429
Commentaires

Et à la fin, Cahuzac avoua

The End. Le feuilleton médiatique s'est terminé ce mardi 2 avril avec les confessions de Jérôme Cahuzac sur son blog. Anticipant un article du Canard enchaîné annoncé par l'hebdomadaire sur son compte twitter, l'ancien ministre du budget a reconnu avoir détenu un compte en Suisse et détenir encore aujourd'hui des avoirs (environ 600 000 euros) à l'étranger. Précisément ce que Mediapart avait écrit le 4 décembre. Cahuzac se dit aujourd'hui "dévasté par le remords" pour avoir été pris "dans une spirale du mensonge".  Il a été mis en examen pour blanchiment de fraude fiscale.

Derniers commentaires

En France, on laisse en repos ceux qui activent le feu, et on persécute ceux qui sonnent le tocsin!!!!! il faut réagir aux alertes de tous poils qui dénoncent les dénonceurs, et qui acceptent l'omerta de la classe politique et médiatique, , en effet, alerter semble dévolu à de rares et contestés médias, comme si parler de ce qui dérange dérange la bonne pensée,
à force de s'interroger sur le bien fondé" des alertes, et bien les médias n'ont pas alerté...!!!! lorsqu'on réfléchi au fait que M. CAHUZAC etait mandaté pour faire la chasse aux comptes hors la loi etablis à l'étranger!! on croit rêver!!
par contre faire la chasse aux fraudeurs divers du petit peuple!!! ceux qui font les lois DOIVENT ETRE EXEMPLAIRES UN POINT C'EST TOUT
Cette exigence ne doit souffrir d'aucune exception
Bon sinon, c'est la semaine des menteurs qui passent aux aveux et le grand rabbin Gilles Bernheim a trouvé le bon timing pour avouer que c'est un plagiaire après l'avoir fermement démenti...
Enfin, avoué, à moitié avoué puisqu'il incrimine un étudiant qui aurait rédigé une partie du bouquin à sa place...
Coup de bol (?) ou opportunisme, ça tombe pile poil dans le flot de révélations de Cahuzac.
Si on ne peut plus se fier à ses nègres pour écrire un bouquin à sa place, où va t'on...
Cette association du fric au péché est typique d'un vieux pays catholique. Tout enrichissement y est suspect et déchaîne les jalousies. Quand Cahuzac dîne à la Tour d'argent, il ne fait qu'encourager un artisanat d'excellence que le monde entier nous envie et qu'un matraquage fiscal absurde voue à la disparition. Quand il place ses économies ( durement accumulées grâce à ses nombreux talents) en Suisse, il contribue aux bonnes relations entre deux vieux pays voisins, et nous adresse un salutaire signal d'alarme: Cessons de vouloir tuer la poule aux œufs d'or ! Au lieu de condamner abstraitement le luxe, travaillons à penser ce que pourrait être un luxe de gauche !
Suis-je seul à considèrer cette affaire comme un pet de lapin qu'on aura oublié dans une semaine ?

Le bal des hypocrites qui viennent proclamer leur indignation dans les médias ... Si j'avais le courage, ça m'indignerait ...
Lu sur le net, la fin d'un article sur l'affaire Cahuzac : "Tentation populiste. Mais la bombe est à fragmentation. «Cette affaire tombe sur un terreau très fertile de défiance vis-à-vis des politiques, reprend Edouard Lecerf. En période de crise économique et de crise de confiance, cela fragilise un peu plus la parole politique.» La tentation populiste n’en est que plus forte.
Le coprésident du Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon, ne s’y est pas trompé qui attisait les braises sur Twitter: «Où s’arrête la chaîne du mensonge ?» «Du balai!» concluait-il.
".

Pas une ligne sur le FN. Le "danger populiste" (brrrrr tremblez, démocrates !), c'est le Front de Gauche.

Devinette : l'articulet est signé :
- Yves Thréard du Figaro ?
ou
- Nathalie Raulin de Libération ?
Bonjour a tous

Cahuzac est cuit....


