58
Commentaires

Exploration spatiale : et si on levait les yeux ?

Et si on levait un peu les yeux ? Une fusée prend feu, hier, à Cap Canaveral.

Derniers commentaires


Et si on levait un peu les yeux ? Une fusée prend feu, hier, à Cap Canaveral. Et il faut cette explosion du lanceur Falcon 9, pour rappeler (ou apprendre) aux populations ébahies que cette fusée emportait un satellite notamment affrété par Facebook. L'objectif de Facebook, selon Le Monde ? "Connecter les quatre milliards de personnes qui ne le sont pas encore dans les régions les plus pauvres ou les plus reculées du globe". C'est sans doute pour décrocher la bénédiction papale sur ce grand projet, que Mark Zuckerberg a récemment rencontré le pape François. C'est vrai : quoi de plus urgent, que de collecter les milliers de milliards de données qui échappent encore à la Firme ?
Et si on levait les yeux ? Aussi incroyable que cela paraisse, l'exploration spatiale, ce réservoir inépuisable de rêves et d'épopées, est un des nombreux "trous noirs" de notre vieux système terrien d'information généraliste. Périodiquement, à grand renfort d'images de synthèse...... > Lire l'intégralité du texte
Il serait bon de se remémorer les précédentes présidentielles.
Et surtout la façon dont l'évocation de la conquête spatiale par Jacques Cheminade dans son programme a été raillé et méprisée par les journalistes. Cela serait un bon début déjà pour dresser un bilan politique et journalistique de ce thème.
En l'occurrence, quand la plupart des programmes politiques des candidats à la présidentiel sont basés sur la même conviction, que la solution passe par une cure d'austérité ... Du coup quelle place pour la science en générale et la conquête spatiale en particulier s'il n'y avait vraiment comme ils le pensent plus d'argent à dépenser, pourquoi le dépenser pour des choses futiles (à leurs yeux) comme l'exploration de l'espace ou la science fondamentale qui n'a pas d'application concrète et lucrative si déjà il n'y a plus d'argent pour nos retraites ou nos salaires selon les uns, ou pas assez d'argent pour se permettre d'accueillir ou de soigner des immigrés selon les autres ???
Ha oui au fait : vous voulez parler de vulgarisation scientifique ?
Vous avez une obligation absolue d'inviter Etienne Klein.
OBLIGATION ABSOLUE.
bien beau projet, des documentaires scientifiques qui nous apprendraient vraiment qq chose, pas seulement que tel truc est le plus grand, gros, petit, de toute la création ... Les documentaires de sciences ou sur les animaux (c'est pire) , sont synonyme de concours du plus qq chose. Que ces documentaires évitent de relater CE QUE L'ONT VOIE, pas besoin de dire 'il marche' , on le comprend, aussi NE PAS REPETER 15 fois la même chose avec une voie trop enjouée, meme hurlante , c' est fatiguant et ridicule. Aussi n'oubliez pas les femmes, par exemple je suis hyper interressé par la ligné des hominines dont nous sommes un ramaux, TOUT les films sur l'évolution des homo sapiens gomment les femmes, les commentaires c'est les hommes, les homme, JAMAIS LES HUMAINS ou homme et FEMME, et les images montrent DES mecs et une ou deux nana , alors que pour réussir notre implantation , avec 2 nanas et 15 mecs c'était raté ... Le couple inégalitaire est né après les chasseurs cueilleurs (demandez a Todd, il bosse dessus) , alors dans les documentaires scientifique se serait bien de voir les femmes. Les peintures rupestres , 60% faites par des femmes (études encore controversé, mais sans arguments, juste , non pas les femmes) ....
