429
Commentaires

Et à la fin, Cahuzac avoua

The End. Le feuilleton médiatique s'est terminé ce mardi 2 avril avec les confessions de Jérôme Cahuzac sur son blog. Anticipant un article du Canard enchaîné annoncé par l'hebdomadaire sur son compte twitter, l'ancien ministre du budget a reconnu avoir détenu un compte en Suisse et détenir encore aujourd'hui des avoirs (environ 600 000 euros) à l'étranger. Précisément ce que Mediapart avait écrit le 4 décembre. Cahuzac se dit aujourd'hui "dévasté par le remords" pour avoir été pris "dans une spirale du mensonge".  Il a été mis en examen pour blanchiment de fraude fiscale.

Derniers commentaires

En France, on laisse en repos ceux qui activent le feu, et on persécute ceux qui sonnent le tocsin!!!!! il faut réagir aux alertes de tous poils qui dénoncent les dénonceurs, et qui acceptent l'omerta de la classe politique et médiatique, , en effet, alerter semble dévolu à de rares et contestés médias, comme si parler de ce qui dérange dérange la bonne pensée,
à force de s'interroger sur le bien fondé" des alertes, et bien les médias n'ont pas alerté...!!!! lorsqu'on réfléchi au fait que M. CAHUZAC etait mandaté pour faire la chasse aux comptes hors la loi etablis à l'étranger!! on croit rêver!!
par contre faire la chasse aux fraudeurs divers du petit peuple!!! ceux qui font les lois DOIVENT ETRE EXEMPLAIRES UN POINT C'EST TOUT
Cette exigence ne doit souffrir d'aucune exception
Bon sinon, c'est la semaine des menteurs qui passent aux aveux et le grand rabbin Gilles Bernheim a trouvé le bon timing pour avouer que c'est un plagiaire après l'avoir fermement démenti...
Enfin, avoué, à moitié avoué puisqu'il incrimine un étudiant qui aurait rédigé une partie du bouquin à sa place...
Coup de bol (?) ou opportunisme, ça tombe pile poil dans le flot de révélations de Cahuzac.
Si on ne peut plus se fier à ses nègres pour écrire un bouquin à sa place, où va t'on...
Cette association du fric au péché est typique d'un vieux pays catholique. Tout enrichissement y est suspect et déchaîne les jalousies. Quand Cahuzac dîne à la Tour d'argent, il ne fait qu'encourager un artisanat d'excellence que le monde entier nous envie et qu'un matraquage fiscal absurde voue à la disparition. Quand il place ses économies ( durement accumulées grâce à ses nombreux talents) en Suisse, il contribue aux bonnes relations entre deux vieux pays voisins, et nous adresse un salutaire signal d'alarme: Cessons de vouloir tuer la poule aux œufs d'or ! Au lieu de condamner abstraitement le luxe, travaillons à penser ce que pourrait être un luxe de gauche !
Suis-je seul à considèrer cette affaire comme un pet de lapin qu'on aura oublié dans une semaine ?

Le bal des hypocrites qui viennent proclamer leur indignation dans les médias ... Si j'avais le courage, ça m'indignerait ...
Lu sur le net, la fin d'un article sur l'affaire Cahuzac : "Tentation populiste. Mais la bombe est à fragmentation. «Cette affaire tombe sur un terreau très fertile de défiance vis-à-vis des politiques, reprend Edouard Lecerf. En période de crise économique et de crise de confiance, cela fragilise un peu plus la parole politique.» La tentation populiste n’en est que plus forte.
Le coprésident du Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon, ne s’y est pas trompé qui attisait les braises sur Twitter: «Où s’arrête la chaîne du mensonge ?» «Du balai!» concluait-il.
".

Pas une ligne sur le FN. Le "danger populiste" (brrrrr tremblez, démocrates !), c'est le Front de Gauche.

Devinette : l'articulet est signé :
- Yves Thréard du Figaro ?
ou
- Nathalie Raulin de Libération ?
Bonjour a tous

Cahuzac est cuit....


Mais à Marseille, les Guérini vont avoir leur défense payée par.... les contribuables....

Cahuzac est un enfant de coeur à côté de(s) Guérini...

Si vous êtes du coin (ou pas )
https://secure.avaaz.org/fr/petition/Nous_ne_paierons_pas_la_defense_de_M_Guerini/?cFFKYab
A l'instant, le très précieux Jean Ziegler soupçonne l' UBS d'avoir lâché Cahuzac en échange de la tranquillité de la part du gouvernement français.
Ce serait ça la clé ?
Hollande réimplanté capillairedans la clinique du sieur Cahuzac, faisant, pour le remercier de son élection, ce qu'il peut pour éviter qu'on lui cherche des poux ?
On peut s'attendre à n'importe quoi, après tout !
Ici, c'est ton trop gros melon, qui me décérèbre...
et toc !
gamma
petite remarque optimiste et qui ne mange pas de pain: Depuis six ans que je sévis sur ce forum, la proportion demessages qui mérite ma précieuse approbation ne cesse de croître.
Non mais non ! Là ça fait un tout petit peu tâche pour Stéphane Fouks ! Quelle mauvaise publicité ! Après Woerth et DSK, voilà Cahuzac ... Je ne serai pas étonné de voir le chiffre d'affaires d'Euro-RSCG foutre le camp aussi vite qu'un salarié d'UBS devant un contrôleur des impôts ! Imaginez-le un peu, le pauvre Fouks, c'est comme si tout ce qu'il touchait se transformait en bouse ... le pauvre ne peut même plus pisser tout seul.

Si ça continue, c'est son copain Valls qui sera le prochain ! Et ça serait gênant hein ? Non ?

[sub]Haa l'ironie me fait un bien fou ! J'ai la pêche moi, ça doit être le printemps ...[/sub]
Le 8 février, Pierre Moscovici a affirmé sur France Inter a affirmé avoir "reçu un document" des autorités suisses, qu'il a transmis à la justice.
Il n'a pas voulu commenter ce document, disant ne pas pouvoir le faire en raison de l'action en justice en cours.
Il a cependant affirmé,"je peux dire qu'en lançant cette procédure, je n'avais pas de doute". P. Cohen lui a alors demandé s'il en avait depuis. Il a répondu "non"
C'est réécoutable ici
http://www.franceinter.fr/emission-le-79-pierre-moscovici-les-autorites-suisses-m-ont-bien-transmis-un-document

Quel était ce document ? Son contenu ? Sa crédibilité ?

IL me semble qu'on a trois cas de figure :
-Soit P. Moscovivi n'avait pas de doute quant à l'innocence de J. Cahuzac. A l'entendre, ce document l'aurait alors confirmé. Donc P. Moscovici a des informations bidon.
-Soit P. Moscovici n'avait pas de doute quant à la culpabilité de J. Cahuzac. A l'entendre, ce document l'aurait alors confirmé. Mais jamais P. Moscovici n'a laissé entendre qu'il pensait cela, ni avant, ni après. Et il aurait dû.
-Soit P. Moscovici croyait en l'innocence de J. Cahuzac, a eu un document contradictoire, et a menti au micro.

Dans les trois cas, il y a donc un énorme problème avec P. Moscovici. Je ne vois pas d'autres possibilités, je me trompe ?
F. Hollande a une occasion en or de faire avancer à grande vitesse toute une série de lois de moralisations et de modernisation de la vie politique que ses barons bloquent depuis des mois
Qu'il reprenne la main de cette manière, et on n'aura pas tout perdu dans ce désastre.
On peut réver et si Eric Woerth un autre ministre du budget ( tiens tiens ) avouait ce serait pas mal non plus , lui qui disait qu il n avait pas une tête a détourner de l argent et si sa femme avouait aussi ..... je suis pour des aveux en masse .... n est ce pas Balladur .... la classe non
En ces heures où l'oligarchie financière et mafieuse fait son mea culpa pour mieux recommencer demain :
25 500 milliards de dollars en avoir financier (hors biens immobiliers donc) dans les paradis fiscaux !

