182
Commentaires

"Grand remplacement" : "On doit expliquer quelque chose… qui n'existe pas"

Commentaires préférés des abonnés

Le Grand Remplacement existe : je l'ai rencontré !


- dans certaines communes, le Grand Remplacement des services publics par .....Rien?


-  le Grand Remplacement des salaires par les dividendes


- le Grand Remplacement des fonctionnaires compétents s(...)

Moi je suis pour le grand remplacement ...

Le 24 avril 2022



Des élèves de 8 à 12 ans , filmés dans une école . 



          "On  devra  poursuivre  énergiquement  la  répression  de  toute  tentative  politique  s'adressant  aux(...)

Derniers commentaires

Au final, comme le dit Clément vitorovitch sur France info dans sa chronique (qui devrait vous intéresser) et maintenant le vendredi dans quotidien, Zemmour à arrêté de vouloir être élu et ouvre la fenêtre d'overton (ce qu'il est acceptable de dire en public). 

L'émission était intéressante, néanmoins, le pro leme n'est regardé que d'une façon, or comme vous en avez parlé rentre aussi en jeu qui paye les partis politiques, avec en plus qui vote et le rôle du média, car comme vous le montre très bien dans les exemples du début quand passe 5 ou 10 voire 15 minutes sur un délire ça lui donne du crédit et ça inquiète ce qui ont tendance à l'être et même ceux qui sont à la limite.

Quelque chose qui est intéressant c'est le positionnement macron, au final lui aussi réduit les frontières comme ça il continue de dire effectivement les étrangers sont un problème alors que le problème ne vient pas de là. Mais tout continue d'être nourrie par le fait de la surepresentation carcérale sans jamais se demander pour quoi les gens sont en prison et n'est ce pas normale au vu du travail qu'on demande à la police (qui sont surepresente eux même par l'extrême droite à tendance raciste).

Etc.

Mais merci ^.^ 

L'invention du grand remplacement par l'extrême-droite rappelle confusément celle du ruissellement par Macron (dont personne ne parle plus alors que ce mensonge a servi d'argument pour supprimer l'ISF...). 


Mythomanes et menteurs devraient s'unir. 


Une certaine complicité, au-delà de la convergence des méthodes,  s'est manifestée sans que toutes les conclusions en aient été tirées.


Bayrou - l'ami et soutien du président - a fait parrainer Zemmour et Le Pen. 


La France connaîtrait-elle aussi un François von Papen, maintenant ?

Bonjour

Merci pour l'émission

Je suis à la recherche de livres / sites / articles et vidéos sources ?

Pour avoir matière à contre-feu vis-a-vis de tonton grand-remplaceur.

J'ai noté "Parlons immigration en 30 questions" de mr Héran que je lirais
Auriez-vous d'autres suggestions ?

Merci pour l'émission ! (dit dans plusieurs autres commentaires, mais la séquence où Zemmour, un type condamné pour provocation à la haine raciale est autorisé à parler dans une classe (+ médiatisation) est hallucinante !)


Je remets ici la vidéo de Greenpeace (la forme est intéressante) sur un des thèmes qui aurait dû être présent dans cette campagne.

Bonjour.

Je vais vous parler d'un phénomène qui se déroule à Strasbourg et probablement dans d'autres villes de France.

