63
Commentaires

Gaspard Glanz, extérieur nuit

Commentaires préférés des abonnés

Il serait peut-être bon de lancer un débat public sur l'évolution de ce site. Il y a déjà plusieurs mois que l'on a l'impression d'une navigation à vue, les chroniqueurs/ses vont et viennent, on a de l'humour, du cinéma, de l'histoire. 

Chacun fa(...)

Approuvé 10 fois

Je suis d'accord sur la necessité d'ouvrir un débat sur l'évolution du site. 


D'abord, il faudrait en premier lieu apprendre à répondre à ceux de vos abonnés qui vous écrivent pour vous signaler qu'ils n'ont plus accès à leur abonnement depuis 3 (...)


À Julie Guibault, quelquepart dans le site.

Je n'ai pas installé l'extension de gemp. et  je bénéficie pourtant de la plupart des très nombreux inconvénients dénoncés par nombre de ceux qui , contrairement à moi, s'obstinent à essayer de fonction(...)

Derniers commentaires

"Ce que filme Glanz, c'est un exercice de funambulisme sur la ligne fragile de l'état de droit." c'est joliment dit. Et c'est essentiel. Merci Daniel.

Le policier commence par empoigner la caméra avec sa main, Glanz lui dit « on est sur l’espace public » et le policier répond « j’en ai rien à foutre ».

Daniel trouve qu’il n’y a là « aucune brutalité » et que le CRS est « toujours aussi pro ».


Ensuite le CRS invoque son « droit à l’image » alors qu’il sait pertinemment qu’il n’en n’a aucun.

Daniel trouve qu’il n’y a là « aucune brutalité » et que le CRS est « toujours aussi pro ».


Ensuite, le CRS n’écoute pas le « rappel à la loi » qui le concerne et tourne le dos.

Daniel trouve qu’il n’y a là « aucune brutalité » et que le CRS est « toujours aussi pro ».


Ensuite, le CRS dit « je vais voir mon supérieur hiérarchique, parce que... moi, ça se finirait mal... »

Daniel trouve qu’il n’y a là « aucune brutalité » et que le CRS est « toujours aussi pro ».


Ensuite, le CRS demande à son chef « Monsieur filme, qu’est-ce-qu’on fait ? On l’embarque ? »

Daniel trouve qu’il n’y a là « aucune brutalité » et que le CRS est « toujours aussi pro ».


Et c’est là qu’une camionnette de CRS approche et oblige Glanz à s’écarter pour ne pas être percuté, juste pour signifier qu’ils estiment ne lui devoir aucun respect, qu’ils l’écraseront quand ils voudront.

Daniel trouve qu’il n’y a là « aucune brutalité » et que les CRS sont « toujours aussi pro ».


Cher Daniel, vous avez tellement intégré les abus de droit perpétuels de ceux qui sont pourtant censés montrer l’exemple que vous ne les percevez même plus.

J’aime beaucoup cette méthode bravo 

Bel article.. . Ça paye les bougies d anniversaire !!! S il vous plait, un petit effort pour le fonctionnement  du site. Beaucoup de regrets quant à l arrêt de l application qui était vraiment très efficace 

Bonjour, l'application Androïd n'était pas une app officielle d'ASI mais l'initiative d'un abonné bienveillant. Elle n'est plus maintenue par son concepteur depuis déjà quelques temps.

Nous projetons cependant d'ouvrir notre API pour de futures initiatives individuelles qui permettront des déclinaisons similaires, mais seulement une fois le site stabilisé et finalisé.

Hein ?

Pour d'autres initiatives individuelles ?

C'est une blague ça !?!

Dites-moi que c'est une blague.

Qu'y a t-il de si surprenant à ouvrir notre API aux bonnes volontés dans le futur ?


Je vous recopie ici un extrait de message de Sébastien, notre webmaster, à Gemp.
"Nous réfléchissons à autoriser certains développements proposés par notre communauté et que nous n'aurions pas le temps ou l'intention de mener nous-mêmes, et ce, à travers l'ouverture de notre API. Ceci est encore au stade de la réflexion, mais je vous en fais part pour vous indiquer que nous ne sommes pas fermés à la discussion et encore moins aux évolutions.  Mais pour l'instant, l'urgence est ailleurs."

Je souscris à cet appel... je viens de revenir sur @si 3 ans après avoir laissé tomber l'affaire... mais là j'ai vraiment du mal et on deviendrait presque parano à force de n'avoir aucun accès à son compte, pas non plus aux "nouveaux commentaires" ... et pourtant, je n'ai pas téléchargé l'appli de Gemp... et je pense ne plus avoir greasemonkey... enfin il me semble. Bref, ça gâche tout et perso, ça me donne l'impression d'avoir été "capturée" et d'être prise en otage. (je sais, c'est un peu exagéré mais bon...)