Penchons-nous sur la novlangue oxymorique de ce beau monde globalisé avec quelques définitions :

- M. Cahuzac annonçait péremptoirement il y a peu à la télé l'avènement du "social-libéralisme" : le social libéralisme c'est l'équivalent, mais de gauche, de la pièce glissée dans la casquette du pauvre à la sortie de l'église

- ”l’austérité de gauche” : c’est se serrer la ceinture, mais en sachant que cela profitera aussi à des voleurs et des fraudeurs de gauche.

- le ”libéralisme humaniste” : c’est privilégier les relations humaines pour soutirer du pognon aux vieilles dames et recevoir des cadeaux d’amis...

Ce cloaque, où on baise allègrement la vertu en privé tout en s’en parant en publique, a fini par transformer Marianne en prostituée !
Il est peut-être utile de rappeler que pour un libéral ( même de centre-gauche) la fraude fiscale manifeste la saine et inévitable réaction de ceux que le fisc spolie. A la limite, c'est en réduisant l'impôt au minimum qu'on réduira la fraude au minimum. On peut - mais c'est plus discuté- ajouter qu'il y a deux types de fraude: celle des pauvres, clairement délictuelle, et celle des riches, qui est souvent le prélude et la condition de précieux investissements qui irriguent l'économie. N'oublions pas que l'intérêt général est fait d'intérêts particuliers.
Un de moins, au suivant.
Dont acte.On peut imaginer la déception et la colère d'un militant de base.Moi,je ne pouvais croire à une telle félonie.Remarquons toutefois qu'une affaire soulevée par Médiapart aboutit bien plus vite quand elle est de gauche que quand elle est de droite.Et on peut aussi rigoler des réactions des "néo-vertueux " de l'UMP.
Sur le fond, au delà du cas particulier de Monsieur Cahuzac, c'est tout un système qui est interrogé.Comment , en effet, un individu peut il ainsi transférer des fonds dans un paradis fiscal en toute impunité.; car, si Monsieur Cahuzac, homme public, n'avait pas attiré l'attention de Médiapart, personne n'aurait su !!
Eh bien la libéralisation des mouvements de capitaux, l'existence des paradis fiscaux ,le désarmement des administrations chargées de combattre les fraudes, les différents traités permissifs européens ,les inégalités de revenus sont autant de paramètres permettant ces pratiques. D'un côté, les gens de peu, qui devraient respecter l" règle d'or" ou son esprit, et de l'autre les "winners" libéraux amassant des fonds , se vautrant dans des pratiques dignes de républiques bananières, et narguant de leur suffisance le citoyen. Cahuzac, nommé président de la commission des finances à l'AN par le Président Sarkozy, adoubé par l'actuel Président de la République est l'illustration éclatante des graves dysfonctionnement d'un système à bout de souffle !
Le principal problème n'est donc pas le mensonge, mais les tendances lourdes d'un système qui , depuis des années, fragilise l'Etat au profits d'intérêts privés motivés par le seul intérêt à court terme (spéculations,fraudes fiscales,conflits d'intérêts...)
Ainsi donc, Cahufric a criqué, heu, craqué.

Ah ce n’est pas Woerth ou Sarko qui feraient ça, se laisser marcher dessus par le premier Gentil venu, ne plus mentir. Tafiole, va.

François II, pour essayer de sauver sa peau déjà criblée des balles de ses promesses non tenues, a vite fait de le couvrir d’opprobre, en lui reprochant une « faute morale impardonnable »

Ben il est temps, mon Fafois, de réaliser que tu as été piégé à l’insu de ton plein gré.

Parce que sa première faute morale impardonnable, c’était d’avoir permis à une « coopérative » spécialisée dans les prunes d’échapper à une prune fiscale pour fraude.

Sa deuxième faute morale impardonnable, c’est d’avoir délaissé la chirurgie viscérale, utile à tous, pour la chirurgie esthétique utile à pas tous mais plus rémunératrice au point d’être soumis à l’ISF.

Sa troisième faute morale impardonnable, c’est de nous avoir, bien au chaud dans sa fortune, demandé de nous serrer la ceinture.

Sa quatrième faute morale impardonnable, c’est d’avoir proclamé dédaigneusement que la lutte des classes n’existe plus (en même temps, il a raison, c’est la sienne et celle de Warren Buffet qui l’a gagnée).

Et tu savais pas tout ça, c’est ballot, hein !

(Ne parlons pas de la faute morale de tous les Apathie qui admirent le journalisme de connivence et vomissent le journalisme d’investigation, surtout si ça investigue sur les potes. La droite a tort de se réjouir : Si Médiachose avait les bonnes infos sur ce dossier, il n’y a aucune raison qu’il n’en soit pas de même pour l’abus de faiblesse sur dame friquée – on n’en sort pas, hein.)

……………………..

Je vais cesser de pouvoir commenter dans deux jours. Mais pas sans donner avant des explications à ceux qui s’étonnent de mon peu d’estime pour le capitaine (excellent professionnel au demeurant). Pour sa modération à géométrie variable (lui a droit aux métaphores animales injurieuses, pas Varlin ni Al1). Pour la hauteur méprisante avec laquelle il traite les malgracieux qui osent l’interroger sur ses censures, Martagon renvoyé à ses distractions estivales en sait quelque chose. Mais aussi pour ça :

Avant les blogues, j’envoyais mes « commentaires » aux journalistes. Certains répondaient*, du simple Merci de me lire (qui suffisait) au prolongement de leur article. Le meilleur : Sorj Chalandon, un texte sur la déontologie du chroniqueur digne de figurer dans une école de journalisme. Dernièrement encore, sur l’affaire Dominique Cochon vs Marcela Cochonne, un texte de Philippe Lançon (et sur les attaques de la Sarkozie contre Gentil, un mot amical de Franck Johannès). Daniel Schneidermann, époque du Monde, jamais (dans mon souvenir, une bonne vingtaine de courriels envoyés, quand même). Au bout d’un certain nombre de messages je passai, en conclusion desdits commentaires, au mode moqueur. Ce qui n’arrangea rien, au moins riais-je dans ma barbe. Mais je me résignai car, après tout, le seul dû d’un journaliste aux lecteurs est le contenu de son article. Jusqu’au jour où, arrivant à Libé, DS interviewé par Emmanuel Poncet lui affirma ceci :
« …je réponds personnellement à chaque lettre ou mail qu'on m'envoie » (citation de l’article).
Estomaqué, je racontai mes mésaventures à Poncet, que cela fit bien rire !
Voilà. Je peux admettre qu’on mente, personne n’est parfait… si par ailleurs on ne pose pas au professeur de vertu donneur de leçons à qui en veut et qui n’en veut pas. Et des gens pareils, pour moi, terminé.

* Un jour, excédé du peu de réponses, tout le monde n’est pas David Dufresne qui répondait toujours, je passai ma colère sur Alain Rémond. Qui m’envoya illico une lettre… d’excuses, manuscrite ! Mais c’est qui ce Rémond, pas fichu d’avoir une secrétaire pour son courrier ? Un pauvre chroniqueur de cette pauvre Marianne ! Un écrivaillon ! (Comme Julien Gracq et Jean Rouaud, dont je garde précieusement les bristols aimables qu’ils m’ont envoyés.)