Je vis dans un quartier de Strasbourg qui s'appelle la Meinau, j'ai pu constater un changement quasi complet de population de ce quartier depuis près de 10 ans. Aujourd'hui, la population est à 80% d'origine étrangère et magrébine dans sa grande majorité. Depuis peu s'y ajoutent une population d'Afrique noire, plus une population indienne et chinoise mais encore minoritaire à ce jour. Il se trouve que les Turcs et les Kurdes sont majoritaires du fait qu'à cinq minutes de  chez moi, se construit la plus grande  mosquée turque d'Europe. Il y a dix ans, un voisin alsacien est parti parce ce qu'il "ne se sentait plus chez lui". Je n'ai pas à juger cet homme: il a parfaitement le droit de ne pas vouloir vivre dans cet environnement. Il y a bien "un remplacement" de population et j'utilise ce terme par provocation dans la mesure où, quand je me déplace dans mon quartier, 5 passants sur 6 sont étrangers et parlent leur langue entre eux ou par l'intermédiaire de leur smartphone et je me dis, en souriant, est-on encore en France? Personnellement, je n'ai aucun problème pour vivre au milieu d'eux: ils sont aimables, corrects et polis.  Mais il y a un problème de ghettoïsation. J'e n'ai pas d'explications sauf que les gens veulent être "entre soi", comportement social tout à fait naturel. C'est ce qu'a compris Zemmour et, comme Trump, il a senti ce malaise, un malaise "civilisationnel" qui fait que 30% de l'électorat votent Le Pen (une Zemmour soft) ou Zemmour! Il est évident que ces deux candidats n'ont pas de solutions. Je suis même persuadé qu'un fort pourcentage de leurs électeurs savent, au fond d'eux-mêmes, que Zemmour et Le Pen ne sont pas la solution. Que faire pour répondre à ce malaise? Je ne sais pas.

Cordialement.

René Boissel.

Amis Parisiens, aujourd'hui le Trocadero vaut le détour. Si vous êtes allergiques aux remugles des discours faisandés, faites-le le plus large possible.


Ce n'est pas le sujet de l'émission. Mais j'ignorais l'existence de cette émission avec les enfants depuis 2017, avec un tel dispositif qui laisse croire qu'on peut aller faire campagne dans les écoles. A quoi pensent les adultes ?  Et le pire arriva, évidement...

Je commence à visionner la vidéo mais j'explose en entendant les mots de zemmour en réponse au petit Hugo. 

J'ai déjà eu l'occasion de lire les propos de zob, j'ai eu l'occasion de voir des vidéos mais là ce n'est pas acceptable : ce cataplasme répondant à un jeune enfant et détruisant le monde avenir de cet enfant, cet enfant qui est au milieu de ses copains et copines de classe dont la plupart d'ailleurs sont visés par l'anti-sagesse de zob

zob hait même les enfants car comment détruire ainsi leur foi en l'avenir, comment les priver de ce que la République Française a édicté de plus noble

Quel ignoble personnage. Je l'avais jugé ainsi mais cet extrait est insoutenable. Si un de mes enfants avait été dans cette classe, je crois que ma colère aurait ét si grande qu'un œuf cassé sur son crâne d'abruti n'aurait pas suffit

Le Grand Remplacement existe : je l'ai rencontré !


- dans certaines communes, le Grand Remplacement des services publics par .....Rien?


-  le Grand Remplacement des salaires par les dividendes


- le Grand Remplacement des fonctionnaires compétents sous-payés par Mc Kinsey ( "  les couilles en or " )


-  le Grand Remplacement des salariés " normaux " par des précaires


- le Grand Remplacement de l'ISF par l'IFI  ( 4,5 Milliards contre 1;5 Milliard )


- le Grand Remplacement des lits d'hôpitaux  par rien


- Le Grand Remplacement des médecins généralistes par pas grand chose


- le Grand Remplacement de la Gauche par ;; 3O %  éparpillés


- etc, etc (  notre concours continue )


Des élèves de 8 à 12 ans , filmés dans une école . 



          "On  devra  poursuivre  énergiquement  la  répression  de  toute  tentative  politique  s'adressant  aux  élèves  ou  les  employant  comme  instruments "   


                                                                        (circulaire de Jean Zay - ministre de l'éducation -  31 décembre 1936)



Au sein de l'école, personne n'a le droit de demander à un enfant de justifier sa présence en France , a fortiori quand il s'agit d'un candidat en campagne électorale .