La communauté scientifique est hyper machiste, on croit que les mecs c'est des chercheurs trop "je m'en fou de la gloire", pas du tout, ils écraseraient père et mère pour la lumière, donc les femmes, sans probléme ... comme en politique, super machiste. Dans un livre sur les dessins des grottes un scientifique décrit la scène : le dessin est celui d'un homme et d'une femme en position de la levrette, il utilise le terme "besogner" une femme ... c'est assez humiliant pour les femmes et les mecs (d'ailleurs). Vu le prix du livre, les diplômes du mec (Gilles Deluc) voila le langage de l'universitaire.
Ce qu'il y a d'intéressant aussi à parler de la recherche scientifique est qu'elle est source d'optimisme, elle apporte des solutions aux problèmes d'aujourd'hui. Alors que les principaux médias nous parlent des problèmes et donc dépriment la population...
Les seules chaines que je trouve "optimistes" et qui parlent des innovations sont LCP et ARTE.
Ouais ! Super ! Une émission d'@SI sur la vulgarisation scientifique. Miam ! ;-) ;D :D !!! Merci d'avance les amis ! Cependant, comme JC2 plus haut, j'ai une nette préférence pour les émissions de France Culture par rapport à leurs consœurs de France Inter (avec une exception pour "Les épaules de Darwin" de Jean-Claude Ameisen peut-être...). Celles-ci privilégient clairement le "temps long" et cela me paraît essentiel. Par exemple je trouve dommage que des entretiens passionnants d'invités à la "Tête au carré" soient systématiquement coupés par de pauv' morceaux de musique... :$... Comment les invités peuvent-ils développer leur pensée complètement dans de telles conditions ? C'est très frustrant pour l'auditeur (et avant tout pour l'invité sûrement...). Et la voix mielleuse de Mathieu Vidard n'y changera rien (je n'ai rien contre lui bien sûr mais la forme d'une telle émission ne me convient plus. C'est tout). Enfin, c'est un point de vue (celui de quelqu'un littéralement passionné par la science et qui lit déjà beaucoup sur nombres de ces sujets en plus de mon domaine propre... Plus très représentatif du "grand public" donc... Enfin, je n'en sais rien). Allez, je me défoule complètement. Je rêverais d'une émission où sur votre plateau vous réuniriez à la fois : Stéphane Deligeorges, Étienne Klein, Jean-Claude Ameïsen, Pierre Barthélémy (blog vraiment excellent) en plus de Mathieu Vidard donc ;D. Voilà. Alea jacta est ! Amitiés ;-)
A noter que quand un Hollande rencontre un Musk, il lui parle, in (presque) english de spéchiole (ou spatial) fusée.
Explorer le système solaire, et plus loin... Pour trouver une autre planète Terre ?
Une nuit du mois d'août, réveillée, j'ai allumé la radio. Le scientifique qui parlait disait qu'il serait exceptionnel de trouver une autre "Terre". Il n'y croyait pas, en raison de ce qui fait la spécificité de notre monde : son inclinaison, qui est d'une stabilité remarquable et la seule dans l'univers connu. Pour lui, et d'autres scientifiques, la stabilité de cette inclinaison est unique : tout reste à sa place, alors que sur toutes les autres planètes (dont Mars) tout bouge tout le temps, et vite, empêchant le développement de quoi que ce soi. Cette stabilité serait causée par la Lune, dont la masse et le poids permettrait le maintien de cette inclinaison.
Cette explication date d'une dizaine d'année déjà, disait-il, et trouver une autre Terre ne suffirait pas, il faudrait aussi une autre "Lune" avec les caractéristiques de la nôtre qui assure la stabilité et, donc, le développement de la vie.

