93
Commentaires

Dix ans après, les Mèmes

Ils ont fait de l’humour potache un énorme générateur de trafic, réveillé le cancre qui sommeille chez l’honnête travailleur et ils commencent à générer de l'argent privé alors qu’ils n’appartiennent théoriquement à personne. Ce sont des court-circuits, des accidents culturels. Ce sont les Mèmes.

Derniers commentaires

J'aime la tournure qu'a pris celui là : http://www.divanviril.com/
bonjour,

j'ai un peu survolé le forums et je trouve que certains sont un peu dure avec cette article, et je le trouve intéressant, en tout cas on ne peu pas ignorer ce phénomène sur un site de critique des médias. Et surtout à l'ère de facebook, google+,...qui marketisent, analysent nos comportements il est plus que d'utilité publique de s’arrêter sur les mèmes.
Tout ce que nous suivons, partageons, commentons est comptabilisé, sur youtube on voit le nombre de lecture, de personnes qui ont aimé ou non, internet devient le plus grand questionnaire marketing, j'en veux pour preuves, il y a une dizaine d'années je recevais régulièrement des sondages à remplir, des questionnaires de 10 pages sur mes comportements de consommatrices ! qui en reçoit encore ? plus besoin de nous solliciter.
Alors que l'on se livre chaque jours en ouvrant youtube, un utilisant notre boite gmail, en faisant une recherche sur google, en commentant une video, les mèmes deviennent un barométre, un bonne indicateur de se qui amuse, interpelle,... bref j'ai aimé cette article merci Rafik, mème si tu as suivi de très près un article sur les mèmes lu sur OWNI, encore un plausible mème, la guerre des boutons sort en doublons, curieux non ?
Interview de Rafik en 4 parties sur star wars ici :
http://yannickdahan.kazeo.com/external/http://www.cloneweb.net/tag/rafik-djoumi/

Rafik, si tu reviens, j'annule tout.
Un peu de Rafik par ci par là avec John Lasseter en masterclass à la FNAC vendredi dernier

http://www.pixar-planet.fr/dossiers/masterclass_johnlasseter.php3

https://www.youtube.com/watch?v=ckQkClseXlg
https://www.youtube.com/watch?v=db7fkCZeXxA
http://next.liberation.fr/culture/01012340757-le-chat-du-rabbin-sans-piete

allez, quoi!
Rafik, j'ai parlé à djacbawer; il regrette; il dit que si vous revenez, il promet de plus squatter le forum toute la sainte journée pour pinailler...
Allez, quoi.
C'est vraiment dingue, et en deux ou trois ans, rien n'a changé : les chroniqueurs auxquels nous tenons disparaissent, comme ça, sans "au revoir", sans explication ! Pourquoi Rafik est-il absent depuis des mois ? On n'a jamais su pourquoi Sherlock com' a disparu ! Pourquoi Judith ne fait-elle plus de chronique non plus, depuis près de 2 mois ? Une petite note de Daniel il y a près de 18 mois m'avait donné un peu d'espoir : il y expliquait les disparitions et apparitions de chroniqueurs sur le site. Bon. Depuis, quasiment rien (à part un mot sur l'emploi du temps de DIdier Porte.) On ne reverra plus jamais Rafik ici ? Dîtes nous Bon Dieu !

Si un jour un site (je rêve !) voyait le jour avec pour objectif la constitution d'un observatoire critique des médias du net, il aurait un sacré article à faire sur la "transparence" des départs et des nouveautés de la rédaction d'Arrêt sur Image ! C'est
Le retour des articles de Rafik, c'est pour bientôt ? Non, c'est pas pour dire mais lire de la part d'un chroniqueur sur la situachionne roume (ce que ça peut m'énerver aussi cet irrespect de la langue anglaise) que quasiment tous les héros représentés sont des DC alors que pas mal de la liste sont Marvels (notamment Spider-man), ça me fait me dire que le chroniqueur connait peut-être un pote qui lis beaucoup de bd, ça doit être ça ;)

Rafik, reviens, la culture geek est mise à mal (déjà que juger un film 3D sur son nom, c'était pas mal, mais là on atteint le ponpon).