Et enfin pour ça : j’ai « fait le tour » des médias dits participatifs. Je viens de rejoindre une petite plate-forme bloguesque de déçus de Plenel, de sa gestion perverse des blogues de MdP. Googlez « harmoniques et nuances », vous tomberez sur Jésus Crie. Marre de fournir (moyennant finances) du contenu éditorial à des gens qui en vivent et nous méprisent.
En tant que ministre chargé de la lutte contre la fraude fiscale ne se sentait-il pas solidaire de tous ceux dont il savait qu'ils agissaient comme lui, il devait les comprendre, j'imagine ! Le mensonge principal il est ailleurs, il est dans la fraude elle même. 600 000 euros, c'est bien peu, ça semble un peu bizarre de prendre de tels risques pour si peu.
Au "Soir 3" d'hier soir, Plenel a suggéré que les comptes frauduleux de Cahuzac n'ont pas servi à l'usage exclusif de ce dernier....
Simple médisance, ou rebondissements à prévoir ?
Une réaction rassurante sur l'affaire Cahuzac qui nous vient de Gérard Filoche : https://www.wat.tv/video/coup-gueule-gerard-filoche-61ukn_2exyh_.html
A un moment, il faut prendre un peu de recul pour admirer la beauté de la chose : déja, prendre dans un gouvernement socialiste un ancien lobyiste de l'industrie pharmaceutique qui a fait fructifié un bref passage par les cabinets du ministèriels, quand on a érigé la République irréprochable en principe cardinal, c'est quand même montrer un goût du risque à la limite de la témérité.
Mais le nommer au Budget, avec comme mission de combattre la fraude fiscale et le voir tomber pour... fraude fiscale. Et laisser le pauvre malheureux s'enfoncer dans ses mensonges jusqu'à ces aveux de tragédies grecques.
C'est l'apanage des grands poètes que de transcender, par leur génie, l'absurde, le pathétique, et la médiocrité pour en faire des oeuvres universelles.

Merci François
Pour faire simple : quelle tristesse, quel scandale ! Qui doutait de cette gabegie (un ministre socialiste chargé de traquer la fraude lui même fraudeur) après lecture de l'enquête de Mediapart ? Qui a encore confiance ? Qui peut encore voter PS ? Qui peut encore voter pour nos grands partis ? Tapie... Mancel... Woerth... Cahuzac... On finirait par avoir envie de mettre la Pen au pouvoir, de rage ! Heureusement qu'il s'excuse le Cahuzac ! Cette salissure plombera la politique pour longtemps, profondément. J'ai peur de la suite. On le savait que l'argent salissait, on le savait pourtant. Qu'ils s'en aillent tous ! (pour faire simple)
[quote=Mediapart]Dès le mois de juin 2008, un agent des impôts du Sud-Ouest, Rémy Garnier, avait tenté d’alerter sa hiérarchie et le ministre du budget alors en poste, Éric Woerth (UMP), concernant un éventuel compte en Suisse détenu illégalement par Jérôme Cahuzac. Aucune suite ne sera donnée par Éric Woerth à la demande d’enquête fiscale réclamée par l’inspecteur des impôts. Pourquoi ?

[quote=Mediapart]La droite possède en tout cas une mémoire déformante. « M. Cahuzac n'était pas le dernier à porter des accusations qui n'ont jamais été prouvées, notamment contre Éric Woerth », a dit François Fillon mercredi. C’est pourtant tout l’inverse : Jérôme Cahuzac avait défendu Woerth en 2010 (« un honnête homme ») et estimé que « pour l'instant, il n'y a ni affaire Bettencourt, ni affaire Woerth ».


Une telle solidarité de classe, j'en ai la larme à l'oeil. C'est des histoires d'homme, c'est beau, putain...
Les aveux de Cahuzac ? Il serait intéressant de s'intéresser à la forme du texte mis sur le blog de Cahuzac ! C'est du foutage de gueule & du mépris le plus pur pour la République, la justice et le peuple français ! http://0z.fr/lel-V
Je ne voudrais pas jouer les rabat-joie et je me marre bien en lisant ce forum (beaucoup de talent chez les @sinautes en fête, ce soir), mais tout de même, je ne sais pas si on peut dire que les choses étaient gagnées d'avance.
Si les juges n'avaient pas décidé de mettre Cahuzac en examen, il serait sans doute encore ministre. Je ne sais pas si Plenel et son équipe auraient eu suffisamment de munitions en réserve pour qu'il ne reste aucun doute, aux yeux du grand public, sur la culpabilité de Cahuzac.
Tout est bien qui finit bien,donc, mais j'ai l'intuition que sur ce coup-ci Plenel a pris beaucoup de risques et j'avoue que j'ai été inquiet pour lui. Son image et la crédibilité de sa boutique auraient pu être écornées si l'affaire avait tourné autrement.
bon,maintenant j'aimerai qu'on me parle du Falcon50 coincé à Punta Cana,bourré de coke,en gestion Afflelou (l'avion pas la coke),et qui devait emmener le Nain (l'avion pas Afflelou)chez le juge à Bordeaux.
Je voudrais bien rêver un peu, me dire que la chute de l'un va entraîner le repentir de ceux qui l'ont soutenu, et que tous ces messieurs, les politiques mais aussi les journalistes, qui "connaissent très bien les bords du lac Léman", vont s'affaler successivement comme des dominos. Mais, je crois qu'on se réjouit trop vite: d'abord, Cahuzac va faire victime expiatoire pour sauver la mise de ses collègues (Haro sur le Cahuzac, comme le regrettait Plenel), puis il va partir au Canada ou ailleurs, puis il va revenir, tranquille, Basile, et se faire réélire. Ces gens là sont insubmersibles. Idem pour les journaleux de premier plan, ils font déjà les malins en oubliant la manière dont ils ont essayé de noyer le poisson.

La question, quand même, c'est: pourquoi il se trouve encore des gens pour réélire les uns et pour lire, regarder et écouter les autres?

Parce que, sans la complicité des seconds, les premiers n'oseraient même pas essayer de nous en faire avaler de si énormes!

The End.

Ah bon ? Je ne vois pas où est la fin du feuilleton médiatique... Il va maintenant s'agir de savoir "si M. Cahuzac [a] menti pour lui-même ou pour d’autres ?" (dixit F.Arfi)

Le feuilleton commence...
Eh bien... Quelque chose me dit qu'en ce moment on doit sabrer l'armagnac chez les Arfi!
Foutu pour foutu, va-t-il balancer Woerth dans la foulée ?

Grand ménage de printemps !!

En tout cas, s'il essaie de faire pleurer dans les chaumières avec ses remords en spirale qui le taraudent, bein va falloir qu'il soit patient, parce que, perso, mon degré d'indulgence envers ce genre d'agissement est très en dessous de zéro.
Prison ferme longtemps et inéligibilité à vie, ça me paraîtrait constituer un minimum.
[quote=Seigneur Galessin, duc d'Orcanie]Moi, à une époque, je voulais faire vœu de pauvreté (...) Mais avec le pognon que j'rentrais, j'arrivais pas à concilier les deux.

D'après l'épisode 'Les Voeux' de Kaamelott, saison 2
Plenel a eu le nez fin, félicitations à lui;

Et à quand le retour du 9h15 ? @SI s'est fait allumer nommément ce matin sur Inter ! Et de façon plus diffuse au Grand Journal !
La grande guerre des médias in et out continue ! Un point pour les out ! Un point pour les in !
Certains jours sont sans.

Et pour en finir, DS, avec les morts de la télé-réalité, @SI n'est pas plus responsable de la mort de ce jeune médecin que la télé-réalité ne l'était de celle de FX.
On se suicide à cause de béances intérieures, quelque chose qui s'est mal construit au cours de sa propre histoire. Un obstacle, et cette béance vous fait toucher le vide qui est en vous, qui nourrit une incapacité à continuer à vivre. Alors ça passe ou ça casse.
Et pour eux deux, ça a cassé.

