44
Commentaires

Eva, Vincent, Bruxelles, Sarajevo

Stupeur chez les matinaliers de France Inter : Eva et Vincent sont optimistes.

Derniers commentaires

"Car c'est une gifle d'optimisme"

Non non. De bon sens. A la limite, présenter le terrorisme, une source de mort à la limite de l'insignifiant statistique à l'échelle de nos immenses pays, comme le plus grand danger, ça c'est sacrément optimiste. Enfin, ça le serait si ce n'était par franche imbécilité ou franc opportunisme avant tout.
Préférer ses dogmes à ses propres enfants, il a dit le gars.

Regardez absolument cette vidéo.

https://www.youtube.com/watch?v=db0yOA3EFhQ

Les algériens rationnels disent cela: l'islam a tué le pays de mes parents, je n'ai pas envie qu'il tue le pays de mes enfants.
Stade terminal du déni: finalement, la guerre, c'est pas la mort.

J'attends avec impatience la prochaine chronique suite au prochain attentat qui sera du style "de toutes façons, on pouvait pas la gagner, c'est mieux comme ça".

Français en 1939 comme en 2016.

Surtout, n'hésitez pas à inviter Emmanuel Todd pour qu'il nous explique que le FN va perdre en score électoral très bientôt. C'est vrai, il a raison. Pourquoi le FN monterait-il?
J'ai passé la soirée devant la télé, plus précisément sur la 2. Et le programme était des plus édifiants si on veut comprendre le dégoût que l'on peut ressentir en observant ce que l’Europe est devenue et le sort réservé à nos concitoyens. Cash investigation traitait des travailleurs détachés, le constat est accablant et explique pourquoi on nous demande tous les jours de nouveaux sacrifices, tout çà pour que des voyous puissent s'engraisser au détriment de toutes les protections sociales.
En seconde partie il y avait un documentaire bouleversant sur l'expulsion d'appartement de gens complètement abandonnés par l'Etat
Donc je me résume ;première partie : le vol, seconde : les conséquences de ce vol sur nos vies et personne n'y prête attention.
Mais demain les extrêmes droites seront au pouvoir en Europe et il sera trop tard pour se lamenter. l'Europe n'a plus d'avenir dans de telles conditions.
Une vidéo bien sympa et lucide pour détendre l'atmosphère, de la part d'un "cousin" québécois : le terrorisme et le 6-49.

(désolé je n'ai plus le nom du gars ni le titre de son émission...)
ça commençait bien, on était bien d'accord avec le matinaute et bang ! voila qu'on tombe sur "armée en déroute" ! Rien que ça ! on va voir, en fait l'article de libé re-titré ne dit pas ça du tout, explique au contraire que les islamofascistes déplacent leurs attaques sur un brouillage intensif des "signes" sur abondants qu'il faut analyser que c'est compliqué et pas magique mais bon, "armée en déroute" exactement ce que la matinaute s'empoie à juste titre à dégonfler chaque matin: de la propagande bas de gamme su socialo-basching à outrance, Aie donc ! ça mange pas de pain ça sert à rien mais ça soulage...carton rouge !
un abonné
Jean-pierre Loriol
"Il faut le dire calmement, mais clairement : la puissance des medias vendeurs d'effroi est une des meilleures alliées des poseurs de bombes."

Chouette raisonnement, Daniel.
Vivement alors qu'on ne nous emmerde plus médiatement avec les chiffres du chômage et il disparaîtra sûrement...

Comme si le terrorisme avait besoin de la couverture médiatique pour exister. Comme si, ils n'étaient pas à même de faire sa propre communication, les bombes servent à cela, leurs ondes se transmettent, même sans le moindre appareil médiatique. Ce sont des actes performatifs. Que cela nous plaise ou non, ils sauront se rappeler à nous. Comme si en Irak, c'était les médias locaux qui les faisaient exister...

Sans compter que des ado qui se préoccupent du chômage et de l'environnement, il n'y a là rien de bien rassurant, bien au contraire, puisque cela ne dénote aucunement un soucis politique, comme d'aucuns seraient rapidement tentés de le croire, ou une grande maturité, mais un intérêt bêtement égotiste. Les ressources dont je vais pouvoir disposer et la qualité de l'air et de l'eau que je vais pouvoir consommer, ni plus, ni moins. Ce qui n'a que peu de chance de me toucher, comme les actes terroristes, je relativise et cela n'est plus mon petit problème.

Et c'est à partir de cela que vous développez votre optimisme ?
Sans moi.

yG
On se croirait dans une église avec des ex-voto partout, tout autour, à chaque commentaire.