Bon, d'abord un petit encart (et sans volonté de blesser), mais je suis assez gêné par des problèmes qu'on retrouve dans plusieurs émissions animées par Nassira El Moaddem : pas de contradiction en plateau, réponses déjà dans la question, avis personnels sur-affichés (sans pour autant jamais être assumés comme tels), recherche prioritaire de confirmation de ses propres positions dans les propos des invités... Ça n'empêche pas les intervenants de dires des choses intéressantes (Héran est passionant, toutes les mises en perspectives historiques aussi), ni l'émission d'être bien préparée, mais je ne suis pas sûr que cette approche ultra-éditoriale soit franchement adaptée pour aborder des sujets aussi sensibles...

Ces réserves mises de côté, la question fondamentale sur ce sujet semble vraiment être celle des statistiques - car de ce que j'en lis sur les réseaux sociaux, ce qui outre et scandalise totalement les tenants du grand remplacement, c'est d'abord le fait qu'on qualifie de "complotiste" ce qu'ils considèrent comme un pur fait statistique. Pour reprendre la formulation de François Héran (les "trois étages"), ils s'indignent qu'on disqualifie le premier étage (statistique) en l'englobant volontairement dans le troisième (l'idée d'un complot, qui est en fait partagée par assez peu d'entre eux), comme une astuce sournoise dont on userait pour ne pas avoir à répondre à leurs questions, et jeter le bébé avec l'eau du bain.


Là-dessus, je dois avouer avoir été un peu surpris par l'affirmation initiale de François Héran (l'absence de fondement statistique) : il y a peu, Le Monde avait sorti une vidéo très partagée de débunk complet sur le sujet, vidéo qui concluait (tout en prenant bien en compte la baisse immédiate de natalité dont Héran parle) à l'existence d'une augmentation statistique : https://www.youtube.com/watch?v=Sr_Bep9MYIg

Donc du coup je ne sais plus qui/quoi croire... Peut-être le documentaire de Thomas Zribi y répond-il plus en détail ?

Par ailleurs, c'est un détail, mais les accusations de Zribi sur la couleur de peau ("c'est tout ce qu'on voit") me semblent franchement à l'ouest, quand ce qui est souvent accusé par le tenants du grand remplacement et qui les affole, c'est la question culturelle/coutumière (= l'islam, la langue, les usages) - et je ne pense pas que ce soit uniquement un cache-sexe pour leur racisme (quand bien même cette dimension est évidemment présente), les gens évoquent bien trop souvent l'idée d'un "mode de vie menacé" pour ça.

Bref, j'ai l'impression que tout ce sujet et sa sur-exploitation médiatique/politique ne sera pas résolu tant qu'il n'aura pas été l'objet d'une clarification statistique publique et reconnue par tous, même si c'est dans le but d'ensuite disqualifer les fondements idéologiques de cette thèse (= un français n'étant a priori défini ni par sa religion, ni par sa couleur de peau, ni par ses usages, pourquoi parler de remplacement ?).

PS : le passage de Zemmour à l'école est terrifiant, qui a permis une émission pareille ?

Et pour revenir sur l'idée que parler de rémigration "c'est pour faire le buzz"; non; ou pas seulement; c'est le projet politique; quasiment ouvert de Zémmour; et de Marine Le Pen (de manière plus caché); c'est à dire encore une fois un projet politique d'épuration ethnique. Se gausser et trouver ça ridicule ou impossible à appliquer ne me semble pas être la bonne réaction. Quand Z dit qu'il va aller rencontrer les autorités algériennes; évidemment que c'est pour pouvoir dire après "regardez ils n'en veulent pas; on va donc leur enlever leur nationalité; en faire des sous-citoyens" et en définitive si on le laisse aller au bout de son idée les envoyer dans des camps. Il suffit de voir comment la France traite les demandeurs d'asiles pour se rendre compte qu'à aucun moment c'est une idée farfelue. Et bien evidemment quand je parle d'enlever la nationalité on parle des immigrés natualisés de certains pays et de leurs descendants. Je pense que c'est bien d'expliciter tout ça à un moment, d'expliciter le projet politique plus ou moins avoué des fascistes; et ça devrait être la base sur les plateaux de télé d'aller au bout de ce genre de raisonnement.