Hum, hum ... comme j'ai été déconnectée , j'ai vu apparaître ceci : 

 "Seul les abonnées et abonnés connectés peuvent commenter"


Alors, si vous voulez faire apparaître les abonnées, bein, accordez connectées, et seules !


Et dans tous les cas, même si vous gardez le masculin, seuls doit être au pluriel.


On nous dit par la voix de Julie qu'il faut être patient encore quelques semaines voire quelques mois pour que ce site soit opérationnel, je veux pas être pessimiste, mais que restera-t-il de ce site dans quelques mois ?

La soft dictature perd de sa softitude, petit à petit comme du temps de De Gaulle


L'Histoire n'est qu'un éternel recommancement

Le lien que vous donnez en fin d'article  vers le Tipee de Taranis News est bizarre

Il me semble que là c'est plus clair.



Il s'est calmé ? , ha la grogne du populo, du jeune, Daniel lui ne se calme pas pourtant, toujours aussi manipulateur . C'est quoi cette connerie encore, vouloir qu'un vrai journaliste, ai été enervé avant de rencontrer Daniel surement, pour pouvoir dire qu'il rentre dans le rang, comme tout les journalistes ... C'est la jalousie Daniel , Gaspart est comme vous, comme moi, desfois calme , defois enervé, mais vous comme TOUT les medias, vous choisissez l'angle bourgeois, le calme c'est 'bien' ça dérange pas l'ordre établi, ça permet de  se moquer celles-ceux qui souffrent en criant .. bravo a votre professionnalisme Bolloreen, qui choisie toujours le feutrage de la violence bourgeoise aux cri des salariées-s, refugiers, excusez nous on a pas d'autre moyen pour être entendu, et ça marche pas, alors que Macron lui tres calme, gagne. 

Il serait peut-être bon de lancer un débat public sur l'évolution de ce site. Il y a déjà plusieurs mois que l'on a l'impression d'une navigation à vue, les chroniqueurs/ses vont et viennent, on a de l'humour, du cinéma, de l'histoire. 

Chacun fait 3 petits tours et puis s'en va. On a aussi des histoires sur Hanouna toutes les semaines, des petites piques sur Melenchon, des brêves qui diluent l'émission de la semaine pour attraper de l'abonné et cacher le manque de contenu (3 fois Gaspard Glanz sur 6 vignettes aujourd'hui)... Mais en revanche pas de réelle critique des media. 


Tout ça était déjà assez foutraque, quand vous avez décidé de faire un nouveau site. Un nouveau site qui est un cas d'école, il se charge une fois sur 2 sur mobile, et sur ordi fixe le chargement est long et lourd. L'ergonomie est incroyablement mal foutue, on ne reconnait plus rien. Et au niveau graphisme, c'est pas mieux, textes trop gros, gimmick des || fatigant et sans interêt, des images tramées "pour faire joli", ce qui ote toute lisibilité. Sans oublier le système de commentaires, qui cache la moité des réponses, et pour lequel il faut apparemment installé un script, ce qui est complétement délirant au niveau utilisateur. La seule prouesse de ce site, nous faire regretter l'ancien. Il était moche, le @ était ringard mais au moins il était assez clair.


Je dois avouer que la ligne éditoriale floue ne me donnait que moyennement envie de me réabonner, mais avec ce qui se passe actuellement, je n'y pense même plus. Et comme dit ci-dessus, il peut se passer 2/3 jours sans que je n'aille consulter le site.


À Julie Guibault, quelquepart dans le site.

Je n'ai pas installé l'extension de gemp. et  je bénéficie pourtant de la plupart des très nombreux inconvénients dénoncés par nombre de ceux qui , contrairement à moi, s'obstinent à essayer de fonctionner dans ces conditions.

Ayant renouvelé mon abonnement le 7 janvier à titre d'encouragement,  je suis extrêmement déçu du mépris dans lequel je me suis senti tenu et j'ai rapidement décidé de ne plus intervenir dans vos lignes de commentaires..

Vu le nombre de priorités qui vous reste à régler pour que ce site devienne vivable et le manque de moyens que vous avouez enfin cela risque de durer  longtemps.. 


Ce n'est pas le droit qui fait reculer ces CRS : ils ne connaissent pas le cadre juridique de leur intervention parce qu'on ne le leur demande pas.

C'est la caméra qui le protège.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.