78
Commentaires

"Du boulot, il y en a !" dit Macron. Oui, mais lequel ?

Amazon s’implante au sud d’Amiens avec 500 emplois en CDI à la clé ? L’arrivée du géant américain de la vente en ligne a été saluée par Emmanuel Macron lors de sa discussion avec les salariés de l’usine Whirlpool diffusée sur Facebook Live le 26 avril dernier. Une bonne nouvelle ? Pas vraiment. Presse et radio locales, d’abord séduites par l’arrivée d’Amazon, ont souligné la précarité de ces emplois dont une grande partie sont pour l'instant réservés aux jeunes qualifiés.

Derniers commentaires

Est ce que quelqu'un (calme et pas trop suspicieux sur toute demande de comprenette) peux expliquer un peu plus en détail les tenants et les aboutissants économiques et politiques de M. John Rawls et de l'économiste Amartya Sen qui a croire, cet article *, inspire la politique de candidat Macron, le "libéralisme égalitaire"


Aujourd’hui, le programme du candidat Macron est inspiré par deux [autres] philosophes, John Rawls (1921-2002) et Amartya Sen (né en 1933). Le premier est considéré comme le plus important philosophe politique du XXe siècle, le second a reçu le Prix Nobel d’Économie en 1998 The conversation 1er mai 2017 auteur Speranta Dumitru Associate Professor of Political Sciences, Université Paris Descartes – USPC
Au fait, merci Anne-Sophie. :)
Les salariés de Whirlpool ont un problème que beaucoup d'entre nous auront : il faut pouvoir faire quelque chose de payable par le marché qu'une machine ne peut pas faire. Tout indique que des places comme ça, il n'y en a déjà plu pour tout le monde et que ça va s'accentuer. Ca peut être une excellente nouvelle, mais pas si on garde l'organisation de la société actuelle.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Anne-Sophie, merci pour cet article réaliste et... pessimiste
boudiou...Ça commence à sentir le STO à plein nez...
Dans le genre, Envoyé Spécial nous présentait la super bonne idée des "marcheurs" pour les licenciés de Whirlpool : les faire bosser dans une blanchisserie, en faisant passer cette blanchisserie pour une "start-up du numérique" (ah ben ouais, vous les contactez avec votre téléphone mobile, rien à voir avec l'époque où vous sonniez la bonne pour qu'elle vienne chercher le linge sale, nan, nan, nan, c'est super "innovant", ce système ! Et en plus, Madame la Marquise n'aura plus à loger/nourrir/regarder das les yeux ce petit personnel, quand même, ça lui gâchait la vie !). Évidemment, les ouvriers et employés de Whirlpool devraient s'estimer heureux, au lieu de fabriquer des sèche-linges, ils vont pouvoir les utiliser et prendre leur revanche sur leur ancienne boîte dont les bourgeois n'achèteront plus les produits puisqu'ils auront ce merveilleux "service" !

Non, vraiment, ce sera sans moi.
De toutes façons, l'automatisation est en marche (désolé pour cette expression...) :

Zero Hedge

C'est insidieux, mais ça nous vient dans la gueule sans que personne - comprendre politique, journaliste, économiste, philosophe - mais vraiment personne ne prenne la mesure de la "révolution" en cours.
C'est terrifiant.
Moins de 200 000 postes non pourvus pour 6.5 millions de chômeurs, mais "du boulot, il y en a !" Allez bosser pour vous payer un costume. Levez-vous tôt, bandes de feignasses d'assistés.
Indécent. Obscène. Abject.
Macron est le champion des formules creuses frappées du sceau de l'évidence.
"Il y a du boulot".... mais pour combien de monde ?


D'un côté entre 200 et 500 000 offres non satisfaites (les statistiques sont floues, ce qui permet de dire tout et n'importe quoi à leur sujet) ;

Et de l'autre... 5 millions de demandes non satisfaites (ce qu'on appelle communément... des chômeurs).
Du boulot il y en a. Ah mais c'est qu'on espérait plutôt avoir un travail qui ait du sens. Et bien entendu, les 10 millions de chômeurs, précaires et pauvre n'ont rien compris, outre leur mauvaise volonté évidente.
Si vous saviez où nous amène l'innovation en logistique... Un cauchemar qui se pare de ses plus beaux habits d'utopies de l'innovation...

