24
Commentaires

Haro sur Soros! (1)

Boursicoteur surdoué, philanthrope distribuant des milliards, et cible préférée des nationalistes et des fabricants de fake news : George Soros est tout cela à la fois. Dans ce premier volet de notre enquête en deux parties, retour sur la carrière du personnage, et passage en revue des haines qu'il inspire.

Commentaires préférés des abonnés

(suite) alors que la presse Ukrainienne a été mise totalement au pas et n'as tout simplement pas le droit d'écrire aujourd'hui quoique ce soit de simplement neutre sur la Russie. Aujourd'hui, le pays Européen ou les journalistes meurent ou ont le plu(...)

Szia Asi,


Le pauvre, il est seul au monde. <<Philanthrope distribuant des milliards>>, il en a pas un petit peu pour Asi pour atteindre les 1000 euros au plus tard le 31 décembre? 


Le mot <<boursicoteur>>, comme un petit jo(...)

Kawouede vous êtes époustouflant de manichéisme!


L'Ukraine est traversée par la violence politique entre pro et anti russe c'est une situation de guerre civile larvée dans laquelle les perdants sont réprimés c'est un fait difficilement contestable. ra(...)

Derniers commentaires

"Prochainement" ?

Lénine disait que les capitalistes étaient capables de nous vendre jusqu'à la corde qui servirait à les pendre. 


Donc la question n'est pas "est-ce que Soros est capitaliste" (pfff...) mais "la corde est-elle de bonne qualité?".

On rappellera également que la "philanthropie" des Gates, Buffet qui les poussent à refiler à leurs fondations l'essentiel de leur fortune personnelle as également pour but de verrouiller le capital des sociétés qu'ils contrôlent, de les défiscaliser notamment lors de la succession, et d'éviter que des rejetons qui soient des fin de races n'aillent exposer ces entreprises à des OPA hostiles qui en feraient changer le contrôle.
En France, l'oligarchie préfère utiliser l'art contemporain comme laverie fiscale.

"Mais si l'ancien PDG de Microsoft, comme d'autres grands donateurs privés, a attendu de bâtir sa colossale fortune pour en distribuer une partie en œuvres caritatives consensuelles, ..."

Promotionner les OGM auprès de populations qui n'en veulent pas, est ce vraiment consensuel ?

Y a un reportage sur SOros et son open scoiety passé sur canal + dans l'émission Lundi investigation je croie et vous avez toute la vérité sur les agissements de cet escroc dans les pays d'europe centrale et de l'est comme en géorgie par exemple 

ET vous osez appeler ce type de boursicoteur ce type qui a  réussi à  ruiner la banque d'Angleterre non mais n'importe quoi!!

Si Soros est attaqué c'est parce que c'est un voleur et un escroc qui se sert de sa fondation pour déstabiliser des pays entiers pour son seul profit !!


ou est le scoop ? soros c'est bill gates, et voila, aucun n'est pour la liberté mais font semblant . 'du philanthrope classique' c'est quoi un philantrope original ? comprend rien a l'article ? quel est l'interet ? de la pub pour Soros ? Que les medias soit affolés par ce type, ne nous effraie pas nous . Comme le facho US,  qui doit donner des thunes a l'extreme droite Europeenne ..et alors ? L'emprunt Russe de la Le Pen , et alors ? a part leur faire de laa pub , qq les arrétent ces gens , non ? ce qui fait gagner les facho, comme les gaucho, c'est pas le fric c'est le soutient des bourgeois et bobos comme ici. A force de ne pas vouloir de gauche ecolo et sociale, de partage , d'arret du capitalisme, vous avez comme en 1930 dit oui a n'importe qui, et vous esayer de le cacher en accusant des Soros, des Poutine, des .. alors que c'est les medias de #lautredroite le probleme.  Avec les gens qui ont du vent dans la tete et le coeur, comme la plupart des zeduqué, qui n'ont rien a dire. 

@SI aurait-il perçu récemment un chèque d'une des nombreuses fondations de G.S. ?


Signé : Langue de P...

@Superpopov

"Quand le pouvoir n'est plus nulle part, contre qui se révolter ? "


Le pouvoir est toujours quelque part. Tout comme il existe une finance de l'ombre (shadow banking), des bourses de l'ombre (dark pools), un internet de l'ombre (darknet) il existe des lieux de pouvoir très discrets.


L'expression soft power est une opération de greenwashing pour ces forces sociales mobilisées dans l'ombre des lieux officiels de pouvoir : gouvernements, instances internationales, etc.


Je suis d'accord avec vous, c'est plus difficile de viser un cible réticulaire et arborant de multiples masques.

Prochainement : "Soros, de Solidarnösc au "soft power"


C'est en arrivant à la fin que l'on trouve la clef de l'article : "soft power". Le soft power est un vrai pouvoir. Et en tant que tel, il s'oppose au hard power, en promouvant des sociétés "non autoritaires", donc où les politiciens sont dépourvus d'autorité, et de plus en plus dépourvus de pouvoir. Au final le pouvoir, pour être "soft", fait mine de n'être plus nulle part.


