64
Commentaires

Eric Piolle, cet autre ami de la "bonne finance"

Le maire Vert de Grenoble Eric Piolle est-il l’ami de la finance ? Pas qu’un peu ! s’étrangle la section iséroise de l’UMP qui dimanche a publié sur son site les conclusions de sa petite enquête : non seulement Piolle est co-fondateur et actionnaire de Raise Partner, une société qui exerce dans le monde financier, mais cette dernière travaille avec les Iles Caïmans et Guernesey. Pour un grand pourfendeur des paradis fiscaux, ça la fout mal. L’info est reprise illico sur le site d’Europe 1 Le Lab et depuis on s’agite autour du maire qui se défend mollement. Pour autant, personne n’a eu la curiosité de demander à cette société ce qu’étaient au juste ses rapports avec lesdits paradis. Personne à part nous.

Derniers commentaires

Un article d'ADES pour enrichir le débat
ADES est une association "écologiste et de gauche" qui avait déjà 6 élus dans l'ancienne majorité et qui fait parti de la nouvelle. L'article retourne l'info du Postillon (les subventions dont a bénéficié Raise Partner) en observant que ces subventions ont été accordées et votées par les élus qui s'indignent aujourd'hui.
Vous m'avez devancé ;)
Je trouve l'article très intéressant.
Je suis en train de regarder l'émission avec Raymond Avrillier. Il me semblait me souvenir qu'il faisait partie de l'ADES, il le confirme. Et précise que dans ses démarches pour coincer Carignon, faire revenir l'eau de Grenoble en régie publique, ils s'appuyait sur l'ADES.
Bonjour à tous,

Etant un lecteur assidu des forums d'ASI je suis étonné par la nuance et le côté raisonnable dans la teneur des réactions concernant Mr Piolle et son rapport à la finance. Je me demandais juste si son appartenance politique avait été PS ou UMP, si avec les mêmes éléments d'appréciations, il aurait eu droit à la même mansuétude. Je tiens à préciser que je ne connais pas cet homme, et que je me refuse a mettre en doute ses déclarations et la pureté de son engagement. Je me contenterais de constater que certains tenants de la "vraie gauche", gardiens du dogme, ont la radicalité bien sélective
http://www.parismatch.com/Actu/Politique/Eric-Piolle-le-maire-de-Grenoble-s-explique-574298
le fonctionnaire retraité vous emmerde!
et me mêlez pas au capitaine de pédalo...
Moi ce que j'en pense c'est qu'il faut connaitre un domaine pour mieux le combattre. Et si c'est son souhait tant mieux.
Si on veut un parterre de représentants politiques rempli de retraités et de fonctionnaires. On voit ce que ca donne avec les socialistes! NON MERCI!
Vu la position des verts sur le sujet, c'est génant mais pas amoral.
Il ne faut pas se cacher derriere son petit doigt ce genre de société oeuvre dans l'optimisation fiscale ou la gestion de fortune.
Ayant été (un peu plus haut) assez peu réceptif aux explications d'E. Piolle, je n'en suggère pas moins l'interview de D. Lebègue, président de la section française de Transparency International, qui prend clairement parti, avec des arguments intéressants, en faveur du maire de Grenoble.
http://www.liberation.fr/politiques/2014/07/09/le-maire-de-grenoble-lie-a-des-paradis-fiscaux-des-accusations-derisoires-pour-transparency_1060323
c'est quand même gonflé d'appartenir à un parti VERT et pa sser son temps à mesurer les risques financiers qui abondent la spéculations .
Il aurait dû mesurer les risques écologiques mais ça rapporte moins!!!!
voilà ce que sont les politiques ils ont un discours mais l'homme qui se cache derrière vaut pas plus cher que mon banquier !!
Hahaha l'UMP et le PS qui s'indignent qu'un maire ait fondé sa PME dans le domaine bancaire!
Demain les maires FN manifestant contre les expulsions de sans papiers? Et puis pourquoi pas Nicolas Sarkozy qui rédige un pamphlet contre l'argent roi tant qu'on y est...