Mais à Marseille, les Guérini vont avoir leur défense payée par.... les contribuables....

Cahuzac est un enfant de coeur à côté de(s) Guérini...

Si vous êtes du coin (ou pas )
https://secure.avaaz.org/fr/petition/Nous_ne_paierons_pas_la_defense_de_M_Guerini/?cFFKYab
A l'instant, le très précieux Jean Ziegler soupçonne l' UBS d'avoir lâché Cahuzac en échange de la tranquillité de la part du gouvernement français.
Ce serait ça la clé ?
Hollande réimplanté capillairedans la clinique du sieur Cahuzac, faisant, pour le remercier de son élection, ce qu'il peut pour éviter qu'on lui cherche des poux ?
On peut s'attendre à n'importe quoi, après tout !
Ici, c'est ton trop gros melon, qui me décérèbre...
et toc !
gamma
petite remarque optimiste et qui ne mange pas de pain: Depuis six ans que je sévis sur ce forum, la proportion demessages qui mérite ma précieuse approbation ne cesse de croître.
Non mais non ! Là ça fait un tout petit peu tâche pour Stéphane Fouks ! Quelle mauvaise publicité ! Après Woerth et DSK, voilà Cahuzac ... Je ne serai pas étonné de voir le chiffre d'affaires d'Euro-RSCG foutre le camp aussi vite qu'un salarié d'UBS devant un contrôleur des impôts ! Imaginez-le un peu, le pauvre Fouks, c'est comme si tout ce qu'il touchait se transformait en bouse ... le pauvre ne peut même plus pisser tout seul.

Si ça continue, c'est son copain Valls qui sera le prochain ! Et ça serait gênant hein ? Non ?

[sub]Haa l'ironie me fait un bien fou ! J'ai la pêche moi, ça doit être le printemps ...[/sub]
Le 8 février, Pierre Moscovici a affirmé sur France Inter a affirmé avoir "reçu un document" des autorités suisses, qu'il a transmis à la justice.
Il n'a pas voulu commenter ce document, disant ne pas pouvoir le faire en raison de l'action en justice en cours.
Il a cependant affirmé,"je peux dire qu'en lançant cette procédure, je n'avais pas de doute". P. Cohen lui a alors demandé s'il en avait depuis. Il a répondu "non"
C'est réécoutable ici
http://www.franceinter.fr/emission-le-79-pierre-moscovici-les-autorites-suisses-m-ont-bien-transmis-un-document

Quel était ce document ? Son contenu ? Sa crédibilité ?

IL me semble qu'on a trois cas de figure :
-Soit P. Moscovivi n'avait pas de doute quant à l'innocence de J. Cahuzac. A l'entendre, ce document l'aurait alors confirmé. Donc P. Moscovici a des informations bidon.
-Soit P. Moscovici n'avait pas de doute quant à la culpabilité de J. Cahuzac. A l'entendre, ce document l'aurait alors confirmé. Mais jamais P. Moscovici n'a laissé entendre qu'il pensait cela, ni avant, ni après. Et il aurait dû.
-Soit P. Moscovici croyait en l'innocence de J. Cahuzac, a eu un document contradictoire, et a menti au micro.

Dans les trois cas, il y a donc un énorme problème avec P. Moscovici. Je ne vois pas d'autres possibilités, je me trompe ?
F. Hollande a une occasion en or de faire avancer à grande vitesse toute une série de lois de moralisations et de modernisation de la vie politique que ses barons bloquent depuis des mois
Qu'il reprenne la main de cette manière, et on n'aura pas tout perdu dans ce désastre.
On peut réver et si Eric Woerth un autre ministre du budget ( tiens tiens ) avouait ce serait pas mal non plus , lui qui disait qu il n avait pas une tête a détourner de l argent et si sa femme avouait aussi ..... je suis pour des aveux en masse .... n est ce pas Balladur .... la classe non
En ces heures où l'oligarchie financière et mafieuse fait son mea culpa pour mieux recommencer demain :
25 500 milliards de dollars en avoir financier (hors biens immobiliers donc) dans les paradis fiscaux !