Au début des "raisins de la colère", on voit un type se faire piquer son champ parce qu'il n'a pas payé ses dettes, il veut s'en prendre à l'agent priseur venant prendre possession du champ, mais le type n'y est pour rien, il est juste employé, et la banque ne fait qu'appliquer la règle, elle se rembourse, parce que sinon l'actionnaire y perd. Et l'actionnaire c'est on ne sait pas qui, plein de monde qui veut juste toucher les intérêts de ses placements.


Quand le pouvoir n'est plus nulle part, contre qui se révolter ? Les gilets jaunes prendraient l'Elysée que ça changerait quoi exactement ? Le pouvoir s'y trouve-t-il encore ? Et là, pour beaucoup de monde, un hard power concret, où l'on sait qui a vraiment le pouvoir de décider, c'est rassurant.


Sans doute qu'on lui prête davantage de pouvoir qu'il n'en a, mais Soros prend pour l'ensemble du "soft power". Les Hongrois trouvent en lui un représentant de ce soft power invisible comme les journalistes français veulent à tout prix trouver des représentants aux gilets jaunes.


Tonny Le Pennec pense a la suite de sa carriere chez Libe ou le monde c est normal.


Mais je dois avouer que son petit article a son utilite : j imagine que la verite sur soros doit desormais se situe dans un juste milieu entre Soral et Tonny.



En parlant du vote "leave" et du Brexit. J'ai du mal à comprendre tous les tenants et les aboutissants. Je n'arrive pas non plus à saisir en quoi c'est une tragédie absolue ce retrait. Quelqu'un pour m'expliquer ? Ou un lien? 

"Aujourd'hui, il existe une vraie société civile en Ukraine, une presse bien plus libre qu'en Russie par exemple. Mais les politiciens ukrainiens sont toujours aussi mauvais" 

Il faut vraiment avoir un sacré culot pour écrire cela aujourd'hui, alors que la presse Ukrainienne a

(suite) alors que la presse Ukrainienne a été mise totalement au pas et n'as tout simplement pas le droit d'écrire aujourd'hui quoique ce soit de simplement neutre sur la Russie. Aujourd'hui, le pays Européen ou les journalistes meurent ou ont le plus de problèmes, c'est bel et bien en Ukraine que cela se passe.


L'Ukraine d'aujourd'hui c'est les néonazis qui défilent dans les rues de Kiev, c'est le président Porochenko qui se fait photographier en compagnie de soldat portant des insignes nazis (la totenkopf), c'est une société totalement en perdition et sur le bord d'une nouvelle guerre civile même en retirant la Crimée, le Donbas et la Russie de l'équation. Une très formidable réussite de société civile quoi.

Et quand même, ne pas oublier également que la splendide révolution Orange avait donné 5 ans après un score absolument minable (<5%) à ceux qui avaient été mis au pouvoir à cette occasion, et qui n'y reviendront que à la faveur du Maidan de 2014, au prix d'une guerre civile en prime.


Un article consternant dès le départ de quelqu'un qui ostensiblement n'as jamais fichu le moindre pied en Ukraine.

Et j'ajoute pour terminer qu'il ne faut pas être récemment allé en Russie pour écrire que la presse y serait moins libre qu'en France, et il faut surtout l'avoir pas lu lorsque vous avez des journaux, radios et télés qui pissent en quotidienne sur Poutine et son gouvernement depuis qu'il est président de ce pays.

Et oui, pour les personnes qui comme moi vont régulièrement en Russie, on peut y constater que la presse, l'internet et les médias y sont raisonnablement libres (en tout cas radicalement plus pluralistes qu'en France), qu'on peut y manifester sans risque de s'y faire estropier ou éborgner par une grenade de dés-encerclement qui de toute manière ne fait pas partie de l'attirail des forces du maintient de l'ordre en Russie, et qu'en plus n'ayant pas pour président un névrosé autiste, lorsqu'une manifestation est significative des concessions sont faites par le gouvernement, comme par exemple sur la réforme des retraites que la Russie a faite cette année.

qui pissent... jusque dans les chiottes ?


pardon, j'ai pas pu m'empêcher, faut bien que votre trolling ait un usage quelque part

Fascinant commentaire. On nous montre les dictatures et l'extrême-droite européenne, mais non, il faut regarder ailleurs : les nénoazis ukrainiens. ça s'appelle du trolling...


Si on veut comparer ce qui est comparable : 

le nombre de crimes racistes chaque année en Ukraine ? à comparer avec la Hongrie et la Russie ? le score de l'extrême-droite ukrainienne aux élections ?


Les chercheur/se.s qui travaillent sur l'Ukraine font un constat parfaitement autre que vous, y compris sur la presse.


J'adore le "même en retirant la Crimée, le Donbass et la Russie de l'équation" : c'est vrai, les trois n'ont rien à voir avec la radicalisation d'une partie de la société ukrainienne...(et ceci dit sans nier l'existence de néonazis ukrainiens avant 2014 ; ils existent aussi en Russie d'ailleurs, et en Allemagne...)



