105
Commentaires

Finkielkraut : viol et "second degré"

L’ironie est-elle soluble dans le viol conjugal ? Sur LCI, Alain Finkielkraut a tenté de lier les deux pour rejeter la perspective féministe actuelle sur la culture du viol. Mais l’ironie était peu perceptible dans l’extrait diffusé par Nous toutes, qui a déclenché une forte polémique.

Commentaires préférés des abonnés

Puis-je comparer cet éminent philosophe à un étron fumant ? ( Bien sûr, au second degré )

Finkielkraut tente d'argumenter que Polansky n'est pas pédophile et dit : "elle n'était pas impubère ".

Déjà, ça pose problème.

Que veut-t-il ensuite argumenter avec "elle avait un petit ami" ?

Qu'on peut y aller ?


Une fois que j'ai fini de vomir, Je me (...)

Finkielkraut est un gros réac à forte odeur de naphtaline, qui prend systématiquement la défense des violeurs jouissant... d'une certaine notoriété.

Caroline de Haas est une faussaire du féminisme, prête à toutes les manipulations pour en faire triomp(...)

Derniers commentaires

ET bien moi, je suis d'accord avec lui, on a le droit de rire de tout...sinon, que les politiques assument et établissent une liste d'interdit.


Après, ce viol supposé (sans condamnation, c'est supposé) aurait eu lieu il y a 50 ans (en gros, années 60-70) où dans 90% des films pornos diffusés au cinéma, les actrices avaient entre 14 et 16 ans.


Concernant Mme De Haas, elle n'a aucune crédibilité, elle faisait parti de la direction de l'UNEF lorsque des viols organisés par ce syndicat étaient légions et personne n'a rien vu....

sur la pédophilie : je suis de ceux qui pensent que ce mot a un sens précis, et, oui, dans ce cas finkielkraut a raison : polanski n'est pas pédophile : la jeune fille n'est pas impubère. La question fondamentale, c'est le viol, l'abus de pouvoir. 

sur l'ironie : oui, il ironise, et c'est un peu idiot de vouloir faire passer son antiphrase pour une incitation au viol... mais la question fondamentale, là, c'est : sur quoi il ironise. 

sur l'idée de "viol conjugal", qui lui semble, apparemment, sujet à plaisanterie. comme s'il était impensable que les relations conjugales, qui font plus de victimes tous les ans que le terrorisme islamiste, puissent être le domaine de la violence sexuelle. moi c'est ça qui me choque. et je serais sa femme (dieu garde !) j'aimerais pas trop que, même pour plaisanter, il m'embarque dans son propos...

Faussement logique et impartial notre journal moraliste lâche contraint et forcé par l’honnêteté la plus élémentaire:

 

" S'il est impossible de prendre au premier degré le propos tenu sur LCI par Finkielkraut ... " 


Et noie aussitôt le poisson en disant que A.F est de toute façon coupable, à priori, ceci pour éviter d'analyser et de critiquer le mécanisme qui conduit à ce genre de cabale médiatique insupportable honte des médias, qui normalement devrait être sa cible prioritaire.

72 ans, un physique de jeune premier premier, un corps d'athlète , la prostate vaillante, toujours vert comme son habit, assurant un coït conjugal  quotidien, Monsieur F.  est , donc, un membre actif  ( et bienfaiteur ) de l'Académie.


Madame F.   a  ,  elle aussi  une vie de  rêve .


Son seul regret  que son éminent mari, après avoir ôté  son slip éminence, conserve sur son chef ( académique ), pendant sa prestation  journalière,  son bicorne.....


( description brevetée et certifiée deuxième degré ).

Finkel. absurde dégueulasse ? que l'on devrait poursuivre comme ceux qui ont été traduits en justice pour tout et rien devrait être devant la justice pour banalisés les VIOLS sur mineurs et sur personnes tout court etc. 