Alors, la guerre entre les médias in et les médias out continuent. Elle se conclura probablement un jour par la victoire des out ! Mais à l'infini, un jour, nous serons tous morts....
Et un pourri de plus en moins. M'enfin le tri est pas encore terminé...
Au fait, le fameux document fournit par l'administration Suisse qui avait soulagé tout le monde, là, c'était quoi exactement ?
Tout ça a cause d'un téléphone mal raccroché... alors imaginez le reste ! :-)
La plupart des commentateurs que j'ai entendus, politiques ou journalistes, reprochent à Cahuzac son mensonge. Il ne faudrait peut-être pas oublier de lui reprocher son compte en Suisse.
juste pour le fun, l'agression du procureur Aphatie contre Plenel le 9 janvier sur Canal : http://www.dailymotion.com/video/xwnlt1_aphatie-plenel_news#.UVsob1cbCTU
Bravo donc à Médiapart.
Cela dit, je reste sceptique sur les "preuves" qui ont été rendues publiques. Ce n'était quand même pas en béton (l'enregistrement sur une bande magnétique de répondeur, gardée 10 ans, c'était quand même un peu léger). Je ne peux m'empêcher de penser qu'il y avait probablement d'autres éléments - non publiables. Peut-être à la demande de leur source? Cherchez la femme (celle dont on veut divorcer)?
bon, maintenant, on attend les excuses des journeaux qui affirmaient que la réponse des autorités bancaires suisses prouvaient l'innocence de Cahuzac...
Je ne regrette pas mes 90 € d'abonnement à MDP.

Non seulement ça aide à mettre les méchants en prison mais en plus ça met du baume au cœur de l'@sinaute.

----------------------- hors sujet

PS: avec le dédain habituel signifié envers les @sinautes, enfin je le ressens comme ça, on ne sait pas si DS est parti faire une
semaine de détente à Davos ou s'il doit garder la chambre à cause d'une bonne grippe, ou les deux.
On ne le saura jamais (à moins que j'ai raté qqch?).
Cette affaire éclaire une nouvelle fois sur l'état de décomposition de notre démocratie et en particulier l'inefficacité de la presse comme quatrième pouvoir. Il est toujours aussi affligeant de voir les commentateurs continuaient à commenter sur la forme, en évoquant comme justification ultime le manque de morale, plutôt que sur les causes structurelles qui corrompent notre système.
Tout y était déjà, ou presque, dans les révélations faites à Annecy par un banquier genevois, aux deux inspecteurs parisiens de la PJ : la connexion d'Hervé Dreyfus, le gestionnaire de fortune de Cahuzac, avec la banque suisse Reyl & Cie, le probable transfert des dépots des clients de cette banque vers Singapour (article du Monde du 20 mars que j'avais reproduit sur ce forum).
Le banquier anonyme disait également ceci : "Tout le monde doit trembler, car une bonne partie de la classe politique française, à droite comme à gauche, connaît très bien les bords du Léman."
Du travail d'enquête en perspective pour Médiapart.
L'opposition choqué je pouff de rire, ils feraient de se taire, Eric n'est pas mieux avec Compiègne, dommage pour notre démocratie.
c'est toujours mieux d'avouer que de se suicider..
"1 million d'euros aurait été versé".
À partir de quel montant, on utilise le pluriel ? Un million et un euros ?
Dommage qu'il n'ait pas eu de compte à Chypres.
Je vais vous étonner zazinautes, il n'avait pas besoin d'avouer même sous la contrainte des faits, faire comme tous et toutes les autres menteurs et menteuses de droite et de gauche, qui même pris la main dans le sac vous regardent droit dans les yeux et dans leurs bottes, avec un air de "saint-à-qui-l'on-donnerait-le-bon-dieu-sans-confession", "non, non je n'ai rien à me reprocher, je suis blanc comme la colombe, etc, etc .... " "des mensonges éhontés mais qui ont de la gueule", je pense à quelques ministres du règne précédent dont le chef lui-même .... Pas vus-pas pris. Qu'espère-t-il en avouant Cahuzac ? Faute avouée à moitié pardonnée ? C'est petit. En tout cas bravo à Médiapart et @si main dans la main. :)
Nous assistons à un acharnement médiatique contre Jérôme Cahuzac qui a mis ses compétences aux services d'hommes touchés de près ou de loin par des calvaties précoces en leur proposant dans sa clinique des traitements et des opérations qui leur ont permis de retrouver une dignité perdue.
En effet, tous ceux qui ont été confrontrès de près ou de loin à cet état de fait ne pourront que soutenir ce médecin désintéréssé qui a consacré toute sa vie aux autres dans une clinique accueillante et qui s'apprêtait à mettre ses grandes compétences au serice de la France
Je souhaite qu'un grand journaliste comme JM Apathie puisse faire une contre-enquête et démontrer que les comptes dont on parle un peu hâtivement étaient destinés à la recherche capillaire.
600000 euros, quand même, ça fait pauvre. Qu'il crève.
Sur les commentaires du Figaro, les explications sont claires : On a embêté Sarkozy, juste pour couvrir cette affaire là !
L'UMP: " la gauche n'a plus de leçon de morale à donner !"
Ils auraient pu ajouter:
"Il... est des nôôôô-ô-tres !"
C'est vrai qu'à côté des frasques de la droite de ces dix dernières années, Cahuzac fait amateur à côté.
là aussi vous pensez qu'il y a deux camps....
Oui.
Si vous pouviez me rappeler à quoi se réfère le "là aussi", merci d'avance.
mais bien volontiers
pour soral dieudo et compagnie -le camp des défenseurs , le camp des attaquants
pour la probité dans les affaires politiques- le camps des honnêtes gens le camp des malhonnêtes


mais je ne voulais pas déterrer la hache de guerre mais pour moi,
La malhonneteté n'est pas plus a droite qu'à gauche.C'est tout a fait le genre de remarque que ce balance les hommes politiques sur les plateaux de télévisions,et puis,chacun minimise les "frasques" de son camp et exagère celles de l'autre utilisant pour cela la mauvaise foi pour fustiger la malhonnêteté de l'autre
ps: de grâce ,échangeons mais ne prenez pas vos grands airs,je n'ai rien contre vous,c'est juste une discussion
Pas de souci. Je ne vois pas de quoi vous parlez concernant les "grands airs", surtout quand des opinions sont clairement énoncées, mais.. soit.

Tout d'abord, comparativement parlant, je veux bien qu'on ne déterre pas la "hache de guerre", bien que ce terme soit inapproprié d'ailleurs, mais vous amalgamez une nouvelle fois des propos tenus. Je ne sais pas comment vous vous y prenez avec d'autres contradicteurs, mais avec moi, la formule est pourtant simple.
Je n'ai pas dit que la malhonnêteté est "plus à droite qu'à gauche".
J'ai dit que l'affaire Cahuzac, en comparaison de celles de la droite de ces dix dernières années, ça faire presque petit joueur.
Si vous réfutez, je vous propose de comparer les affaires qui ont éclaté d'un côté ou de l'autre ces dix dernières années, en quantité et en gravité, et vous me direz si j'ai tort ou raison.

Maintenant, vous faites un comparatif pro et "anti-Soral, Dieudonné et compagnie". Très bien.
Puisque vous évoquez cette conversation récente, vous devez par conséquent vous souvenir que je m'en suis tenu à des faits bien précis: leur antisémitisme et leurs obsessions judéo-XXX (à la place des croix, mettez n'importe quel terme en vogue, d'après le commentaire de cet @sinaute, la mode chez ces penseurs de premier plan est que tous nos ennuis proviennent du "tout-puissant lobby talmudo-sioniste français" (deux fois) et "l’islamo-mondialisme").
Alors oui, il y a des camps. Les pro-mondialisation, les anti-mondialisation; les gauchistes et les droiteux; les FdG ou le FN...
et les racistes et les non-racistes. Les antisémites et les non-antisémites.
Donc, peut-être considérez-vous que les deux pré-cités ne sont pas antisémites, auquel cas nous ne parlons (ou plutôt, écrivons) le même langage avec la même définition des mots: et on sait pourquoi cette conversation est inutile. Ou alors, le reconnaissant ou l'admettant, vous continuez malgré tout à écouter leur divines paroles et leurs éclairages puissants tout en sachant très exactement où ils veulent en venir: auquel cas c'est votre droit le plus strict, et nous n'avancerons pas plus loin dans cette conversation.
À noter que d'après le réconciliateur-égalitariste (la marrade au passage, rien que le titre du blog), ne pas être invité deux années durant sur un plateau TV fait de lui un membre d'une liste noire de Taddéi. Mince, j'ai pas fait de TV non plus depuis que je suis né, c'est une véritable conspiration !
Et surtout, Daniel Schneidermann ne doit plus se contenir de joie, que Soral ne le classe pas dans la "catégorie des Cohen - Hanouna (!) (que vient-il faire là celui-là ?!?, on se demande...)...
... "malgré son patronyme".
Quel bonheur.

