46
Commentaires

Ghosn à Versailles : le récit du réalisateur de la vidéo

Le photographe-réalisateur Yann Buisson et son chef-opérateur ont été rémunérés 1650 euros pour filmer la fastueuse soirée organisée par l'ex-PDG de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, le 9 mars 2014 au château de Versailles. Il raconte à Arrêt sur Images les heures passées à cavaler avec son matériel dans les ailes du château, les DVD remis à la direction de Renault, et ses rushes, aujourd'hui entre les mains de la justice. Interview.

Commentaires préférés des abonnés

Mon grand-père, aussi, a bossé sous un pilon dans les usines Berliet, après avoir crevé de faim pendant les grèves de 36. Pendant plus de 50 heures par semaine, il avait des cordes aux mains qui lui tirait les bras pour éviter qu'il se fasse emboutir(...)

"Plus jeune, plongé dans un tel contexte, j'aurais hurlé au gâchis. "


Je dois être conservateur car je n'ai jamais cessé de vomir pour les mêmes raisons

et par fidélité aux miens qui appartenaient au Bund


(...)

Peut-on dire que le pseudo Roi-Soleil  est con  comme la lune ?

Derniers commentaires

En premier lieu, j'ai été choqué qu'on puisse louer plusieurs salles de Versailles pour ce type d'évènement privé.

Les images sont belles, mais il y a trop de travellings et de plans steadycam.

Tiens, il y a longtemps que je n'avais pas ré-écouté le Lolito-Lolita de Renaud.

Renaud ? Qui trouvait Fillon honnête ? Quel naufrage !

"Société, tu m'auras pas!"

Tiens, il y a longtemps que je n'avais pas ré-écouté le Les Chanteurs Engagés de Font & Val.

Il a voulu échapper à un milieu qu'il n'aurait jamais dû quitter ou tenter de le faire.

En attendant, ça lui a fait produire une douzaine des meilleurs albums de la chanson francophone, avant la spirale post-domino. Donc entre ça et les braves sardoux qui "restent à leur place", franchement... 

sardoux.... ça se mange ?

Bin oui. Je ne sais pas si c'est une question au hasard ou une référence d'expert, mais oui, bien sûr, et heureusement. Sitôt détécté, ça se fait manger (et chier) par les Mangeurs de Sardoux. Dans les romans de Pierre Pelot, que je remercie de partager mes aversions musicales.  


Le procédé est assez détaillé dans "Le fils du Grand Konnar" (Fleuve Noir, 1990). Et il fait plaisir.

Vous savez, j'aime bien Renaud aussi , il a fait partie de cette "Génération Mitterrand" à laquelle j'ai appartenu, en votant pour celui-ci en 81 aux deux tours...

Une personne, à part très jeune, me semblerait curieuse en me déclarant ne jamais avoir écouté, ni connaitre Renaud.

Je me suis simplement aperçu que politiquement, après tout ce temps , et selon moi, c'était un peu une buse depuis.

Quant aux romans de Pierre Pelot, j'avoue avoir un peu de mal à faire la relation entre des chanteurs, et de quelconques "mangeurs" dans "Le fils du Grand Konnar".

Si vous voulez développer...





Dans ce premier volume de la saga de Konnar le Barbant, Pierre Pelot introduit des géants (les Mangeurs de Sardoux) qui protègent le Pays des Héros contre la bêtise la plus insidieuse, celle des Sardoux. Ils la détectent en demandant aux voyageurs de chanter quelque chose devant eux. Le cas échéant, ils dévorent sur place le Sardoux déguisé, révélé par ses choix musicaux. Puis ils le moulent en une nouvelle statue de crotte humaine. Pelot accompagne les explications d'un petit laïus sur la "connerie" qui s'immisce dans les esprits par des petites chansons insistantes. Les héros du récit sont épargnés parce qu'ils ont entonné des braves chansons de salle de garde, mais leur compagnon est mangé tout cru pour avoir chanté une strophe assez analogue à "Ne m'appelez plus jamais France". Juste au cas où le message n'était pas passé. Pierre Pelot est un subtil.


