104
Commentaires

Glanz : le doigt d'honneur de la Justice

Commentaires préférés des abonnés

La politique des petits pas pour la transition écologique est une vaste blague. Celle des petits pas vers le fascisme est une réalité quotidienne.

Pour les professionnels, la Justice n'inspire pas le respect. Le dégout plutôt. 

Pour être respectée, la justice doit être respectable. Il y a longtemps que ce n'est plus le cas.


Ainsi, ce Procureur, choisi par Macron himself, a accepté de piétine(...)

Oui! Il faut lire aussi l'article de Lordon sur lundi matin. Et prendre 2 mn pour regarder et écouter ce que l'on voit et ce qui se dit sur une vidéo partagée.  A propos de "suicidez vous" , Lordon cherche une explication, qui se trouve peut êtr(...)

Derniers commentaires

Il est en forme Gaspard !

super entretien ici :

https://m.youtube.com/watch?v=s2cwNnlwPdU

Cet événement a en tout cas, pour la première fois à ma connaissance, entraîne un vrai décrochage de la presse francophone belge "classique" par rapport à ses homologues de France.


C'est la Libre Belgique qui y va le plus fort en titrant notamment sur "violenté" : Gaspard Glanz fiché S, violenté, placé 48h en garde à vue: une tentative d'intimidation et une atteinte à la liberté de la presse?


La Rtbf sur son site est plus distante mais pose beaucoup de questions et cite beaucoup. Les dépêches AFP ont visiblement été beaucoup retravaillées : Rtbf


Enfin, 7sur7, qui est la version en ligne et francophone du Het Laatste Nieuwe, premier titre néerlandophone (et donc belge) le plus diffusé :

L'interpellation musclée de ce journaliste crée un tollé en France

Un "documentariste de l'instant" qui avait très finement traité des policiers de nazis (voir https://www.arretsurimages.net/articles/ein-volk-ein-reich-ein-fuhrer-sur-facebook-faits-prescrits-pour-glanz).


Ça n'explique en rien cette arrestation hein, mais ça montre le personnage sous un jour différent je trouve...

L'article 62 2 du code de procédure pénale mentionné les conditions et surtout les motifs de la garde à vue ..... lisez  sur legifrance ou autre ...... cette garde à vue du journaliste n' à aucune justification légale . C'est de la pure et simple detention'arbitraire . L'opj et surtout le procureur pourraient être poursuivis .

On arrive à une instrumetalisation'de la justice par le,pouvoir qui est extrêmement dangereuse pour cette institution.

Quand la crainte remplacé le respect , le Chaos révolutionnaire n'est pas loin.

Hier, j'ai suivi le hashtag #GasparGlanz sur Twitter. Il y avait des tas d'experts en copier coller pour te dire que
- Gaspar Glanz n est pas journaliste parce qu'il n'a pas de carte de presse
- Qu'il est fiché S
- Que déjà à 15 ans, il avait commis un outrage envers son proviseur.
Apparemment, ils n'ont rien trouvé au niveau de la maternelle. Un peu mous du genou les croisés.


France Info fait le point sur les conditions d'attribution de la carte de presse et  la protection qu'elle procure :


peut-on être journaliste sans avoir la carte de presse ?

On va dire que je fais du mauvais esprit mais Juan Branco n’a toujours pas eu un mot de soutien ou de condamnation pour Glanz. 

Par contre pour chouiner sur le traitement de son livre, il est toujours en verve. 

Allé , je pose çà ici : Le deeep fake , vu par Défakator , plus qu'instructif , révélateur d'une époque ! (le fake Cnews  récent vient le confirmer)  https://www.youtube.com/watch?v=AT89_nM0nes&feature=share

Ce  qui me fait rire, ( jaune !), c'est de voir les anciens révolutionnaires en culottes courtes, Dany le rouge et Romain Goupil, maintenant conseillers de l'ombre du président le plus libéral qu'on ait eu, se scandaliser de ce doigt vengeur. Effectivement, "CRS SS", c'était en fait une amabilité...

