167
Commentaires

Du gars sympa, facho-compatible

Commentaires préférés des abonnés

Par "sympa mais facho-compatible", vous voulez dire, par exemple, un gars qui, lorsque les forces de l'ordre du pays dont il est censé avoir l'ultime responsabilité pendant 5 ans, empilent, dans la plus parfaite impunité ou presque, violences sur vio(...)

Bonjour et merci pour la chronique.


La figure du sympa est la plus redoutable. Je pense à l'avant guerre, quand tous les journalistes ou hommes politiques qui, quelques mois plus tard, allaient basculer dans des camps irréconciliables, violemment oppo(...)

"Quand la présidente Le Pen ou le président Zemmour ouvriront des camps"

Les camps sont déjà ouverts, il y a même déjà des familles internées dedans, on appelle ça: "centre de rétention administrative". Ça ressemble à ça: https://goo.gl/maps/7AgkuMprc(...)

Derniers commentaires

Ce n’est pas forcément une bonne idée  de pousser à une fixation sur Le Pen, Zemmour ou Praud.

Est-ce qu’en 1936, Laval et Doriot auraient été considérés comme facho-compatibles ?

Cela s'installe peu à peu . La Planète zemmourienne  est maintenant juge des élégances.   C'est devant elle et son tribunal médiatique que doivent venir rendre des comptes ceux qui ont déplu aux Bollores boys et girls.. 

 Les bleus voulaient mettre un genou à terre. Battage de la droite et de l'extrême droite. Les bleus reculent devant le rouleau compresseur médiatique.  On peut les comprendre. Faut avoir le cuir solide pour résister  à la vague zemmourienne.

 Et Daniel Riolo  d'expliquer tranquillement qu'il était contre mais que s'ils étaient réellement convaincus par leur geste ils n'avaient qu'à le faire et s'en expliquer !!!!

On en est vraiment là !!!!!

Vertige en ce qui me concerne, j'ai bien connu Pavlenko autrefois, il y a fort longtemps. Le voir babiller sous le regard de Zemmour a quelque chose de glaçant, ce qu'on est à 20 ans, ce qu'on est à 40 ans... Réalisation ou compromission ? J'imagine que seul lui le sait. Europe 1 maintenant, tant mieux pour lui j'imagine.  

est-ce qu'il y a autant de sympathisants de gauche qui pullulent sur les forums des sites de droite qu'il y a de sympathisants d'extrème droite qui pullulent sur le site d'@SI ?

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

C'est glaçant tout ça! comme on dit de nos jours. Et Bruno Gaccio sur Thinkerview n'est guère plus rassurant.


Dans cette dérive on ne soulignera jamais assez le rôle néfaste des médias, avec leurs prétendus journalistes, achetés ou aux ordres, irriguant les cerveaux, dérivant doucement vers la droite et, depuis leur prise en main par les milliardaires, devenus ouvertement porte-parole de la droite puis de  l'extrême droite.


Sous l'oeil bienveillant sinon complice des politiciens au pouvoir, que ça a bien arrangé qu' aucun grand média, ni journal, ni chaine de radio ou de tv ne mette en cause sauf de façon anecdotique,  leur idéologie dominante, libérale dans le mauvais sens du terme. 

 

Suivre les  futurs candidats  aux elections.  comme V. Pécresse disant que  certains partis de gauche sont "dangereux", ce n'est qu'une projection qui habille ces autres de tout le mal dont elle est capable. Puis une fois que ces donneurs de leçons  seront  au pouvoir,  tous ces "dangereux"  deviendront éliminables.. Cela vous rappelle quelque chose ??

Comme disait mon grand père  : "gentil n'a qu'un oeil" !!

Marine le Pen c'est tout simplement un épouvantail, on l'utilise pour faire pousser le bon blé Macroniste. 

Bloo.. He.. Fu.. Fu..

