111
Commentaires

Et Synthèseman sauva l'Europe

Au petit matin, c'est Juncker qui a eu la meilleure formule :

Derniers commentaires

Qu en pense Melanchon ?
Parfois je me prends à rêver : Et si Richard Gasquet allait battre Novak Djokovic, et si Schäuble se prenait la piquette de sa vie, et si Robin des Bois (en Grec, Tsipras) leur fichait la pâté.
Mais le matin, je me réveille avec la même déconvenue, pas de grand chelem au rugby pour les Bleus, finale Novak Djokovic versus Federer, Juncker trahit une fois de plus le socialisme (bien qu'il faille rire à l'énoncé du qualificatif de socialiste quand on parle du Luxembourg) et la pâté, c'est Tsipras qui se la mange, et moi qui ne la digère pas.

J'habite à deux pas (des très grands pas) du Parlement européen de Strasbourg et mon chemin en vélo me fait passer devant, devant toutes les riches demeures qui abritent les représentations y compris la représentation grecque face au Parc de l'Orangerie, volet clos, drapeau en berne tandis qu'un peu avant, le drapeau turc vole fièrement au vent, rouge comme le sang qui coule parfois dans ses geôles.

Europe, Europa, Evropa, pas de quoi pavoiser, la honte taraude les esprits, tout comme quand le ministre socialiste de l'Intérieur Jules Moch envoya en 1948 les troupes contre les mineurs en grève, résultat 4 morts, 4 morts au sortir de la guerre, c'est 100.000 fois, un million de fois plus honteux, si jamais il fallait arithmétiser la chose.

Tout ça pour dire qu'un euro entre nos mains, c'est désormais un peu du malheur qui s'abat sur la Grèce, tout ça pour dire qu'une des étoiles du drapeau européen, ce beau drapeau de fraternité, est noire, et les autres rouges de honte
et que les paroles de cet hymne que mes enfants ont chantées à l'école primaire en Français et en Allemand,

Plus de haine sur la terre,
Que renaisse le bonheur ;
Tous les Hommes sont des frères,
Quand la Joie unit les cœurs.

ces paroles là riment ce jour avec Bullshit !
Le Canard enchaîné du 15/07/2015 republie un dessin de Cabu du 5/5/2010 .Sarkozy encadré par Morin et Lagarde 6 mois avant de se vanter d'avoir jugulé la crise grecque! Il avait vendu à la Grèce 6 frégates et une quarantaine de Rafale payés avec des sous prêtés par la France...Cabu nous manque.
Bonnes vacances !
On va voir maintenant comment le psychopathe en chaise roulante tient tête au FMI.
Vu le documentaire d'Olivier Toscer, cité dans ce billet.

Y apparaît une information lourde de sens au sujet du coût du contrat de swap de devises opéré par Goldman Sachs pour dissimuler la dette de la Grèce, à 43':

600 millions d'euros + 400 millions d'euros jusqu'en 2037.

16 millards d'euros pour Goldman Sachs !

À comparer à la créance du FMI ( 1,7 ) et le prochain remboursement à la BCE ( 6 ) et au plan de "sauvetage" de 80.

On demande aux retraités-chômeurs-malades-étudiants(autres) Grecs de se serrer la ceinture au nom de l"orthodoxie financière" pour payer des intérêts à Goldman Sachs ?!..?


Par zazar, vivrions-nous dans un monde de dupes ?
Je vais encore vous assommer avec Krugman, mais dans le New-York Times de ce jour il y a deux billets qui valent leur pesant de pop corn.

Ci dessous, un petit bout de traduction de l'un des deux
Faithocrats

"Les credocrates

Une des idées en vogue sur les conséquences du pillage d’Athènes a été celle de déposer Syriza de l’extérieur et d’installer un gouvernement « de technocrates ». Ce ne serait pas la première fois dans cette sinistre saga et je ne serais pas surpris que cela arrive[...].

Mais je dois relever, comme je l’ai déjà fait que ce que l’Europe appelle « technocrates » ne sont pas des gens qui savent comment les choses marchent ; ce sont des gens qui adhèrent aux contes homologués et qui ne changent jamais d’avis, sans se soucier de ce qui va mal. "

L'autre article est un peu plus économique, mais très accessible comme tout ce qu'écrit Krugman.
C'est ici
Je vous communique ce texte de Raoul Marc Jennar qui résume, je pense bien nos états d'âme (pour la plupart d'entre nous)

Quand on cisaille, la veille du 14, certains symboles.
Tapis dans leur cabinet, pendant 230 ans, ils attendaient, c'est la revanche des Môssieurs.
Une infamie.
Ils ont tué Jaurès.