On peut dire qu'il gaze, le salopard, sûr qu'il ne glanz pas. Mes respects GG.

A noter, au sujet la petite histoire sur CNews rapportée au passage, l'usage créatif du système de "médias de vérification" mis en place par facebook. Le post de Juan Branco l'ayant évoqué en premier y est désormais accompagné d'articles connexes de fact checkers, qui n'ont rien à voir avec la contestation d'une information qui serait fausse, mais donnent en titre l'excuse de CNews ("CNews plaide l'erreur humaine").


De même pour les images de Macron et Philippe échangeant une blague à leur arrivée à Notre Dame, qui sont désormais accompagnées par un lien vers des facts checkers, ne remettant en rien en cause la réalité des faits, mais  montrant qu'ils n'ont pas fait qu'y rigoler (encore heureux).


Le pire dans l'histoire c'est que si j'ai bien compris le système de facebook, ce sont bien les journalistes des médias en question (20 minutes et Libération) qui sont assez serviles pour ridiculiser le fact checking destiné à combattre le vrai complotisme, en se servant de ce système pour poster des excuses au lieu de vérifications de faits.

Affaire qui clarifie certaine choses ou les confirment



Daniel, je reprends ma plume, délaissée depuis des lustres (? je vais vérifier combien de temps ça représente, mais ça sonne bien), pour vous féliciter et vous remercier pour cette chronique très pertinente.

Donc si on on résume:


- répression policière sans précédent face à un mouvement social 

- violences policières légitimées par le pouvoir au nom du "maintient de l'ordre"

- interdictions arbitraires de manifester, gravées dans le marbre de la loi

- intimidations, menaces et violences à l'encontre de journalistes

- arrestations massives et sans motif puisque "préventives"

- arrestations de journalistes, pression judiciaire

- manipulation d'images, diffusions de "fake news" par les organes du pouvoir en place

- déni de révolte sociale

- fichage massif 

- usages d'armes à l'encontre de la population

- condamnations par l'ONU de la doctrine de maintient de l'ordre au nom du non respect des droits les plus fondamentaux

- condamnations et dénonciations par des ONG....


Et donc nous sommes toujours bien dans un pays démocratique, dit "pays des droits de l'homme"???


Je lis en ce moment le (très bon) livre de DS, Berlin 1933. Il y a comme un air de ressemblance entre ces deux périodes.... A faire peur. Même si bien sûr Macron n'est pas Hitler. Mais Macron n'est pas un démocrate, la preuve est là. Comme je l'ai lu récemment, son "progressisme" n'a rien à envier à Orban, Salvini et consorts...


Glanz est visé très clairement pour ses opinions et son travail (de qualité). Désormais le pouvoir peut choisir qui a le droit de couvrir l'actualité, mauvais signe.


Nous entrons dans un régime autoritaire, et la majorité des médias dominants ne sont pas en état de documenter et de traiter cet aspect. 


Dangereux....

A la lecture de cette chronique plus l'impression que les FdO règlent un contentieux avec un journaliste qu'ils ( les FdO) considèrent comme un empêcheur de faire n'importe quoi .



Au passage le le juge des libertés et de la détention (JLD) est un magistrat du siège donc indépendant du pouvoir politique

Ne vous inquiétez pas plus que de raison, notre Chanoine ne manque pas d'inspiration. Et la Justice sortira bientôt grandie de la fusion de l'ENA et de l'Ecole nationale de la magistrature.

C'est vraiment étonnant ce nombre de journalistes stagiaires 'truqueurs' favorables au pouvoir en place. Heureusement les directeurs de rédaction de France 2 et France 3 veillent au grain ...