L'objectif : ne plus avoir besoin des humains, ne plus être contraint par l'humain et en particulier pouvoir contourner tout mouvement de grève.

Usines et entrepôts 100% automatisés et 100% mobiles, transport par drones ou camions automatisés, uberisation de tous les emplois restants. Objectif : garantir les profits dans n'importe quelle condition, s'absoudre du moindre risque. Une catastrophe écologique, on bouge tout le site en 24h. Une grève générale ? Peu importe il n'y a plus d'employés et impossible de bloquer les chaînes logistiques devenues totalement fluides. Une guerre ? On se casse, on reviendra piller les ressources plus tard. L'organisation ultime au service du capitalisme le plus vil.

Je vous invite à vous renseigner en particulier sur l'internet physique. En particulier des travaux menés par la chaire "coca-cola" (ça ne s'invente pas) à Georgia Tech. Sous couvert de "développement durable" on nous vend un système dont les objectifs cachés sont bien cachés. La dernière conf où j'ai vu cette présentation l'exemple des grèves en France a été repris plusieurs pour vanter les vertus de cette logistique du futur... Ce qui est particulièrement pervers dans ces recherches c'est qu'elles mettent en avant, au public, uniquement le côté écolo du bousin et pseudo-social (quelques avancées de confort pour les quelques salariés restants) sans jamais expliciter clairement les buts premiers.
Merci Anne-Sophie, de ce travail, qui confirme ce qu'on soupçonnait déjà : la débâcle a été évitée par une annonce gadget.

Amazon est un employeur modèle, dont les employés campent par tous les temps :

Amazon workers camping in Scotland

L'avenir est radieux.
A cinq jours du second tour, Hillary Clinton toujours en tête face à Donald Trump.
"Amazon va créer 500 emplois". Cette fausse évidence, Lordon l'avait bien déconstruite dans un article intitulé "Les entreprises ne créent pas l'emploi".
Car l'ouverture par Amazon d'un centre de stockage correspond de leur part à une anticipation d'augmentation du nombre de commandes dans le futur, ou à des capacités présentes de stockage trop réduites.
Or, quoi qu'il en soit, à mesure qu'Amazon s'implante en France, il capte des parts de marché sur le secteur de la distribution de livres (bye bye les librairies indépendantes), de produits audiovisuels (bye bye les concessionnaires culturels type Fnac et Virgin), d'électroménager, et autres innombrables biens de consommation. Ce qui correspond à autant d'emplois évaporés. Et la balance a toutes les chances d'être négative, car Amazon correspond a un modèle d'entreprise qui capte énormément et réinjecte très peu dans le circuit économique.

Les questions à se poser sont : pour telle marchandise achetée, dans telle ou telle entreprise, quelle part est reversée aux salariés et quelle est celle qui revient aux actionnaires ? dans quelle mesure l'Etat va-t-il capter le profit généré via taxes et impôts ? Quelle part de la valeur ajoutée est touchée par les autres entreprises impliquées dans le processus de production et de distribution (sous-traitants...) ? Quelles sont les conditions de travail des salariés ?
Sur tous ces plans, c'est Amazon qui propose les options les plus dégueulasses. A savoir que les salariés de chez Amazon touchent une part moindre de la valeur ajoutée sur chaque marchandise vendue que chez un libraire indépendant (salariés sous-payés et en nombre limité du fait de la mécanisation), au contraire des actionnaires qui se rincent ; les salariés sont incroyablement pressurisés et fliqués ; le pouvoir d'Amazon à fixer les prix auprès des sous-traitants est démesuré (effet multinationale oblige), ce qui a aussi tendance à tirer l'emploi vers le bas chez ces entreprises sous-traitantes ; enfin Amazon pratique l'exil fiscal à grande échelle et "vole" donc des ressources publiques.

Bref, ce que fait Amazon se résume à une entreprise de captation conduisant au pourrissement des conditions de travail, à l'appauvrissement de la collectivité, et à des pertes structurelles d'emplois si on considère l'ensemble du secteur de la distribution.
Au final, qui est content ? Amazon, bien sûr, mais aussi le sacro-saint consommateur qui aura payé son grille-pain 1€ de moins et se le sera fait livrer dans les 24h.