Penchons-nous sur la novlangue oxymorique de ce beau monde globalisé avec quelques définitions :

- M. Cahuzac annonçait péremptoirement il y a peu à la télé l'avènement du "social-libéralisme" : le social libéralisme c'est l'équivalent, mais de gauche, de la pièce glissée dans la casquette du pauvre à la sortie de l'église

- ”l’austérité de gauche” : c’est se serrer la ceinture, mais en sachant que cela profitera aussi à des voleurs et des fraudeurs de gauche.

- le ”libéralisme humaniste” : c’est privilégier les relations humaines pour soutirer du pognon aux vieilles dames et recevoir des cadeaux d’amis...

Ce cloaque, où on baise allègrement la vertu en privé tout en s’en parant en publique, a fini par transformer Marianne en prostituée !
Il est peut-être utile de rappeler que pour un libéral ( même de centre-gauche) la fraude fiscale manifeste la saine et inévitable réaction de ceux que le fisc spolie. A la limite, c'est en réduisant l'impôt au minimum qu'on réduira la fraude au minimum. On peut - mais c'est plus discuté- ajouter qu'il y a deux types de fraude: celle des pauvres, clairement délictuelle, et celle des riches, qui est souvent le prélude et la condition de précieux investissements qui irriguent l'économie. N'oublions pas que l'intérêt général est fait d'intérêts particuliers.
Un de moins, au suivant.
Dont acte.On peut imaginer la déception et la colère d'un militant de base.Moi,je ne pouvais croire à une telle félonie.Remarquons toutefois qu'une affaire soulevée par Médiapart aboutit bien plus vite quand elle est de gauche que quand elle est de droite.Et on peut aussi rigoler des réactions des "néo-vertueux " de l'UMP.
Sur le fond, au delà du cas particulier de Monsieur Cahuzac, c'est tout un système qui est interrogé.Comment , en effet, un individu peut il ainsi transférer des fonds dans un paradis fiscal en toute impunité.; car, si Monsieur Cahuzac, homme public, n'avait pas attiré l'attention de Médiapart, personne n'aurait su !!
Eh bien la libéralisation des mouvements de capitaux, l'existence des paradis fiscaux ,le désarmement des administrations chargées de combattre les fraudes, les différents traités permissifs européens ,les inégalités de revenus sont autant de paramètres permettant ces pratiques. D'un côté, les gens de peu, qui devraient respecter l" règle d'or" ou son esprit, et de l'autre les "winners" libéraux amassant des fonds , se vautrant dans des pratiques dignes de républiques bananières, et narguant de leur suffisance le citoyen. Cahuzac, nommé président de la commission des finances à l'AN par le Président Sarkozy, adoubé par l'actuel Président de la République est l'illustration éclatante des graves dysfonctionnement d'un système à bout de souffle !
Le principal problème n'est donc pas le mensonge, mais les tendances lourdes d'un système qui , depuis des années, fragilise l'Etat au profits d'intérêts privés motivés par le seul intérêt à court terme (spéculations,fraudes fiscales,conflits d'intérêts...)
Ainsi donc, Cahufric a criqué, heu, craqué.

Ah ce n’est pas Woerth ou Sarko qui feraient ça, se laisser marcher dessus par le premier Gentil venu, ne plus mentir. Tafiole, va.

François II, pour essayer de sauver sa peau déjà criblée des balles de ses promesses non tenues, a vite fait de le couvrir d’opprobre, en lui reprochant une « faute morale impardonnable »

Ben il est temps, mon Fafois, de réaliser que tu as été piégé à l’insu de ton plein gré.

Parce que sa première faute morale impardonnable, c’était d’avoir permis à une « coopérative » spécialisée dans les prunes d’échapper à une prune fiscale pour fraude.