Et je parle même pas d'un réal doué (mais comme quoi, on peut être un bon réal et dire n'importe quoi) qui se méprend totalement sur Jules Verne et son héros le plus emblématique, pour venir en dire n'importe quoi dessus, et beaucoup de stupidités d'analogies pas crédible pour deux sous (mais qui sont reprises tels quels par beaucoup d'@sinote ; sans doute la faute au fait que ce bon Verne ne vaut pas Proust et qu'on préfère ne plus étudier Verne à l'école, quel intérêt, madame michu, de la littérature de gare, ça n'a rien de bon pour la jeunesse, de l'imagination ? qu'est-ce ce que c'est ça, ça sert à rien dans la vie, enfin.

C'est vrai que c'est pas comme si tout les scénaristes US des meilleures séries TV se revendiquaient de Verne, Dumas et de l'héritage anglo-français des feuilletonistes du XIXème siècle. Quand l'étranger aime le genre, notre propre pays crache dessus ou bien vient en dire n'importe quoi, le tout approuvé par ASI. Pauvre France, pauvre Monde, pauvre Humanité.

Pour imiter d'autres @siniens, RAFIK REVIENNNNNNNNNNS !

Heureusement, dans ce marasme culturel, Dieu est de retour aux affaires, et il n'est pas content ;) Il vient montrer à Zack qu'on peut faire un film adapté d'une BD sans pomper chaque case et sans trahir le matériau originel et son sens profond, et à Paulo qu'on peut faire un film d'aventures péchu et poutrant sans changer de plan toutes les 1/10ème de secondes.

http://www.youtube.com/watch?v=bDlm3eLRut0&feature=autoshare

Même si Wikipédia et la presse continue à confondre film d'animation et performance capture (mais bon, on le sait déjà tous que ça prendra un certain temps avant qu'ils comprennent).
Personne pour traiter du festival de Cannes, des réflexions de Lars Von Trier, de la sortie comme par hasard de La Conquête?? Personne?
Bon on dirait bien que Rafik et ASI c'est fini, où nous allons avoir droit à un come-back du feu de dieu???
:-)

Il y a tout de même un gros absent, à mon sens, pour un article se penchant sur le sujet des mèmes. L'un des plus récents/populaires/signifiants (peut-être)
Il s'agit, bien sûr, du petit moustachu.

Un oubli surprenant (volontaire ?) Car il s'agit sans doute de l'un des rares mèmes autour duquel on pourrait esquisser quelques théories ou idées (plus ou moins fumeuses, certes).
Le film dont il est issu, en premier lieu, qui avait lui-même créé la polémique autour de l'image et de la représentation. Le fait même que ce mème-ci soit issu d'une oeuvre culturelle "traditionnelle", et pas d'une émanation du web amateur.
Le personnage, ensuite, bien sur (peut-on rire de tout ?) et son côté décalé/provoquant finalement assez classique dans son humour. (C'est loin d'être la première fois que le personnage est détourné de la sorte... ) Cependant, à force de toujours utiliser le diable, il est naturel que les exorcismes s'inscrivent, eux aussi, dans la durée (et godwin ne me contredira pas, je pense...)

Enfin bref, il y a quelques absents de marque, à mon sens. Tu évoques les débuts de récupération commerciales, mais elles arrivent bien après les récupérations politico-médiatiques (ceci est bien entendu un fake. Mais les détournements de ce type on été assez nombreux durant cette campagne, et on peut légitimement s'interroger sur leur provenance.)


(Coucou ! o/ )
C'est mignon tout chat, mais quid des poney???