Vous me désolez avec vos parti pris et vos attaques incessantes unilatérales . Je ne renouvellerai pas mon abonnement annuel, ne prenant plus aucun plaisir à la lecture de vos articles .. ceci est un avis personnel que je tenais cependant à vous faire suivre car Arrêt Sur Images a connu, me semble t-il de meilleures heures, au moins sur l’objectivité du propos......Bien cordialement .  Sylvie

Bon billet... et sale époque !

Question : 

L'offense est-elle plus importante si on lève le doigt contre autrui ou si on lui ampute la main en lui envoyant une grenade dont cette personne veut se protéger


Question : 

L'appel au suicide (hautement critiquable) est il une offense plus importante que l'action d'y pousser en y conduisant les hommes et les femmes que l'on a sous son commandement



Tous ces reportages de la télévision d'état sont des éléments de propagande à visée moralisatrice : attention, un doigt levé entraîne une condemnation et par ordre de pression éthique 3 ans de prison, 45000 euros d'amende


Macron ou le bébé dictateur

Pour remplir Sa Mission , la Justice a besoin de Sérénité, elle doit prendre le Temps de la Réflexion.


Le temps pour Elle est irrégulier, modulable, élastique, vague, flexible, peut-être même capricieux, ainsi que le démontre  le rappel des faits  :


- le Parquet a obtenu l'interdiction de séjour de G. Glanz en  cinq HEURES ;


- cette interdiction est fixé pour 6   MOIS .


- G.Glanz ne pourra contester sa G.A.V. avant le  DIX HUIT OCTOBRE


O temps suspend ton vol ....

Pour la réaction de Gaspard Glanz dans la longueur : https://reporterre.net/Gaspard-Glanz-Je-couvrirai-les-manifestations-malgre-les-interdictions-parce

La Justice est aveugle ou aveuglée ?


Sous Pétain bien sûr, évidence.


La musique funèbre du Czar Macron y Macron comme un triste bruit de godillots en marche.


Et en plein jour, Nathalie LoiSSeau !


Hallucinant.



C'est bizarre la loi en France quand 2 racailles de St Martin font des doigts d'honneurs à notre cher président là rien !! 😂😂😂😂 

Très bon billet Daniel.

Ne pensez vous pas que des journalistes comme vous et d autres devraient monter au créneau et publier une tribune ou un manifeste commun pour dénoncer la dangereuse dérive que traverse votre profession.

Cela me rappelle une anecdote que Michel Drucker aime à rappeler pour justifier de son indépendance... Il fut mis à l écart du service des sports de la télévision du service public, comme de nombreux journalistes ayant été grévistes et ayant manifesté comme lui lors des évènements de mai 68. A l époque ils étaient contre l ORTF. On peut aujourd'hui faire un parallèle avec le système oligarchique qui tient les médias mainstream. N est il pas temps à l instar du Michel "Gavroche" Drucker de 68 de déposer sa carte de presse pour agir. 

La même réflexion pourrait aussi être menée par les intellectuels (les vrais).

Le mouvement des JG a donné une respiration à ce pays, un formidable espoir. Ils ont besoin des journalistes indépendants et des intellectuels pour les accompagner dans leur quête.

Cher DS, je vous sens bien énervé aujourd'hui et je m'en félicite. Excellente analyse à chaud de l'affaire du doigt déshonorant les représentants de la Nassion et non, ce n'est pas une fôte, c'est un néolog. Nassion qui nasse ses opposants et contestataires pour mieux les faire taire, et ça se termine trop souvent plaqués par terre. Bref, je suis atterrée

