pièce jointe et celle modifiée après la parution du documentaire et le passage de l'équipe sur C-News, non ?

Qu'en termes élégants la justification de cette censure se déploie ! "Pas de censure, donc, au contraire de ce qu'affirment les producteurs, mais une modération ".


Je me demande comment vous pouvez faire le grand écart en considérant que la liberté d'expression c'est de montrer à des mineurs en pleine formation intellectuelle dans un cadre éducatif un croyant avec une étoile jaune sur le cul affublé de tous les symboles permettant de transgresser sa religion (nudité, etc.) et que ce n'est pas de la censure d'interdire un documentaire controversé.


Juste un petite question, ASI : elle sert à quoi, la liberté d'expression, si elle ne s'applique pas à ce que vous refusez d'entendre, d'admettre et de comprendre ? Si elle ne s'applique qu'aux idées avec lesquelles vous êtes en accord,, existe-t-elle encore ?


PS. J'ai fait modérateur de commentaires sur un gros site. Et en fait, la modération, c'est de la censure pure et simple. Très peu de contenus modérés violent la loi. En revanche, l'enjeu principal pour le site était de ne pas prêter le flanc à l'accusation d'antisémitisme ou de... complotisme. Bref  : on censurait selon la charte à tour des bras des opinions que j'avais moi-même sans me considérer aucunement complotiste. 

Je vais faire un pas de côté et dire que l'époque que nous vivons me fait penser à 3 (séries de) romans de SF que je recommande à ceux qui ne les auraient pas lus. C'est une occasion de les lire si vous êtes confiné(e) : 


- La Mort Blanche de Frank Herbert

- Hyperion de Dan Simmons

- Fondation d'Isaac Asimov


Le 1er car ça parle d'une pandémie terroriste, le 2e car ça met en scène un retour de la religion dans un univers qui ne s'y prête pas (surtout dans sa 2e partie : Endymion), et le 3e car l'histoire relate le projet d'une vie pour éviter un âge sombre à venir.


Ce sont des classiques mais les évènements m'y font souvent penser.

intéressant de voir comment l'un des médecins sud-corééns qui a dirigé la réponse du pays à la pandémie décrit très précisément et factuellement le phénomène; le 28 Mars.

https://www.youtube.com/watch?v=gAk7aX5hksU


la conclusion est très éclairante sur tout ce qui a merdé ici; de la réponse de l'état aux charlatans en tout genre qui ont proliféré ces derniers mois:


This is science. You have to be humble. The moment we become arrogant, we'll lose



Il ya deux autres parties que j'ai pas encore regardés (ici et ici)

L'arrogance française de penser qu'on est le centre du monde; et comment regarder ce qu'on fait ailleurs sans préjugés aurait pu surement sauver des vies et éviter la situation dans laquelle on est (et non la différence culturelle n'explique pas tout)

il y a cette video pas mal fichue qui tente de faire le point sur comment on en est arrivé là. ce fil ; et celui-ci aussi.

clairement il est bien trop tard pour le fact-checking.


Combien d'articles allez-vous  publier pour démolir ce documentaire ???


 j'ai déjà répondu longuement sur votre précédente publication et j'ai autre  chose à faire que de débattre à longueur de journée avec des gens qui de toute façon ont des a priori négatifs et mènent une véritable campagne qui frise le dénigrement. 


Comme  d'habitude ceux qui se croient plus intelligents ou qui ont une formation supérieure,  s'autorisent à imposer  leur vision des événements aux "grandes masses incultes" ( telles qu'ils les voient) .


Elles n'ont pas  encore compris, ces pseudo élites,  que c'est ça le gros problème. Depuis trop longtemps les politiques, les journalistes, les intellectuels  prennent le citoyen lambda pour un plouc. Chaque fois que le plouc se rebelle on lui explique qu'il n'a tout simplement rien compris. Qu'il doit écouter et se laisser guider par ceux qui savent, ceux qui ont la science... sauf que le plouc, lui, il vit les événements pour de bon. Il sait de quoi il parle. Il se pose des questions parce qu'il est directement touché. 


La vindicte contre Hold up est tout à fait disproportionnée, elle ne présente aucun intérêt car elle  sombre dans la démagogie totale en nous infligeant toutes les 3 lignes les « mots qui tuent » :   "complotisme " , conspirationnisme"  ou encore "fake news" alors que le docu est constitué d'images d'archives incontestables et de témoignages multiples ce qui permet de faire le tri entre les plus crédibles et ceux qui le sont moins. 