Je l'ai lu l'article et je suis allé jeter un coup d'oeil sur la notoriété de l'ancien parlementaire qui s'était attaché ce jordan b.

et voilà j'ai lu ça


Comment ce mec, ce jordan b. a-t-il pu accepter de donner une minute de son attachement à un contestataire des chambres à gaz. 


Il y a des proximités qui sont pires que des radiations atomiques, elles vous bousilles non seulement physiquement mais aussi moralement


Et je me dis que j'ai vais détruire sur ma radio la bande passante de Europe 1 (même si je ne l'écoutais jamais)

et je me dis que bientôt cette gangrène va s'installer


Merci Daniel Schneidermann, vous faites un travail extraordinaire


Confirmation que les droites ont « micros ouverts » sur toutes nos antennes

(Source Pierre Jacquemain  Journaliste à Regards)


Image





eh bien, bonne humeur à tous les étages ces derniers matins...!


personnellement, j'ai beau voir cette lente mais inexorable montée fascisante, j'ai déjà connu tellement d'ennuis personnels ces derniers mois (problèmes de santé particulièrement) que j'essaie de me galvaniser du mieux que je peux sur le moindre détail politique bon à prendre... pensez à nous les fragiles de temps en temps :)


et j'ai un mot pour ça, parce qu'il faut bien rire ces temps-ci...!


"Ouvrir des camps"... : je me souviens avoir lu la même chose mot pour mot avant l'élection de Trump.  On n'a pas vu de camps. Des camps de quoi d'ailleurs ? Allez au bout de votre pensée DS, on va ressortir le Zyklon B ? Allez, dites-le, faites-nous peur, toute la violence vient d'extrême-droite en France n'est-ce pas ? Il n'y a qu'à voir les prison, 85% des détenus sont d'extrême-droite. Aux USA on n'a juste pu constater que c'est depuis que Biden, votre poulain, est élu que les clandestins s'entassent dans des conditions animales dans les centres de rétention. Bravo ! Faites vivre le rêve occidental. 

Je commence à lire et soudain je suis pris d'un renvoi de bile irrépressible


oui oui


la sympathie n'est plus ce qu'elle était


va t il vraiment falloir désormais vivre avec ces gens aussi certainement douteusement sympathiques de l'extérieur qu'ils sont hideux de l'intérieur et les entendre encore aujourd'hui à mots mi couverts dire des atrocités


Je reviendrais à l'article à estomac reposé pour continuer sa lecture, mais il fallait que j'évacue

Il faudrait signaler au journaliste du Monde qu'il a oublié d'écrire que Marion Maréchal est aussi bien sympathique et en plus bien jolie... l'épouse idéale en somme à défaut du gendre idéal... 

Bardela le gendre idéal dit le Monde... il prend les belles-mères pour des demeurées 😆😆😆😆😆

A part cela... François Logerot président de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques de 2005 à 2020 a "loupé " les derives de Bygmalion c'est beta... car pour chercher des pouilles aux comptes de campagne de la LFI il avait ses lunettes...

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Rien que pour pointer ce genre de manips qui changent peu à peu notre environnement mental, je suis content d'être abonné à ASI. Par contre que faire ? Expliquer aux gens ce processus ? J'ai déjà essayé à ma modeste échelle, personne n'en a rien à foutre. Donc assister impuissant à l'arrivée imminente au pouvoir des idées et du projet de l'extrême droite... pas un programme satisfaisant. Que faire, que faire, cher ASI, as-tu des suggestions ?

Kretinskynisation du monde ??  ( du nom du riche  qui l' a acheté ...  ça et Marianne) J ' aime bien savoir qui parle  et d'  ou il parle . il  y a pas que  Bolloré  dans la vie,  et les media ont plus de pouvoir que les politiques

Bon rien de très surprenant quand même... Ca reste Europe 1!! Ils ne vont pas non plus placé Gaspard Glanz à la tête de la matinale. Bonne journée.

Y'a des fous dans mon poste TV !


Un bazar "Quotidien" TF1 compatible.


Curieux, je mate après les déclarations de Jean-Luc Mélenchon -à propos des attentats à point nommé-.