Oui! Il faut lire aussi l'article de Lordon sur lundi matin. Et prendre 2 mn pour regarder et écouter ce que l'on voit et ce qui se dit sur une vidéo partagée.  A propos de "suicidez vous" , Lordon cherche une explication, qui se trouve peut être dans la désorganisation, l'hystérie de la police, qui frappe à tout va, sur n'importe qui, qui insulte, hurle, matraque, dépassant tout ce qui a pu se voir dans ce pays depuis des décennies même dans les manifs les plus dures.  Comment  ne pas finir par se sentir démunis!? Qu'est-ce qu'il reste comme moyen d'action pour se faire entendre? Les journaux classiques sont à vomir, les éditocrates se prennent pour des redresseurs de torts, installés confortablement dans leur fauteuil parisien, la plume à la main, prêts à démonter le moindre geste un peu décalé ou violent. D'ailleurs il n'attendent que ça, ce sont des charognards, des petits bourgeois médiocres! Moi je n'en peux plus de ce gouvernement et de ses laquais (comme dirait Lordon). J'ai une envie permanente de me détourner de tout ça, de fuir, mais je ne peux pas! Ce ne sont pas  nos 1800 euros par mois à quatre (dont deux étudiants avec des bourses ridicules) qui peuvent me permettrent de m'éloigner du réel où je, nous sommes tous englués. RAS LE BOL! Vive Glanz, Vive Lordon, Vive DS... Malgré les différences, il faut que tous les médias hors normes: ASI, Lundi matin, Ballast, Basta Mag, Médiapart fassent quelque chose en commun parce que , là, c'est sérieux! Ce qui arrive dans ce pays est inédit et dramatique! Désolée pour ce commentaire un tantinet lyrique et tristounet (on fait comme on sent parfois) et bonne journée à tous!

dans sa newsletter de ce matin LE POINT titre " GASPARD GLANZ journaliste ou black bloc ?" avec un article à charge  outrée je me suis désabonnée de cette lettre  

quant à la Natalie Loiseau, il est difficile de croire qu'un étudiante de Sciences Po passée pa ASSAS ne sache pas que cette liste dérivait du GUD pourtant omniprésent 

Comment se fait-il qu'il n'y ait que @si qui prenne cette affaire au sérieux qu'elle mérite...?

Les journalistes qui gardent (peureusement?) le silence risquent de se réveiller bien tard...

Selon France-info, Gaspard Glanz a déclaré à la sortie du tribunal :


 "Je suis journaliste depuis dix ans, spécialiste des mouvements sociaux. Toutes les marques de médias que je vois autour de moi, j'ai déjà bossé pour vous", ... "Mais à leurs yeux, je ne suis pas journaliste. Là, ma demande de carte de presse, elle part demain matin. Et je sais très bien qu'avec cette carte, tout ça n'aurait pas eu lieu. On a atteint un point de non retour très grave"


Pourquoi depuis 10 ans n'a-t-il pas fait de demande de carte  si cette carte a pour fonction de protéger celui qui en est détenteur ? 


Est-ce qu'il craignait qu'on lui refuse cette carte ? Est-ce qu'il pensait que c'était une démarche inutile parce qu'il ne voyait pas en quoi elle pouvait être utile ? Et finalement , en France comment cette reconnaissance d'un statut du journaliste s'est-elle construite : la carte de journaliste existe depuis quand ?

pourquoi s' associer à toute la presse bien pensante horrifiée, à tous les politiques plus hypocrites les uns que les autres en s' indignant des : suicidez vous !

Tête de liste LREM aux européennes, Nathalie Loiseau se présente comme le principal barrage à l’extrême droite. Dans sa jeunesse pourtant, elle fut candidate aux élections étudiantes de Sciences-Po Paris, sous l’étiquette de l’UED, un syndicat né sur les cendres du GUD et prônant l’union des droites. Elle assure n’avoir à l’époque "pas perçu" la couleur politique de ce syndicat (extrait article Médiapart).

Elle est aussi expressive qu'un foie de veau, semble posséder la vivacité d'esprit d'un bulot, mais tout de même...

Ne nous prendrait-elle pas pour plus cons qu'elle ?

Je respecte profondément la Justice.

Elle prend son temps pour apprécier les faits.

Il faut du temps pour analyser les comportements et les personnalités.