Je suis écœuré de le voir " Crié à tue têtes à CSOJ ,ONPC et j'en passes " une bonne fois pour toutes ce n'est pas un intello mais un Salaud ...  Bon Débarras !

Elle n'était pas impubère


À partir de quel âge est-on considéré comme sénile, donc violable ?



Elle avait un petit ami


Finkielkraut est en couple, donc c'est open bar : violez le !



Elle [ma femme] en a marre


Nous la comprenons. C'est pareil pour nous.



Peut-on séparer l'homme de l'artiste ?


Oui, tout à fait, à la tronçonneuse.



On ne peut plus faire d'ironie

MAIS TAISEZ VOUS !

Alain Finkielkraut est un bon client des émissions de télé-poubelle parce qu'il pète un câble à la moindre occasion. C'est un colérique complet et c'est pour ça qu'on l'invite face à des gens dont on sait pertinemment qu'ils vont le faire sortir de ses gonds. Ça fait un bon gros buzz. Rien de bien original là-dedans.


Ce qui est assez marrant c'est de voir combien Finkielkraut, chaque fois qu'il pète un câble, est cloué au pilori par des gens qui sont encore plus colériques et déjantés que lui. Bon nombre des commentaires de cet article sont des injures vulgaires émises par des individus visiblement très en colère. Je trouve rigolo qu'ils en veuillent à Finkielkraut de se comporter de même.


Quant à proposer de censurer Répliques, son émission sur France Culture, franchement je trouve ça navrant.

C'est curieux il n'a pas défendu Tariq Ramadan

Finkielkraut tente d'argumenter que Polansky n'est pas pédophile et dit : "elle n'était pas impubère ".

Déjà, ça pose problème.

Que veut-t-il ensuite argumenter avec "elle avait un petit ami" ?

Qu'on peut y aller ?


Une fois que j'ai fini de vomir, Je me dis qu'en fait, c'est bien que ce genre personnage se montre sans retenue et ne puisse plus faire illusion, sauf à être abordé avec une mauvaise foi dont il faudrait explorer les motivations.

Zemmour et son discours, c'est net aussi.

Le général Ferme ta Gueule , pareil, il va servir son maître, point.

Sybille Veil, pas la peine de chercher à la mettre en cause , elle brosse son portrait toute seule.

J’arrête la liste , histoire de nausée, mais tous ces serviteurs d'un pouvoir qui ne tient que par la brutalité témoignent surtout d'une sorte de panique de la soit disant "élite" .

Ils ne prennent plus de précautions.

Sur le second degré  je vous propose le jeu du Me too

Je ne sais plus* qui a dit : "La vieillesse est un naufrage".

Ce brave Finkie en est une illustration cruelle.


Je me souviens des années 70 où pour rien au monde je n'eus raté son émission sur France-Culture qui était à l'époque autre chose qu'un slogan supposé "performatif".


Et puis j'ai pris de l'âge et lui de la bouteille. Et cela fait pas mal de temps que je change de radio le samedi à 9h et chaque fois que j'entends qu'il va intervenir.


Finkie et son habit vert. Vert de peur, vert de honte, vert de haine.


(*) je sais, mais j'ose pas dire qui...

Je dois faire amende honorable car n'ayant qu'une partie de ce que Alain Finkielkraut avait dit, j'avais pensé au gros bof qui pensant ironiser s'étale de tout son long


Mais là j'ai lu ce matin dans Le Monde et ici dans cet article l'ensemble des propos d'AF, l'Agent F_cker (mot grossier en Anglais)


J'avais déjà retiré AF de ma carte du tendre, mais là je supprime de ma carte mémoire toutes les occurrences de son nom. Il rejoint le Panthéon des gros c... 