Sa deuxième faute morale impardonnable, c’est d’avoir délaissé la chirurgie viscérale, utile à tous, pour la chirurgie esthétique utile à pas tous mais plus rémunératrice au point d’être soumis à l’ISF.

Sa troisième faute morale impardonnable, c’est de nous avoir, bien au chaud dans sa fortune, demandé de nous serrer la ceinture.

Sa quatrième faute morale impardonnable, c’est d’avoir proclamé dédaigneusement que la lutte des classes n’existe plus (en même temps, il a raison, c’est la sienne et celle de Warren Buffet qui l’a gagnée).

Et tu savais pas tout ça, c’est ballot, hein !

(Ne parlons pas de la faute morale de tous les Apathie qui admirent le journalisme de connivence et vomissent le journalisme d’investigation, surtout si ça investigue sur les potes. La droite a tort de se réjouir : Si Médiachose avait les bonnes infos sur ce dossier, il n’y a aucune raison qu’il n’en soit pas de même pour l’abus de faiblesse sur dame friquée – on n’en sort pas, hein.)

……………………..

Je vais cesser de pouvoir commenter dans deux jours. Mais pas sans donner avant des explications à ceux qui s’étonnent de mon peu d’estime pour le capitaine (excellent professionnel au demeurant). Pour sa modération à géométrie variable (lui a droit aux métaphores animales injurieuses, pas Varlin ni Al1). Pour la hauteur méprisante avec laquelle il traite les malgracieux qui osent l’interroger sur ses censures, Martagon renvoyé à ses distractions estivales en sait quelque chose. Mais aussi pour ça :

Avant les blogues, j’envoyais mes « commentaires » aux journalistes. Certains répondaient*, du simple Merci de me lire (qui suffisait) au prolongement de leur article. Le meilleur : Sorj Chalandon, un texte sur la déontologie du chroniqueur digne de figurer dans une école de journalisme. Dernièrement encore, sur l’affaire Dominique Cochon vs Marcela Cochonne, un texte de Philippe Lançon (et sur les attaques de la Sarkozie contre Gentil, un mot amical de Franck Johannès). Daniel Schneidermann, époque du Monde, jamais (dans mon souvenir, une bonne vingtaine de courriels envoyés, quand même). Au bout d’un certain nombre de messages je passai, en conclusion desdits commentaires, au mode moqueur. Ce qui n’arrangea rien, au moins riais-je dans ma barbe. Mais je me résignai car, après tout, le seul dû d’un journaliste aux lecteurs est le contenu de son article. Jusqu’au jour où, arrivant à Libé, DS interviewé par Emmanuel Poncet lui affirma ceci :
« …je réponds personnellement à chaque lettre ou mail qu'on m'envoie » (citation de l’article).
Estomaqué, je racontai mes mésaventures à Poncet, que cela fit bien rire !
Voilà. Je peux admettre qu’on mente, personne n’est parfait… si par ailleurs on ne pose pas au professeur de vertu donneur de leçons à qui en veut et qui n’en veut pas. Et des gens pareils, pour moi, terminé.

* Un jour, excédé du peu de réponses, tout le monde n’est pas David Dufresne qui répondait toujours, je passai ma colère sur Alain Rémond. Qui m’envoya illico une lettre… d’excuses, manuscrite ! Mais c’est qui ce Rémond, pas fichu d’avoir une secrétaire pour son courrier ? Un pauvre chroniqueur de cette pauvre Marianne ! Un écrivaillon ! (Comme Julien Gracq et Jean Rouaud, dont je garde précieusement les bristols aimables qu’ils m’ont envoyés.)

