29
Commentaires

France Télévisions accusée d'être favorable à la GPA

Plus belle la vie ou Le Monde en face, des vitrines complaisantes de la gestation pour autrui ? Un collectif féministe dont est membre la philosophe Sylviane Agacinski en est convaincu, et vient de porter plainte contre France Télévisions. Enquête.

Commentaires préférés des abonnés

Approuvé 8 fois

Je ne l'ai pas exprimé clairement, car ce n'était pas le sujet, mais en la matière je suis assez radical, opposé à la GPA: On n'achète pas une personne ./ . Je suis absolument contre toute reconnaissance de la "paternité" des acheteurs et donc pour q(...)

belle faux-culterie. dès lors qu'on inscrit les enfants nés de GPA à l'étranger dans l'Etat civil de leurs "parents". Si la GPA est une chose nuisible alors il n'y aurait qu'une solution: ne pas reconnaître l'enfant "importé" comme issus de ses "impo(...)

Approuvé 6 fois

Autant je suis pour qu'on poursuive les parents en justice, autant je suis contre qu'on place les enfants dans les circuits légaux de l'adoption, ils n'y sont pour rien ils n'ont rien demandé; et dans ces cas-là, par contre la télévision devrait mult(...)

Derniers commentaires

Bonjour,
Merci d'aborder ces sujets toujours avec humilité et volonté d'éclairer.

A propos de ce passage, "ethnocentrisme : les caméras préfèrent les happy ends de jeunes (et riches) parents français choyés par des tour operators de la fécondation, aux tragédies de femmes prêtes à monnayer leur fertilité dans les couloirs des cliniques d'Europe de l'Est.", je ne comprends pas quels éléments vous permettent d'affirmer que ça relève davantage de l'ethnocentrisme que d'un parti pris idéologique favorable à la GPA ?

Quant à votre conclusion sur la légalisation de la GPA, je me permets de vous rappeler que la PMA était de la même façon présentée comme ligne rouge au moment du vote du Mariage pour Tous (et finalement, elle n'était pas si loin...). Au delà du contenu des lois et d'une approche très factuelle je pense qu'ASI gagnerait à s'intéresser aux idées à l'oeuvre dans l'esprit d'un gouvernement libéral et pro-business quand il vote des lois qui, si elles permettent de satisfaire les aspirations d'hommes et de femmes, étendent également l'empire de la technique et de la domination des corps (souvent des femmes) par les scientifiques (et les entreprises !)... Je sais que ça dépasse un peu le cadre de vos sujets de premier intérêt mais comme vous ébauchez une réflexion sur la temporalité d'un vote de la GPA..

Encore merci,

Théo

La question est la suivante : France télévisions est-elle oui ou non favorable à la GPA. 

Il est difficile de répondre (qu'on y soit favorable ou non) après lecture de l'article.

Par contre, je peux affirmer que France télévisions est favorable à Macron. Macron est-il favorable à la GPA? C'est possible mais il ne peut pas trop mettre la GPA sur le devant de la scène, ça facherait son extrême droite.

On peut aussi dire que la GPA est très compatible avec le libéralisme, pourtant les libéraux n'y sont pas tous favorables, loin de là.

GPA et prostitution même combat il s'agit de la marchandisation du corps.

belle faux-culterie. dès lors qu'on inscrit les enfants nés de GPA à l'étranger dans l'Etat civil de leurs "parents". Si la GPA est une chose nuisible alors il n'y aurait qu'une solution: ne pas reconnaître l'enfant "importé" comme issus de ses "importateurs"; poursuivre ceux-ci en justice et placer l'enfant dans les circuits légaux de l'adoption. Dès lors qu'on "interdit" mais qu'on ne pénalise pas on autorise alors c'est logique que la télé fasse comme si c'était légal et respectable, et , pk pas, de la promo. 

Autant je suis pour qu'on poursuive les parents en justice, autant je suis contre qu'on place les enfants dans les circuits légaux de l'adoption, ils n'y sont pour rien ils n'ont rien demandé; et dans ces cas-là, par contre la télévision devrait multiplier les reportages tels ceux d"E Lucet.


 Pour moi la  GPA est une abomination on se sert de la misère des unes pour contenter des riches qui vivent un drame, soit,mais se moquent de la souffrance des autres.


Cela me fait penser aux riches d'autrefois qui faisaient venir des nourrices à leur service pour qu'elles nourrissent les enfants des familles aisées au détriment des leurs. Elles ne les voyaient pas pendant des années et ces derniers étaient mal nourris et pouvaient mourir de cette malnutrition.