Soros : en Russie, des milliers de scientifiques ont pu grâce à lui travailler, en toute indépendance intellectuelle, pendant 20 ans.

https://trv-science.ru/2015/12/08/george-soros-spasibo-i-prostite/

donc en russie des gens pendant 20 ans on travaillés en toute independance, waouh,  grace au gouvernement . C'est pas un ricain qui decide de la liberté en Russie, d'ou la chance pour ces scientifiques d'etre Russe, en France pas de liberté et encore moins de fric pour les scientifiques, en meme temps ils finissent a l'AN .. et nous font honte. 

Kawouede vous êtes époustouflant de manichéisme!


L'Ukraine est traversée par la violence politique entre pro et anti russe c'est une situation de guerre civile larvée dans laquelle les perdants sont réprimés c'est un fait difficilement contestable. rapport amnesty ukraine


Comment en arrivez vous à être aussi farouchement de parti pris dans les affaires d'un pays qui a une culture politique similaire à celle de son voisin que vous conspuez? En quoi les dirigeant actuels sont-ils si différents des précédents ? 


Et pourquoi défendre le magnat capitaliste qu'est Soros vous le chantre de l'internationalisme et je crois bien ... de la lutte des classes?


Ukraine: La passivité des autorités encourage l’intensification des violences de l’extrême droite 


En quoi sont-ils différents de leurs semblables en Pologne, en Hongrie, en Russie? 


Vous sentez obligés de relayer la thèse des gentils démocrates du Maidan difficile de se faire une idée claire derrière mon écran mais j'ai eu l'occasion de lire quantité d'infos sur la présence de nostalgiques du troisième reich en son sein. (L'histoire ukrainienne explique d'ailleurs qu'il y ait un terreau favorable)


Et c'est le même Kawouede qui ... quand on lui met un lien vers un clip d'Alexei Navalny dont le virilisme et l'appel a la violence surpasse en terme de propagande droitière tout ce qu'a pu faire Poutine le judoka dompteur d'ours ...   progressiste navalny?...ne réponds pas.


C'est encore le même Kawouede qui sort sa sulfateuse d'antifa contre la France insoumise et ses dérives droitières ou contre Lordon le nationaliste (ne parlons pas de Chouard ...)


Vos grands écarts sont impressionnants!


Vous n'êtes pas crédible votre critères pour choisir vos gentils ne sont pas autre chose que le soutien de l'UE des US (et de Soros il y a les bons et les mauvais oligarques) 


Vous êtes un indécrottable atlantiste qui se sert des valeurs de gauche pour jouer aveuglement le jeux des intérêts occidentaux. 


La tartufferie est tellement visible.







Que de certitudes basés sur des sources que vous ne manquerez pas de nous fournir ... Moi je n'ai que des intuitions ... Celles ci me disent que entre les Hongrois et l'Ukraine ça ne vas pas très fort, idem avec la Pologne qui croya

Mon intuition 

(P... d'éditeur .... suite) avec la Pologne qui croyait faire une bonne affaire en soutenant Maidan. Ceux çi lorgnent avec une certaine concupiscence sur des morceaux d'Ukraine et se verraient bien en prendre possession. Avec en plus la quasi assurance que Porochenko ne gagnera pas les prochaines élections sans recours à une fraude massive ou même un coup d'état, et que la candidate le mieux placée (Timochenko) est considéré comme pro-Russe ce qui est rigoureusement interdit aujourd'hui en Ukraine, amènent à une situation explosive dans tous les cas. Le fait aussi que les Nord Américains défaits en Syrie veulent prendre leur revanche en Ukraine n'améliorant bien évidemment pas du tout les choses.

A ce jour, ce que Porochenko cherche à mater, c'est son opposition interne, et comptait sur la promulgation d'une loi martiale sur la totalité du pays et sans aucune restriction pour s'occuper de la chose. Il en as été heureusement empêché, mais la situation intérieure n'as changé en rien.

Pour le reste, des gens payés par Soros pendant 20 ans disent du bien de Soros, on est vraiment super étonné. Postulez, vous avez toutes vos chances. 

Szia Asi,


Le pauvre, il est seul au monde. <<Philanthrope distribuant des milliards>>, il en a pas un petit peu pour Asi pour atteindre les 1000 euros au plus tard le 31 décembre? 


Le mot <<boursicoteur>>, comme un petit joueur gentil qui s'est enrichi un peu par chance sans détruire aucun emploi, entreprise ou vie! 


Le pauvre homme sans défense!  Heureusement que Asi est là ! Poutine ne pense qu'à Soros pour lui mettre o soto gari ippon... 



Soros, la victime de méchants pas beaux racistes et antisémites!  Les Kurdes, les Roms, les Tchétchènes, qui sont considérés chez eux, là-bas en Turquie, en Hongrie, en Russie, comme être en deçà du rat et de la merde de pigeon ont la vie belle par rapport à la terreur et l'injustice que subit  Soros  !


Merci à Asi de rapporter cette information car depuis  l'intervention de Soros en Hongrie, le salaire moyen est comme en France et il n'y plus de pauvres en Hongrie! Köszönöm





Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.