Pour que chacun ait droit à un emploi décent, il faut d'urgence relocaliser et désintensifier la production et la distribution des biens et services.
Merci beaucoup pour cet arrêt sur "discours lénifiants".

Merci encore. Voilà qui nous change des pesantes et lassantes rengaines sur les injonctions dures et molles, à tirer dans les coins, et j'en passe.
Reste à évaluer le nombre d'emplois que cette compagnie qui n'a rien inventé a détruit à la FNAC et ailleurs, chez les libraires, les disquaires, le petits commerces qui avaient résisté aux grandes surfaces.
Je ne retrouve pas le lien mais un papier dans le diplo avait évalué à -de mémoire- 11 emplois détruits pour un créé par Wallmart aux USA à chaque ouverture de magazin.
En toute logique le modèle pourra importer de la main d'œuvre détachée, pourra payer les taxes dans la station spatiale en orbite, raflera les aides des contribuables pour s'implanter, et les crédits recherche pour la robotisation qui évacuera cette charge humaine si décevante, comme les sociétés d'autoroute.
EM et ses "walkers" vont parcourir la lande à la recherche du dernier sang frais.
Voté.

À part ça, j'ai bien lu ? On parle bien d'un hangar de 10 hectares ?
Y'a intérêt d'être bon marcheur, pour le parcourir !

Gigantisme et consommation parce que c'est son projeeeeeeeet !

Pas le mien.

Bon, on va pas en plus se poser la question des impôts que paie Amazon, hein, on pourrait en venir à se fâcher…
Voté.

Et jolie, la référence à TWD ! =)
Amazon ne cree par d'emploi, il ameliore l'efficacite de la distribution, et la on touche un tout autre probleme : le probleme de l'amelioration de l'efficacite de maniere generale.

Il y a plein d'options pour y remedier:
1) Retourner a une situation ancestrale (libraires, disquaires, petits commerces), parceque c'etait mieux avant.
2) Employer plus de personnes mais diminuer fortement le temps de travail
3) Re-deployer cette nouvelle main-d'oeuvre pour faire d'autres taches...
4) Diminuer la population active (diminuer immigration, diminuer travailleurs detachee ou etranger, diminuer le taux d'enfants par femme, age de la retraite plus tot, augmentation de la duree des etudes, etc...)
J'ai toujours détesté devoir dire bonjour à mon libraire, comment ça va aujourd'hui, quel joli livre relié peau de chagrin, et comment va Bonjour tristesse. J'ai détesté avant, c'était pire c'est bien connu. Que demande le peuple ? La loi invisible du marché et celle de la demande. C bien connu.
Le peuple pour l'instant il demande soit marine (solution 1 et 4(virer les etrangers)) soit manu (solution 3).
il me semble que votre assertion va au plus court.
Il est vrai que je considere les resultats du 1er tour de l'election presidentielle comme un instantanee de ce que veulent les francais.
Mais votre rhetorique me parait bien plus fallacieuse que ma demarche qui a l'avantage d'etre a la fois honnete et base sur un sondage de dizaines de millions de personnes.
Bien sûr ; à mon avis cependant, il serait salutaire de ne pas prendre les choses trop au premier degré ; ma rhétorique, fallacieux, votre démarche, honnête... Mon dieu. Comme si en trois mots j'avais condamné quoi que ce soit plutôt que souri en lisant une assertion, pardon, une proposition, une analyse qui va au plus court. C'est entendu, le drame qui se joue est bien trop sérieux pour le laisser commenter par des rigolos, et vous me semblez très sérieux.

S'il faut s'en expliquer, rien n'est binaire à mon avis, contrairement à ce que veulent nous infliger les prescripteurs divers et avariés. Si les Français avaient vraiment le choix, ils choisiraient également des chemins de traverse ; ils voteraient blanc, s'abstiendraient, voteraient Lassalle, Cheminade, Marcel ou Redouane. C'est incroyable de prétendre les réduire à Manu-Marine (en 2017) ! En dehors du choix binaire, il peut bien y avoir 30% d'électeurs à qui aucune des deux options ne convient en fait. Je ne dis rien d'autre mais il est vrai, à mots couverts, et au risque d'écorner la citadelle carrée de la vérité révélée, sondagière et scientifique.

