90
Commentaires

Fondateurs-fournisseurs du Media : Chikirou n'était pas la seule

En plus de Médiascop, société de Sophia Chikirou, deux autres sociétés des co-fondateurs du Média, Henri Poulain et Gérard Miller, facturaient des prestations à la web-télé. Arrêt sur images dévoile les devis et factures de ces deux sociétés.

Commentaires préférés des abonnés

Est-ce que le problème n'est pas que Sophia Chikirou n'avait pas de contrat, et que comme elle était furieuse d'avoir été évincée, et qu'elle avait la signature, elle a prélevé de l'argent indûment.

Après tout, qu'une société de production qui travail(...)

Il est fascinant de constater avec quelle facilité Chikirou a su retourner bon nombre de "socios". Après s'être transféré des sommes astronomiques malgré sa promesse initiale de travailler bénévolement au Média, elle accuse ses nouveaux ennemis 1/ d'(...)

Sale histoire pour des gens qui disent vouloir changer ce monde capitaliste et ses valeurs. Ce qui déjà jette le trouble, c'est cette façon de gérer cette boite « militante » pour un autre monde. L'erreur initiale évidente est d'avoir engager des dép(...)

Derniers commentaires


Pardon, mais Sophia Chikirou n'avait-elle pas promis qu'elle assurerait bénévolement la direction du Media ? Avant de facturer cette même fonction 400 € par jour (en facture j'imagine ; en gros Sophia Chikirou du Média était payée par Chikirou Sophia de Mediascop ; intéressant), ce qui représente tout de même 8 000 € par mois au doigt mouillé ??? 


Pourquoi ne pas avoir interrogé les montants que Chikirou a voulu/s'est fait payer, plutôt que de se concentrer uniquement sur les autres sommes (que l'enquête reconnaît rapidement comme régulières a priori, pour la plupart) ? 


Bref, avec les 130 000 € qu'elle a voulu se faire payer par le Media cet été, Chikirou a faillu capter à elle seule, en à peine plus de six mois de temps, plus de 10% du montant levé fin 2017 auprès des "socios"...  Voilà qui ressemble fort à une gestion aussi malhonnête qu'épouvantable, et aurait gagné à être creusé. Enfin amha.

Merci à la journaliste pour cette série de factures, qu'il faudra naturellement décrypter, relire dans un ou deux siècles, et qui font déjà partie de l'Histoire. 

Les questions de sous et de pouvoir sont largement commentées ici, certains s'en délectent. Elles sont importantes en effet. Mais en fait, pour ma part, ce n'est pas réellement asi à qui je fais confiance pour m'informer sur ces questions, au vu des choix qui ont été faits ici et confirmés au fil du temps.

Une ou deux remarques, sur d'autres plans : 

"Le Média, webtélé-proche-des-insoumis", appellation récurrente sur asi, est un vrai choix. C'est le même peu ou prou qui est fait ailleurs. Sur le fond, cette appellation n'est ni vraie ni fausse, c'est simplement peu informatif sur ce qu'est ce média, réducteur, peu rigoureux voire paresseux. 

A ceux qui voudraient se faire une idée par eux-mêmes, je remets ici (avec quelques ajouts) ce que j'ai mis dans un autre commentaire : 

le Média, c'est aussi (gratuitement) cela (entre autres) :

- de la poésie :

https://www.lemediatv.fr/production-originale/eloge-de-la-greve-leonard-vincent-jean-pierre-darroussin/

- Arcadia, très belles conférences, et notamment :

Transition, piège à Cons ? - Jean-Baptiste Fressoz

https://www.youtube.com/watch?v=Etgb4fM6HfI

« Les villes en transition »

https://www.youtube.com/watch?v=r4Un1n-LC7g

- Une très belle interview (et interviewée) :

https://www.youtube.com/watch?v=HgghA2T6iXw

- La mise à disposition de documentaires indépendants :

https://www.lemediatv.fr/les-programmes/les-documentaires/les-films-documentaires/toujours-le-printemps/

- Le média presse :

https://lemediapresse.fr/


Outre le JT , bien sûr


Vous pouvez regarder pour vous faire une idée par vous-mêmes, c'est gratuit, ça ne brûle pas, et on ne se change pas en statue de sel (ni en Mélenchon, ni même en insoumis) en regardant.



asi savonneur de la planche "le media" comme les autres...? alors D.S. , tjrs copain avec le monde , mediapart , etc.....un bon vieux chien de garde , comme les autres...? a vomir ! adieu vielle planche pourrie ! 