Ainsi, pour Monsieur Castaner,  est-il utile de prendre au moins  48  heures , pour juger s'il est ou non "une grosse merde"

Tout emportement serait préjudiciable.

Et, d'ailleurs, il est permis d'avoir des doutes : " être ou ne pas être une grosse merde " ....

J'ai quand même ma petite idée ...

«Un pouvoir ne signale pas seulement sa fragilité quand il fait donner ses nervis, depuis les préfets galonnés jusqu’aux troupiers bottés, mais aussi quand il commence à avoir peur des signes. Or, on notera que les points de fixation de cet acte 23 ont surtout à voir avec des signes : des mots (le fameux slogan anti-flic), des images, ou plutôt non : la simple possibilité d’images, accompagnée d’un doigt fourré. Plus que tout, ce pouvoir, entouré de ses laquais, redoute, non plus seulement d’être montré dans sa réalité, mais les atteintes symboliques dont il devient l’objet...» => A propos des «vermines» (et en soutien à Gaspard Glanz) par Frédéric Lordon


Rien à ajouter, sinon ceci : 

C'est le moment ou jamais de montrer Votre soutien à Taranis News

Merci pour cette belle chronique, presque trop magnanime, comme en témoigne une petite coquille dans votre texte : quand vous écrivez qu'"on veut la peau" de G. Glanz "au sens figuré", vous vouliez plutôt écrire " au sens propre", n'est-ce pas ?

Pour les professionnels, la Justice n'inspire pas le respect. Le dégout plutôt. 

Pour être respectée, la justice doit être respectable. Il y a longtemps que ce n'est plus le cas.


Ainsi, ce Procureur, choisi par Macron himself, a accepté de piétiner son statut de protecteur des libertés individuelles (article 66 de la Constitution pour ceux que ça intéressent) au profit de sa petite carrière, ce qui fait de lui une autre "grosse merde".

Ainsi encore, une autre belle merde : ce Juge des libertés et de la détention, juge du siège donc inamovible, qui a pourtant fait droit à la demande du Parquet sur les modalités du contrôle judiciaire. Il pense à sa carrière aussi, celui-là.


N'oubliez pas DS qu'en 1940, tous les magistrats sauf un ont accepté de prêter serment au régime de Vichy.

Ceux-là même qui condamneront à mort des résistants, condamneront à cette même mort, quatre ans plus tard, les collabos.

Respect ?



Juste de rappeler que la carte de presse n'est que le signe que le journaliste tire le gros de ses revenus du journalisme (on tourne en rond) . Rien de plus. Il ne peut donc y avoir de journaliste bénévole avec une carte de presse.

La bonne nouvelle dans tout ça c'est que le tipeee de Taranis a quasiment quintuplé en 48h et ça continue de grimper.


Ca lui a fait de la pub, et j'ai même entendu un journaliste sur BFM parler de violences contre les journalistes à l'occasion d'une mention de Gaspar Glanz (pas de la part des animateurs BFM, mais d'un des invités). Parlant d'un reporter ayant reçu un Flashball dans le ventre et d'un autre ayant reçu un coup de matraque je crois.


Est-ce un juge indépendant qui a prolongé la GAV ou est-ce que ça a pu être court-circuité ?
Est-ce que son fichage J ou S ne rend-il pas systématique une prolongation de GAV ? (un moyen pour le pouvoir d'influencer la justice donc)

J'aimerais croire que les magistrats sont moins corrompus que les élus.

Concernant la carte de presse, la moitié des journalistes qui l’ont interviewé à la sortie n’ont pas de carte (deuxième vidéo) :

Merci, excellent billet !

La politique des petits pas pour la transition écologique est une vaste blague. Celle des petits pas vers le fascisme est une réalité quotidienne.

Belle chronique.


Par contre, gaffe Daniel, vous me semblez filer un mauvais coton.


Je me demande si ça ne mériterait pas 48h de garde à vue pour "mener l’enquête" 🤔

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.