Nous savons ce qu'il nous reste à faire.
Le voulons-nous?
Quel chemin prendre?

Le texte:
http://www.jennar.fr/?p=4435
[quote=Daniel Schneidermann]Le matinaute prend ses quartiers d'été jusqu'à la prochaine tragédie. Bon été à tous.

Bon été à vous, Capitaine.
Reposez-vous et revenez en bonne forme.
Vous faites un travail formidable.
Votre ligne éditoriale, ces derniers temps, m'a paru s'incurver dans le bon sens.
Mais attention aux courbes, génératrices de forces centrifuges.
Il est probable que certains rêvent de vous nuire. Soyez prudent. Nous avons besoin de vous
Le litchen euh...le lschtc...euh Vaduz est le centre le la vraie Europe ! celle du ridicule ! Assumons notre ridicule, qui fait notre supériorité !
J'aimerais connaître la position du Liechtenstein dans cette Euro' crise.
Quelqu'un aurait-il des liens?

Vaduz s'en va-t-en guerre mironton, mironton, mirontaine...
[large]Pétition européenne pour un GermanExit[/large]

La création de l’UE et de la monnaie commune visait un objectif de solidarité entre les peuples, les pays et les économies. Chaque pays de l’Union ou de la zone monétaire a pu profiter de la solidarité des autres pour se développer. Aujourd’hui la chancelière allemande, Angela Merkel, et son ministre des finances, Wolfgang Schäuble, veulent enterrer le projet européen.Ne les laissons pas faire.
Signons la pétition pour exiger la sortie de l’Allemagne de l’Euro
Et comme on peut voir, après BFM qui rattache systématiquement la Pen à Mélenchon, les médias chiens de garde s'en donnent toujours autant à cœur joie:
http://www.imagerun.info/img201/hc285uw5ouj66bb7.jpg
Belle photo de Méluche où l'on peut lire la description de ce billet:
http://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/gr%C3%A8ce-quand-angela-merkel-est-compar%C3%A9e-%C3%A0-hitler/ar-AAcUp2v
dans lequel on s'aperçoit que celui qui fait cette comparaison est.. Dupont-Aignan.
Celui qui ferait bien de la Pen, l'alliée des fascistes Mussoliniens d'Italie et des néo-nazis de l'Europe de l'est, sa premier ministre. Au passage, il est toujours bon de le rappeler.

Un petit décryptage, @si ? avec un petit contact avec leur rédaction pour quelques explications ?
Synthèseman ou Daladier ?
Lisez l'interview de Varoufakis à Newstatesman:
http://www.newstatesman.com/world-affairs/2015/07/yanis-varoufakis-full-transcript-our-battle-save-greece

Sur l'Eurogroup, on est en plein Kafka (Le Procès).
J'ai essayé de regarder votre "excellent" documentaire de Public Sénat… j'abandonne à la moitié. Résumé de ce que j'ai vu : Giscard, Chirac et consort ont fait entrer les Grecs dans l'Euro parce que c'étaient leurs potes qui étaient au pouvoir et parce qu'ils avaient envie de se faire bien voir par les grecs. Si on avait écouté les vrais pros de la Bundesbank, on "aurait évité la catastrophe" et compris à temps que les Grecs qui n'ont jamais payé d'impôt de leur Histoire sont tous des corrompus. Qu'à partir de 2002, l'Europe a payé voitures de luxe et hôtels 5 étoiles aux fonctionnaires grecs qui ont vu leur salaire doubler quand les "pauvres allemands" n'étaient augmenté que de 25 %…
C'est quoi ça Schneidermann, le jour où l'union européenne fait un coup d'état et brise les fondements démocratiques du droit d'un peuple à décider de son sort ?
Tout ce que raconte ce documentaire de propagande technocratique peut être remis en question… Faites quelques "arrêts sur image et sur mots" (au sens propre) pour réfléchir sur ce que disent ces gens de pouvoir qui se dédouanent de toute responsabilité et revisitent leurs actes à coup de "j'l'avais bien dit mais personne ne voulait m'écouter" et de " c'est pas moi, c'est mon chef" ou de "moi, personnellement j'aurais pas fait ça mais comme j'étais ministre…".Faites quelques arrêts sur images et sur mots pour vous demander quelle idéologie sous-tend ce "documentaire" : à qui donne-t-on la parole ? quelles explications nous donne-t-on réellement sur qui sont les "prêteurs" d'argent à la Grèce ? Quelles explications sur les bénéfices que ces prêteurs pensaient tirer en Grèce comme en Irlande et comme en Espagne (dont ceux qui ont un peu de mémoire se souviennent qu'on nous rebattait les oreilles pour les citer en exemples au début des années comme modèles d'entrepreneuriat) ? Quelles explications sur le fait que ces prêteurs sont des BANQUES PRIVEES qui se sont gravement planté dans leur projet de vautours ?
Je suis choqué.
Soit vous avez besoin en urgence de vacances. Soit mon intérêt pour ASI en qui j'avais confiance pour stimuler mon intelligence est une entreprise trompeuse sur la marchandise. Comme la Grèce (selon les "Européens") ou comme l'union européenne pour les démocrates ?