Mercredi 22 et rien sur le Média. Je suis inquiet.

Pas vous?

Le péché originel n'était-il pas d'avoir lancé ce média en dénigrant les autres médias ? En résumé, ils ont fait comme s'il suffisait de dégueuler sur ce qu'on appelle la "presse mainstream". Leur posture de donneurs de leçons leur revient maintenant en pleine figure. Et le contraste est saisissant entre cette posture de donneurs de leçons et le spectacle grotesque qu'ils offrent. 

Bis and Again:


Tout pour avoir le Pouvoir

Tout pour avoir l'Argent 

L'Agent donne du Pouvoir


Les luttes de chefs aux seins des associations en tous genres m'ont toujours dégoûté.

J'ai essayé de m'intégrer à ces structures "le coeur sur la main pour le bien de tous"; mais toujours des clones de Chirikou - Miller étaient déjà dans la place.


 

Le problème de fond, ce n'est pas simplement le montant des prestations facturées par Médiascop mais le conflit d'interets entre Médiascop et le Média. . 


Que les fondateurs aient tous eu des relations contractuelles avec le Méida, peu importe : puisque les sociétés de Messieurs Poulain et Miller ne pouvaient se faire régler leurs facture qu'après qu'elles aient été vérifiées par la direction du Média. 

Rien à redire, puisque le Média pouvait discuter le montant et le bien-fondé de ces factures, dont le montant était librement convenu.


Ce qui pose question c'est le cumul de qualité (Patronne de Médiascop et du Média) qui permettait théoriquement à Sophia Chikirou de faire payer à Médiascop des factures de manière discrétionnaire. 


C'est en ce sens que la situation interpelle. 

Le montant des prestations facturées au Média apparait important au regard de la trésorerie du média. 


Or Sophia Chikirou était en mesure de commander le volume de ces prestations (en tant que directrice du Média) et d'en déterminer le prix (en tant que patronne de Médiascop. 


Rien ne permet de douter à priori de son honneteté, mais il est logique que la nouvelle direction du Média veuille s'assurer que le conflit d’intérêts potentiel n'a pas causé de tort à celui-ci.

Rien de choquant dans les facturations de Poulain dont la position semble transparente. Celles de Miller et encore plus celle de Chikirou posent bcp de questions.

Certains en voulait beaucoup à Médiapart d'avoir soulevé un lièvre avec cette histoire, en le traitant de tous les noms, total: Chikirou va s'épancher chez eux, factures à l'appui !

Un regret, que l'excellente émission de Jacques Cotta ne puisse plus se dérouler au Café de la Gare, cet endroit mythique, mais j'en suis sûr n'enlèvera rien à ses qualités, ci celle ci devait se dérouler dans leurs locaux.

Il ne faudrait pas qu'on assiste à la chasse à la sorcière Chirikou

que Sophia veuille décider de tout et qu'elle est besoin d'argent, c'était évident depuis le départ, et Je l ai dit ici, j'ai été bénévole au QG la France insoumise et je me suis pris la tête plusieurs reprise avec elle sur rien... Elle est très sensible et se sent vite attaquer. Je suis sociaux et j'ai été invité, au départ aux médias, pour faire la claque, je trouvais que ses habits étaient très cher. je m rn suis epanché vers  une autre insoumise, qui m'a dit .on s'en fou.et moi je m'en fou, pas je pense qu'avoir des pompes à 500 € c'est pas normal quand on monte un média et qu'on dit ne pas avoir d'argent. mais elle a eu l'énergie de le faire elle a convaincu aude  de travailler avec elle, ce que n'ont pas réussi ni, arrêt sur images ni médiapart, Sophia lui a donc offert une liberté, qu elle ne trouvait pas ailleurs. Et puis Miller est quand même assez rigolo, le gars est psychanalyste, et évidemment dirige un media, sans etre paye, qui pzut croire cela ? c'est sa femme qu'il entretient lui et les enfants ou il est assez riche pour ne pas travailler un nantis ? À la fin il y a quelque chose de pourri chez les gocho, comme ici, les gens doivent parce qu'ils sont, à gauche, travailler sans être payé ? que c'est même possible ? tout le monde n'est pas Jaurès.   moi personnellement que je suis pour payer, me semble parfaitement normal quand on aura compris, à gauche peut-être qu'ils pourront se payer normalement, au vu et au su, de tout le monde. mais comme tout le monde veut du fantasme de la fausseté,on a des bourgeois, c'est ecoeurant. Comme Corbiere qui aurait du ne pas manger pendant les un an de campagne ? autoentrepreneur c est degradabt pour la bourgeoisie de gauche, qui preferent l argent des truants.  cette vision du male qui fait de la politique sans être payé, et confus et nous ramène à la religion à l'Abbé Pierre, qui était entretenu, par tout le monde,  sois on est entretenu, sois on chercher sa nourriture et les gens de gauche pareil. en tout cas très heureuse que vous ayez mouillé Millers, il était évident qu'il était payé, les psychanalystes adore le fric...