Ce scientifique ne croyait pas beaucoup à une autre "rareté" de cette sorte : elle est encore unique à ce jour.

Mais connaître mieux et comprendre le plus loin et le plus près, même à petites touches, est fichtrement plus intéressant que de savoir qui m'aime ou pas !

Alors, si c'est faisable, allons-y !
C'est pour cette raison que nous nous sommes rapprochés de nos confrères de l'émission scientifique de France Inter, La tête au carré
OUIIIIII !
Super inquiet, suis-je.

Rassurez-moi, vous n'allez pas aller sur le terrain de la vulgarisation scientifique ? Il y a des lieux pour cela.
C'est à cette magnifique question que Thomas Pesquet a répondu par une non moins magnifique réponse (en direct de Houston) : "on serrera un peu les fesses, passez moi l'expression."

https://youtu.be/IBXcxhge2MY?t=58m05s
Excellente nouvelle que cet espoir de science sur @si. J'en suis un fervent partisan depuis longtemps. Avec l'équipe de la tête au carré, ce serait vraiment bienvenu.

L'exploration spatiale a aussi, outre son intérêt propre, beaucoup de chose à nous dire sur nos réflexes, nos espoirs secrets, et sur la capacité des médias à gérer la complexité etc.
Ces derniers jours, on a eu par exemple l'annonce d'un signal inhabituel en provenance d'une étoile pas si lointaine, HD 164595. Pendant quelques jours, les spéculations sont parties comme le feu dans la plaine, on parlait de signal le plus significatif depuis des décennies (le fameux signal "wow" de 1977, pour ceux qui connaissent). Cette info a facilement passé la barre des médias mainstream (ex : l'Obs). Après 48h de vérif, le truc a fait pschitt. Un retour à froid sur ce genre d'emballement pourrait nous faire réfléchir sur les raisons pour lesquels cela met beaucoup de gens en transe (envie ? peur?) et pourquoi "lémédias" (je vais vite, je généralise à outrance) se jettent dessus. Le cran suivant, c'est de se demander si, ce faisant, ils ne contribuent pas à une vue déformée de la science, qui ne marcherait que par emballement, par scoop, en taisant sont aspect besogneux, non sexy. Et une institution ("lémédias") qui promeut structurellement une vision déformée de la science, je trouve que c'est un problème, parce qu'elle en fait l'extrémité "sérieuse" d'un continuum avec toutes les fadaises antiscientifiques et paranormales, qui peuvent faire marrer, certes (coucou, les reptiliens!), mais qui mettent de la bouillie dans la tête de gens crédules.

On a eu aussi la découverte d'une exoplanète dans le système Alpha/Proxima du Centaure, qui a mis tout le monde en transe, là encore, sur "la possibilité d'une vie ailleurs". Cette fois, l'info (la planète) est sérieuse, mais je trouve symptomatique qu'on ne la traite quasiment que sous l'angle "vie ou pas vie" là bas. Question passionnante, certes, mais qui nous parle plus de notre questionnement sur notre place dans l'univers (sommes nous une exception ? une banalité ?) que de cette planète la. La découverte stricto sensu devient donc en quelques heures un prétexte à conversation qui permet de recycler des discussions sans fin plutôt que de s'interrroger sur la nouveauté propre de la découverte. C'est problématique, je trouve.

Voilà, je m'arrête même ça me donne plein d'idées, mais tout simplement merci de faire un peu de place à la science sur @si.
mais les medias en general parlent épiphénomènes la rentrée ...on va dans les familles voir comment le reveil d'opère avant
d'aller à l'ecole , les medias, en général, la télé la radio, nous prennent pour des imbeciles car l'intérêt de mettre un micro sous le nez d'une maman pour lui demander c'est difficile de reprendre la routine de la rentrée ???? je suis conternée par cette quête incessante du quotidien , je pensais que les medias existaient pour nous parler de la civilisation, la politique, mais depuis quelques années on nous parle des departs en vacances avec des reportages 'debiles" de la rentrée avec le quotidien que nous tous connaissons, par contre parler de fusée de l'espace et de la conquête de nos données qui constitue une menace et je pèse mes mots sur l'avenir de nos enfants!!!!!misère
(ciel ! des textes justifiés ! Joie !)

Encore plus mal traité que la science dans les médias ? La musique classique. Vide abyssal.
(Élitiste gnagnagna pour les riches gnagnagna c'est coincé gnagnagna...)
Il y a une série américaine très caustique à bien des égards ("à bien des égards" permet d'être vague). Cette série porte le nom de Parks and Recreation. Dans une des saisons, on voit apparaître la compagnie Gryzzl copiée sur Google, Facebook ou leurs avatars de la Silicon Valley. Les petits jeunes qu'elles emploient ont l'insouciance des joueurs de vidéo. L'exploration/extraction de données ne les choque pas le moins du monde. Ils ont aussi la profondeur intellectuelle qui accompagne souvent cette absence d'éthique.