Si je me suis trompé quelque part, dans les faits et-ou interprétations de propos précis, merci de me le signaler, que je corrige mon point de vue.

J'espère que cet échange est constructif et que je reste bien dans mes petits airs :)
ce que j'appelle les grands airs c'est votre ton donneur de leçon, moi il me saute aux yeux mais je ne veux pas faire un fromage avec ça, je ne suis pas vexé.
avec une sacré dose de condescendance aussi parfois ,vous vous mettez à penser à ma place.
vous dites par exemple "ils réussissent à vous faire éprouver de la compassion pour eux et vous faire croire qu'ils sont des victimes. "ou "Si un jour vous arrivez à vous détacher de ces types"
je ne me suis pas du tout senti comprit avec vous et j'espère qu'au fil des conversations on s'écoutera mieux.
C'est un effort pour moi de mettre à plat mes idées, de les écrire sans trop de fautes contrairement à vous qui avez la rhétorique facile,qui coule des doigts et systématiquement vous balayez tout d'un revers de main. `Je crois qu'avec un meilleur esprit nous irions plus loin dans la compréhension des problème soulevés.
vous avez parlez des frasques ,moi j'entends par là magouilles ,malversations et compagnie, c'est a dire malhonnête,vous sous entendez qu'il y en a plus a droite qu'a gauche
vous dites:" Ils auraient pu ajouter:
"Il... est des nôôôô-ô-tres !"
C'est vrai qu'à côté des frasques de la droite de ces dix dernières années, Cahuzac fait amateur à côté.
moi: là aussi vous pensez qu'il y a deux camps....
vous:OUI
puis plus tard vous dites
"Si vous réfutez, je vous propose de comparer les affaires qui ont éclaté d'un côté ou de l'autre ces dix dernières années, en quantité et en gravité, et vous me direz si j'ai tort ou raison. "
ce qui est pour moi en contradiction avec: "Je n'ai pas dit que la malhonnêteté est "plus à droite qu'à gauche". "
vous m'aviez déjà fait le coup lors de notre précédente conversation
donc soit vous jouez sur les mots et dans ce cas on gâche notre temps,soit.....chai pas

pour le reste de votre post,vous ne m'avez pas du tout compris
je ne fait pas de comparatifs
je dit que
- de meme que vous voyez(il me semble )deux camps/ les plus honnêtes que les autre/les moins honnêtes que les autres; permettez moins d'interpréter un peu quand même un peu -:) vous vous dites "d'un côté ou de l'autre"
-vous voyez les defenseurs de soral et ces detracteurs
je me suis longuement expliquer sur mon opposition a cette maniere de voir les choses

vous n'avez cessé de me voir comme un défenseur de soral que je ne suis pas.
Sterling a parlé de ma démarche comme une troisieme voie (qu'elle croit inefficace mais il me semble qu'elle la comprise)
troisieme voie qu'a aussi suivi Maja (a en croire A-1 )et chouard ,qui a je crois la même position que moi sur ce sujet
le probleme majeur du systeme que je critique est qu'il oblige a dire sur les sujet important comme l'antisemitisme le racisme un ensemble des chose extremement réduites, un ensemble de choses qui tiennent dans une tasse de café
en gros ,soral est un gros vilain ,ou soral c'est top ou le raciscme c'est bien ou le racisme c'est pas bien
du coups tout le monde se radicalise dans ces positions et on arrive a du gros délire
un débat finkelkraut soral serait une bonne illustration de mon propos
je suis donc pour l'iségoria
(L'isègoria était le droit à la parole pour tous : chaque citoyen pouvait intervenir à tout moment du débat, pour dire ce qui lui tenait à coeur, et ce droit était considéré comme sacré.)
Bon. Des choses au clair tout d'abord, pour la forme.
Les fautes, je vous l'ai dit, je m'en fous.
Pour la rhétorique, ben écoutez, c'est simple: soit je mens ou me trompe, soit je dis vrai et ai raison. Sur les sujets précis dont nous parlons.
Votre art à vous, visiblement, c'est d'éluder ou de faire du bloc et de la suggestion, cela explique probablement pourquoi nous avons du mal à communiquer.
Je vais donc essayer d'être encore plus limpide.

Vous parlez des "grands airs" et des "leçons" que je vous donnerais: que voulez-vous que je vous dise ? c'est faux. Mes phrases prêchent parfois le faux pour savoir le vrai, ou tombent juste, ou sont fausses: mais ça n'a rien à voir.
Vous dites ne pas avoir défendu Soral: c'est faux.
Vous dites que je joue sur les mots: c'est faux, et même le contraire: on peut me reprocher ce qu'on veut, d'être péremptoire ou catégorique ou ce que vous voulez. Mais pas de ne pas être précis et de ne pas prêter le flanc à l'équivoque.
Sur ces bases-là, maintenant.

La phrase que vous citez d'un autre forum, c'est une opinion qui découle de faits qui selon moi, font qu'il n'y a pas d'intérêt à épiloguer sur ces personnages. Ce n'est pas de la condescendance, c'est de la colère et de la lassitude de vous voir brandir ces guignols qui reprennent à la volée des arguments entendus ici et là, et qu'ils régurgitent pour faire avaler la pilule de leurs thèses "les Juifs partout".
Colère qui me reprend quand je vous lis de vous voir comparer cela à quelque chose de tellement insignifiant, voire anecdotique, qu'il tient "dans une tasse à café" alors que c'est le pivot central des discours de Soral et de Dieudonné. Un remake du "point de détail" ?
Ce sont des discours et des paroles qui incitent à la haine, Jean, ça ne tient pas dans une tasse à café, c'est comme les propos de Zemmour sur les Noirs et les Arabes, c'est de la merde enrobée dans un ton tantôt professoral, tantôt indigné du mec qui a tout compris mais qu'on essaie de faire taire à tout prix.
Quel débat voulez-vous avoir avec des types pour lesquels les Juifs ou les Arabes ou les Noirs sont la source des principaux malheurs de la société ? à part de la bile obsessionnelle, moi je ne vois pas ce qui peut en sortir, et je n'ai pas envie de défourailler 80% de leur discours pour retenir 20% que j'aurais entendus ailleurs émanant de personnes qui ne manifestent pas leur haine, leur racisme et leurs obsessions à longueurs de vidéos.
Ce type de "débat" vous fait envie, pas moi, je vais reprendre votre expression: on ne va pas en (re) faire un fromage.

Deux trois précisions pour finir:
Il n'y a pas de contradiction à dire, comme je l'ai fait, qu'il n'y a pas plus de malhonnêteté à droite qu'à gauche; et de préciser que ces dix dernières années, regardez le nombre d'affaires qui ont éclaté à droite et à gauche, et dites-moi de quel côté penche la balance. Je ne vous parle pas de la période droite-gauche somme toutes assez classique pré-Sarkozy, je re-précise bien: de ces dix dernières années. Maintenant, soit j'ai tort, soit j'ai raison, de dire que les affaires furent plus nombreuses à droite qu'à gauche durant cette période bien précise, soit vous m'expliquez par quel tour de baguette vous en concluez que j'englobe en général la droite et la gauche depuis qu'elles existent.
Sinon, on peut conclure que ces faits sont bien avérés, et que ce que j'ai écrit est exact.
Au cas où néanmoins, je n'aurais pas été clair, je précise que je parle des hommes au pouvoir (politique), non pas des citoyens Français qu'ils soient de gauche ou de droite. J'ose espérer que vous m'avez compris au moins sur ce plan-là.