regardez plutôt ceci (par un journaliste allemand !) : http://www.dailymotion.com/video/x2ui4ag
Nombreux sont ceux qui soulignaient, hier, que l'économie grecque ressemble à celle d'un pays sortant d'une guerre.

Aujourd'hui, l'Allemagne et ses "alliés" ont imposé un véritable "traité de Versailles" à ce malheureux peuple.

Sauf que la Grèce n'a envahi personne...
Je vous invite à lire les propos du Premier Ministre belge. A mourir de rire.

En clair, ça donne:

"J'assiste en spectateur au sommet donc je pianote sur mon smartphone."

"Je joue dans la cour des grands."

"Je joue. Tout cela n'est qu'un jeu".

Et cerise sur le gâteau, c'est une information exclusive, ce qui signifie "C'est moi qui ai appelé le journal pour insister parce que personne n'avait remarqué que j'avais été le premier à tweeter".

Mention spéciale pour le journaliste, pas dupe, qui lui tend une perche en lui demandant s'il avait un mandat de tous les pays pour prendre la parole ou encore si ce n'est pas la réunion Hollande, Merkel, Tsipras et Tusk qui a été décisive.

Mais le gars répond sans se démonter le moins du monde. Il est parfait.
" Sur ces entrefaîtes, l'euro étant sauvé, le matinaute prend ses quartiers d'été jusqu'à la prochaine tragédie. Bon été à tous. "

... ça fait que 48 heures de vacances, au maximum ... parce que le Parlement grec réunissant des êtres humains et non des super-héros, et les journées ne durant que 24 heures même en Grèce, il paraît évident que les lois attendues ne seront pas faites, ou alors tellement n"importe comment que le peuple grec va se révolter ( on devrait nous-mêmes être en train de le faire), ou je ne sais pas quoi d'autre ...

Je suis écœurée de cette Europe-là, elle me fait honte, et je mentirais si je disais que cela me surprend.

On fait quoi, comment face à cette nouvelle forme de guerre ? C'est quoi le modèle de résistance à inventer ?
Et si Tsipras était en train de préparer le grecxit, le vrai, pour dans quelques mois ?
Pour l'instant mettons-nous à sa place, sauver les meubles et obtenir du temps. Mettre sa famille à l'abri, que les grecs retirent un mAx de fric des banques d'ici la prochaine négociation le pistolet sur la tempe. Cela m'étonnerait bcp qu'il ait fait tout ça en pure perte et sans un plan. Rendez-vous dans 6 mois.
Une application en bonne et due forme du TINA.
On ne sait plus à quel réverbère se vouer (merci Renaud) : Lagarde, Merkel, les encravatés ?
Tous les peuples qui voudraient se prendre en mains et voter à gauche sont prévenus. Un message particulier pour les Espagnols qui seraient tentés de voter Podemos.
Cet accord est une honte pour l'Europe et ses représentants.
Souhaitons que Syriza et Podemos fassent des petits partout en Europe qui vireront toutes ces vieilles badernes réacs.
Donc :
- soit on met un coup de pied dans la fourmilière avec comme espoir que cela change les choses en sortant de l'euro, mais à un coût économique possiblement dévastateur et effrayant ;
- soit on reste dans l'euro, on évite le désastre mais il faudra se résoudre à plier sans cesse devant l'austérité allemande sans aucun choix démocratique réel possible.

