13
Commentaires

Gilet jaune blessé : les "selon" du 20 Heures

Commentaires préférés des abonnés

Ce n'est pas un jugement sur ces enfants, mais c'est inquiétant de voir qu'ils ont déjà intégré la "normalité" des tirs sur des manifestants et des éborgnages, ils regrettent juste que ça s'applique sur la mauvaise personne. La mithridatisation de no(...)

"Le tir n'était pas suffisamment en cloche" dit la policière déléguée syndicale alors que la vidéo de l'impact montre que le tir en plein visage était tout à fait tendu. France 2 démontre, là aussi, son parti pris en diffusant un commentaire comme ce(...)

A la fin :  " imaginons que tu sois polic...ou juge …"

Bon point :  ce jeune collégien fait la différence entre les 2 missions.

J'espère qu'il sera bientôt clair pour lui que les vidéos des réseaux sociaux et extraits du 20 heures ne sont rés(...)

Derniers commentaires

Nous devons changer complètement le paradigme de la police : passer d’une police répressive à une institution préventive qui intervient dans les territoires pour réguler les conflits, rassurer la population, les aider dans leurs désagréments du quotidien, suppression du contrôle d’identité, redéfinition de l’armement de la police.


Venez découvrir et réagir à notre couveuse d'idées qui est en ligne sur notre nouveau site internet:
https://www.emancipation-collective.fr/couveuse-didees/
N'hésitez pas à la diffuser un maximum

Je vous mets ici le contenu de notre boîte à idées à propos de cultiver la paix sur notre territoire comme à l'international
https://www.emancipation-collective.fr/cultiver-la-paix-sur-notre-territoire-comme-a-linternational/

a. Refuser le chantage à la dette publique
b. Construction d’une autre Europe
• Proposer une refondation démocratique, sociale et écologique des traités européens par la renégociation (avec plan A puis plan B : sortie)
• Referendum en cas d’échec des négociations
• Négociations avec les autres pays européens pour la mise en place d’institutions démocratiques communes afin de travailler sur les politiques publiques (fiscalité et ressources universelles)
c. Défendre et développer les coopérations avec les autres peuples du monde
d. Régulariser les sans-papiers et faciliter leur intégration par l’apprentissage du français et par une participation active dans la société
e. Reconstruire une défense indépendante
• Approvisionnement national de l’armement
f. Nationalisation des entreprises productrices d’armes au sens large (aéronautique) à interdiction des ventes d’armes à l’étranger
g. Politique antiterroriste : faire revenir les terroristes qui agissent dans d’autres pays, crime = prison à part sécurisée et humaniste, délit = TIG adaptés à leur cas, disperser les enfants et les introduire dans des petites classes, politique éducative
h. Changement complet du paradigme de la police : passer d’une police répressive à une institution préventive qui intervient dans les territoires pour réguler les conflits, rassurer la population, les aider dans leurs désagréments du quotidien, suppression du contrôle d’identité, redéfinition de l’armement de la police
i. Changer de logique en matière d’addiction et de drogue (logique éducative et non punitive)
j. Renforcer et réinvestir l’ONU pour faire vivre un monde ordonné
k. Refuser le libre-échange, instaurer un protectionnisme solidaire et la coopération économique
l. Construire des coopérations altermondialistes et internationalistes pour travailler sur des projets communs (sociaux, environnementaux et économiques) avec des pays qui ont la même volonté écologique et sociale en négociant la mise en place d’institutions démocratiques sur la fiscalité et les ressources universelles

Que voulez vous nous dire par cette conclusion abrupte sur le petit qui avait suggéré ce sujet ? Doit on comprendre qu'il a changé d'avis ou que le jité de France 2 lui a retourné la tête ?

Aucun des enfants ne remarque que la seconde vidéo juxtapose des images sans qu'on puisse savoir où ont lieu les bagarres, si vraiment le blessé était derrière ou devant elles. Or, cette ruse de juxtaposer des images, utilisée largement dans les fictions pour évoquer un lien entre deux scènes, nous donne une impression de vérité. 