Et enfin pour ça : j’ai « fait le tour » des médias dits participatifs. Je viens de rejoindre une petite plate-forme bloguesque de déçus de Plenel, de sa gestion perverse des blogues de MdP. Googlez « harmoniques et nuances », vous tomberez sur Jésus Crie. Marre de fournir (moyennant finances) du contenu éditorial à des gens qui en vivent et nous méprisent.
En tant que ministre chargé de la lutte contre la fraude fiscale ne se sentait-il pas solidaire de tous ceux dont il savait qu'ils agissaient comme lui, il devait les comprendre, j'imagine ! Le mensonge principal il est ailleurs, il est dans la fraude elle même. 600 000 euros, c'est bien peu, ça semble un peu bizarre de prendre de tels risques pour si peu.
Au "Soir 3" d'hier soir, Plenel a suggéré que les comptes frauduleux de Cahuzac n'ont pas servi à l'usage exclusif de ce dernier....
Simple médisance, ou rebondissements à prévoir ?
Une réaction rassurante sur l'affaire Cahuzac qui nous vient de Gérard Filoche : https://www.wat.tv/video/coup-gueule-gerard-filoche-61ukn_2exyh_.html
A un moment, il faut prendre un peu de recul pour admirer la beauté de la chose : déja, prendre dans un gouvernement socialiste un ancien lobyiste de l'industrie pharmaceutique qui a fait fructifié un bref passage par les cabinets du ministèriels, quand on a érigé la République irréprochable en principe cardinal, c'est quand même montrer un goût du risque à la limite de la témérité.
Mais le nommer au Budget, avec comme mission de combattre la fraude fiscale et le voir tomber pour... fraude fiscale. Et laisser le pauvre malheureux s'enfoncer dans ses mensonges jusqu'à ces aveux de tragédies grecques.
C'est l'apanage des grands poètes que de transcender, par leur génie, l'absurde, le pathétique, et la médiocrité pour en faire des oeuvres universelles.

Merci François
Pour faire simple : quelle tristesse, quel scandale ! Qui doutait de cette gabegie (un ministre socialiste chargé de traquer la fraude lui même fraudeur) après lecture de l'enquête de Mediapart ? Qui a encore confiance ? Qui peut encore voter PS ? Qui peut encore voter pour nos grands partis ? Tapie... Mancel... Woerth... Cahuzac... On finirait par avoir envie de mettre la Pen au pouvoir, de rage ! Heureusement qu'il s'excuse le Cahuzac ! Cette salissure plombera la politique pour longtemps, profondément. J'ai peur de la suite. On le savait que l'argent salissait, on le savait pourtant. Qu'ils s'en aillent tous ! (pour faire simple)
[quote=Mediapart]Dès le mois de juin 2008, un agent des impôts du Sud-Ouest, Rémy Garnier, avait tenté d’alerter sa hiérarchie et le ministre du budget alors en poste, Éric Woerth (UMP), concernant un éventuel compte en Suisse détenu illégalement par Jérôme Cahuzac. Aucune suite ne sera donnée par Éric Woerth à la demande d’enquête fiscale réclamée par l’inspecteur des impôts. Pourquoi ?

[quote=Mediapart]La droite possède en tout cas une mémoire déformante. « M. Cahuzac n'était pas le dernier à porter des accusations qui n'ont jamais été prouvées, notamment contre Éric Woerth », a dit François Fillon mercredi. C’est pourtant tout l’inverse : Jérôme Cahuzac avait défendu Woerth en 2010 (« un honnête homme ») et estimé que « pour l'instant, il n'y a ni affaire Bettencourt, ni affaire Woerth ».