Évidemment, si vous vous promenez entre la gare du Nord et la gare de l'Est à Paris, vous avez l'immigration africaine qui est extraordinairement visible ! Il y a une utilisation de ces expériences quotidiennes en milieu urbain faites par le Front national pour dire «vous voyez, c'est concret, nous ne mentons pas» !" 


le mec nous assène ça oklm comme si ça n'avait aucune conséquence sur rien. l'air de dire "ah oui, ce coin là c'est que des africains, mais c'est pas grave, de toute façon moi j'habite ailleurs!".


Il y a une utilisation de ces expériences quotidiennes en milieu urbain faites par le Front national


le FN n'a pas posé un copyright sur ce sujet. libre à la gauche de s'en emparer et de proposer son propre narratif.

à propos du sondage : Ce sondage prétend que 61 % des Français pensent que le "grand remplacement" est possible, 67 % disent s'en inquiéter


l'Europe est riche et vieille. l'Afrique est jeune et pauvre. rajoutez par-dessus ça le réchauffement climatique qui va rendre l'Afrique invivable, et vous comprendrez que l'on se place aisément dans les 61 ou 67%.

je commence à regarder et on parle déja de démographie; je pense que c'est déja un problème et c'est déja donner du crédit à une théorie raciste. au fond on s'en fout des questions de nombres d'enfants par femme ou de nombre d'immigrés par an; le fond de la théorie du grand remplacement c'est de dire que les immigrés d'afrique; et en somme les non-blancs ne sont pas français et ne le seront jamais; ni eux ni leur descendance. Dans un contexte où les racistes considèrent la race blanche comme "pure" (le principe aux USA de la "one-drop rule"); vu qu'il y aura des métissages évidemment que la proportion de "blancs" va diminuer; et c'est tant mieux (et ce à un rythme évidemment sans rapport avec les délires des tenants de cette théorie). A ce propos il faut rappeler que la blanchité est une notion fluctuante; que des populations considérés comme non-blanches peuvent le devenir au fil du temps; voir les immigrés Italiens ou Irlandais dans les années 70; et récemment les exilés Ukrainiens devenues d'un seul coup blancs à titre honorifique. (bon je reprends mon visionnage)

Ce qu'on voit dans la rue ce ne sont pas les papiers d'identité des gens, mais bien la couleur de peau des gens, donc on parle de quelque chose qui est foncièrement raciste". 


l'article commence à peine, et déjà une première bêtise.


ce monsieur devrait se promener dans certains quartiers de certaines villes. il n'est pas question de couleur de peau, mais de langues différentes, de cultures différentes, de pratiques différentes.

ne pas entendre un seul mot de français dans la rue en marchant plusieurs km, voilà le réel de certains quartiers. et j'imagine que personne sur le plateau ne vit dans ces quartiers.


tout ramener à la couleur de peau est absurde. quand je vois des antillais noirs, je vois des français.


la gauche a un gros problème avec ce concept de "grand remplacement". tout rejeter en bloc est une erreur. à l'échelle du pays, évidemment qu'il n'y a pas de grand remplacement. mais à l'échelle locale, quartier par quartier, quelque chose se passe, même si c'est infime, même si parfois ça se joue à la rue près. c'est là, et on sent que ça ne peut que s'étendre. il n'y a aucune raison que ça ne s'étende pas, en fait.

Moi je suis pour le grand remplacement ...

Le 24 avril 2022


Hâte d'être à lundi soir! Si le documentaire est aussi passionnant que l'émission, ça va nous faire un bien fou!

Outré ! j'ai été outré de voir que Zemmour soit entré dans une école pour vendre sa théorie nauséabonde du grand remplacement.

 J'ai été étonné que l'on consacre toute une émission  à analyser le contenu d un délire (voir définition du Dictionnaire de la psychanalyse de Laplanche et Pontalis pour donner un repaire). Du coup j'ai zappé un peu, les arguments sont intéressant et nous permettent de revenir au réel.