Et pour l'anecdote, il me semble me souvenir que Sterling est un homme.

EDIT: je viens de voir vos précisions arrivées dans l'intervalle. Je les lis et y répond éventuellement.
répeter les choses ne les rend pas plus vraies
[s]Quoi[/s] coué ?
Et bien je vais encore me répéter: montrer-moi où elles sont fausses, précisément.

Il n'y a pas de contradiction à dire, comme je l'ai fait, qu'il n'y a pas plus de malhonnêteté à droite qu'à gauche; et de préciser que ces dix dernières années, regardez le nombre d'affaires qui ont éclaté à droite et à gauche, et dites-moi de quel côté penche la balance. Je ne vous parle pas de la période droite-gauche somme toutes assez classique pré-Sarkozy, je re-précise bien: de ces dix dernières années. Maintenant, soit j'ai tort, soit j'ai raison, de dire que les affaires furent plus nombreuses à droite qu'à gauche durant cette période bien précise, soit vous m'expliquez par quel tour de baguette vous en concluez que j'englobe en général la droite et la gauche depuis qu'elles existent.



Sujet délicat que de compter simplement les affaires à droite et à gauche sur ces dix dernières années.
Le problème c'est que ces dix dernières années jusqu'à l'année dernière c'est la droite qui est aux manettes de l'Etat. On peut supposer qu'ils ont donc plus de possibilités d'en profiter et d'êtres ciblés, ce qui a pour conséquence logique plus d'affaires.
On peut aussi dire qu'Internet qui a explosé ces dix dernières années aide à l'explosion de ces affaires (la dernière émission montre bien à quel point il est difficile de sortir certaines affaires dans la presse dépendante (à l'opposition d'indépendante).
Enfin le nombre d'affaire qui sort, n'est pas forcément un indicateur de pureté très fiable, puisqu'il est très certain que bon nombre de ces affaires ne sortent pas, c'est donc à celui qui sera le plus malin pour ne pas se faire chopper.
Rien ne dit que tel parti soit plus corrompu qu'un autre, mais soit moins exposé, par hasard, ou par habileté.

Donc difficile de comparer UMP et PS, ou droite et gauche, quand il s'agirait de comparer des faits tenant à des individus d'un bord ou de l'autre, qui par ailleurs ne sont pas forcément de même nature, en s'en tenant à la quantité connue.
On ne peut que supposer que la corruption morale est également répartie sur l'échiquier politique. Et qu'un système qui promeut au pouvoir les plus séduisants, les plus vendeurs, les plus manipulateurs (par le procédé de la campagne médiatique) est un système qui aura tendance à produire les plus intéressés.
Après, on peut produire d'autres statistiques vérifiables sur d'autres périodes.
Faudrait que quelqu'un s'en charge, j'ai un peu la flemme là tout de suite.
[quote=fan de canard]Alors oui, il y a des camps. Les pro-mondialisation, les anti-mondialisation; les gauchistes et les droiteux; les FdG ou le FN...
et les racistes et les non-racistes. Les antisémites et les non-antisémites.

c'est plus compliqué que ça je crois
Frédéric Lordon lors d'une soirée organisée par Mediapart avait proposé une manière simple de distinguer gauche et droite. La droite rassemble tous ceux qui ne veulent pas toucher au cadre néolibéral, la gauche ceux qui veulent le changer. Cadre constitué par :

un commerce international sous les auspices du libre échange et de l'entière liberté de délocalisation
un pouvoir actionnarial soumettant les corps sociaux et les entreprises à des pressions sans fin
un modèle de politique économique qui a organisé la dépossession complète des souverainetés politiques et la disciplinarisation des politiques économiques par les marchés de capitaux

soral,gauche ou droite?

Donc, peut-être considérez-vous que les deux pré-cités ne sont pas antisémites, auquel cas nous ne parlons (ou plutôt, écrivons) le même langage avec la même définition des mots: et on sait pourquoi cette conversation est inutile. Donc, peut-être considérez-vous que les deux pré-cités ne sont pas antisémites, auquel cas nous ne parlons (ou plutôt, écrivons) le même langage avec la même définition des mots: et on sait pourquoi cette conversation est inutile.


pour moi l'antisémitisme veut dire" vouloir faire du mal au juif",physiquement ,démographiquement (sous entendre que je puisse en être serait la pire offense,)
Mohamed Merad par exemple
Après, les gens donnent des significations très très vagues de ce mot là et j'avoue que je m'y perd...
Woody Allen dit /le festival de canne est une fête juive....antisémite ou pas?
Renaud Camus (que je ne défend PAS) dit trop de juifs à France Culture......antisémite?
l'Abbé Pierre dit que les chiffres de la Shoa sont éxagerés donc là aucun doute ......nan (la personnalité la plus bla bla..)
Shlomo Sand dit le peuple juif fut inventé..........antisémitisme?
Alain Badiou ,Mermet ,Hazan dit halte au chantage a l'antisémite ..........??? chais pas
Attali dit "Jérusalem capitale d'un gouvernement mondial" et il dit aussi que les juif ont "inventés" le capitalisme ....gros cliché antisémite nan??(Il déclare que "On peut imaginer, rêver d'un Jérusalem devenant capitale de la planète qui sera un jour unifiée )
en fait je suis entierement d'accord avec Bricmont
La gauche morale est devenue le substitut de la religion
sur l'antisemitisme et pour finir,
l'autre jours, j'etais dans un espace de jeu avec mes deux gamins ,je faisait quelque gammes dans un coin(en alternance avec des chansons pour enfants quand ces dernier venaient me solliciter)
fin de journée, je plie les gaulles mais des dames atablées à cotée se plaignent que je ne leur ai pas jouer" un morceau en entier"
bon je ressort ma guitare et je me dit ,10 contre un,elle sont juive alors je leur joue une belle mélodie juive mais ....c'est le bide, aucune réaction alors je leur dis:"mais c'est une superbe mélodie juive" ,silence,elles se marrent et me disent qu'elles sont arabes.....j'leurs ai joué un super truc arabe ,certaine ont chanté ,on s'est tous marré ... :-)
C'est une jolie petite histoire, mais je ne peux m'empêcher de vous poser la question: comment, dans cette ambiance, êtes-vous arrivé à vous poser la question qu'elles étaient juives ?
Je veux dire, quand on me demandait de jouer un morceau à une époque où je jouais plus souvent (je suis aussi musicien par ailleurs), je ne vois pas comment ça me serait venu à l'esprit.
Je suis curieux.
un vieux truc que j'ai appris dans les restaux ou je jouait y'a des lustres,fallait deviner,question pourboire ... mais on s'en fou puisque ça ne marche pas,la preuve-:)
Et pour des jeunes neo-nazis vous jouiez le "Horst-Wessel-Lied".?
je préfère le prélude de parsifal plus......musicale
mais vous savez il n'y a pas que les musiciens raciste et antisemite comme moi qui utilisent ce genres de technique.Si tu veux rentrer chez toi;a 2 du mat avec un ou 2 billets dans la poche,c'est ce qu'il faut faire.
tu vois une table de touriste Grec,tu joues du sirtaky
espagnole ....flamenco
.................................................juif..............musique yiddish
.................................................francais....natalie de gilbert becaud
c'est du racisme de l'amour , ou de la prostitution;
tu donnes du plaisir contre de l'argent en utilisant des procédés racistes qui offusquent les gens bien élevés comme mona et pleins d'autres...
En fait, techniquement, du coup, vous ne "donnez" pas: vous "vendez" du plaisir. Ce qui ne pose pas de problème, du reste.
Je vous l'ai dit, j'aime la précision
D'où le terme "prostitué"
Noté que les dames ne m'ont payé qu'avec des sourires partagés
Histoire d'avoir "un ou deux billets dans la poche", mais on n'en gagne pas à tous les coups.
vous pouvez concevoir qu'on puisse exercer une activité rémunérée de manière désintéressée?
Jean.
Je vous ai dit que ce n'est pas un problème. Je bosse aussi pour gagner de l'argent, j'ai aussi joué de la musique pour en gagner un peu.
Mais non, je ne dirais pas "de manière désintéressée": le fait de gagner de l'argent étant un intérêt, et même une condition pour vivre de ces activités.
Si je bossais "de manière désintéressée", je serais bénévole.
Et je n'ai pas les moyens :)
vous jouez sur les mots
moi je dis que quand je joue pour des gens j'y met le même soins payé ou pas
c'est écrit noir sur blanc mais votre coté "procedurié mais précit "vous aveugle
Non Jean, c'est vous qui jouez (mal) avec les mots, en les dénaturant.
Par exemple, vous mettez des guillemets à votre "procédurié mais précit", comme s'il s'agissait d'une citation de moi, mais c'est un mensonge, Jean, un de plus: je n'ai jamais écrit cela, vous agissez comme pour induire votre lecteur en erreur, j'en suis bien désolé, mais vous êtes tombé sur un os, Jean: je ne peux pas laisser passer ça.
Si vous ne voyez pas en quoi cela tronque un message jusqu'à faire un contresens, ce site est fait pour vous:
http://www.lesmotsontunsens.com/