Aucun des enfants ne note l'expression "pas assez en cloche" de la policière expression assez bizarre. Si la grenade avait été tirée "en cloche" même "pas assez" elle serait arrivée par dessus et pas de face. Possible que les enfants soient trop impactés par les images pour être attentif à ce qui se dit quand c'est pas émouvant mais seulement technique. 

"Le tir n'était pas suffisamment en cloche" dit la policière déléguée syndicale alors que la vidéo de l'impact montre que le tir en plein visage était tout à fait tendu. France 2 démontre, là aussi, son parti pris en diffusant un commentaire comme celui-là.

Donc le problème ce n'est pas les méchants casseurs qui auraient malheureusement échappé au tir de grenade comme essaye de le faire croire France 2 en noyant le poisson..., mais bien que la grenade ait été tirée en tir tendu alors que cette technique est interdite.

Les deux vidéos sont de nature différente. La première est un témoignage, la deuxiéme un reportage/enquéte (niveau France 2). C'est un peu malhonnéte de leur demander de choisir.

Ce n'est pas un jugement sur ces enfants, mais c'est inquiétant de voir qu'ils ont déjà intégré la "normalité" des tirs sur des manifestants et des éborgnages, ils regrettent juste que ça s'applique sur la mauvaise personne. La mithridatisation de nos sociétés est en cours.

A la fin :  " imaginons que tu sois polic...ou juge …"

Bon point :  ce jeune collégien fait la différence entre les 2 missions.

J'espère qu'il sera bientôt clair pour lui que les vidéos des réseaux sociaux et extraits du 20 heures ne sont résolument pas suffisants pour se faire une idée de la réalité.



J'espère auusi que le juge ficrif aura a cœur de vérifier l'hypothèse du membre du syndicat. Et estimer si l'emploi de cette forme de violence dans ce cas bien était approprié. https://youtu.be/rsK0bnkTAiI?t=420 La question des différentes perspective ne peut pas toujours servir de caution pour tout et n'importe quoi.

par contre on comprend que c'est toujours la même excuse pour légitimer les "accidents" de ce type et au final finir sur un nom lieu gerbant : "c'est pas la faute des gentils policiers s'ils crèvent des yeux, ils n'ont pas fait exprès de faire un tir tendu sur un pauvre manifestants, en fait ils voulaient faire un tir tendu sur le vilain casseur qui se cache juste derrière...c'est la faute à pas de chance ma bonne dame...en même temps les gentils manifestants n'ont qu'à pas protéger les méchants casseurs avec leurs visages aussi...quelque part c'est un peu leurs fautes"

sur les 20 dernières années, la moitié des éborgnés s'est fait durant cette année : sont ils devenu particulièrement maladroit ou est-ce + ou - volontaire de la part de certaines brebis galeuses au sein de la police ? le tout "encouragé" par une igpn complaisante ? on ne peut pas l'affirmer avec certitude mais la question se pose sérieusement...


ce qu'on voit surtout c'est que sous prétexte d'essayer d'épargner les "gentils" manifestants, bizarrement c'est surtout eux qui trinquent, quand les "vilains" casseurs sont rarement inquiétés...voir volontairement épargner pour que les médias dominants puissent avoir le temps de faire leurs vidéos de 5min qui tournera en boucle ad nauseam sur les chaines continues...

quelque soit les raisons, quelque soit les personnes, bonnes ou mauvaises, les tirs tendus à hauteur de visage sont sensés être interdits !!!

si même les garants de la loi ne sont pas foutu de la respecter et ne sont jamais puni pour leurs transgressions, à quoi ça sert de faire comme si on était dans un état de droit ? pour le plaisir de jouer à faire semblant ?