Beinh ces rigolards satyr-hic  font venir un spécialiste spécialisé en complotisme.


Evidence effective et conclusion attendue de la présence en plateau du spécialiste spécialisé en complotisme :


Jean-Luc Mélenchon est un complotiste, oui madame !


Q.E.D.


"Le complotiste Mélenchon" fait une interview en se moquant de son pseudo complotisme.


Re-belote, "Quotidien" TF1 compatible montre des extraits de la-dite interview où Mélenchon se marre en insistant sur sa face "complotiste, oui madame"


Alors, qui sont les discrets sym-pas futurs collabos ?

 

A part les tout-jeunes, ça fait longtemps qu'on sait que les escrocs sont toujours sympas mais comme notre société des imposteurs les valorisent à longueur de temps, et pas seulement dans les médias dits d'extrême-droite, France 2021, et même Terre 2021, a des allures de Berlin 33. Et on se demandera comment on en est arrivé là et tout recommencera sauf catastrophe "naturelle"...

L'extrême droite contrôle adroitement le programme/calendrier électoral. C'est insupportable, ça dégouline partout, dans tous les médias. Finalement on devrait simplifier les élections : extrême droite ou droite... parce qu'on est vraiment pas loin de ça.

pas sur .... les sympas sont ceux qui se déchaîneront une fois au pouvoir, de parfaits exécutants, sans reelles convictions, sans moralité, sans états d’âmes . ils ne se contenteront pas de suivre les ordres  de la hiérarchie, ils feront preuve de zele le sourire aux levres, quitte a mettre la main a la patte comme le ferait un benalla. 

"Quand la présidente Le Pen ou le président Zemmour ouvriront des camps"

Les camps sont déjà ouverts, il y a même déjà des familles internées dedans, on appelle ça: "centre de rétention administrative". Ça ressemble à ça: https://goo.gl/maps/7AgkuMprcQzLv9CSA

Je ne sais pas si le péril jaune faisait partie de la panoplie réactionnaire des merveilleuses années 30 (je rigole) mais elle fait la musique de fond des années 20. Je ne sais pas ce qu'ils (complotisme !) gagnent a réactiver ces années réactionnaires et fascisantes vu qu'ils (complot) ont dézingués toutes les avancées des ces années et des années d'après guerre (temps de travail, sécurité des salaires, retraites, sécu). Mais peut-être que le slogan "Plutôt Hitler que le front populaire" est- il toujours d'actualité (en sourdine)

On a beau dire, l'extrême- droite avec le sourire, c'est quand même plus agréable :


- Zemmour,  en tutu  rose,


- ou Marine Le Pen,  en Drag Queen,


ça pourrait le faire....

Avec le "front républicain" anti Mélenchon qui se met en place ,il va falloir choisir entre un gros fascho sympa et un petit fascho pas sympa (genre Macron) . Il nous reste le suicide ou l'exil !  

Il y met du sien le garçon pour ériger un front contre lui, à croire que là est toute sa stratégie électorale, histoire de se rendre incontournable. Sauf qu’il oublie avoir bénéficié du vote utile en 2017, suite à l’effondrement des intentions de vote pour Hamon, qui pourrait ne pas se reproduire en 2022. Ensuite, si gros ou moins gros facho devait être le choix de second tour, il reste possible de la jouer comme pour celui de 2017, ni l’un ni l’autre ; bref, blanc, nul ou aller voir ailleurs…

Surtout quand les médias passent sous silence des interventions plus problématiques de la droite (par exemple O. Faure qui trouve que la police devrait avoir un droit de regard sur la justice, A. Hidalgo en phase avec les lis liberticides du gouvernement, du macron-compatible Y. Jadot, en passant par Macron et sa clique de godillots et sa prédilection pour les personnages nauséeux comme Zemmour ou Bigard, M. Le Pen, le Préfet Lallement...) et surmédiatisent les interventions de Mélenchon, tronquant parfois ce qu'il dit ou interprétant ses paroles toujours dans un sens totalitaire.