Hélas je sais qu'il est éternel là où il est mais espérons qu'il disparaisse des médias et que Radio France lui retire son permis de déblattérer


Maintenant j'ajoute à la lecture d'un post en particulier (voir plus bas) qu'il n'a pas le monopole de la connerie

Tweet tout récent de Mathilde Panot : 

Je saisis avec mes collègues @Deputee_Obono, @Ugobernalicis et @BenedictTaurine le Procureur de la République afin de signaler les propos tenus par Alain Finkelkraut lors de mon passage chez @LCI #LaGrandeConfrontation.




Ce qu'on néglige souvent dans l'analyse du cas "Finkielkraut, c'est cette rage fulminante, cette haine dégoulinante (le fameux "Taisez-vous !" en est un autre exemple). Pour un soit-disant home de lettres, ça fait tache... Et ça fait peur. Je me dis que s'il n'avait pas le physique de ses années, il pourrait bien être un nervi à la Soral. C'est ça que je trouve flippant !

Finkielkraut est un gros réac à forte odeur de naphtaline, qui prend systématiquement la défense des violeurs jouissant... d'une certaine notoriété.

Caroline de Haas est une faussaire du féminisme, prête à toutes les manipulations pour en faire triompher sa propre conception. De plus, ne pas se rendre compte que tronquer cet extrait de vidéo produira le résultat inverse de celui qu'elle souhaite, relève de la bêtise la plus crasse.

"Finkielkraut est un gros réac"

"Caroline de Haas est une faussaire du féminisme"


Et Ervé est...

Un orfèvre de la pensée post-moderne.

Au fait, remis de la baffe reçue d'Eponine ?

Pas trop douloureuse ?

Le problème, c'est la télé. On a un média composé à 99% d'un torrent d'ordure, sur une chaîne de merde, dans une émission de merde, présentée par un présentateur de merde. Quelqu'un coutumier du fait y dit de la merde. Et que fait tout le monde? Il plonge dedans, il éclabousse. Moi ce que je réclame, c'est 24 heures de mire pour tout le monde!

Moi ce que je réclame, c'est 24 heures de mire pour tout le monde!


Ça risque d'être plus instructif et intéressant.

Moi, je veux bien que des femmes s'expriment, mais comme j'ai décidé.

C'est à dire en disant que c'est la faute des musulmans.

Ton commentaire est-il en lien avec mon opinion sur Caroline de Haas ?

Oui, tu fais une critique plus longue d'elle que celle que tu as faite d'Alain Finkielkraut.
(Sache que Caroline de Haas n'a initialement pas touitté un extrait de vidéo. Son message à l'égard de Finkie était plutôt d'essayer de le convaincre.)


Je devine que ton problème est qu'elle ne fais pas partie de ton «camp» idéologique. Pour rappel, son camp, c'est de dénoncer et lutter contre toutes les violences et agressions sexuelles contre les femmes. Et contre le sexisme en général.

Pour atteindre cet objectif, il faut à la fois éviter de généraliser (tous les hommes sont des agresseurs potentiels) et éviter de spécifier (telle population donnée contient spéciquement des agresseurs : ex. : les pauvres, les immigrés, les riches, etc.).

C'est faux. J'ai une égale défiance pour l'un et pour l'autre, et tu en connais les raisons.

Nous n'avons pas le même avis sur la manière dont De Haas conçoit le féminisme, mais ce n'est pas une raison pour balancer un commentaire pourri, laissant supposer que je suis un horrible sexiste.

D'autant que connaissant un peu notre couple, ayant rencontré celle que je suis censé priver de parole, tu sais quelle est la nature véritable de notre relation.


J'ai écrit mon commentaire dans la lancée de celui que j'avais rédigé en haut, dans un grand élan de démonstration que le s'gond degré peut potentiellement blesser.

C'est réussi.

Pas avec le commentaire d'en haut, dommage.

Mais note qu'il y est écrit des femmes, pas les femmes. En l'occurence, les féministes.


Je n'ai jamais pensé que tu étais un horrible sexiste.

Non, pas les féministes, mais des féministes.