Après à chacun de tirer les conclusions qu'il voudra, et je ne tire pour ma part aucune conclusion quant à un complot avéré. 


Est perceptible,  par contre, une sorte d'opportunisme politique malsain qui a permis de faire passer une multitude de mesures d'exception qui mettent la démocratie en sourdine, sur une période sans cesse prolongée. 


Il apparaît clairement aussi que la situation actuelle favorise des intérêts financiers qui vont à l'encontre de l'intérêt général et qui bénéficient de nombreux soutiens bien placés du fait de conflits d'intérêts inadmissibles. Assez curieusement ce ne sont pas ceux qui ont des conflits d'intérêts qui sont dénoncés par les médias ou les politiques mais ceux qui s'insurgent contre lesdits conflits d'intérêts... cherchez l’erreur... 


On est en droit de se demander jusqu’où cela  va aller, ce qui va nous être encore imposé dans les mois et années à venir, et dans l'intérêt de qui et de quoi. Jusqu' à quand les décisions du ressort du politique émaneront-elles de conseils de « sachants» élus par personne, et à quel moment les peuples pourront-ils donner leur avis.


Ce qui est fort inquiétant, c'est que ceux qui montent aux créneaux avec des cris d'orfraie quant au «danger» que présenterait ce documentaire  me semblent avoir pour objectif de tuer dans l'oeuf  des  questionnements légitimes. 


Alors traitez moi de ce que vous voulez : "mouton", "complotiste" ou autre,  mais au contraire j'invite chacun à voir ce documentaire qui est imparfait mais intéressant, pour se faire sa propre opinion et réfléchir. C'est une source d'information parmi d'autres, tout simplement.



Bonne journée aux censeurs 

et bon vent à ASI que je vais désormais suivre de très très loin ...

Dans « Le neveu d'Amérique » Sépulveda raconte une soirée, dans une auberge en Patagonie, de la « RADIO VENTISQUERO, LA VOZ DE LA PATAGONIA ». Cette soirée était consacrée à lancer le dix-huitième concours de mensonges de Patagonie. Une vachette récompense le gagnant. Il n'y a que des gens du village qui concourent. L'histoire qui est racontée parle d'un homme si pauvre et si maigre que même le pou qui l'habite le quitte par compassion pour ne pas être une charge supplémentaire dans son voyage vers une contrée plus prospère. Cela se passait sous la dictature Pinochet qui avait la main haute sur les mensonges d’état.

Un concours de la plus belle histoire mensongère c'est une idée à creuser, mais il faudrait que les homme politiques soient hors concours. Il semble que ce film soit bien placé pour remporter un prix.

https://www.youtube.com/watch?v=VdpfL4rCVa0&feature=youtu.be

 "Les intervenants peuvent être crédibles, la question c'est de savoir comment vous les montez, et de quelle façon, avec ces paroles, vous pouvez orienter un discours"


Si on doit censurer, modérer ou même désigner "complotiste" tout ce qui répond à cette définition.... waouh... va pas rester grand chose à lire-écouter-regarder. 


Mais on peut aussi choisir de laisser s'exprimer librement vérités et mensonges et d'éduquer, de s'éduquer soi-même, à écouter-regarder tout ça avec un oeil critique. Même dans le faux, il y a des fragments de vrai. 


Merci à mon grand père, qui avait coutume de me raconter des bobards de toute sortes. Ça m'énervait considérablement, parce que des fois, vraiment, c'était cousu de fil blanc et j'avais l'impression qu'il me prenait pour une conne. Mais ça m'a vraiment éduquée à trier systématiquement dans tout ce qu'on me racontait. Cloches de Pâques et Père Noël compris.  


Du coup, je me faisais traiter de "raisonneuse", et c'était pas un compliment. .

Parfois cherchant une information sur l’Écosse et regardant une vidéo d'une conférence ou discours, je tombe sur un bandeau à droite m'amenant à des vidéos sur le paranormal, les fantômes. Il m'est arrivé de cliquer pour me changer les esprits. Au bout de quelques secondes tout y est : la mise en son, la musique, les images floues qui sont sensées montrer mais n'arrivent jamais à montrer mais me conduisent à poursuivre car un autre chapitre s'ouvre qui s'annonce encore plus convaincant. Je n'arrive pas jusqu'à plus de quelques secondes de cette cuisine médiatique qui s'enchaîne comme un chapelet de prières à la Sisiphe

Et je prends peur tout à coup, non pas des fantômes, mais des autres bien réels bien vivants qui m'entourent et se laissent absorber, endoctriner, envahir, envoûter...

