"Du boulot, il y en a !" dit Macron. Oui, mais lequel ?
enquête

"Du boulot, il y en a !" dit Macron. Oui, mais lequel ?

Exemple avec l'arrivée d'Amazon à Amiens prévue en septembre 2017

Réservé à nos abonné.e.s
Amazon s’implante au sud d’Amiens avec 500 emplois en CDI à la clé ? L’arrivée du géant américain de la vente en ligne a été saluée par Emmanuel Macron lors de sa discussion avec les salariés de l’usine Whirlpool diffusée sur Facebook Live le 26 avril dernier. Une bonne nouvelle ? Pas vraiment. Presse et radio locales, d’abord séduites par l’arrivée d’Amazon, ont souligné la précarité de ces emplois dont une grande partie sont pour l'instant réservés aux jeunes qualifiés.

Interdire la fermeture d’une usine qui a décidé de fermer ? Emmanuel Macron est contre. Le candidat d’En marche a expliqué sa position devant les salariés de l’usine Whirlpool lors d’un échange diffusé sur Facebook Live la semaine dernière – une rencontre racontée ici. Parmi les arguments de Macron : ce serait "contre-productif". "Si je fais ça demain", ajoute-il, "il n’y aura plus personne qui viendra investir en France, parce qu’ils diront «le jour où il y a un problème, c’est un pays où on n’a pas le droit de fermer une structure»." Or, poursuit Macron, "il y a plein d’investissements...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.