De même, je regrette le temps où l'on saluait son libraire, dis-je, ce qui par image signifie que pour moi les relations humaines pâtissent de l'ultra modernité. Ce que je n'ai pas écrit en toutes lettres, dissimulant peut-être sous les grossiers habits du clown la difformité de l'idéologue d'extrême gauche. Ah ça la rigolade, Monsieur, laissons-là de côté, il y a plus urgent.
Une belle prose j'ai rien a dire la dessus, vous ecrivez bien. En revanche, ne pensez pas une seconde que la presence de votre nez rouge m'a empeche de voir tres clairement votre difformite que vous revelez aux yeux de tous a cause d'une simple provocation.
En meme temps, peut on reellement parler de difformite quand la majorite des personnes de ce forum possede la meme ?

La vision binaire, c'est amusant car c'est souvent une critique que je fais a l'extreme gauche, leur vision du monde binaire... J'ai pas connu la guerre froide mais je peux lire dans de nombreux texte et entendre dans de nombreuses voix, la lutte perpetuelle contre l'imperialisme americain. Lutte bien trop souvent aveugle et dont dont la critique ne va que dans un sens. Amusant de voir qu'on me le reproche.

Eh bien NON, je pense definitivement que la majorite des francais ont le choix, il y a eu 11 candidats a la presidentielle chacun avec leurs particularites. Je ne comprends absolument pas l'absention au premier tour selon l'argument du "aucun des candidats ne me satisfait", combien de candidat faut il pour satisfaire tous le monde ? Personnellement, je ne me reconnaitrai probablement jamais a 100% dans un candidat et alors on vote pour quelqu'un qui defend le mieux les valeurs auquelles on croit, on ne vote pas pour soit meme.

La notion de choix ou plutot de VRAI choix est assez amusante, pourquoi diable pensez vous que les francais n'ont pas le choix ?
-Souvent les personnes d'extreme gauche a l'image Olivier Tonneau (invite de l'emission la semaine derniere) sont persuade qu'ils detiennent La Verite, La bonne facon de vivre, La solution. Selon eux l'absence de soutient envers leur candidat est lie au systeme politico mediatique, a l'inculture de ceux qui votent pas dans le meme sens qu'eux, a l'education, etc... En fait bien souvent ils sont incapable d'imaginer que des gens puissent de leur plein gre penser differemment d'eux. Et la seule parade qu'ils ont trouve pour que leur systeme fonctionne est de citer Marx cad une vision du monde fragmente en groupes d'interets qui votent forcement dans le but de favoriser leur famille.
-On peut aussi critiquer le systeme de l'election presidentielle qui favorise le vote utile puisque cette election est base sur le systeme du "winner take all"; je rejoins d'ailleurs plus ce discours. On peut emmettre l'hypothese que les francais votent plus pour le candidat (le quatuor de tete) qui a le plus de chance de passer au second tour plutot que sur un petit candidat qui pourtant reflete plus ses idees. Mais bon j'y crois pas trop.
On peut egalement critiquer le systeme mediatique qui donne plus la parole aux grands candidats leur laissant plus de chance d'exposer leurs idees au plus grand nombre.


J'ai fait une grosse parenthese revenons a manu et marine. Le fait est que 1/4 de la population a vote pour manu et 1/5 pour marine que ce soit par conviction ou strategie. Certe a eux deux il ne representent meme pas la moitie des votants mais ils restent les deux candidats les plus plebiscite par les francais et donc refletent le mieux ce que veulent les francais. Ca fait souvent mal mais ce n'est pas la rue qui gouverne, ce ne sont pas les rezos sociaux qui gouvernenent, ce ne sont pas les villes qui gouvernent. Les seuls qui gouvernent ce sont les urnes, enfin j'aimerais bien que ce soit le cas.... Mais les urnes ont mis mon candidat en 4e position ce qui signifie que les francais ne veulent pas de lui.