Oui, je sais, il est toujours la victime pour ses partisans et lui-même, c’est justement le problème.

Pouvez-vous, s'il vous plaît, me citer une femme ou un homme politique du moment qui soit la cible des attaques des médias sur la même thématique que celles qui visent Mélenchon


Pouvez-vous, s'il vous plaît,  étayer votre affirmation "il est toujours la victime pour ses partisans et lui-même, c’est justement le problème.", par un début de commencement d'argumentation solide ?


Merci d'avance

Toujours le même argument : Fournissez une argumentation solide…


Ne reste qu’à attendre le résultat des élections et si votre camp prend une trempe, ne venez pas pleurer ou jouer une fois de plus les victimes.

"Toujours le même argument : Fournissez une argumentation solide…"


C'est un minimum en effet. 


Si vous n'avez pas d'argumentation solide vous risquez de passer pour l'un quelconque de ces caractériels décérébrés dont la principale activité est de hurler avec ce qu'ils croient être les loups.  


"si votre camp prend une trempe, ne venez pas pleurer ou jouer une fois de plus les victimes."


Je ne considère pas le combat politique comme un match de foot. Je n'ai pas de camp mais des convictions. 


Je considère qu'aujourd'hui, le résultat des élections n'est que la traduction de rapports de force médiatiques.


Depuis que je vote (1968), j'ai appris à prendre chaque défaite ou chaque victoire comme une étape vers la suivante. Je garde mes larmes pour d'autres circonstances.

Vous faites sûrement référence à ce que les médias et politiciens appellent les "dérapages" ou les "dérives" (complotistes) de Mélenchon, sans relever que la chasse au méluche est ouverte et que ça tire à vue, peu importe le fond. On peut penser ce que l'on veut des propos de Mélenchon sur les attentats, et certains ne se gênent pas pour dire que c'est "ignoble" et blah blah blah. 


Ce que je trouve moi ignoble, c'est que la majorité des grands médias font silence sur l'essentiel et mettent en exergue l'anecdotique, cf les titres sur les "contre feux" de Mélenchon. Ecoutez Sonia Mabrouk avec Quatennens, elle n'a que ce mot à la bouche. Et il est admis en filigrane que la video de Papacito c'est pas si grave. Quelle fiotte ce Mélenchon.


Et Denis Robert qui se demande où sont les journalistes. BHL traverse les médias comme s'il s'agissait de vulgaires agences de publicité, ça ne gêne pas grand monde.


Alors bien sûr que je n'aime pas quand Mélenchon fait la cour à la droite et au Medef comme c'est le cas en ce moment, par stratégie je suppose. Mais je ne le blâme pas pour ce que beaucoup appellent ses "excès". Surtout en ce moment où il tient une ligne de front où il n'y a pas grand monde.

Quoiqu'il arrive,

IMG-0944.JPG

Zut, je n'arrive pas à mettre une PJ... Désolée !

En gros, le pot de fleurs cassé, ce n'est pas le chat, c'est Mélenchon...

Bien sûr que je suis un idiot utile, qui ne s’aperçoit pas des différences de traitement du personnel politique, et bien sûr, comme déjà répondu, il est une victime puissance dix.

Je n'ai pas dit que vous étiez un idiot utile. D'ailleurs je n'aime pas vraiment cette expression, parce qu'on est tous "l'idiot utile" de quelqu'un, et plutôt qu'un état de fait, l'utilité ne réside que dans l'expression pour disqualifier à peu de frais.


Le jargon victimaire est aussi souvent utilisé pour tuer le débat. "C'est ça, t'es une pauvre victime", ça ne vise encore une fois qu'à disqualifier. Et on donne à voir la "victime" plutôt que l'attaque. Je préfère exposer l'agresseur plutôt que la "victime".


Je n'ai peut-être pas saisi ce que vous vouliez dire, et si c'est le cas , ne m'en voulez pas.