Quant à l'espace, il sert souvent dans les médias à voir à quel point notre planète est mal en point.
Il est clair que la question de l'espace n'intéresse pas du tout le microcosme des médias français tournés vers la politique francilienne...
Sur ce point je vous invite à lire (ou relire) l'excellent billet de SI.Lex sur la conquête de l'espace par les Etats-Unis, le changement de régime juridique est édifiant !
https://scinfolex.com/2015/11/30/le-jour-ou-lespace-a-cesse-detre-un-bien-commun/
Ouais ! Super ! Enfin des problématiques ( comme on dit sur BFN) à l'abri de ce clivage gauche-droite qui nous pourrit tout ! Ya pas que la politique dans la vie et sa banlieue ! Ya aussi le silence infini de ces espaces éternels !
C'est vrai que la chronique scientifique est très maltraitée dans les médias, un peu moins dans la presse écrite (le monde par exemple). A quand un chroniqueur scientifique chez asi ? :)
Questions aux asinautes. Qu'utilisez-vous à la place de www.google.com ?

Merci
Serait-ce la sempiternelle histoire du sage, de la lune et du doigt ?

Pour lever les yeux, peut-être faut-il d'abord les avoir portés sur terre.
Je suis un peu chagriné de ne pas voir ici de références aux émissions scientifiques* de France-Culture.


(*) Aloys von va certainement se réveiller.
(La tête)² !!!

Pour faire court: c'est pour des idées comme celles-ci qu'@SI.

Merci.
Beau sujet , bravo ! , enfin la tête dans les étoiles ( et les pieds sur Terre pour ne pas devenir poussière avant l'heure ;-))

Sujets mal traités et maltraités pour cause de journalistes de propagande ou carrément illettrés dans leurs choix du traitement : l'Histoire de l'islam par exemple .

Ouvrir le Monde Diplomatique , dossier passionnant : " Dans les Balkans , le plus vieil islam d'Europe " , pour en finir avec les religions et passer à de plus saines préoccupations .
( Par Jean-Arnault DERENS et Laurent GESLIN ) .

Et lire la chronique de Serge HALIMI pour émerger du fumier des primaires ici et ailleurs , toutes élections démocratiques confondues .
Egon Musk : non, Elon Musk*.

Quand aux autres planètes, parions que celles qui seraient habitées ont déjà mis au point des sortes de pare-feu destinées à empêcher le Terriens de venir semer la masturbation chez elles. Qui sait si des auteurs de SF ont déjà turbiné sur cette idée ?

//...l'exploration spatiale n'est pas moins maltraitée par nos grands medias que la science en général, dont les directeurs de medias s'obstinent mystérieusement, en dépit de tous les chiffrres d'audience, à penser que cela n'intéresse pas le public//

Il y a quand même des gens comme Pierre Barthélémy ou Sylvestre Huet, qui tiennent des blogues de qualité et fréquentés. Bon, il y a aussi les frankenstein Bogdanoff, et Raël ! Et si les patrons des grands médias mal traitent la chose, c'est qu'il est difficile d'y mettre du cul ou du Macron (ce qui n'est guère différent, depuis que le couple drague les nudistes pour partouzer)

http://misentrop2.canalblog.com

* Je suggère une correction ici car passer par la fonction Signaler une faute ne sert à rien.
Chouette initiative, La tête au carré est l'une des rares émissions à tempérer les effets d'annonce scientifiques (auxquels ils cèdent eux-mêmes pour introduire leurs sujets) en donnant la parole à des experts... Comme la réalité des découvertes est toujours bien plus complexe que les raccourcis médiatiques (surtout dans le domaine de l'espace...), c'est une démarche franchement nécessaire.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.