Je n'ai jamais pensé que tu me situais dans le "camp" des hommes qui soumettent, contraignent et humilient les femmes, mais que le contenu de ton message pouvait le faire penser à d'autres.

J'admets avoir porté un jugement hâtif sur Caroline de Haas.

Dans ce tweet publié le lendemain de sa participation à l'émission de Pujadas :

Hier, sur LCI, Alain Finkielkraut a dit : "Je viole ma femme tous les soirs, elle en a marre".
Je ne sais pas quoi faire de cela. Soit ce monsieur est violent, soit il trouve ça drôle de caricaturer le viol conjugal. Soit les deux. Dans tous les cas, il a besoin d'aide,

elle tronque l'intervention de Finkielkraut en laissant supposer qu'elle a été faite au premier degré, mais lui reproche avec raison d'évoquer avec légèreté le viol conjugal.

Sur sa personnalité et ses options :

Elle n'est pas, comme je l'imaginais, une féministe intersectionnelle, et reconnait l'existence d'un islam politique offensif.

D'autre part, si elle a signé l'appel contre l'islamophobie, elle n'a pas participé à la marche du 10 novembre, rebutée par la présence massive de ceux qui considèrent les femmes comme des sous-humains.

Méat coule pas, donc.


« D'autre part, si elle a signé l'appel contre l'islamophobie, elle n'a pas participé à la marche du 10 novembre, rebutée par la présence massive de ceux qui considèrent les femmes comme des sous-humains.

Méat coule pas, donc. »


 Content de ce mea culpa mais vous vous trompez.

C’est l’inverse ( selon Wikipedia)

Elle a été à la manif et à fait retirer sa signature .

C'est exact.

Elle aurait pu signer l'appel du 1er novembre, en ignorant, dans un premier temps, les noms de certains signataires.

Puis apprenant qui ils étaient, refuser de se joindre physiquement à eux le 10.

Mais dans ce sens là, son attitude me parait totalement incohérente.


Elle ne veut pas voir son nom a coté de salafistes mais souhaite apporter son soutient au musulmans modérés qui prennent cher en ce moment, sans cesse suspectés.

Honte de signer un texte en compagnie de salafistes anti-laïques et sexistes, mais pas gênée de se mêler à eux dans une manif. Curieuse logique pour une féministe.

D'autre part, combien de ces "musulmans modérés" ont participé à cette marche ? Quel pourcentage ?

Combien ont boudé ce rassemblement parce que les extrémistes qui l'organisaient et la composaient ne les représentaient pas ?





une femme voilée peut être considérée comme modérée selon vous?

Je trouve singulier qu'on utilise "modéré" pour qualifier certains musulmans. "Modéré", antinomique d'excessif, d'extrémiste, terme qui ne s'applique jamais aux catholiques. Il existe chez les catholiques, une frange active d'intégristes dont on connait l'idéologie, mais la grande majorité d'entre eux sont des croyants, pratiquants pour certains. Pas des "modérés".

Il faut croire qu'on a bien intégré, et vous-même n'échappez pas à la règle, que cette idée de modération ne concerne qu'une seule religion. Et pour cause.


Des musulmanes se voilent sous la contrainte. Soit elles n'ont pas eu le courage de se rebeller (il en faut une bonne dose pour le faire) et se sont résignées, soit elles se sont soumises d'emblée aux diktats familiaux, imposés par les pères, maris ou frères, et au final partagent plus ou moins leurs idées extrêmes.

D'autres, plus indépendantes, se voilent volontairement. Le voile est pour elles, comme le dit Zineb el-Rhazoui, "un étendard militant", l'attribut vestimentaire fièrement porté, symbole de leur combat.

Ces deux cas (majoritaires) ne m'apparaissent pas vraiment comme l'expression d'un islam "modéré".