Concernant votre libraire, je suis navre qu'il n'est pas survecu. La Fnac a invente le poison, Amazon a invente la guillotine, mais dans tous les cas ce sont bien les francais qui ont mis a mort. Je suis pour la responsabilisation de ces actes.

Je vous souhaite bonne nuit
Le fait est que 1/4 de la population a vote pour manu et 1/5 pour marine que ce soit par conviction ou strategie
Juste une petite rectification, non pas 1/4 de la population, ni 1/4 du corps electoral, mais presque 1/4 de ceux qui se sont prononces, me parait plus juste, les scores de la presidentielles relativisent les conclusions que l'ont peut en tirer > tout le monde fait un score mediocre rapporte au corps electoral.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Oui, dimanche prochain le pourcentage supérieur à 50% (même en cas d'abstention massive) sera une escroquerie.
La guerre froide? Il me semble qu’elle fonctionnait, en toute logique, non pas seulement contre les USA, mais tout autant contre le monstre soviétique. C’était fort équilibré, ou plutôt avec une tendance très droitière dans de nombreux pays sinon en France.

Je pense aussi que les Français ont eu le choix, bien large à vrai dire, mais ne l’on plus au second tour dont j’estime qu’il était question lors de notre court affrontement où vous réduisez ce choix à deux candidats. En effet, on comprend mal comment justifier une abstention au premier tour qui offrait lui une palette de 11 prétendants ! Mais cette vaste « offre » donne un peu l’image du super-marché, avec l’impossibilité probablement pas toujours acceptée ni comprise d’épouser complètement un programme donné.

Pour ce qui est de la critique faite au militant qui croit en ce qu’il défend, je n’en vois pas l’utilité, si ce n’est pour l’appliquer sommairement à vous et moi de la même manière. Quelle autre impression aurions donné à nos adversaires de la défense de nos idées que suivant une ligne rigide et idéologique dans une émission tv ? Je me pose la question.

Je ne peux appuyer votre idée que la petite moitié des votants représente ce que veulent les Français, qui pour cette petite moitié ne veulent pas la même chose, quand la moitié plus importante vote pour le candidat de la droite et celui de la gauche, et une théorie de viennent-ensuite qui probablement pâtissent de stratégies de vote qui les desservent. Voilà pourquoi je me suis permis d’égratigner sans agressivité mais brièvement l’idée que le peuple demanderait manu ou marine, et que ce serait un libre choix, étendu au plus grand nombre.

Le libraire, c'est une image, et je crois savoir qui désigner comme responsable. Nous un peu, forcés puis consentants ou non, eux totalement. Ainsi vont les conséquences de la loi de l'offre commerciale.
Petite anecdote pour illustrer :
J'ai eu besoin d'acheter une bête plaque trois feux pour mon habitation, une caravane.
Je suis allé chez le marchand du coin, qui dans son catalogue m'en proposait deux :
- un modèle bas de gamme à 150€
- Un autre, meilleur, à 300€

Je suis allé voir sur Amazon, où j'ai trouvé pour 50€ une plaque de qualité similaire voire meilleure à que ce qu'on me proposait à 150.

J'ai acheté chez Amazon. J'aurais vraiment préféré acheter chez le marchand du coin.
J'aimerais que M_ comprenne la violence de son propos.
Mon propos n'a pas pour but d'etre violent, il essaye d'analyser.

Ce que je tire conclusion de votre exemple c'est qu'amazon a augmente par un facteur de 3 votre pouvoir d'achat.
Mais le prix a payer pour augmenter ce pouvoir d'achat est que vous participer a la destruction de nombreux emplois car dans les 100 euros de difference entre les deux produits, il n'y a pas que l'evasion fiscale qui rentre en compte mais plus la difference d'efficacite entre les deux. amazon a besoin de 1 personne pour livrer votre produit alors que le marchand du coin en a besoin de 3.