Encore une fois le Media, toujours le Media. C'est lassant. Et comment fonctionnent les autres médias?

L'étendue du drame, l'effondrement (auquel je ne veux pas donner plus d'importance pour ne pas l'augmenter), est si vaste que je trouve pénible chaque article à charge ou chaque article parlant du Média.


Les Universités d'été de beaucoup de partis ressemblent de plus en plus à des cours particuliers

Si on peut s'en réjouir pour le Front National qui tente de jouer les caméléons, on mesure l'impact sur la démocratie avec la super puissance du parti unique et son déferlement de propagande.


à ce propos, aucun papier vient hebdomadairement nous parler ici de la structure financière de BFMTV la chaine de propagande nationale qui à chaque arrêt café dans un bistro de France et de Navarre diffuse en boucle ses bonnes nouvelles

comment arrêter le prélèvement mensuel ??


Je ne comprends pas bien l'intérêt de sortir des sommes sans donner une idée des tarifs courants de la profession, un moyen d'estimer si c'est cher ou pas.

En fait, je ne vois rien d'étonnant à ce qu'ils se soient lancés en limitant les frais de gestion par l'externalisation (une facture est plus simple à gérer qu'une fiche de salaire...), en profitant de structures déjà en place pour les rémunérations. Que machin.e ait facturé ceci ou cela ne dit pas grand chose si on n'a pas les moyens d'évaluer le travail correspondant et leur politique de rémunération (tous aux SMIC ?).


Et si il s'avère qu'ils n'arrivent pas au résultat voulu avec les moyens actuels, eh bien l'externalisation aura été un moindre mal, ça sera plus facile de revoir les choses.

Question moyens, la chaîne les Young Turks qui avait été évoquée comme modèle a un budget de 1 million de dollars par mois obtenus par souscription et la pub. Ils ont quoi Le Média ?

Dans cet article du Point, ça dit : "Cette dernière [Chikirou] avait alors admis avoir assez largement sous-estimé le budget mensuel nécessaire au fonctionnement de la webtélé. Gérard Miller avait alors estimé qu'il faudrait par conséquent revoir entièrement le projet du Média, non viable économiquement pour le moment."


Si c'est ça le fond du problème, quelle place ont les socios dans la décision ?

Avec le modèle socios à l'espagnole, genre FC Barcelone, l'important me semble moins l'économique que le pouvoir décisionnel. Cf cette présentation du fonctionnement des clubs : "(...) tous les quatre ans, les riches comme les pauvres entrent dans l'isoloir afin d'y voter pour leur président. Le boss du club n'est pas celui qui le possède, mais celui qui a été choisi."

Les socios du Média élisent-ils la direction ?


P.S. le modèle ne garantit pas grand chose éthiquement vu ce que dit l'article sur Barcelone : adieu le logo de l'Unicef, on met du sponsor qui paie...

Tout cela est tellement passionnant; trouvez-en encore, on en peut plus d'attendre!

Bientôt les comptes d'@si dans Le Média?