Au moins ils ont de l'humour ! Pas comme ce Piolle là, un sale type ça se sent.
Personne n'a, je pense été naïf au point de penser qu'élire Éric Piolle à Grenoble suffisait à faire la révolution et à détruire le capitalisme. Que Piolle ne soit pas "décroissant", on s'en doutait. Un mec qui a été cadre chez HP, qui a fondé sa propre entreprise, sauf à se la jouer St François d'Assise, c'est pas un décroissant. Je ne vais pas être "déçue" par Piolle, parce que je n'ai jamais été fan, mais seulement intéressée. Très intéressée, car il y a du neuf dans ce qu'il met en place, dans son équipe, dans leur manière de travailler et d'en rendre compte. Donc je continue à observer, sans oublier de lire Le Postillon. Le dernier était gratiné, mais sans révélation vraiment révélatrice. Le prochain (en septembre, pfff... c'est long) ne parlera pas autant de Piolle, ont-ils promis. Mais un peu quand même, espérons-le.

Par contre, l'UMP, je rêve ou quoi? On peut pas s'empêcher de penser à l'histoire de la paille et de la poutre, hein.

Les caméras, il a dit qu'il allait les enlever pour les revendre à je ne sais plus quelle ville (Nice?) qui était preneur. Il a même donné un prix. Bien sûr que c'était du second degré, mais vous savez bien que c'est classique avec les poissons d'avril, ya toujours un nigaud pour s'indigner en oubliant de regarder le calendrier. Et pour diffuser sans modération. Au point que ça finit par passer pour vrai. Et que ça peut alors être repris par des gens qui ne sont pas des nigauds mais des manipulateurs.
Ce ne sera peut-être pas la tonalité générale du forum, mais je ne suis vraiment pas convaincu par les explications d'Eric Piolle, et je ne pense pas que ridiculiser les accusations même excessives de ses opposants suffise à lui donner quitus. Loin de moi l'idée de le repeindre en noir, parce que je sais qu'il porte un projet local novateur, mais cela appelle justement l'exigence, et ses métaphores "explicatives" ressemblent trop, à mon goût, à celles d'hommes politiques "classiques" à qui nous ne passons rien. En quoi dire qu'on est "au coeur du système sans en être prisonnier" est une position morale ? Je me contrefiche qu'il soit prisonnier ou pas, j'attends d'un homme de gauche qu'il ne nourrisse pas le système de la finance. Et même, qu'il contribue à l'abattre. Il fait l'inverse, semble-t-il, même à 0,5%, même sans toucher de dividende, et même si c'était déjà connu. C'est son droit, c'est le nôtre de ne pas l'accepter.
L'UMP et le PS à Grenoble sont pathétiques...
Leurs magouilles sont autrement plus scandaleuses (je suis persuadé qu'il y a eu beaucoup de dessous de table entre les promoteurs immobiliers et la dernière majorité), et ils se permettent ce genre d'attaque...
Tout ce que je vois pour l'instant, c'est que Piolle agit en toute transparence, et que jusque là il tient ses promesses malgré toutes les peaux de banane dont il a hérité (comme l'état des finances de la ville).
Ces mises au point n'entament en rien d'autres attaques, celles de la Décroissance, pour qui Piolle a été désigné écotartuffe (en mai je crois).
L'UMP dénonçant un tel scandale, c'est comme si Berlusconi dénonçait la pipe à pépé dans la maison de retraite où il fait la vaisselle.

Ou François Toumou traitait la finance de "mon ennemie".

Ou DS accusait EP de bannir* un posteur.

* Surtout que EP, poussé par une forte et longue réaction des médiapartistes, a fini par le réintégrer.
Qu'un homme de gauche, et de la vraie, soit en même temps lucide sur ses adversaires, quoi de scandaleux ? Le puritanisme est en politique presqu'aussi néfaste que le centrisme. De plus, Grenoble est, comme nous le prouve Pierre 38§$0 à chacun de ses posts, un cas très très particulier. Microclimat intellectuel ?
Merci Anne-Sophie, bon décryptage qui dégonfle la baudruche des rigolos de foire que sont le PS et l'UMP à Grenoble, main dans la main sur le front anti-verts & PG.
Vous pouvez aussi rappeler que c'est Guy-Yves qui a soulevé le lièvre hier dans le forum.
http://www.arretsurimages.net/forum/read.php?3,1370926,1383692#msg-1383692
Vous y lirez également qu'apparemment, l'info sur les caméras de vidéosurveillance semble fondée, si d'aventures vous étiez encore en train de vérifier l'info.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.