Puisque l’on tient absolument à mettre ce sujet sur la table, je donnerai mon avis d’autant plus volontiers qu’on ne me le demande pas.


Il conviendrait je pense, dans un souci de charité, d’inviter calmement les héritiers zélés du fascisme, du national-socialisme et des racismes sous leurs formes plus ou moins dissimulées à prendre connaissance d’une nécessité toute simple : notre planète a vécu depuis 1492 avec de gros morceaux insolubles et plutôt macrophage d’Occident dans ses moindres recoins. Il arrive(ra) forcément (sans qu’il s’agisse aucunement de complot ni de la malveillance des autres mais simplement du fait de l’écoulement du temps) un moment où de petits grumeaux venus d’ailleurs surnage(ro)nt insolubles en terres occidentales.


La survie même des résidus apparemment encore consistants des autres composantes de l’humanité, par-delà l’entreprise occidentale de conquête, de démolition, de soumission, de phagocytose et d’assimilation est une raison d’espérer pour ces pauvres hères menacés uniquement (si l’on ose dire) de remplacement !

Commentaire supprimé par un administrateur.

Commentaire supprimé par un administrateur.

Commentaire supprimé par un administrateur.

Commentaire supprimé par un administrateur.

Emmanuelle, je suis contre la suppression du message de Zébulon ; il exprime son expérience et son ressenti de façon calme et y met quelques nuances "une partie des maghrébin".  Il n'a sans doute pas la culture politique ou sociologique pour y mettre les mots que vous y mettriez vous-même (et beaucoup d'autres ici) "classe sociale", etc. 

Mais Zébulon pose une question qui me parait juste : nous savons bien que les immigrés pauvres ont été regroupés dans certains quartiers, et inévitablement, l'ambiance du quartier prend le style de son groupe social majoritaire, et c'est dérangeant pour d'autres habitants. On ne peut pas nier que la "culture", qui englobe tous les comportements sociaux, est très différente selon les régions du monde, et qu'on reste très attaché, en général, à sa culture de naissance.


Il faudrait expliquer cette évolution des quartiers par une émission sur la politique économique et sociale d'après-guerre  : mondialisation capitaliste, importation de main d'oeuvre étrangère - de préférence des colonies car parlant déjà français - mal payée et plus facilement exploitable ... relégation sociale et difficultés d'intégration malgré la scolarisation des enfants (dont certains d'ailleurs ne parlent plus la langue des parents immigrés)  ... puis délocalisation des usines à l'étranger et croissance du chômage ... bref, la gestion capitaliste du monde. 

Je ne doute pas que vous trouverez les historiens capables de nous faire une émission brillante pour expliciter tout ça !

merci.

nous savons bien que les immigrés pauvres ont été regroupés dans certains quartiers, et inévitablement, l'ambiance du quartier prend le style de son groupe social majoritaire, et c'est dérangeant pour d'autres habitants 


autres habitants qui du coup, partent de ce quartier, et sont remplacés par des gens compatibles avec le nouveau style du groupe social majoritaire.

ces quartiers sont ensuite nommés pudiquement "quartiers multiculturels" par la gauche, label qui sert juste à signaler "ne surtout pas habiter là bas".


le message de Zébulon était un peu chargé, au final sa suppression est logique. mais appliquer la grande lessive à l'ensemble des messages montre que ce sujet reste tabou, et est camouflé à chaque fois derrière des kilotonnes d'excuses (problèmes sociaux, économiques, démographiques, misère, chomage, etc).

Vous appelez les problèmes sociaux, économiques, démographiques, la misère, le chômage des "excuses" ? Il me semble que ce sont des "excuses" plutôt valables non ?

des excuses à quoi exactement?


les noirs africains sont victimes des mêmes discriminations, et pourtant Zébulon a bien pointé "certains maghrébins". pourquoi? il a parlé de la question de la langue.