J'ai peur


Une étude qui n'a pas encore reçue l'agréement des pairs mais a été confirmée par de nombreux reportages dans les états visités par Trump et ses rallies montrent la corrélation entre Covid et rallies sans distanciation et sans masques


Parfois je me demande s'il ne faudrait pas ouvrir aux visites (en cette époque de musées et cinémas fermés) les hôpitaux et les EHPAD aux amateurs de sensations fortes

Ou de se confronter à quelques témoignages de gens ayant partagé leur opinion.


Bien qu'il n'y ait pas d'analogie, on semble entendre ces gens qui niaient la réalité des camps


Finalement, il faudrait que les deux mondes parallèles (des complotistes et des non-complotistes) prennent place dans la réalité : on aurait des espaces totalement similaires, entièrement réservés aux uns ou bien aux autres. Ensuite il suffirait de venir faire des mesures du nombre de cercueils

"On va vous dire ce qui est bon pour vous". Merci, médias de fact-Checking "indépendants" (mais appartenant à des milliardaires qui ont tous la même vision du monde), de bien vouloir dire la messe.

Entendons-nous: je n'ai pas vu ce documentaire ou cette fiction, et il y a peu de chance que je le regarde. La seule chose qui me plairait, c'est que chacun puisse parler, et les autres écouter ou pas, sans que Mark Zuckerberg, Mathieu Pigasse ou Xavier Niel ne nous disent le vrai et le faux. Le délit de diffusion de fausses nouvelles existe en France, et c'est à la justice de se saisir de cette affaire si elle le juge utile, pas à cette néo-inquisition au service d'intérêts privés.

 je n'avais pas l'intention de le voir après avoir lu les articles de fact checking  mais vu le nombre de personnes y compris dans mon entourage qui le jugent "intéressant et que tout n'est pas a jeter"  je vais m'y coller histoire d'avoir des billes pour déconstruire.

on aurait du se méfier quand on a vu poindre les premiers docu complotistes sur le 11 septembre, a l'epoque  ca me faisait sourire, aujourd'hui beaucoup moins. 

L'essence même de l'objet uniquement médiatique.

Comment faire du vent avec du vent ? 

Et le mainstream n'a même pas à le financer.

Ce sont des pauvres cloches qui payent.


Ce serait risible si ce n'était pas aussi tragique


Message à tous ceux qui serait tentés de défendre ce "Hold up"


"La vie n’est que peine Altesse. Ceux qui vous disent le contraire essaient de vous vendre quelque chose. " - The Princess Bride


Si vous trouvez que ce "documentaire" est "intéressant", qu'il faut le voir pour "se faire une opinion", que les média qui énumèrent ses multiples mensonges font de la "censure", j'ai une mauvaise nouvelle pour vous: vous êtes un mouton


Plus précisément, vous êtes ce que j'appelle "un mouton noir", c'est-à-dire quelqu'un qui exerce son esprit critique quand il s'agit d'informations diffusées par les médias "mainstream" et gobe n'importe quoi quand il s'agit "d'informations" qui vont dans le sens de ses préjugés. Bref, c'est quelqu'un qui tombe régulièrement dans le piège du biais de confirmation.


Je ne vais pas essayer de vous faire changer d'avis. Ni "débunker" le film, d'autres l'ont déjà très bien fait. Seulement, si vous aimez bien vous poser des questions, en voici 3:


1) pourquoi, dans un film qui se veut être un "documentaire", bref quelque chose qui cherche à donner de vraies informations, y-a-t-il autant de choses fausses, d'affirmations qui ont été réfutées à de nombreuses reprises ? Les auteurs n'étaient pas capables de trier le vrai du faux ?

2) pourquoi n'ont-ils pas interrogé des scientifiques qui critiquent Macron et le discours dominant mais qui dénoncent aussi, à juste titre, les thèses promues par "Hold up" ? Les auteurs auraient-ils peur de faire face à une contradiction argumentée ?

3) pourquoi demandent-ils autant d'argent alors que d'autres sont capables de faire bénévolement de très bons sites d'information sur le covid-19 ? Les auteurs de "Hold up" seraient-il vénaux ?