l'état de croit est pourtant un piller porteur de la démocratie, pas d'état de droit pas de démocratie...donc ne ne sommes pas en démocratie du coup...


des flics encagoulés et le matricule non apparent(non mais on est où là ? en France, en Chine, en Russie, en Corée du Nord ?) pour ne pas qu'il soient reconnus, et malgré le réseau de caméra qu'il y a dans toutes les grandes villes(pour notre sécurité parait il, ya qu'à voir lorsqu'on en a besoin), pas moyen de mettre la main sur des vidéos permettant de les innocenter...?

peut être parce que la divulgation de ces vidéos montreraient l'exacte inverse...? comme l'a montré l'enquête de certains journalistes du monde avec le pompier, mais combien d'enquête de ce genre n'ont pas encore été mené, pour innocenter ou au contraire accuser ces FdO ?

et bizarrement ces vidéos ne sont pas accessible, ça serait pourtant un bon moyen pour les disculper une bonne foi pour toute et leur racheter une dignité qu'ils ont jeté au orties depuis un an maintenant...

évidement ça ne prouve absolument rien, mais vous trouvez pas que ces manœuvres sont étranges pour des gens, pour un corps de métiers, sensé être dans son bon droit ? sensé avoir la violence légitime de son côté ?

en tout cas ils n'agissent clairement pas comme si ce qu'il faisait était juste et dans le cadre de la loi...et je pense qu'il est légitime d'en douter puisqu'ils mettent toute la mauvaise volonté du monde pour montrer patte blanche...

"sur les 20 dernières années, la moitié des éborgnés s'est fait durant cette année "


 Combien y a il eu de manifestations (et de manifestations non autorisees) cette année en comparaison avec les 19 dernières ? comme toujours avec les stats  il faut faire attention , on peut leur faire dire ce qu'on veut en fonction de l'angle que l'on prend. A manier avec précaution pour ne pas tomber dans les travers que l'on reproche a nos editocrates "preferes" (comme dominique seux recemment sur les retraites)


Je pense que vous avez raison par ailleurs sans qu'il y ait besoin de faire appel .a ces stats.

 

Car au final il s'agit de doctrine :  on a bien vu lors de certaines manifs des gilets jaunes (qui ont valu son licenciement au préfet précédent) qu'il est possible moyennement beaucoup de casse matérielle de laisser les forces de polices en retrait et de limiter le nombre d'altercations.

Le problème dans ce cas c'est que l'etat apparaît comme incompétent a maintenir l'ordre..... 


État incompétent ou barbare il semble que le gouvernement ait choisi la 2eme solution avec le nouveau préfet. 


 Avec ce préfet qui  reconnaît avoir choisi son camp et encourage le rapport de force , s'en suit une radicalisation des forces de l'ordre, une normalisation de la violence  et une sur utilisation des LBD par des équipes (BAC) dont le maintien de l'ordre n'est la fonction primaire et qui semblent faire un peu trop de zèle.


Se pose ensuite la question des sanctions et la il faut bien constater qu'au delà du corporatisme policier ,qui tend a limiter l'action de l'IGPN, que le gouvernement a plutôt intérêt a garder les policiers dans son "camp" et donner des médailles plutôt que des peines de prison.... On peut imaginer que l'IGPN sans nécessairement répondre a des ordres direct aille dans le sens de ce qu'elle perçoit être le souhait de sa hiérarchie. 


Après des policiers violents par nature avec une vocation pour une certaine vision du maintien de l'ordre ca ne doit pas manquer dans les rangs et forcément plus il y a de manifs plus ces viandards pourront s'en donner à coeur joie.






Afin d’éviter tout malentendu, je précise que même si c’était un casseur, le recours à cette violence qui mutile et aurait pu le tuer ne serait en aucun cas légitime. 


Mon propos concernait uniquement l’apprentissage de ces collégiens sur ce que les images peuvent ou ne peuvent pas dire. 

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.