Emmanuelle Walter nous dit "ils sont libres de parler leur langue". certes, je suis bien d'accord, mais pourquoi ce phénomène ne concerne pas les langues des autres nationalités immigrées en France ? les espagnols, italiens, portugais, polonais, etc. ?

Ne pas oublier 20 ans de stigmatisation "terroriste" dans l'inconscient public.

Penser que des citoyens FRANÇAIS ont passé leur vie à ne pas comprendre pourquoi ils étaient ostracisés par principe.

Le résultat est normal et il était attendu:

Esprit martyr

Repli sur ce qui est accepté par ses proches

Communautarisme

Idéalisation

Ré "arabisation" fantasmé la plupart du temps

Re fondamentalisme culturel et religieux


Il y a 20 ans j'annonçais déjà la couleur, sans aucun mérite.

Ce n'est pas  la première fois que ce type de comportement se voit.

Judaïsme et Christianisme, entre autres, se sont structurés et renforcé comme ça... 



je repose la question : les noirs africains sont soumis globalement aux mêmes discriminations. les mêmes causes produisant les mêmes effets, votre laius devrait les concerner aussi.

or il n'en est rien, vous ne parlez que des maghrébins.


et "ostracisés" par qui ? il y a un autre paramètre que vous oubliez : une gauche soi disant "antiraciste" qui n'a eu de cesse de survaloriser les origines de ces personnes, au lieu de les attirer vers la France.


Mélenchon encore en 2022 ne fait que perpétrer cette énorme erreur, en survalorisant l'Afrique autant que possible et en clamant sur tous les toits qu'il est d'abord méditerranéen.

???

Parce qu'il n'y a aucun "noir africain" musulman?

Heu... (en raccourci) les Royaumes et Empire d'Afrique dites noire était essentiellement musulmans à partir du Xe siècle, sauf l'Empire d'Ethiopie...

M'enfin...

PS :

Qu'est ce que Mélenchon vient faire là dedans.?

Vous êtes en service commandé pour les élections?

parce que votre grand timonier a lui-même une vision assez tranchée des gens qu'il peut supporter ou pas :


https://www.youtube.com/watch?v=E4sOpLxeaQY&ab_channel=puissancemultimedia

Le mec parle d'un pied-noir né à Tanger... De plus vu la gueule la vidéo date.

Vous savez quoi? Moi aussi... quand je suis arrivé en France, j'ai eu peur. 


Quand j'y suis retourné pour des visites touristiques, j'étais plus confortable dans les transports en commun* à la population bigarrée, que ceux où il n'y avait que des "blonds aux yeux bleus". Désolé.


* Et j'en ai pris; les musées et les grands choses à voir à Paris ne sont pas dans le 93. :-)

(je n'ai pas été voir le lien de simon, pas cliquable)

Je subodore que c'est encore une fléchette pour Méluche.


S'il s'agit d'archives de Mélenchon, autant le laisser les commenter lui-même (entre autres il parle de son enfance à Tanger vers 11'15) : 

Jean-Luc Mélenchon face à ses archives, dans "adn", l'émission politique de l'INA


il y en a sur d'autres candidats, celle sur z - "le grand timonier" de simon pour le coup :) - ne saurait tarder.

S'il s'agit d'archives de Mélenchon, autant le laisser les commenter lui-même (entre autres il parle de son enfance à Tanger vers 11'15) : 


c'est marrant, l'énorme mansuétude que vous avez vis à vis de ce cher Méluche. Z n'a pas le droit au même traitement.

Quel pourrait être le traitement adapté au Zob ? Une pipe ?


 Vous êtes volontaire ?

Je vous laisse à votre vulgarité crasse, cher monsieur

Le mec parle d'un pied-noir né à Tanger... De plus vu la gueule la vidéo date.


trouvez toutes les excuses que vous voulez à Méluche. la vidéo date, et donc? ça la rend caduque?


Quand j'y suis retourné pour des visites touristiques, j'étais plus confortable dans les transports en commun* à la population bigarrée, que ceux où il n'y avait que des "blonds aux yeux bleus". Désolé.


j'imagine alors que vous vivez dans un quartier où la population est bigarrée.