Certains le disaient depuis un moment, mais si il y a un mérite au week-end qui vient de se passer, c'est de l'avoir mis en lumière peut-être comme jamais.
(quand on pense qu'on traitait de "germanophobes" il y a quelques temps ceux qui critiquaient la rigidité de l'hégémonie allemande dans l'UE...).
Un jour, ils nous expliqueront que c'était pas de leur faute, comme ils l'ont fait pour la création de l'euro, le traité constitutionnel, ...

Le point de vue d'un dangereux gauchiste US, déja cité dans un autre forum : New York Times

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

P***** de m***** !!!!!! J'ai la rage depuis 5 h30. SCANDALE !!!!

Vive Tsipras. Courage à Lui et aux Grecs.

En boucle sur BFM cette nuit le baiser de Junker sur la joue de Tsipras. A hurler. Le baiser de Néron.
Peuple (s????) d'Europe, quelque soit vos opinions divers et variées , unissez vous


Laissons tous nos conflits de coté, et voyons l’ennemie commun, pour une foi ,

"La guerre, un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent mais ne se massacrent pas."
Paul Valéry - 1871-1945
Ouf! ils auraient pu mourir de faim, ils ne mourront qu'étouffés.
L'Eurozone respire. On aurait pu les prendre pour des salauds.
Le CAC 40 s'envole, surtout les valeurs bancaires (Mais pourquoi donc, madame Michu?)

Les gars, il y a du fric à se faire, la tonte du Grtec continue.
Plein les fouilles, je te dis.

J'ai honte.

Europe, Eurozone de mes d**x, allez vous faire fout**e!

Les Démocraties sont mortes.
J'avais raison.
Et puis Siryza avec Tsipras, je croyais.
Ben non, j'avais raison.
Faut chercher ailleurs!
La lutte des classes ne fait que commencer.
Qu'est ce qu'il peut faire, Tsipras, à part mettre en avant les quelques maigres trucs qu'il a pu arracher à la lessiveuse après six mois de lutte, pour éviter que son peuple ne se sente trop dégoûté et ne se jette dans les bras de l'extrême droite ?

L'ironie en la matière ne me paraît sérieusement pas de mise. On a une force politique qui s'est battue honnêtement, avec tous
les moyens démocratiques, avec la légitimité des faits de son côté (tout le monde reconnaît que la dette grecque ne peut pas être repayée), faits dont elle est innocente, avec une vision européenne cohérente, et on a éreinté cette force politique avec tout ce qu'on reproche aux gouvernements précédents, on lui a dézingué son économie et on lui a soumis un accord absurde, on l'a waterboardée parce qu'elle a voulu faire de la politique au lieu de tractations et discuter de principes. Le tout de façon à ce qu'ils soient heureux de sauver les miettes de ce qu'il fallait.

Le roi est nu, et il n'est pas beau à voir.

C'est ça la politique en Europe ? Alors il faut sacrifier des peuples à l'autel de ce que veulent d'autres peuples qui ne sont pas en mesure de comprendre parce qu'ils sont dans une dynamique économique et politique totalement différente ? Alors le peuple allemand est le seul peuple qui, de facto, a réellement un droit de vote sur la politique économique en Europe ?

Ils ont waterboardé l'espoir, ces cons. L'horreur (mettre les grecs à la rue dans un contexte où ils ne sont pas préparés et n'ont plus de fonds propres) est esquivée de peu, mais à quel prix.

L'UE telle qu'elle existe est ingouvernable. Il ne faut plus de tractations, les tractations qu'on vient de voir sont un compromis qui évite le pire mais n'a réellement réglé aucun problème, mais une politique commune s'inscrivant dans des institutions démocratiques communes. Ou rien.

Je suis assez dégoûtée, et franchement, j'aurais préféré ne jamais être dégoûtée à propos de l'Europe.
La seule différence avec l'invasion nazie, c'est qu'aujourd'hui l'Allemagne n'a même plus besoin d'occuper un territoire pour imposer sa loi, ses diktats à des vaincus, et pour faire crever un peuple.
Je viens de lire le Lordon du 29 juin ,

voila la difference entre penser en moyenne et regarder les phenomenes extremes :

25% du PIB en moins ca veux dire quoi :

"[...] sur les retraites les plus pauvres – le décile inférieur a perdu jusqu’à 86 % de revenu disponible de 2008 à 2012 [1] … c’est donc qu’il reste 14 bons pourcents : du gras ! Elle (La Troika) refuse la proposition grecque de taxer les jeux en ligne, mais demande la fin du subventionnement du diesel pour les agriculteurs – des nantis. Et tout à l’avenant."

Decile = 10% les plus pauvres


Voila la morale des gens propre
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.