Sale histoire pour des gens qui disent vouloir changer ce monde capitaliste et ses valeurs. Ce qui déjà jette le trouble, c'est cette façon de gérer cette boite « militante » pour un autre monde. L'erreur initiale évidente est d'avoir engager des dépenses qui excédaient les recettes (les cotisations des socios). Personne n'en aurait voulu au Média d'avoir peu de moyens et de faire des émissions en rapport avec ses moyens. On s'en fout qu'il n'y ait pas un beau plateau, des caméras qui bougent, voire des journalistes non professionnels qui « présentent  bien ». Changer de société, c'est aussi donner la parole à (et savoir écouter)  des non professionnels qui n'ont pas l'aisance facile ...On ne peut pas changer de société en reprenant les standards financiers ou professionnels du PAF actuel. A titre de contre exemple, on peut citer la façon dont Paul Jorion gère son  blog et ses revenus. D'autre part, je trouve très étonnant qu'on ait confié de telles responsabilités à quelqu'un qui a eu la trajectoire politique de Sophia Chikirou : passer d'une flatterie sur le courage de Sarkozy à la fausse gauche collaborant avec celui-ci à la France Insoumise, c'est quoi la prochaine étape ? Certes, elle présente bien et elle a du charisme. Elle a tous les traits de la très bonne professionnelle des standards de la « bonne »  com d'aujourd'hui...mais justement, je croyais que le Média cherchait à nous débarrasser de ce regard sur la com pour faire émerger une autre com....

Docteur Tant-Pis: 

"Tous pourris, le Média comme les autres, on vous l'avait bien dit (pauvres naïfs)"


Docteur Tant-Mieux: 

Cette première expérience de (non) transparence et de flirt (poussé) avec les conflits d'intérêt va permettre de passer le balai dans les coins. Ou le Styx dans les écuries. Au boulot.


Vu que, selon le docteur Tant-Pis il n'y a aucun espoir (et vu la manière dont il s'en réjouit qui ressemble fort à notre chère TINA), je vote pour le docteur Tant-Mieux. C'est un choix (philosophique) qui en vaut un autre, non?

Vous devriez faire 5 émissions sur le sujet Le Média.

Ne laissez pas passer ce scandale digne du Watergate.

Des responsables de haut niveau doivent être éclaboussés, les mannes financières exorbitantes doivent être dénoncées,

ainsi que les évasions fiscales, etc.


Bon, je retourne sur la site de Libération. Là, au moins, tout est réglo. La preuve, Daniel travaille pour eux.

On m'a vendu "Le Média" comme un truc communautaire, associatif, sans but lucratif... Une aventure humaine qui place l'humain au centre de tout. Et résultat, ce n'est ni plus ni moins qu'une opportunité capitaliste. Devant les caméras, et en une de la presse, ça vend du statut associatif propre sur soi, et puis par derrière, ça te mijote des contrats de sous-traitance avec des sociétés personnelles en quenelles grosses comme les cuisses de Dieudonné et Soral réunies.


Le bateau prend l'eau, et les rats quittent le navire en farandole dans un joyeux concours de quequette. Mais "noble cause" oblige, le gagnant de ce concours, sera celui qui aura la plus petite : "Non, tu as gagné plus que moi !". "Non, c'est toi qui facture un logo !".


Je me demande quels charlatans je hais le plus: ceux qui profitent du malheur des autres, ou ceux qui profitent de leur espoir et de leur crédulité.


Pour le coup, sage réflexe de quelques "socios-insoumis" qui n'ont cessé de rappeler que le Média n'est pas l'organe de presse de la FI, ni de Mélenchon. Je trouvais lourdingue cette incessante rengaine exigeante de différentiation; mais si au départ, l'idée était d'élargir l'audimat du Média pour favoriser la diffusion des idées de Mélenchon, au final, ce réflexe se montrera peut-être plutôt comme un bouclier le plus hermétique et étanche possible.

j'en parlais déjà dans un précédent commentaire et c'est la raison pour laquelle personne ne saisit la justice comme chikirou menaçait de le faire, aucun des intervenants n'y ayant intérêt vu que personne n'a le cul propre dans cette affaire (Aude peut être ... mais elle a été grassement rémunérée pour sa prestation, rien de mal à cela mais ca n'est pas reluisant quand on voit le nombre de bénévoles ou de petites mains payées au smic au média).


tout ca rappelle un peu l'époque des animateurs producteurs sur France télévision....... ca n'est pas au meme niveau heureusement mais il y a clairement des conflits d'intérêt. 


Bon au moins l'abcès est crevé et je pense que la gestion de la boite va dorénavant être plus saine, vu la lettre de ce matin il semble que la direction veuille aller vers plus de transparence et de démocratie, pour le meilleur et pour le pire. il y aura surement des prises de têtes dignes des assemblées de propriétaire mais au moins lemedia sera fidèle aux idées de gauche qu'il défend.... enfin si les socios restent abonnés et lui donne une 2eme chance.

Il y a un point qui mériterait d'être mis en lumière: Sophie Chikirou serait la seule salariée de sa société, et donc quand elle facture des conseils stratégique, elle se payerait elle même. Ai-je bien compris?