Une telle solidarité de classe, j'en ai la larme à l'oeil. C'est des histoires d'homme, c'est beau, putain...
Les aveux de Cahuzac ? Il serait intéressant de s'intéresser à la forme du texte mis sur le blog de Cahuzac ! C'est du foutage de gueule & du mépris le plus pur pour la République, la justice et le peuple français ! http://0z.fr/lel-V
Je ne voudrais pas jouer les rabat-joie et je me marre bien en lisant ce forum (beaucoup de talent chez les @sinautes en fête, ce soir), mais tout de même, je ne sais pas si on peut dire que les choses étaient gagnées d'avance.
Si les juges n'avaient pas décidé de mettre Cahuzac en examen, il serait sans doute encore ministre. Je ne sais pas si Plenel et son équipe auraient eu suffisamment de munitions en réserve pour qu'il ne reste aucun doute, aux yeux du grand public, sur la culpabilité de Cahuzac.
Tout est bien qui finit bien,donc, mais j'ai l'intuition que sur ce coup-ci Plenel a pris beaucoup de risques et j'avoue que j'ai été inquiet pour lui. Son image et la crédibilité de sa boutique auraient pu être écornées si l'affaire avait tourné autrement.
bon,maintenant j'aimerai qu'on me parle du Falcon50 coincé à Punta Cana,bourré de coke,en gestion Afflelou (l'avion pas la coke),et qui devait emmener le Nain (l'avion pas Afflelou)chez le juge à Bordeaux.
Je voudrais bien rêver un peu, me dire que la chute de l'un va entraîner le repentir de ceux qui l'ont soutenu, et que tous ces messieurs, les politiques mais aussi les journalistes, qui "connaissent très bien les bords du lac Léman", vont s'affaler successivement comme des dominos. Mais, je crois qu'on se réjouit trop vite: d'abord, Cahuzac va faire victime expiatoire pour sauver la mise de ses collègues (Haro sur le Cahuzac, comme le regrettait Plenel), puis il va partir au Canada ou ailleurs, puis il va revenir, tranquille, Basile, et se faire réélire. Ces gens là sont insubmersibles. Idem pour les journaleux de premier plan, ils font déjà les malins en oubliant la manière dont ils ont essayé de noyer le poisson.

La question, quand même, c'est: pourquoi il se trouve encore des gens pour réélire les uns et pour lire, regarder et écouter les autres?

Parce que, sans la complicité des seconds, les premiers n'oseraient même pas essayer de nous en faire avaler de si énormes!

The End.

Ah bon ? Je ne vois pas où est la fin du feuilleton médiatique... Il va maintenant s'agir de savoir "si M. Cahuzac [a] menti pour lui-même ou pour d’autres ?" (dixit F.Arfi)

Le feuilleton commence...
Eh bien... Quelque chose me dit qu'en ce moment on doit sabrer l'armagnac chez les Arfi!
Foutu pour foutu, va-t-il balancer Woerth dans la foulée ?

Grand ménage de printemps !!

En tout cas, s'il essaie de faire pleurer dans les chaumières avec ses remords en spirale qui le taraudent, bein va falloir qu'il soit patient, parce que, perso, mon degré d'indulgence envers ce genre d'agissement est très en dessous de zéro.
Prison ferme longtemps et inéligibilité à vie, ça me paraîtrait constituer un minimum.
[quote=Seigneur Galessin, duc d'Orcanie]Moi, à une époque, je voulais faire vœu de pauvreté (...) Mais avec le pognon que j'rentrais, j'arrivais pas à concilier les deux.

D'après l'épisode 'Les Voeux' de Kaamelott, saison 2
Plenel a eu le nez fin, félicitations à lui;

Et à quand le retour du 9h15 ? @SI s'est fait allumer nommément ce matin sur Inter ! Et de façon plus diffuse au Grand Journal !
La grande guerre des médias in et out continue ! Un point pour les out ! Un point pour les in !
Certains jours sont sans.

Et pour en finir, DS, avec les morts de la télé-réalité, @SI n'est pas plus responsable de la mort de ce jeune médecin que la télé-réalité ne l'était de celle de FX.
On se suicide à cause de béances intérieures, quelque chose qui s'est mal construit au cours de sa propre histoire. Un obstacle, et cette béance vous fait toucher le vide qui est en vous, qui nourrit une incapacité à continuer à vivre. Alors ça passe ou ça casse.
Et pour eux deux, ça a cassé.