Cependant l'exemple ne fonctionne pas dans le cas des librairies (prix fixe)...et pourtant elles coulent.
C'est dingue d'ailleurs qu'une version electronique d'un bouquin coute aussi cher alors qu'il n'y a aucune impression aucun besoin de local pour les stocker, etc...
Le culte de l'efficacité conduit au sacrifice de l'humanité.
En relisant ceci que vous écrivez,

"Concernant votre libraire, je suis navre qu'il n'est pas survecu. La Fnac a invente le poison, Amazon a invente la guillotine, mais dans tous les cas ce sont bien les francais qui ont mis a mort. Je suis pour la responsabilisation de ces actes. "

je tombe à l'instant sur votre lien qui apporte une réponse intéressante, celle d'Onfray (le pas toujours apprécié)
Onfray dit : le peuple il est con (Il ecoute FI, regarde Hanouna, etc...) mais c'est pas sa faute (l'offre est trop mauvaise) et en plus il est pas si con que ca (referendum europe). Re-apprenons au peuple (meilleur offre).

Mouai... ca reste base toujours sur la meme logique de la gauche, a savoir : si vous saviez ce que je sais vous voteriez comme moi.
Ou encore en version melenchon : va lire le programme
D'ailleurs, vous y êtes allé, depuis le temps qu'on vous le dit ? ;-)
D'ailleurs je vais juste essayer de rappeler une fois encore que la proposition de lire le programme était un appel à l'intelligence et à la liberté de penser de l'interlocuteur, qui consiste à lui proposer de se faire sa propre opinion plutôt que de tenter de lui laver le cerveau à coup de manipulations, de prosélytisme, de cris du coeur, de toutes ces choses qui venant de gôche est insupportable aux vrais démocrates progressistes (ça fonctionne sûrement dans l'autre sens, mais comme je suis complètement borné dans mon logiciel bolcho-crypto, je suis incapable d'élever le débat). Évidemment, tout le monde ne peut pas comprendre cette démarche.
Bracam, vous êtes la caricature de l'idiot utile voulant voter Macron par réflexe pavlovien de "peur" de mlp (si son parti était illégale, ça se saurait... à moins que vous ayez des informations que nous n’avons pas?...). Et non, critiquer Macron ou dire que le fn est légale, ce n'est pas "voter fn" contrairement à votre argumentaire frisant le degré zéro d'objectivité, et se rapprochant plus de la propagande partisane... D'ailleurs, votre condescendance envers ceux qui vous opposent des arguments "factuels" ne peuvent vous atteindre, puisque vous avez la "foi"... la raison ne pouvant donc vous toucher.
Vous doutez?... pensez-vous vraiment que l'objectif d'Amazon soit de créer des emplois en masse?... vous êtes sérieux?... ce n'est pas parce que vous adulez votre macron qu'il faut boire ses paroles sans vous renseigner avant, et qu'il faut mettre de côté votre libre arbitre hein... Votre Macron ne peut ignorer ceci:
Amazon Go
Fini les caisses et le paiement en magasin
Les supermarchés vont devoir s'en inspirer
Voilà ce qu'Amazon est entrain de faire... créer des magasins sans caisses donc sans employés... quelle performance... en marche donc, vers plus de libéralisme et d'appauvrissement des classes moyennes et ouvrières... ET c'est ce que votre Macron défend... Voilà ce qui lui "plaît" et son "idéal entrepreneurial"... quel avenir pour les jeunes et les moins jeunes... mais bien sûr, selon vous, cela va faire reculer le fn puisque la tv le dit... ainsi que macron et ses soutiens... "C bien connu" comme vous dites... bref...
Gwir, vous êtes la synthèse de l'inutile sottise ultragauchiste des gens incapables de voir que le monde a changé, et que ceux qui persisteront à traîner les pieds, à râler contre tout par fainéantise, un caractère très français, alors que le marché n'a jamais été aussi ouvert, aussi porteur, et généreux, sont bel et bien des enfants gâtés par 70 ans de biberonnage étatique qui leur a, de génération en génération, complétement rongé le cerveau. Continuez comme ça, mais ne vous étonnez pas si l'Allemagne et les US voient leur population retrouver le sourire avec la croissance revenue et la disparition peu à peu du chômage (il en faudra toujours un peu pour botter le cul aux feignants): cela ne vous fait-il pas au moins un peu envie ? Ne vous demandez-vous pas par quel "miracle" un tel changement de paradigme s'est effectué si simplement, alors que la France persiste à se morfondre dans la crise ?