Donc en tant qu’etendard , vous pensez comme elle qu’il faut le supprimer de l’espace publique (de ce que j’ai compris)en instaurant une loi ?

Je ne la suis pas sur ce point.

Aucun pouvoir politique n'aurait l'idée de faire voter une loi jugée discriminatoire et de toute manière inapplicable. 

Ma position anti-voile s'inscrit dans une opposition plus générale à toute forme d'intégrisme religieux. 

C'est la position de principe d'un laïque qui déplore les effets de l'activisme islamique, lorsque tant d'autres s'en accommodent.





n’y a t-il pas une contradiction , ou un manque de cohérence à admettre qu’une loi contre le voile serait discriminante 

et en même temps, trouver que manifester contre ce type de discrimination serait un acte de traîtrise impardonnable ?



Aucune.

Interdire le port du voile dans l'espace public serait discriminer les adeptes d'une seule religion, puisque les juifs orthodoxes à papillotes et kippa, et les catholiques arborant ostensiblement leur croix, seraient toujours autorisés à y circuler librement.

Mais si la question de l'interdiction se pose, c'est que le voile, devenu l'un des emblèmes de l'islam politique, est à ce titre instrumentalisé par les intégristes musulmans, et que le minimum qu'on puisse attendre de républicains tels que Mélenchon, est de ne pas cautionner leur propagande et leur idéologie nocives, en se mélangeant à eux.

Dans une manifestation contre l’antisemitisme , il n’est pas rare d e voir des nervis de l’extrême droite ultra sioniste ,  ces manifestation sont souvent organisées par le crif qui est loin d ‘être irréprochable notamment dans ses soutiens à la politique israélienne de Netanyahu .


Quand Melenchon pointe son nez à la manifestation en hommages Mireille Knoll, il veut montrer qu’il s’indigne contre les violence faites aux juif , en aucun cas vous en déduisez qu’ils soutient les idées droitières du CRIF qui a pourtant organisé cette manifestation ?


Pourquoi la , est ce différent ?


Au lendemain de l’attaque de la mosquée de Bayonne, dans une période où zemmour déverse des attaques incessantes à l’égard de tout les musulmans, ou on entend parler de projet de loi pour interdire le voile , ou une accompagnatrice scolaire se fait prendre à parti publiquement par un elu d’extréme droite , un organisme communautaire organise une manifestation de soutien et les gens y vont pour dire stop à tout ça .


Quelle différence ?

Vous posez toujours les mêmes questions auxquelles j'ai déjà répondu de manière directe ou implicite.

Ce qu'on vous oppose ne vous intéresse pas.

Avec vous, toute tentative de débat est donc une perte de temps.

Cela ne fait que confirmer ce que je savais déjà.





C’est faux , vous n’ave Pas répondu à cette question .

Même pas de manière allusive 




Pour une fois le débat entre nous ne part pas dans tout les sens , mes questions sont précises et vos réponse claires mais comme vous êtes en flagrant délit de mauvaise fois , vous repartez dans l’agressiVité le mépris , et l’attaque as hominem .

CQFD.

Que pensez-vous avoir démontré ?

Encore une fois, tous les éléments de réponse étaient contenus dans mes précédents posts.

Mais je reprends au risque de me répéter, et en essayant de synthétiser :


11 janvier 2015 : suite aux massacres djihadistes de Charlie et de l'hypercasher, une marche républicaine est organisée dans Paris, réunissant 44 chefs d'Etat, des dizaines d'organisations internationales, en tête d'un cortège de plus d'un million de personnes. Mélenchon y participe, puis pointe le "ridicule" de la rangée de dirigeants étrangers, et dénonce la présence parmi eux, "d'ennemis de la liberté".


28 mars 2018 : une marche blanche est organisée par le CRIF, en hommage à Mireille Knoll, 80 ans, rescapée de la Shoah, poignardée 5 jours avant à son domicile parisien par son voisin Yacine Mihoub. Bien que le président du CRIF ait déclaré que ni Le Pen ni Mélenchon n'étaient les bienvenus à cette marche, ils y sont tous deux présents. Pris à partie par des membres de la LDJ, ils doivent finalement la quitter sous la protection de CRS.