Du reste, il reste une question en suspens plus bas. À 14h56.
Guillemets ou pas vous l'êtes
C'est pratique, Jean.
Vous savez éluder le propos comme peu savent le faire, dans ce fil.
En revanche, comme ci-dessous la question posée a l'air de vous déranger un brin, comme voyez-vous, je serais "procédurier", je vais me permettre de l'être vraiment - et doublement qui plus est - et de répondre à la question que je vous ai posée plus bas, et aussi pourquoi vous la fuyez de manière si étrange.

EDIT: Il est 16h23, j'attends encore un peu des dois que la réponse serait en cours de rédaction.
Et vous vous savez faire le scribouillard donneur de leçon jusqu'à vider de toute substance n'importe quelle conversation .
Je fuis rien
J'ai extrait la partie qui correspondait à mon propos le lien était juste au dessus.
À quoi voulez vous que je réponde exactement ?
Comment reconnaît on une table de polonais dans un restau russe?
Est ce que les juifs rient comme les arabes?
Pourquoi j'ai mît deux mots au lieu d'un entre les guillemets?
Passionnant de parler avec vous..
Pour parler, il faut qu'on ait un langage cohérent.
Vous tronquez le propos en inventant des citations, vous dites des choses et leur contraire dans les mêmes paragraphes...
Je confirme que ce n'est pas passionnant.
La suite plus bas.
pour parler il faut surtout être attentif à l'autre,l'aimer en quelques sortes.
ce qu'expliquait merveilleusement bien Serge Moiti(que je ne défend pas) au sujet de son film sur le Pen (que je ne défend pas).
lui parlait de filmer bien sure mais ça marche aussi avec parler ,du moins communiquer.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Et les deux enfants se riaient l'un à l'autre fraternellement, avec des dents d'une égale blancheur.

Charles Baudelaire - Le Spleen de Paris
La seule différence est dans leurs religions criminelles . [quote=mona]
quel élégance....
... Il faut juste vous rappeler que les uns et les autres sont sémites[quote=mona]
c'est bien ça me fait une petite révision du programme de 6em ...

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Non, Jean, ce n'est vraiment pas beaucoup plus compliqué que ça, dans la vie. Les gens vivent ensemble, se cotoient quelles que soient leurs opinions, mais sur de tels sujets, croyez bien qu'ils savent précisément dans quels camps ils se trouvent. Quel que soit le degré d'importance qu'ils y accordent.
Soral, gauche ou droite ? ben quand on va dragouiller un parti pour lequel l'étranger est le problème majeur de la France et participe lui aussi à jeter l'opprobre sur un pan de la population à cause de ses origines, et comme étant le mal qui gangrène la société, comment dire.. vous avez la réponse.

Je note au passage votre définition tout à fait personnelle de l'antisémitisme, dont je vous laisse la responsabilité.
Vous vous y perdez, vous dites ?
http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/antis%C3%A9mitisme/4285
http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/antisemitisme/
http://www.mediadico.com/dictionnaire/definition/antisemitisme
oui c'est vraie mais comment se positionne t-il sur le curseur lordon? vous avez la réponse...
C'est ce que je vous ai dit, il emprunte des marqueurs de gauche pour l'enfumage, c'est un classique dans l'extrême droite de nos jours.
Yeza et maxime disaient la même chose
là je crois que vous vous gourez,et puis on est pas dans le secret de son âme.Genre après ....une fois accédé au pouvoir(dont il ne veux pas) il va mener une politique économique de droite,pro marché, pro finance international, ça ne tient pas debout
quel argument a part "c'est un classique dans l'extrême droite de nos jours."?

(point très important)

ps :il ne s'agit pas dans notre échange de qualifier ou disqualifier le bonhomme mais d'examiner les méthodes de disqualifiquation
Et c'est normal que vous pensiez que je me goure, vu que son discours vous a bien plus enfumé que je ne le pensais. Que vous pensiez un seul instant qu'il est de gauche parce-qu'il balance des trucs anti-capitalistes au milieu de ses torrents de haine de l'autre, inclinerait davantage à démontrer que vous n'avez pas conscience de ce qu'est être de gauche. Pas sous un seul aspect ou de choper les petits trucs qui nous arrangent moralement: être de gauche, c'est sans même se forcer, ne pas pointer du doigt des gens en fonction de leurs origines ou de leur religion, de les désigner comme l'ennemi à combattre.
On est pas un peu à gauche un peu à droite, Jean. Avez-vous besoin d'être dans le "secret de son âme" pour voir véritablement ce que vous avez sous les yeux depuis que vous écoutez Soral ? La question est: pour vous, qu'il attise la haine du juif en le rendant responsable au plus haut degré du malheur des autres, vous pose-t-il problème ou non ?
D'après ce que j'ai lu de vous sur la question, je dirais que non.
Mais vous pouvez continuer de tergiverser sur les formes de disqualification, ça évite de parler du sujet central de ses obsessions.
Qui selon vous, "tiennent dans une tasse à café".
Mon propos vous a totalement échappé .
Vous êtes intelligents ,ça ne fait aucun doute ,mais vous devriez réfléchirez à votre conditionnement .
Essayer de comprendre l'autre ,sans se voir comme étant supérieur ou plus vertueux que lui .ça ne s'apprend pas avec les jolis dictionnaire que vous m'avez gentiment conseillé .votre ego vous aveugle.un tout petit peu de cœur en plus , de confiance en l'autre (moi,pas Soral )nous aurait permis d'avancer bien plus loin .