Et pour finir, voici quelques informations sur le Covid 19 pour vous donner des pistes de réflexions:


- La première vague a touché environ 3,5 million de personnes, un peu plus de 5% de la population. Il y a eu 30 000 morts. Combien y en aurait-il si on laissait le virus se rependre à l'ensemble de la population ? Le calcul est simple à faire (règle de 3).


- Pour rappel, lors de la première vague, il n'y avait eu que 200 000 personnes (sur les 3,5 millions) de testés positives "officiellement". Il y a toujours beaucoup plus de contaminations que ce que les chiffres officiels ne le montrent. Sachant qu'actuellement on est à environ 30 000 contaminations officielles par jour, combien y en a-t-il réellement ? 


- Le taux de létalité du covid 19  est généralement estimé à 0,5-1% en moyenne. C'est à dire que s'il y a actuellement 100 000 contaminations / jour, cela représente de 500 à 1000 morts/jours (qui vont donc mourir dans les prochaines semaines). Est-ce que la priorité n'est pas de réduire rapidement la circulation du virus, seul moyen d'éviter d'augmenter le décompte macabre ?


- La seconde vague à commencé, en France, mi juillet, à environ 500 cas/jour (officiels) et a en gros doublé tous les 15 jours (1000 cas/jours fin juillet, 2000 cas/jours mi aout etc). Cette accroissement exponentiel du nombre de cas a été constaté jusqu'à mi septembre (8 000 cas/jours), moment où par manque de tests on a commencé à dépasse un taux de positivité de 5% et donc que le comptage des nouveaux cas a été moins fiable. Si l'exponentielle s'est poursuivie jusqu'à fin octobre, le nombre de cas "officiels" auraient du être d'environ 65 000 cas/jours fin octobre (bien au delà des 45 000 cas/jours constatés). Il n'y a eu aucune "accélération surprise" en octobre, juste la poursuite d'une dynamique exponentielle connue de longue date. Que penser de ceux qui n'ont pas vu venir cette "seconde vague" ou qui persistent à nier son existence ?


- Depuis le début du second confinement, le nombre de nouveaux cas/jours semble diminuer (même s'il en reste encore beaucoup). Tout comme le premier confinement avait cassé la dynamique exponentielle de la première vague (durant laquelle on avait un doublement du nombre de cas tous les 3-4 jours). N'est-ce pas là une bonne raison de croire à l'efficacité des mesures de confinement ? Ce qui n'enlève rien aux nombreux désavantages (économie, libertés publiques) de cette mesure extrême.




C'est marrant, parmi mes amis, 2 l'ont relayé : 1) une personne tout sauf scientifique / dans l'ésotérisme 2) une personne qui ne croit plus aux mainstream et accorde donc particulièrement d'importance à des personnalités considérées non fréquentables par ceux-ci . 2 écueils assez coton à combattre, quand par ailleurs, on a également affaire à énormément de gens qui ne croient que les mainstream. 

*sigh*

La curée continue sur ASI !!

Le factcheking par les média institutionnels est voué à l'échec  pour ne pas dire contre productif ...Il y a longtemps que nous vivons dans le monde de la post-vérité  et des réalités alternatives ...Pour moi il y a tous de même une contre analyse qui sort du lot , c'est celle  de "partager c'est sympa" sur youtube . https://youtu.be/VdpfL4rCVa0  

 

   Partager C'est Sympa   

J'ai regardé le "documentaire" hier soir.

C'est bien réalisé, on ne s'ennuie pas malgré les 2h43.

Franchement, ça mérite d'être vu pour se faire sa propre idée, certains intervenants sont intéressants.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

La différence de réception des mesures gouvernementales entre le premier et le second confinement est stupéfiante. J'ose pas imaginer au troisième...


Jupiter a comme un coup de mou.

Un peu confus ce passage:

"C'est que Tipeee continue de son côté à engranger de nouveaux soutiens, atteignant donc plus de 140 000€  de revenus mensuels promis aux producteurs, ce dimanche. Un record, [...] mais "théorique" :"


Les 140 000€ mensuel sont bien "théorique" mais pourquoi ? Est-ce que cette estimation des 140 000€/mois est fiable avec un Tipee ayant seulement 6 jours d’existence ? En manquant ce genre de précision on arrive vite à la dérive fake-news que le docu récolte 140 000€ par mois sur Tipee...

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.