Eh bien, viendra le moment où vous devrez rendre des comptes, car nous n'allons plus porter à bout de bras des cohortes de gens vivant aux crochets de la société, incapables de se remettre en question, de se reformer (désormais, le temps est fini ou l'on entrait comptable dans la boite de papa pour en sortir à la retraite, aussi bête qu'on y était entré mais avec une belle petite retraite imméritée. Chacun doit accepter au cours de son existence de se reformer dans son temps libre, de pratiquer plusieurs professions, et d'aller chercher le travail là où les entrepreneurs ont l'opportunité de vous l'offrir. Il faut accepter une bonne fois pour toute que nous ne savons rien qui ne soit appelé à changer du tout au tout à chaque innovation capitale, de sorte que nous devrons suivre les entreprises là où elles se transportent et leur offrir de nouvelles compétences, ou alors refuser de jouer le jeu mais c'est très dangereux. Celui qui comme vous est incapable de comprendre la nouvelle règle est voué à disparaître, aussi pénible mais juste que cela puisse vous sembler. Chacun peut et doit se rendre utile, mais doit gagner en compétitivité tout au cours de sa vie. C'est une obligation morale et civique à l'évidence, vitale.

En ce qui concerne Macron, la question de faire barrage à MLP est secondaire et me semble même dérisoire. Cette femme est ridicule et sa prétention va lui retomber sur le nez comme à chaque fois. Les forces vives de la Nation, dont vous ne voulez pas faire partie, sauront mettre au pas la plaie raciste qui gangrène le FN, et nous serons des millions à faire le chemin du progrès, à oser la France sans nous soucier des gagne-petits sans ambition accrochés qui à sa caisse, qui à ses rayons de librairie dont il tire une vieillerie poussiéreuse par semaine qu'un retraité va peut-être acheter, ou cet autre qui ferme comme par hasard son magasin à 6 heures et le dimanche alors que la souplesse et l'agilité sont désormais de mise pour servir ceux qui se décarcassent pour faire tourner la France et rentrent souvent tard.

Il faut maintenant une sévère remise à l'ordre afin que le marché prenne le pas sur le foutoir désorganisé et pourri par le fonctionnariat qui rend ce pays ingérable et de plus en plus pauvre. Chez vous, je ne parlerais pas de propagande zéro et partisane mais plutôt d'obscurantisme morbide et d'une volonté intolérable de prolonger l'agonie du pays dont portent la responsabilité toute une clique de fonctionnaires surpayés, de grévistes et de stakhanovistes de l'absence pour maladie et burn out. Ah, la complaisance du corps médical !

C'est facile, dans un monde administratif qui n'est parfois pas très loin de pousser à la déchéance morale et en donne l'exemple, de se laisser aller en répétant que c'était mieux avant. Les passéistes comme vous ruinent l'espoir des entrepreneurs. Alors oui, cela vous arrache la bouche mais Macron va mettre les choses au clair et c'est vrai qu'il y en a qui vont souffrir. Parmi eux ceux qui croient que tout leur est dû parce qu'ils sont incapables de trouver du boulot. Or quand on veut en trouver, on en trouve. Vous pensez aussi que l'eau et l'électricité sont dues à ceux qui prétendent ne pas avoir les moyens de payer. Si vous avez un peu d'honnêteté, vous comprendrez que tout cela n'est plus possible. Nons créanciers ne le supportent plus. Il faut couper les branches mortes et se mettre au travail. C'est ce que propose Macron, et c'est ce que veulent les Français dans leur grande majorité. Mais je vous rassure, nous ne nous laisserons pas retarder par des réactionnaires comme vous ; leur nombre nous donnera même plus de force et de volonté de changer le pays pour le faire entrer dans le XXIème siècle, enfin, car c'est notre projet.