Méluche nous livre son beau couplet alors qu'il habite... le 10eme arrondissement de Paris. la blague.

De plus vu la gueule la vidéo date. 


quand le père Le Pen nous sort son détail de l'histoire, là je n'entends personne pour dire que ça date.

selon que vous serez de gauche ou de droite, les jugements des asinautes vous rendront blanc ou noir.

les noirs africains musulmans parlent l'arabe et se ré-arabisent, comme vous le dites?

Emmanuelle Walter nous dit "ils sont libres de parler leur langue". certes, je suis bien d'accord, mais pourquoi ce phénomène ne concerne pas les langues des autres nationalités immigrées en France ? les espagnols, italiens, portugais, polonais, etc. ?


Justement, dans les années 60-70, dans le quartier d'enfance de mon père immigré espagnol, on parlait espagnol et portugais. Ailleurs, c'était l'italien. Et les mêmes débats, les mêmes peurs, la même xénophobie. Alors oui, à l'époque, ils avaient du travail, et du coup leur assimilation a pu se faire plus facilement qu'aujourd'hui.


Faut arrêter de faire dans l'essentialisation, comme si immigré européen et maghrébin, c'était différent. Dans un monde capitaliste qui broie les plus faibles, les plus pauvres, il est normal qu'on en arrive à du communautarisme. Rien à voir avec une quelconque origine.

Justement, dans les années 60-70, dans le quartier d'enfance de mon père immigré espagnol, on parlait espagnol et portugais 


le début de l'immigration maghrébine date pourtant des mêmes années. l'espagnol et le portugais ont disparu des rues alors que la population immigrée de ces pays était certainement plus importante que du Maghreb.


Faut arrêter de faire dans l'essentialisation, comme si immigré européen et maghrébin, c'était différent.


Evidemment que c'est différent. mais tout le monde refuse de le voir. ce n'est pas de l'essentialisation mais de la constatation : sur le terrain, ça ne se passe pas de la même façon suivant les origines ethniques et sociales des immigrés. lors de matchs de foot France-Portugal, il n'y a pas d'envahissement de pelouse des supporters franco-portugais.


Dans un monde capitaliste qui broie les plus faibles, les plus pauvres, il est normal qu'on en arrive à du communautarisme 


sur ce forum j'ai remarqué que le capitalisme sert de grille de lecture à tout le monde, pour n'importe quel sujet. toutes les questions culturelles, religieuses, civilisationnelles, sont systématiquement noyées dans la question du capitalisme.

Conséquence des cages à lapin du siècle dernier, ni plus ni moins.


Alors, si le résultat de décennies de ghettoïsation ne vous étonne que maintenant, il va falloir gentiment se bouger le derche et comprendre que : concentrer et circonscrire l'immigration à un espace géographique donné fait que, assez miraculeusement, l'immigration se concentre en un point donné. 


Très honnêtement, essayez une lapalissade de temps à autre pour répondre à vos petites réflexions internes. Je vous rassure de suite, ça ne donne aucun résultat pertinent mais ça nous fout la paix à nous autres, arabes. 


Bien cordialement.

Ca me fait penser au film de science fiction assez inquiétant ,  de Wolf  Rilla "Le village des damnés" (Village of the damned 1960) où un groupe d'enfants , tous semblables d'apparence, possédant des dons de télépathie !!  et nés après une sorte de phénomène "météorologique" !!? grandissent dans ce village et deviennent de plus en plus  étranges et menaçants pour la population locale, comme s'ils voulaient prendre le pouvoir. !! (fantasme quand tu nous tiens !!). Il s'agit de savoir comment la population va s'en débarrasser !!!!  La réalité dépasse la fiction avec la paranoia qui projette sur les autres son propre désir de mort, désir de mort  qui revient toujours sur le sujet comme un boomerang !!  On ne se bat jamais qu'avec soi même !!!

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.