Alors, la guerre entre les médias in et les médias out continuent. Elle se conclura probablement un jour par la victoire des out ! Mais à l'infini, un jour, nous serons tous morts....
Et un pourri de plus en moins. M'enfin le tri est pas encore terminé...
Au fait, le fameux document fournit par l'administration Suisse qui avait soulagé tout le monde, là, c'était quoi exactement ?
Tout ça a cause d'un téléphone mal raccroché... alors imaginez le reste ! :-)
La plupart des commentateurs que j'ai entendus, politiques ou journalistes, reprochent à Cahuzac son mensonge. Il ne faudrait peut-être pas oublier de lui reprocher son compte en Suisse.
juste pour le fun, l'agression du procureur Aphatie contre Plenel le 9 janvier sur Canal : http://www.dailymotion.com/video/xwnlt1_aphatie-plenel_news#.UVsob1cbCTU
Bravo donc à Médiapart.
Cela dit, je reste sceptique sur les "preuves" qui ont été rendues publiques. Ce n'était quand même pas en béton (l'enregistrement sur une bande magnétique de répondeur, gardée 10 ans, c'était quand même un peu léger). Je ne peux m'empêcher de penser qu'il y avait probablement d'autres éléments - non publiables. Peut-être à la demande de leur source? Cherchez la femme (celle dont on veut divorcer)?
bon, maintenant, on attend les excuses des journeaux qui affirmaient que la réponse des autorités bancaires suisses prouvaient l'innocence de Cahuzac...
Je ne regrette pas mes 90 € d'abonnement à MDP.

Non seulement ça aide à mettre les méchants en prison mais en plus ça met du baume au cœur de l'@sinaute.

----------------------- hors sujet

PS: avec le dédain habituel signifié envers les @sinautes, enfin je le ressens comme ça, on ne sait pas si DS est parti faire une
semaine de détente à Davos ou s'il doit garder la chambre à cause d'une bonne grippe, ou les deux.
On ne le saura jamais (à moins que j'ai raté qqch?).
Cette affaire éclaire une nouvelle fois sur l'état de décomposition de notre démocratie et en particulier l'inefficacité de la presse comme quatrième pouvoir. Il est toujours aussi affligeant de voir les commentateurs continuaient à commenter sur la forme, en évoquant comme justification ultime le manque de morale, plutôt que sur les causes structurelles qui corrompent notre système.
Tout y était déjà, ou presque, dans les révélations faites à Annecy par un banquier genevois, aux deux inspecteurs parisiens de la PJ : la connexion d'Hervé Dreyfus, le gestionnaire de fortune de Cahuzac, avec la banque suisse Reyl & Cie, le probable transfert des dépots des clients de cette banque vers Singapour (article du Monde du 20 mars que j'avais reproduit sur ce forum).
Le banquier anonyme disait également ceci : "Tout le monde doit trembler, car une bonne partie de la classe politique française, à droite comme à gauche, connaît très bien les bords du Léman."
Du travail d'enquête en perspective pour Médiapart.
L'opposition choqué je pouff de rire, ils feraient de se taire, Eric n'est pas mieux avec Compiègne, dommage pour notre démocratie.
c'est toujours mieux d'avouer que de se suicider..
"1 million d'euros aurait été versé".
À partir de quel montant, on utilise le pluriel ? Un million et un euros ?
Dommage qu'il n'ait pas eu de compte à Chypres.
Je vais vous étonner zazinautes, il n'avait pas besoin d'avouer même sous la contrainte des faits, faire comme tous et toutes les autres menteurs et menteuses de droite et de gauche, qui même pris la main dans le sac vous regardent droit dans les yeux et dans leurs bottes, avec un air de "saint-à-qui-l'on-donnerait-le-bon-dieu-sans-confession", "non, non je n'ai rien à me reprocher, je suis blanc comme la colombe, etc, etc .... " "des mensonges éhontés mais qui ont de la gueule", je pense à quelques ministres du règne précédent dont le chef lui-même .... Pas vus-pas pris. Qu'espère-t-il en avouant Cahuzac ? Faute avouée à moitié pardonnée ? C'est petit. En tout cas bravo à Médiapart et @si main dans la main. :)
Nous assistons à un acharnement médiatique contre Jérôme Cahuzac qui a mis ses compétences aux services d'hommes touchés de près ou de loin par des calvaties précoces en leur proposant dans sa clinique des traitements et des opérations qui leur ont permis de retrouver une dignité perdue.
En effet, tous ceux qui ont été confrontrès de près ou de loin à cet état de fait ne pourront que soutenir ce médecin désintéréssé qui a consacré toute sa vie aux autres dans une clinique accueillante et qui s'apprêtait à mettre ses grandes compétences au serice de la France
Je souhaite qu'un grand journaliste comme JM Apathie puisse faire une contre-enquête et démontrer que les comptes dont on parle un peu hâtivement étaient destinés à la recherche capillaire.
600000 euros, quand même, ça fait pauvre. Qu'il crève.
S'il avoue 600 000 €, c'est qu'il y en a plus derrière non? sinon pourquoi avouer?
Ce que vous dites est très très crédible.