Au fait, j'aimais bien la petite librairie et ses odeurs si particulière, l'épicerie de quartier, le réparateur de moto du village, le bar du coin, tous ces "vraies gens" qui faisaient avec courage leur petit chemin humain et en commun, souvent avec solidarité et intelligence ; on se donnait le bonjour. Mais bon sang, où ai-je bien pu écrire cela ? Il y avait une histoire de libraire, si quelqu'un peut me guider ?
Bracam, "vous" êtes la synthèse de l'inutile sottise des gens incapables de voir que le monde a changé" comme vous dites... il suffit de vous lire et de regarder l'application de "vos" idéaux politiques depuis 30 ans... et ses résultats... Édifiant... bref, "le vide" sied bien à vos poncifs vous servants d’argumentaires, mais "factuellement" vous n'avez rien, strictement "rien" à apporter sur le fond... "vous" allez contribuer avec votre vote pavlovien, à continuer à accentuer les politiques qui font monter le fn... bref, le sage, la lune, le doigt... ça me ferait rire ce ça n'en était consternant... mais je vous en prie, faites vous plaisir, continuer surtout, chacun verra les "faits" et les effets...
Je ne sais pas si j'ai envie de vous révéler que j'ai repris de manière parodique et à l'inverse de mes convictions sociales et politiques la forme du discours critique que vous m'infligez à 7h19, discours donc infondé. Cela m'a paru possible à la suite de la lecture de votre commentaire de 7h19 qui montrait que vous étiez parti sur un jugement de mes conviction entièrement faux, débutant par l'erreur d'interprétation de mon évocation imagée "du libraire" que je n'aimais pas saluer (dont je déplore la disparition symbolique) parce que cela obligeait à des relations humaines que la robotisation permettra d'éradiquer. C'était donc une improvisation sur le thème de l'échange humain. Mais comme vous êtes parti à fond dans des critiques très personnelles et qu'en ce moment je lutte contre cette manière, j'ai fait le choix de la dérision, de nature à renforcer votre rude critique à mon égard, et ça fonctionne trop bien.
L'art Bracam en tête. J'ai cru à un coulage de bièle, ou à un piratage de pseudo.

Mon petit cœur a eu mal.

T'es brillant, ami bracam. Un peu pervers aussi.
C'est du second degré?

EDIT : Oh, il semblerait. "ouf".
Second degré mais un peu trop froid à mon goût.
Vous m’avez énervée dans un premier temps, je ne vous raconte même pas.

Je ne vous lirai plus. ;)
Pardon, je ne le referai pas avant la prochaine fois ;-) A noter que l'exercice est inquiétant, tant il suffit de transcrire trois lignes tirées au hasard de trente médias, le tableau est dressé. On pourrait peut-être éviter de lire ceux-là, mais d'une part on se priverait de connaître le "programme", et d'autre part, il y a les forums pour compléter abondamment. Le relecture est pénible (manque de chaleur ;-) ), on s'y croit et j'ai même oublié le mot bolchévique.
Ben quand la FNAC la plus proche s'est toujours trouvée à plus de 100 kilomètres c'est un peu dur à évaluer.
--
Et voilà à quoi ça ressemblera de plus en plus, l'humain n'est pas très indispensable pour ces boulots : robots logistique en action dans un entrepôt en Chine.
En voilà d'autres qui s'en rapproche chez Amazon.
Oui mais ça va nous libérer du temps pour nous cultiver, voyager, manger bio, faire du sport et des enfants, être heureux. Ce sera bien.
dechaine
" Nous allons vers une société de travailleurs sans travail, on ne peut rien imaginer de pire" ( Hannah Arendt, " Ze human condition")
Faut vraiment s'appeler Consensus par ici, ou alors avoir été lu, pffff
Bordel de bordel jamais je n'arriverai à me convaincre de voter pour ce type d'ici dimanche... Si encore il ne faisait pas une campagne aussi lamentable, je pourrais compter sur les gens qu'il aurait conquis...

J'en viens à me demander si je déteste ce type à cause de ces idées, ou parce qu'il est simplement INCAPABLE de me donner ne serait-ce qu'une seule raison de voter pour lui.
Ils en sont réduits à faire de la com' pour vendre leurs emplois... Si c'est flou, c'est qu'il y a un loup, et le loup en question ça doit être la médiocrité des emplois en question (on connaît les conditions de travail des employés d'Amazon, ce n'est pas loin du Bangladesh).
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.