Cela me fait penser aux riches d'autrefois qui faisaient venir des nourrices à leur service pour qu'elles nourrissent les enfants des familles aisées au détriment des leurs. 


D'autrefois ?

Les nourrices d'antan nourrissaient les enfants de leur patron au sein. Elles donnaient le lait de leur enfant à des enfants de riches, au détriment des leurs.


Si on légalise la GPA, on pourra faire venir des "esclaves" philippines qui porteront , accoucheront, et nourriront au sein les enfants de ces dames qui n'auront aucun des inconvénients de la maternité et après coup de pied aux fesses, retourne dans ton pays.


Je suis pour la pénalisation (prison etc...) de la GPA, mais attention aux enfants.

Je soulignais juste que la pratique d'employer des nourrices n'a pas disparu.


Quand à votre opinion sur la GPA, elle est froide et caricaturale.



Je suis d'accord, ces enfants n'y sont pour rien. Mais si on les laisse à leurs acheteurs, ceux-ci on gagné. Outre cela, puisqu'il devrait s'agir essentiellement de nourrissons, leur transfert à une famille d'adoption ne devrait guère faire de différence, si ce n'est au point de vu de la vertu publique, à leur maintiens aux mains de leurs acheteurs en ce qui concerne leur avenir. 

le fait de dénoncer une hypocrisie, une incohérence ne justifie pas pour autant la GPA.  En matière de drogue, par exemple, on peut très bien ne pas légaliser la consommation sans pour autant pénaliser le consommateur. De même en matière de prostitution on peut lutter pour l'abolition de la prostitution (et non pas son interdiction) sans pénaliser la prostituée. Il ne s'agit pas d'hypocrisie mais de la prise en compte d'un nécessaire choix humanitaire dans une situation complexe ou il n'y a pas de bonne solution.

Je ne l'ai pas exprimé clairement, car ce n'était pas le sujet, mais en la matière je suis assez radical, opposé à la GPA: On n'achète pas une personne ./ . Je suis absolument contre toute reconnaissance de la "paternité" des acheteurs et donc pour que le crime ne paye pas et, qu'en France, l'Etat efface l'effet du crime en retirant la personne volée aux mains des criminels. On n'agissait pas autrement pour les négrier après l'abolition de l'esclavage: leur "marchandise" saisie en territoire français ou par un navire français était libérée. Si le criminel était français, outre les peines classiques, il encourait la déchéance de sa "qualité de français". 


Mais, si l'on est pour la moindre tolérance (laisser les enfants à leurs acheteurs, incription sur l'Etat civil ...) alors ils ont gagné, pour peu qu'ils puissent payer les menues règlements judiciaires maintenus. Autrement ce ne sera un crime que pour des gens modestes qui, de toute manière, ne peuvent guère se payer ce genre de crimes. 

Juste une question: seriez-vous aussi opposé à la GPA dans le cas où celle-ci se ferait de manière bénévole entre personnes adultes consentantes ?


Je trouve votre discours quelque peu froid et inhumain.

Moi moi, je serais opposé dans le sens où celui qui détient le pouvoir assure depuis la nuit des temps que tout se fait entre personnes adultes consentantes.

Et celui qui détient le pouvoir est toujours le plus audible.

Tout ça pour ne pas écrire "Reste a définir le sens de consentant..." etc.

Hum ? Je ne comprends pas bien ce que vous voulez dire.


Oubliez vos histoires de pouvoir une minute et considérez disons ceci: trois amis (un couple homo et une femme) sont  tous trois d'accord pour que la femme conçoive/porte un enfant qui sera ensuite élevé par le couple. Personne ne contraint personne à quoi que ce soit, tout se fait sur la base du volontariat. Etes-vous(*) opposé à la GPA dans ce cas précis ?


(*) Vous s'adresse aussi à Paleologos, qui a initié la conversation.

Je suis très partagé. ces cas me semble très théoriques. 

Pas vraiment, c'est ce qu'on appelle la gestation pour autrui altruiste:


L'un des cas de gestation pour autrui altruiste le plus célèbre est celui de l'actrice Sofia Vergara, dont l'enfant a été porté par l'une de ses meilleures amies pour être ensuite remis à sa naissance à ses parents légaux, c'est-à-dire à l'actrice et à son mari Joe Manganiello.



numériquement on parle de quoi ? probable de très peu de chose (quantitativement s'entend) et d'une chose dont les conséquences me semblent encore à déterminer, y compris pour les volontaires

Toujours est-il que ce ne sont pas des "cas théorique" comme vous sembliez le croire. Ces cas existe. Il faut en tenir compte dans votre raisonnement. 


