18
Commentaires

Foot : dans les stades vides, des supporters artificiels

Depuis la reprise des championnats européens à huis clos, les fans de foot ont découvert les ambiances de stade pré-enregistrées. Pour les uns, le gadget est inoffensif et éphémère. Pour les autres, il préfigure l'avenir du foot business post-Covid, sans public ni stade.

Commentaires préférés des abonnés

Certains mauvais français seront , raisonnablement, amenés à penser que le supporter artificiel  est  (peut-être ) moins abruti que le " vrai " supporter.

Je suis le seul à trouver un certain charme au match de foot sans brouhaha d'ambiance ? ?


Ça donne un côté plus de proximité avec les joueurs, on les entends communiquer entre eux etc ...c'est plus convivial et au moins on y comprend un peu plus de ch(...)

Je pense qu'on a enfin trouvé le truc pour que tous les amateurs de foot soient contents après le confinement. Les ultras des tribunes pourront se remettre à chanter "xxxx on t'enc..." ou crier "à mort l'arbitre", mais les fans entendront à la place (...)

Derniers commentaires

C'est marrant, ça. L'ambiance des matchs de foot masculin post-COVID ressemble beaucoup à celle des matchs de foot féminin en général. Et pourtant, personne n'a pensé à rajouter des sons d'ambiance.

Ma conclusion : dans le foot féminin, le plus intéressant c'est le match. Dans le foot masculin, c'est les spectateurs.


J'attends avec impatience de voir la tribune des officiels remplie d'effigies en carton !

A quand le match virtuel, où chaque supporter pourra choisir le vainqueur qui lui convient...

moi je prefere les marmottes de france3;  surtout pour le foot.

Mais, à bien y réfléchir.... les VRAIS supporters ne sot-ils pas déjà artificiels ?

perso, je trouve que ça le fait l' ambiance stade avec des enregistrements. 


Je me suis fait avoir en levant les yeux de mon livre lorsque mon fils regardait un match, intrigué par le fait d'entendre des spectateurs alors que le match était à huis clos. Il m'a fallut plusieurs minutes pour comprendre qu'en fait c'était de l'ambiance pré-enregistrée. 

Oui, parce qu'en plus, certains stades vont jusqu'à mettre des effigies de supporters sur les sièges pour donner le change ( d'où le scandale de l'une d'elle qui était Ben Ladden ) MDR !


sinon, pour avoir regardé un match de préparation de rugby ( Toulouse/La Rochelle ) il y avait bien là des spectateurs dans le stade portant tous ( plus ou moins ) un masque; tout comme le personnel au bord du terrain. 


On évite bien évidemment de se serrer la main, mais on rentre en mélée comme avant et pour la "distanciation sociale" on repassera...


c'est ubuesque ! surtout quand on voit l'obligation du port du masque dans les rues on se demande qu'elle est la logique ?


Je crois que les autorités ( quelle qu'elles soient ) ne sachant que faire, prennent des dispositions ( comme ce port du masque dans la rue ) histoire de dire qu'on fait ce qu'on peut, on ne pourra rien nous reprocher... sachant très bien l'inutilité de ce genre de mesure ( hormis pour les personnes à risques, mais celles-ci se protègent déjà toute seules depuis le début )

Ce que l'étude met en évidence , c'est que pour les matchs joués sans public, le nombre de cartons jaunes donnés à l'équipe des visiteurs diminue de 20% . 




Les supporters veulent jouer un rôle dans le match, rôle  qui est ici mesuré quand ils sont absents .


Il y a interaction entre les supporters de l'équipe A et les joueurs de l'équipe B


Les supporters, pensent-ils aider leur équipe en voulant déstabiliser les joueurs de l'équipe adverse ? 


Et comment tentent-ils de déstabiliser les joueurs les plus dangereux pour leur équipe ? ...



D'après cette étude, c'est le football, le jeu sur le terrain  qui sort gagnant des matchs joués dans des stades vides  .




Pour en revenir aux stades vides pour cause de pandémie ; qu'est-ce que les amateurs de football préfèrent ? 


Pas de match du tout ?


Ou des matchs joués sans public ? 












Merci pour cette chronique qui a éclairé ma lanterne.


Amatrice de foot il y a très longtemps, puis écoeurée par l'omniprésence de l'argent, il m'arrive encore de temps à autres, de jeter un oeil quelques minutes sur un match pour voir l'évolution. Dimanche je passe sur Tf1 et je ne comprenais pas : j'entendais des supporters et je ne voyais personne dans les tribunes.