Il ne parle dans ses aveux que d'un seul compte... donc 600 000, je suppose que c'est la partie minime qu'il daigne confesser. A mon avis, c'est bien plus.

Mais lisez donc ses derniers mots, sur son blog:

[quote=Jérome Cahuzac]J’affronterai désormais cette réalité en toute transparence.

... me voila rassuré!

Aller, pour rire, je vais me retaper l'échange avec Mélenchon dans "mots croisés".


Matthieu S
Ce matin, Mélenchon s'est fait "renvoyer dans les 22" (sur F2) lorsqu'il a fait allusion à la morgue avec laquelle M'sieur Cahuzac l'avait traité justement dans cette émission !
Il a tout de même eu 5 mn pour aborder cet immonde traité MEDEF/CFDT minoritaire appelé A.N.I. (parce que ça aussi, c'est hyper important).
Dans le journal de 13h sur France Inter, un invité évoquait des sources lui parlant plutôt de 16 millions d'euros. Ca rapproche tout de suite Jéjé des bons de l'UMP.
Attention à la calomnie!!!
DS, censurez vite ce message qui pourrait couter un procès à @si!!!
Mais que fait Consensus 39...
Sur les commentaires du Figaro, les explications sont claires : On a embêté Sarkozy, juste pour couvrir cette affaire là !
L'UMP: " la gauche n'a plus de leçon de morale à donner !"
Avec des nouvelles comme ça je m'inquiète pour la santé d'Aphatie.
http://www.dailymotion.com/video/xvvuwo_le-blog-video-de-jean-michel-aphatie-affaire-cahuzac-la-pente-nauseabonde_news
Bravo à Fabrice Arfi pour son sérieux et sa persévérance. J'attends (naïvement) un petit mea culpa sur les blogs respectifs d'Apathie et Roger-Petit qui, en bons chiens de garde, ont aboyé sans relâche ces derniers mois (la palme au médiocre BRP qui applaudissait Cahuzac le représentant de "la gauche du réel"); et je propose pour archives aux asinautes, maintenant que le fraudeur fiscal a avoué - contraint et forcé car au pied du mur - avoir menti au sein même de l'Assemblée Nationale de revoir rétrospectivement son débat plein de morgue et de suffisance avec Méluche à "Mots croisés" où il donnait des leçons de gauche réaliste et de gouvernement à "un clown doublé d'une homme seul".
Mais, nul doute que Laurent Joffrin éditorialisera bientôt sur le danger redoublé du populiste refrain "tous pourris" pour voler au secours de ses amis...

P.S à l'endroit d'Edwy Plenel, c'est une preuve d'intégrité de ne pas se coucher devant ceux qu'on a élus, ce serait une preuve d'intelligence, aux prochaines élections, de voter pour les bons...
Enfin des abricots dans le yaourt aux abricots d'Aphatie!!
Oh putain c'que j'suis content.
Ça va me faire la soirée ça :-D

Chapeau Médiapart. J'attendais la décantation de cette histoire pour décider de chanter des louanges sur tous les toits ou de les maudire sur tous les forums et réseaux sociaux. Louanges ce sera.
Jeu... set... et ?
gamma

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Ce sont toujours les meilleurs qui partent.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.