Quand au conséquences de ces cas de GPA... ben elles sont les mêmes que pour toute naissance suivie d'une adoption. Il y a suffisamment de cas d'enfants adoptés pour savoir comment ça se passe.


Votre opposition brutale à la GPA vous fait quelque peu oublier que ceux qui désirent être parents par ce moyen ne sont pas, par nature, très différents de ceux qui peuvent être parents par des moyens "classiques". Bien sûr qu'il existe des risque d'abus (et c'est pour ça qu'il vaut mieux une bonne légalisation que la situation actuelle), bien sûr qu'il faut être vigilant sur la question.


Mais vous entendre parler de couples désirant un enfant comme de "criminels" ... je ne sais pas, j'ai l'impression que celui qui montre le moins d'humanité dans cette histoire, c'est peut-être bien vous.





Je ne retirerai pas le "criminel" à propos d'une personne qui en achète une autre. Et nous désirons tous plein de choses, certain des enfants, soit. Tout désir doit-il recevoir satisfaction à tout prix? Je ne le pense pas. 


Si pour être humain il faut céder à la première larme qui coule, je ne dois pas l'être en effet... 

Le problème, c'est que vous caricaturez tellement qu'on ne peut pas échanger sur le sujet. Il ne s'agit pas (du moins si la GPA est correctement encadrée) d'esclavage ou de trafic humain. Personne n'achète personne, a fortiori dans le cas de la GPA altruiste dont je vous parlais.


J'ai bien compris que vous êtes opposé à la GPA, et je ne cherche pas à vous faire changer d'avis là dessus. Je veux seulement vous faire prendre conscience que les choses ne sont pas tout noir ou tout blanc, et que les parents qui désirent recourir à la GPA, même si vous avez vos raisons de penser qu'ils ont tort, ne sont pas les monstres criminels que vous avez décrits.



Autant je peux comprendre une opposition féroce à la GPA, autant poursuivre les bénéficiaires (les parents) me semble une très mauvaise solution, particulièrement quand elle a été faite à l'étranger.

En principe, la loi française, prévoit la reconnaissance d'un enfant quelque soit le mode de conception et c'est heureux car c'est l'intérêt de l'enfant qui prime. Ne pas reconnaître cet enfant est d'une cruauté indigne d'un état "démocratique".

S'il faut sanctionner les parents, essayons de trouver une peine qui ne soit pas complètement idiote voire même contreproductive.

Ça me fait penser à la lutte contre la drogue. 40 ans de politiques répressives pour quels résultats : une diffusion de la consommation de cannabis, notamment. Belle réussite.

je peux entendre votre objection et vous accorder le bénéfice du doute mais alors que faisons nous si ce n'est capituler? 

Vous m'accordez le bénéfice du doute, mais de quoi suis-je accusée?

Trêve de plaisanterie.

Une piste : comment s'assurer que la GPA ne soit pas l'objet d'une transaction financière? Ce n'est pas la voie la plus facile, je vous l'accorde bien volontiers. Car le fond du problème est bien la location de ventre, donc l'argent. 

J'imagine que vous n'êtes pas opposé au don d'organe mais que vous êtes révulsé à l'idée que l'on puisse vendre un organe. Il me semble que c'est la même voie qu'il faut emprunter pour la GPA, sauf à y être opposé de façon absolue, et c'est bien votre droit.

je dirai que, philosophiquement, je suis un peu sceptique sur cette recherche absolue d'une descendance, plus encore s'il faut qu'elle ait nécessairement ses gênes. Mais si la majorité penchait pour votre solution, dans la mesure ou elle serait praticable, elle aurait mon accord tacite. 

Il n'y a pas de politique répressive contre la drogue. La drogue est au contraire un programme social. Arrêtons avec cette fumisterie d'une pseudo guerre contre la drogue. Les Etats n'en ont jamais menée.

Les problèmes humains complexes n'ont pas toujours des solutions simples. Avez-vous songé qu'il suffira de déguiser la GPA en adoption pour 1) contourner les solutions que vous citez, 2) faire définitivement sortir des radars les véritables victimes de la GPA - les mères porteuses - en les envoyant dans la clandestinité et en les laissant à la merci des organisations mafieuses qui ne manqueront pas de prospérer sur cette forme de prohibition ?

il existe des violeurs, doit on légaliser le viol? il existe des acheteurs d'humains, doit on "organiser le marché"? 


Mais, (pour en revenir un peu à l'origine de la discussion) nous "citoyens" ne sommes pas appelés à trancher la question, juste à regarder d'autres le faire hypocritement.  Alors ne croisons pas excessivement le fer à dessus...

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.