Ces "ennemis de la liberté", côtoyés à son corps défendant 3 ans plus tôt, il les a cette fois face à lui et fait l'expérience de leur violence.


10 novembre 2019 : les organisateurs de la marche sont les extrémistes d'une autre communauté.

Mais à la différence des deux autres, elle a été précédée, le 1er novembre, d'un texte signé par une cinquantaine de personnalités, dont Mélenchon.

Ce texte entend dénoncer la recrudescence d'actes islamophobes, fait référence à l'attentat contre la mosquée de Bayonne, et à l'épisode de la mère voilée du conseil départemental de Bourgogne-Franche-Comté.

Il met également l'accent sur la responsabilité de certains médias.

Son contenu aurait dû poser au moins deux problèmes au leader de la France Insoumise :

Le premier : l'emploi du terme "islamophobie" qu'il a jusqu'alors toujours récusé. Je le cite (une nouvelle fois) : Je conteste le terme d'islamophobie. On a le droit de ne pas aimer l'islam comme on a le droit de ne pas aimer le catholicisme (Tweet du 21 /11/2015)

Le second : la qualification de "liberticides" des lois sur la laïcité.

Ce point n'aura pas échappé à d'autres membres de LFI, qui s'en sont démarqués avec plus ou moins de succès, ne réussissant pas à éviter totalement le ridicule.

Mais lui ignore cette atteinte, signe... et persiste !


Ce sera tout pour aujourd'hui sur le sujet.





Bref , dans les deux cas , il manifeste contre la violence faites à une communauté sans s’accorder avec les représentants de cette communauté. 

Mais il n’y a que dans un cas que cela vous dérange  parce que cela vous permet d’exprimer votre islamophobie a bon compte. 

La volonté de gommer ce mot n’est qu’un signe de plus de votre surdité raciste aux ressentis de la dites. communauté.

Quand aux contradictions de melenchon sur le mot , elles sont tellement inférieures au votres , qui utilisez le concept de la laïcité, de la république ( presque a chaque post ) comme le cheval de Troie de votre racisme dégueu et hypocrite.

Vos idée s’accordent maintenant parfaitement avec vos ennemis politiques d’avant comme en témoigne la connivence entre Bardella et El Rhazoui , (el pepito, vachement plus drôle qu’ Omar sy) avec qui vous vous sentez « parfaitement en phase «  

( avant de vous contredire une fois de plus ).



« Le voile devenu l'un des emblèmes de l'islam politique, est à ce titre instrumentalisé par les intégristes musulmans, »


Et que scandaient ces femmes portant l’emblème de « l’islam politique » pendant cette «  manif de la honte » : 


«  laïcité, on t’aime, tu dois nous protéger »



Je n'ai pas compris les arguments des détracteurs de Caroline de Haas. Pourriez-vous m'éclairez s'il vous plaît ?

elle a manifesté contre l'islamophobie.

De but en blanc, je crois qu'il n'était pas forcément mauvais de manifester contre l'islamophobie. J'ai l'impression que les militants "progressistes" qui n'y sont pas allé avait plus peur de marcher avec des gens qui ne partageaient pas tout à fait leurs idées. Dans le cas de Caroline de Haas, pourquoi aurait-elle du s'abstenir d'y aller ?

je ne fais pas parti de ses détracteurs .

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Puis-je comparer cet éminent philosophe à un étron fumant ? ( Bien sûr, au second degré )

Voir la conclusion du débat par le journaliste suisse Darius Rochebin , extrait repris hier par "Quotidien" de Y.Barthes

bientot il va invoquer le droit de cuissage ..... vieux dans son corps , vieux dans sa tete.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.