Je viens ajouter le mien Merci Daniel Schneidermann, a groysn, hartzikn dank
Bon, pas de parents, pas d'amis parmi les victimes bruxelloises. J'ai vérifié.
A présent, si on passait à autre chose ?
Merci Daniel Schneiderman.Vous avez souvent les mots pour dire ce que je ressens.
Et oui cette génération de jeune qui a eu accès à une information non propagandiste sur internet est bien plus critique et réaliste sur les vrais problèmes de notre société !
À la fois d’accord avec vous et pas du tout, si j’en reviens au 7 janvier ou au 13 novembre, nous étions alors tous, ou presque, scotchés à nos écrans tant la sidération était grande. Alors, oui, hier, toutes les courses que vous dénoncez étaient gavantes, aussi m’en suis allé regarder les docs, limite pêche et nature, sur Arte, avant de tout de même m’informer avec les deux documentaires sur l’empire ottoman, mais, à mon sens, c’est parce que nous étions moins concernés, c’était dans un autre pays. Et puis, ne pas oublier que les gars ont été forts, même très forts, au regard de l’actualité bruxelloise des dix derniers jours, ce qui amoindrit toutes les élucubrations du monde politique, médiatique et de l’expertise, le silence eut été mieux.
Irak: l'état islamique a tué plus de 200 personnes en 2 semaines.
http://www.les-crises.fr/irak-letat-islamique-a-tue-plus-de-200-personnes-en-2-semaines/
Merci. Une chronique bienvenue sur nos réactions à ces "événements", qui ne peut que conforter les assassins sur l'efficacité de leur action. On pleure, on allume des bougies, on écrit des slogans sur les murs, on fait des grands discours sur l'humanisme, la solidarité, la paix, la tolérance (et dans le même temps, celle-ci recule pourtant chaque fois un peu plus), on fait des "marches blanches", on publie de belles photos symboles aux unes des journaux... Tout s'arrête, on prend des mesures de sécurité "drastiques" qui n'entravent que la circulation des gens ordinaires, et certainement pas celles des tueurs... qui ont gagné autant que nous sommes vaincus.
Reste à bien voir qui nous entraine dans ce tourbillon émotionnel. Car on voudrait affaiblir la capacité de résistance des gens ordinaires (quelqu'un plus haut a justement évoqué à ce propos la guerre des Balkans) que...les grands médias ne s'y prendraient pas autrement.
Don't let kill us...

L'UE avait une tache plus urgente : la mise en œuvre du traité de Maastricht !
Merci Daniel, j'aurais dû regarder " La fin des Ottomans, puis " Le siège" au lieu d'être sur le forum asi! Heureusement, le replay existe.

Un lien entre Sarajevo et Bruxelles:le vénérable vieillard Bassam Ayachi, ancien patron du centre islamique belge de Molenbeek, dont il est question ici http://www.arte.tv/magazine/28minutes/fr/cheikh-bassam-ayachi-28minutes a été sur tous les fronts: il a fait partie du front de recrutement pour la Bosnie, puis l'Afghanistan, l'Irak, la Syrie; Il est aussi impliqué dans l'assassinat du commandant Massoud. Pourquoi les pays occidentaux l'ont-ils laissé faire? C'était leur allié dans toutes ces guerres?

Je suppose qu'il continue de couler [s]du béton[/s] des jours heureux en Belgique.
Quand on pense qu'une moindre médiatisation de ces attentats réduirait leur impact. Et qui sait, leur fréquence ?
Allez, la prochaine fois blackout total. Chiche. Niqués les terroristes !
Pourquoi ne pas écrire médias selon les Propositions de Rectification de 1990, suivies par le duopole Larousse-Robert?
Bonjour Daniel
Bravo. Vous dites ce que je pense depuis hier sur les évènements (Ah le comptable Cazeneuve qui va bientôt nous dire qu'il a réquisitionné 2380 coucous pour nicher dans quartiers suspects). C'est une honte de faire la pub à une organisation criminelle, tout ça pour faire du fric. Les 30 morts ne méritent pas ça.
Merci ça m'a rappelé la chanson "Halleluja (Here she comes)" de U2 avec Pavarotti (on aime, ou pas) sur la miss Sarajevo en 1995... http://www.lacoccinelle.net/268484.html
Je vois mal en quoi les préoccupations liées au chômage et à l'environnement peuvent être comprises comme une marque d'optimisme ;o)

Pas vu "le siège". Le documentaire sur "la fin des Ottomans" n'était pas mal non plus !
Très intéressante chronique.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.