Juste une précision concernant le Café de la Gare puisque nous sommes mentionnés dans l’article : Je serais heureux que Dans la gueule du loup puisse continuer à se tourner chez nous, je comprendrai si ça n’est pas possible ou souhaitable, mais je veux préciser que les coûts supplémentaires qu’évoque Henri sont je pense des frais matériels de location et de déplacement. Je peux garantir que nous n’avons pas demandé des mille et des cents au Média pour ces tournages, bien au contraire.

Le mail envoyé a tous les Socios aujourd'hui :


Bonjour à tous les Socios ! 

C'est la rentrée du Média aujourd'hui, et évidemment, il nous fallait commencer par vous écrire.
Malgré un été mouvementé, les équipes sont de retour depuis ce matin avec la volonté de continuer de porter ce projet en accord avec les valeurs du Manifeste et en tenant la promesse qui vous a été faite au lancement, d'un Média qui propose une hiérarchie de l’information différente et donne la parole à ceux qui ne l'ont jamais, qui luttent, qui alertent, qui se battent pour un monde meilleur. Un Média qui montre que le journalisme peut être autre chose que la chambre d’enregistrement des exigences du capital.
Pour autant, de nombreuses questions ont été posées tant sur le projet éditorial, que sur le mode de fonctionnement en interne des équipes, sur la place des Socios au sein du Média, ou sur les demandes de certains Socios pour la suite.
Toutes ces questions nécessitent évidemment des réponses, et elles seront apportées dans la semaine qui vient.
Tout d'abord, sur la saison 2 à venir, et notamment le projet éditorial du Média : nous vous proposons de nous envoyer jusqu'à mercredi soir les questions que vous vous posez via le formulaire ci-dessous.
Les plus posées seront retenues, et des membres de la rédaction vous répondront dans une vidéo qui sera ensuite envoyée à tous les Socios via la newsletter.
D'autres prises de paroles de ce type auront lieu au cours de la semaine, pour répondre aux autres questions qui ont été soulevées. Rien ne sera laissé de côté ni mis sous le tapis.
Une nouvelle page s'ouvre, ne renonçant à rien de ce que faisait déjà le Média qui a contribué à sa réussite, mais avec toujours l'exigence d'améliorer ce qui peut l'être, de prendre en compte le bilan de notre travail depuis 6 mois, de développer ce qui peut aider le Média à grandir.
Nous vous disons donc à très bientôt les Socios, avec des réponses à vos questionnements légitimes.

L'équipe du Média.

Tout m'a l'air OK dans ce qui est avancé, tant au niveau de la nature des prestations que des sommes exigées.

Se défendre en dénonçant, est-ce de gauche ? N’est-ce pas plutôt, panier de crabes, la gauche !

Il est fascinant de constater avec quelle facilité Chikirou a su retourner bon nombre de "socios". Après s'être transféré des sommes astronomiques malgré sa promesse initiale de travailler bénévolement au Média, elle accuse ses nouveaux ennemis 1/ d'être des communautaristes-racistes anti-blancs, 2/ d'être payés pour la production d'émissions (sans même qu'ils rentrent dans leurs frais pour le moment!), 3/ de mépriser les socios.

La ficelle est énorme, gigantesque, grotesque, mais ça marche. Je me demande si ceux qui se font avoir par cette communication digne de l'époque Brejnev vont aussi voir les marabouts de Château rouge en espérant que ceux-ci feront revenir l'être aimé et disparaître leurs hémorroïdes, parce que là franchement l'arnaque est du même ordre.

Est-ce que le problème n'est pas que Sophia Chikirou n'avait pas de contrat, et que comme elle était furieuse d'avoir été évincée, et qu'elle avait la signature, elle a prélevé de l'argent indûment.

Après tout, qu'une société de production qui travaille pour un média, et réalise des émissions, se fasse payer pour sa ça, entre autres pour couvrir ses frais, n'a rien de répréhensible. Ni légalement ni moralement.

Et plutôt que hurler à la diffamation, Miller ferait mieux de dire ce qu'il facturait exactement à Le Media.


Il n'y a pas quelqu'un, dans cette histoire, qui va expliquer les problèmes et nous exposer la réalité ?


Ce flou est dommageable pour le site.


Et le média bashing qui s'ajoute au mélenchon bashing, ça commence à bien faire....

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.