Naïve que je suis, je me dit que les quelques supporters présents, sont du même coté que la caméra et on ne les voit pas., mais ça me paraissait quand même bizarre. J'ai imaginé aussi la présence de supporters à Paris en extérieur dans un autre lieu qui regarderaient le match.  J'ai bien pensé à la diffusion de sons préenregistrés, mais ça me paraissait tellement grotesque que je n'y croyais pas !!!!


J'ai du tenir 2 minutes, je crois que si le son avait été le son réel avec tous ses silences, je serais restée à regarder plus longtemps (au moins 10 mn, pas plus, faut pas exagérer non plus).


Qu'on puisse regarder un match, avec des sons de supporter, alors que le stade est vide, ça me dépasse complètement. On voit bien que c'est faux, pourquoi les joueurs seraient-ils plus vrais ?


Ça me conforte dans l'idée que le foot ne sert qu'à brasser des sommes colossales d'argent, de l'argent sale probablement, sinon pourquoi ?

Je suis le seul à trouver un certain charme au match de foot sans brouhaha d'ambiance ? ?


Ça donne un côté plus de proximité avec les joueurs, on les entends communiquer entre eux etc ...c'est plus convivial et au moins on y comprend un peu plus de choses ?

Ça pourrait être intéressant pour les meetings politiques !


Je vous demande de vous arrêter ! 

C'est dommage, on aurait pu avoir une ambiance sonore comme au tennis, avec l'arbitre qui siffle le public : "Silence s'il vous plaît" ^_^

la crise du Covid-19 offrira peut-être au foot business l'occasion d'opérer sa dernière mue technologique


Mais non, la dernière mue technologique s'appelle Boston Dynamics et elle remplacera les joueurs par des robots bien plus performants, moins fragiles, plus fiables et moins chers.

Certains mauvais français seront , raisonnablement, amenés à penser que le supporter artificiel  est  (peut-être ) moins abruti que le " vrai " supporter.

Je pense qu'on a enfin trouvé le truc pour que tous les amateurs de foot soient contents après le confinement. Les ultras des tribunes pourront se remettre à chanter "xxxx on t'enc..." ou crier "à mort l'arbitre", mais les fans entendront à la place de jolis "You'll never walk alone" et "Allez les bleus" sur leurs télés.


Et avec une bonne sono, se pourrait même que les supporters de tribunes de simples spectacteurs y aient droit aussi.

Jamais vu un truc aussi gagnant gagnant découler de l'ère de la post-vérité.

Sauf que sans ces ultras que vous réduisez à des insultes, pas de tifos, pas de chants - classiques ou nouveaux -, bref pas de liesse populaire. Perso, du foot artificiel où tous les stades ressemblent à celui de Monaco, je trouve ça carrément perdant-perdant... Sauf pour les spécialistes du marketing et les commerciaux.

Osef du foot ?

Des couillons gagnant des millions qui courent apres un ballon pour faire vendre des produits de la mondialisation aux "liesses populaires".


C'est quand meme beau la combinaison des beaufs avec le marketing  

https://www.20minutes.fr/high-tech/2840707-20200816-prend-europe-encule-deux-tweet-juge-homophobe-winamax-suscite-indignation-web 


Si le foot pro diminue, je trouve ca plutot gagnant gagnant.

Dans mes moments d’exaspération dictatoriale il m'arrive d'être sur votre position ^^ 

Je n'ai jamais dit que la bande son ne devait pas être une compilation des bons moments des ultras, et par ailleurs c'était un peu ironique.


Mais ça résoudrait un débat récurrent entre ceux ci et la FFF en France, si leurs moins bons moments pouvaient être réservés à ceux souhaitant les écouter, sans qu'ils aient à se priver de ce "coté iconoclaste de la culture populaire" que certaines de leurs associations sont très obstinées à défendre.


Après coté anglais ça peut être moins nécessaire. Suffit que la mélodie fasse oublier les paroles et des chansons comme "Munich" ou "Murderers" passent très bien, loin des "Aux armes" ou autres "Ici c'est Paris" qui témoignent du peu de passion de notre beau pays pour la musique.


Italien pareil, les reprises de chants fascistes par la Tifoseria Lazio, c'est beau comme du Wagner comparé à Paris on t'encule.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.