Oh, c’est clair, votre poulain me fatigue à ne jamais se remettre en cause, à toujours crier que c’est la faute des autres, qu’il un incompris. Pour être encore plus clair, sur les élections qui viennent j’ai décidé de ne même pas jouer la carte du vote utile sur son nom, basta !

Faites comme vous voulez, mais c'est d'une sacrée hypocrisie de nous accuser de ne pas chercher l'ouverture et de conclure comme ça...

Le "vote utile", on l'a fait pour vos poulains pendant des décéniées, comme on peu voir autour de nous le résultat est superbe... Mais vous avez raisons et nous tords, bien évidement...

Ce n’est pas un excuse, fini pour moi les histoires de vote utile ou de front républicain, juste voter selon mon adhésion. 

Donc vous allez voter à droite. Superbe démonstration vot' truc !  ;-)

Dans un système de vote majoritaire et vu les idéologies actuelles, voter par pleine adhésion c'est se répartir par paquet de 5 pourcent maximum.

On pourrais faire ça dans un système de vote proportionel et que ça marche quand même, mais tant que la 5ème république est en place, cette approche permet juste aux concervateurs plus prêt à se coaliser en grand nombre de gagner.

Autant dire qu'avec une approche comme la vôtre la gauche ne gagnera plus jamais d'élection. Et quand on propose une ligne de conduite, comme vous le faîtes, il faut en assumer les conséquences.

Et je ne parlais pas "d'excuse", mais de remises en questions. Quand ses choix "d'adhésions" ont apporté une aggravation de la situation sur la longue durée par rapport à ses buts, il est peu être temps de se poser des question sur ce à quoi on adhère.

Mon poulain ? Plutôt ma vieille carne. 

Mais bon, pour le moment, c'est lui qui tire la charrue...

Et je ne ferai jamais la leçon à ceux qui ne votent plus ou qui votent NPA, LCR etc... Je crois bien que ça finira par m'arriver.

C'est le manque de compromis vers l'autre direction qui pose un problème à isaton, donc je crois que votre remarque passe à côté.

je ne connais ces types dont on parle; e je me dit que je ne r

Bonjour et merci pour la chronique.


La figure du sympa est la plus redoutable. Je pense à l'avant guerre, quand tous les journalistes ou hommes politiques qui, quelques mois plus tard, allaient basculer dans des camps irréconciliables, violemment opposés, de la collaboration ou de la résistance, étaient encore des confrères, qui se parlaient, qui écrivaient dans des journaux communs, militaient dans des partis communs. Il y a un impressionnant vertige, toute proportion gardée, à imaginer que peut-être, nous vivons une situation historique qui y ressemble. Voir tous ces chroniqueurs, éditorialistes, élus, venus du monde commun, sortis des mêmes cercles, des mêmes formations, et qui pourtant préparent peut-être une bifurcation irréparable. Etre habitués à des seconds ou troisièmes couteaux sans voir qu'il vont peut-être devenir des figures effroyables. Cela demande de la lucidité pour repérer non pas les plus grotesques, mais ceux qui participeront peut-être à nouveau à la honte et au déshonneur, malgré leur côté sympa et/ou leur médiocrité. Indéniablement, cela nécessite une vigilance collective pour en parler, et repérer d'où peuvent partir les coups improbables, les étincelles dévastatrices. Merci d'y contribuer!

Kapo, un métier d'avenir ?

Par "sympa mais facho-compatible", vous voulez dire, par exemple, un gars qui, lorsque les forces de l'ordre du pays dont il est censé avoir l'ultime responsabilité pendant 5 ans, empilent, dans la plus parfaite impunité ou presque, violences sur violences, bavures sur bavures, délits sur délits voire crimes sur crimes au point qu'on en vient à se demander si ce n'est pas leur mode de fonctionnement normal et que nous sommes conséquemment entré dans un état policier à la limite du fascisme, un gars qui donc au mieux regarde ailleurs et au pire nie l'évidence de faits de plus en plus documentés ?

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.