Non, sérieusement, ces livres-là sont juste de très sympa petites improvisations feuilletonesques à la Douglas Adams (mais pas tout à fait du même niveau). Amusantes, mais loin de la qualité de ses Dylan Stark, par exemple. "La bande à Konnar" est une rigolarderie pour copains, mais pas très représentative de sa production plus soignée.


Donc voilà pour ça. Le Renaud, lui, bin je suis fidèle à ses bonnes chansons (et ses bonnes chroniques), je ne vais pas en renier les qualités, même si j'ai décroché après "Boucan d'Enfer". Je trouve son actualité peu pertinente pour juger sa vie son oeuvre, et encore moins pour ressortir soudainement les vieux reproches "de classe" qu'on lui a fait (assez similaires aux actuels "Ocasio-Cortez c'est rien qu'une fausse pauvre", d'ailleurs). "Naufrage" peut-être, mais il a pris quelques coups dans la coque qui l'excusent un peu à mes yeux. Et, comme évoqué plus haut, ça n'a pas coulé plus profond que les Font & Val dont je conserve les albums. Pour dire.


Je dois être un peu l'scaphandrier d'l'aquarium...  

Merci pour votre amusante et très sympathique présentation de ce livre, original.


Pour en revenir à Renaud, j'ai évidemment, plus de tendresse pour lui que pour Val, personnage beaucoup moins attachant et beaucoup plus controversé...

Leurs avis politiques m'intéresse peu, à vrai dire.


Mais conservez donc les albums de Font et Val, peut être introuvables demain, car avec le recul, une autre écoute peut révéler des surprises !

C'est quand même du beau boulot pour 1650 euros HT ... Carlos a été radin pour le coup, surtout vu le "pognon de dingue" dépensé pour cette soirée.


Pour le reste, même commentaire que bien d'autres asinautes: voir une telle débauche de luxe fout la gerbe.



Quand j'ai vu la vidéo, j'ai oscillé entre rage de voir ces gens qui font leur richesse sur le dos des travailleurs, et tristesse de voir des gens si humainement pauvre (car il faut être assez inhumain pour se complaire dans ce luxe vu l'état du monde).

Après la diffusion de cette vidéo, personne ne comprendrait que la France lève le petit doigt pour défendre Ghosn. Qui a donné ça à tout le monde ? Je ne crie pas au complot, attention, je m'en félicite au contraire, comme pour les révélations du "Canard" sur Fillon.

Il est étrange cet article, il ne ressemble pas à asi.

1650 euros ??? Sincèrement, c est quoi ce budget... Là, désolé, mais vu le niveau de la soirée, il y a un truc qui cloche. Ou, alors, le service com de l alliance est géré par des amateurs.

1650 € pour deux personnes ? Dans une soirée qui en a couté plus de 600000€ ? C'est une blague ?

Mon grand-père, aussi, a bossé sous un pilon dans les usines Berliet, après avoir crevé de faim pendant les grèves de 36. Pendant plus de 50 heures par semaine, il avait des cordes aux mains qui lui tirait les bras pour éviter qu'il se fasse emboutir en même temps que les pièces qu'il fabriquait.
Il détestait De Gaulle, lisait le Canard chaque semaine et militait pour les semaines de congés payés qu'on est en train de perdre en 2019. Chaque fois que je vois Macron et sa startup nation, Ghosn avec son petit sourire, hé bin j'ai une petite émotion en pensant à ces personnes qui se sont battues pour nos droits.
Voilà, c'était MA séquence émotion de la journée.

Dire que je repasse encore le merveilleux film "vive la sociale" de Gérard Mordillat pour mes petits enfants.. François de Cluset.. quelle déception !

C'est à vomir de fatuité. Carlos Ghosn se voit en roi... Vive les tribunaux révolutionnaires!


Peut-on dire que le pseudo Roi-Soleil  est con  comme la lune ?

Quel faste ! Voila un anniversaire dignement fêté pour sa Majesté Carlos 1er.

"Plus jeune, plongé dans un tel contexte, j'aurais hurlé au gâchis. "


Je dois être conservateur car je n'ai jamais cessé de vomir pour les mêmes raisons

et par fidélité aux miens qui appartenaient au Bund


Je ne comprends pas: 1650€, c'est leur rémunération (comme dit dans le chapô), ou le budget de la production (comme dit dans la première réponse)?

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.