Vous voulez gagner ,pas comprendre.
Il n'y a rien à comprendre de plus ici, que ce qui a été écrit, Jean.
Vous voyez un match là où il n'y a que des faits, issus d'un sujet bien précis d'un dossier que vous avez vous-même ré-ouvert.
La conversation ne pouvait pas être rationnelle, monsieur Bat.
Si vous reprenez le fil bien plus haut, vous verrez que nous n'avons parlé en résonance, je suis resté focus sur ce dont on parlait dès le départ sans vous suivre dans vos méandres.
Je conçois que cela vous ait déplu, et amené à employer cinq mots absurdes ci-dessus.
Regardez le bon côté des choses: lors d'une prochaine éventuelle discussion sur un autre thème, nous saurons exactement comment nous y prendre.
C'est très positif, en fin de compte, ce qu'il vient de se passer.
justement c'est là qu'cest interessant
"qui propose contre eux des mesures discriminatoires"
pas des opinions,pas des textes,pas des paroles de spectacle des mesures...pas pareil
les spectacles de dieudonné ne sont pas interdits au juifs nan...
Vous pouvez citer toute la phrase, en n'hésitant pas à vous attarder sur le premier mot et surtout, la première partie de la phrase que vous avez curieusement occultée ?
je connais la définition de l'antisémitisme;
c'est un sujet qui m'intéresse énormément
j'ai lu pas mal de livres du genre "l'histoire de l'antisemitisme en france" (énorme pavé)
réflexion sur la la question juive de Sartre
Le cas "Céline" m'a aussi énormément questionné,j'ai fait beaucoup de recherche la dessus.(M .E.Nabe, Philippe Muray)
ne me prenez pas pour un ignare please

donnez moi votre point de vu sur la question.
pour l'instant on est resté plûtot en superficie du problème
a part quelques post
[quote=Robert] Antisémite est celui qui se cherche un "juif" à haïr.
Il y a de l'antisémitisme dans les attaques actuelles contre Jean-Luc Mélenchon

ou [quote=strufemberg] Je suis moi-même antisémite à mes heures. J'espère qu'il m'arrive d' "être" juif aussi. Judaïsme et antisémitisme, un peu comme féminité et virilité, sont des catégories de l'esprit, et nous touchent donc tous. " L'image de l'homme est désormais inséparable d'une chambre à gaz".
Si vous la connaissez, cette définition, qu'est-ce-qui vous empêche de citer la phrase entière, plutôt que de copier seulement la partie qui vous arrange et ce, alors qu'elle ne vaut rien sans la première ?
Une fois citée, vous mettrez le tout en perspective avec ce que vous avez écrit:
"pas des opinions,pas des textes,pas des paroles de spectacle des mesures...pas pareil "
Vous qui dites beaucoup lire, je m'étonne que vous pensiez que cette manipulation passerait inaperçue.
La flemme
Vous continuez à penser à ma place...
J'ai voulu faire un copier coller intégral mais c'était pas possible ,vérifiez y'a une main on peut pas sélectionner .
La flemme ,désolé
Cette concertation est très rigolote :-)
Une autre méthode: vous surlignez le propos entier, et sans décliquer, vous la glissez-déposez jusque dans votre réponse ici, via les onglets. Mais le copié-collé fonctionne aussi si vous surlignez l'ensemble... et cela donne ceci:
"Doctrine ou attitude systématique de ceux qui sont hostiles aux juifs et proposent contre eux des mesures discriminatoires."
Ce qui fait que votre propos à partir de la deuxième partie seulement:
"... pas des opinions,pas des textes,pas des paroles de spectacle des mesures...pas pareil..."
est à nouveau complètement faux.
Soral et Dieudonné collent à la définition, et aux autres également, et encore et toujours, ça nous ramène au même. Ils sont antisémites, vous essayez de tergiverser là dessus, ça n'y changera rien. Ils soignent juste leur vocabulaire afin de faire passer leur pilule, et d'ailleurs ça marche (malheureusement) pleins tubes.
Amusez-vous après avec leur hochets si vous voulez, moi c'est clairement pas mon truc.
Mais je pense que vous aviez quelques soupçons là-dessus.

@ dans de prochains sujets.
Strumfenberg - correspondant pour l'AFP.

hihihi
pffuuiit ! Allons alberto là tu exagères ...La gauche ? Mais quellle gauche ? elle est déjà morte et entérrée en 1981 après la trahison des deux partis dits de la gôche du "programme commun" tu as oublié ? Moi pas du tout té.

Car tout a bien commencé à cette époque bien sur. Mitterand ex-pétainiste, ex-ministre gaullien, puis néo-socialiste, a fait avec son équipe de bras cassés, le sale boulot de la droite. Il a pris la filière exprès pour faire croire que "voter était utile" et menait le peuple à la "victoire".

La preuve ? ON est en pleine merdasse non ? Bon allez un coup de gnôle d'Aspic pour se remonter le moral. Fifine te salue au fait.

Bises .
(vraie question: ) Si le PS est tellement de droite, pourquoi les Français de droite le haïssent tellement ? (bises à Fifine)
allons voyons manazo ! Parce qu'il se cache sous son blouson noir de la gauche est en fait c'est un homme de droite qui a fait ces études à la "French-american Fondation" cuvée 1981 comme Montebourg, Belkacem, et des tas d'hommes/Femmes politiques déguisés en "gôchard" qui sont des aliens de l'hyper-droite. Et oui ce sont des zombies .

Merci pour Fifine c'est gentil d'y penser. Je remarque que vous êtes que DEUX ici à penser à elle.

Bises.
Peut-être pour concurrence déloyale dans certains secteurs ? :)
Parce que le Français aime bien haïr la différence
Un homme qu'on pourra difficilement qualifier de gauche, disait cela, saurez-vous trouver de qui il s'agit?

« Je n’aime pas les communistes parce qu’ils sont communistes, je n’aime pas les socialistes parce qu’ils ne sont pas socialistes, et je n’aime pas les miens parce qu’ils aiment trop l’argent. »

Sinon mon avis est que les gens de droite n'aiment pas les gens du PS, parce que comme eux ils sont de droite, mais se permettent de mépriser les gens de droite tout en ne s'assumant pas eux-même. Ils sont donc vus comme des traitres et des fourbes.
Soit c'est du 2nd degré réussi, soit vous voyez les gens de droite avec les yeux de l'amour (c'est bien votre droit)..
Voici en ligne sur rue 89 un journaliste qui n'a pas froid aux yeux pour dénoncer les nombreux conflits d'intérêts qui minent notre pays depuis trop longtemps. Cahuzac c'est juste l'arbre qui cache la forêt amazonienne des nombreux délits dont peu parle transparancy Internationnal accuse la france

Sous tous les gouvernements successifs les conflits d'intérêts de tout type sont monnaie courante. Le marché c'est une guerre sans fin et de [s]"mensonges"[/s] propagande, mis en ligne.
Avec des nouvelles comme ça je m'inquiète pour la santé d'Aphatie.
http://www.dailymotion.com/video/xvvuwo_le-blog-video-de-jean-michel-aphatie-affaire-cahuzac-la-pente-nauseabonde_news
Bravo à Fabrice Arfi pour son sérieux et sa persévérance. J'attends (naïvement) un petit mea culpa sur les blogs respectifs d'Apathie et Roger-Petit qui, en bons chiens de garde, ont aboyé sans relâche ces derniers mois (la palme au médiocre BRP qui applaudissait Cahuzac le représentant de "la gauche du réel"); et je propose pour archives aux asinautes, maintenant que le fraudeur fiscal a avoué - contraint et forcé car au pied du mur - avoir menti au sein même de l'Assemblée Nationale de revoir rétrospectivement son débat plein de morgue et de suffisance avec Méluche à "Mots croisés" où il donnait des leçons de gauche réaliste et de gouvernement à "un clown doublé d'une homme seul".
Mais, nul doute que Laurent Joffrin éditorialisera bientôt sur le danger redoublé du populiste refrain "tous pourris" pour voler au secours de ses amis...

P.S à l'endroit d'Edwy Plenel, c'est une preuve d'intégrité de ne pas se coucher devant ceux qu'on a élus, ce serait une preuve d'intelligence, aux prochaines élections, de voter pour les bons...
Enfin des abricots dans le yaourt aux abricots d'Aphatie!!
Oh putain c'que j'suis content.
Ça va me faire la soirée ça :-D

Chapeau Médiapart. J'attendais la décantation de cette histoire pour décider de chanter des louanges sur tous les toits ou de les maudire sur tous les forums et réseaux sociaux. Louanges ce sera.
Jeu... set... et ?
gamma

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Ce sont toujours les meilleurs qui partent.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.