Ok, je sors, si ça ne fait rire que moi c'est que vous ne "perdez" pas votre temps à lire:

http://www.bonpourtonpoil.ch/

contrairement à moi...
En tous cas, mes lectures intensives m'ont donné un degré de lisibilité de cet article tout particulier!!!
pourquoi ne pas avoir aborder le cas des lolcats mettant en scène ouvertement des faits privés tels que la masturbation et leur omniprésence ?

http://images.sodahead.com/polls/001493684/4311143553_funny_animals_whats_wrong_with_you_xlarge.jpeg
http://blogimages.project76.tv/blog/old/sTvWUb_Wikipedia-lolcat.jpg
Merci pour les tas de petits trucs que je viens de découvrir ici et qui m'ont bien fait rigoler.

Sinon pour la forme je pense que la chronique aurait pu être coupée en deux (un peu long à force...).
Un super article comme d'hab avec Rafik !
Sympa ce petit memento des "vidéos pourries" (si je peux me permettre)
Dans la série des danseurs, un artiste glorieux s'il en est a sorti Il y a 10 ans non pas 1 mais 2 clips d'un de ces tubes (bodyrock) reprenant le concept de fans dansant (alors avant ou apres les vidéos ci dessus, je vous laisse débattre de ca, qui de l'oeuf ou la poule ...)
c'était en 99 sur le DVD PLAY de MOBY :

http://www.youtube.com/watch?v=8hfQ5uIKrlw
http://www.youtube.com/watch?v=nPP9UQpSCb0

J'ai toujours été fan de ces mecs qui se donnent à fond dans la danse.

Voilà et bravo pour les articles.
Je suis atterrée. Les choses tellement nulles qu'elles en deviennent géniales, ça me tue.
Merci pour cette chronique.
super article Rafik, comme toujours.

juste une petite déception (et encore le mot est grand), personnellement j'aurais bien aimé voir une petite bafouille supplémentaire sur les mèmes français :)
Au final, quel est le message? Que les mêmes n'ont pas été inventés par internet ?

C'est la première chronique de Rafik où je ne vois pas où il veut en venir. Il recense une partie de ces vidéo virale, ok, et alors ? Le passage sur le star wars kid est assez intéressant, rappelant qu'au delà de nos ricanements il y a un gosse qui a souffert. Mais au final, on ne sait toujours pas pourquoi telle vidéo marche bien tandis que telle autre fait un flop.

A mon avis, les mêmes se construisent uniquement par effet "boule de neige aléatoire": au départ, il y a un petit caillou, le "truc marquant" qui fait que la vidéo peut attirer l'attention. De tels petits cailloux, il y en a des milliers et rien ne distingue tel petit caillou d'un autre. Par hasard, un de ces petits cailloux commence à dévaler la pente enneigée. Peut-être qu'il s'arrêtera au bout de quelques mètres, et personne ou presque n'aura remarqué cet événement. Mais si la boule de neige atteint une certaine masse critique, plus rien ne peut l'arrêter. C'est ce double effet "aléatoire + seuil critique" qui explique pourquoi certaines vidéo sont des mêmes et d'autres non. En fait, la communauté internaute a besoin de "quelque chose en commun" auquel se référer. Peut importe ce que ce "quelque chose en commun" est, du moment qu'il est suffisamment connu pour être une référence.
Vous en avez trop dit ou pas assez, Rafik. Faudra faire un épisode deux.

Vous laissez entendre qu'on trouve dans les mèmes les mêmes genre de myths archétypaux qui font les succès universels de Avatar, ou de la Mélodie du Bonheur et vous renvoyez à un texte qui avance l'idée d'une "colonisation du réel" radicalement opposée.

Va falloir une fois pour toute trancher. Non ?
Non.
Bon...
Article à ne pas lire le lundi matin donc sous peine de foutre sa productivité en l'air pour la journée.

...


Trop tard ...
Un peu en retard cet article, "The Chronicles of Rick Roll" est deja sorti!!!
Et en entier!
On prend les Mèmes et on recommence.
Serait-ce un article de Rafik ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.