86
Commentaires

Didier Lemaire, prof de philo et laïc de choc

Depuis cinq jours, Didier Lemaire, professeur de philosophie à Trappes (78) fait le tour des plateaux. Présenté comme la cible de menaces islamistes, et censé devoir se déplacer sous escorte policière, celui qui s'affiche comme un défenseur de la laïcité a été érigé en symbole d'une République française en danger par de nombreux médias. Qui se sont peu attardés sur le parti politique dont il est secrétaire national : le Parti républicain solidariste.

Commentaires préférés des abonnés

Les fascistes ne reviendront pas avec des grandes casquettes et des uniformes inquiétants, disait l’autre.

<< le PRS souhaite, entre autres, "l'expulsion des fichés S n’ayant pas la nationalité française"  >>


C'est inquiétant je trouve de voir des militants politiques qui ne savent toujours pas ce qu'est une fiche S en 2021.

(...)

Pour info, Molenbeek n'est pas la "banlieue" de Bruxelles. Le centre de Molenbeek est a 15 min a pied de la grand place de Bruxelles. C'est une des 19 communes composant Bruxelles (équivalent des arrondissements parisiens).

Derniers commentaires

En dehors de toute polémique autour de la personnalité de Didier Lemaire, ne devrait-on pas tout simplement s'interroger sur l'utilité de la philosophie ?

A quoi pourra bien servir aux futures forces vives de notre Starteupe Nécheune, de connaître les textes de Bachelard, Bergson, Kant ou Spinoza ?

Dans cette optique, je tenais à saluer une initiative qui, bien qu'elle n'écarte pas totalement l'enseignement des matières superflues, va dans le sens d'une simplification de l'apprentissage de certaines d'entre elles :

De jeunes auteurs et autrices vont en effet réécrire les pièces de Molière, pour que les élèves puissent y avoir accès plus facilement. La langue de Molière étant devenue trop ardue pour eux.

Une excellente idée. Un grand merci à ces jeunes facilitateurs !

C'est marrant quand même , avant c'était xénophobe et maintenant laïc de choc .... Un mec délire tout seul et les vautours mangent son cadavre....

Je trouve que le traitement de cette affaire par ASI est lui aussi très partisan.


Ca se voit au fait qu'ASI ne recourt pas à ses méthodes d'enquête traditionnelles et reste en surface. Deux exemples :


1. Sur la surveillance policière, je peux à l'extrême limite admettre que la distinction entre "protection policière" et "rondes et de patrouilles aléatoires autour de l’établissement et du domicile de Didier Lemaire" soit extrêmement significative même si j'aurais moi-même sincèrement amalgamé les deux concepts. 

Mais dans ce cas, il faut être bien certain de deux choses : de ce que le forces de police lui ont dit à ce sujet au moment où il a constaté ou bien été a averti qu'il y avait des rondes de police autour de son domicile, d'une part, et, d'autre part, que ce que dit aujourd'hui la préfecture de police est exact. 

En général, ASI ne prend pas pour parole d'évangile les déclarations a posteriori de telle ou telle préfecture. Et à raison, on a vu que ces déclarations était parfois aiguillées par autre chose qu'un rapport sain avec la vérité.

Alors, pourquoi dans ce cas-ci et sur une distinction aussi subtile la préfecture serait elle précise elle même à 100% selon ASI ?


2. Sur les coiffeurs mixtes ou pas, je n'en sais rien. Mais CNEWS vient de démontrer que leurs gérants pouvaient affirmer des choses face caméra qu'une simple recherche sur les archives des sites Internet permet d'infirmer. C'est typiquement aussi ce que fait d'habitude ASI. On pense ce qu'on veut de CNEWS, mais cette rapide enquête-ci met à mal les reportages basé sur la seule interview dont il ressort que "le coiffeur nous confirme que hommes et femmes sont les bienvenus dans son salon" : l'enquête de CNEWS à voir

Pourquoi ASI ne vérifie-t-il pas mieux ces éléments sur la mixité avancé par des médias avant de les présenter à charge de Didier Lemaire ? C'est typiquement le rôle d'ASI et c'est CNEWS qui fait le taf !!!


Par ailleurs, sur le fond cette fois, force est de constater qu'il a visiblement le soutien de ses collègues et que le maire de Trappes a des méthodes assez particulières 

Pour info : "Entre 2014 et 2016, 67 jeunes ont quitté [Trappes] pour rejoindre l’EI, en Irak puis en Syrie : un record européen, loin devant la commune belge de Molenbeek." source : Le Monde


Il y a manifestement bien un problème d'islamisme à Trappes. Pourquoi vouloir en faire un sujet tabou (comme le Maire, G Malandin) ou insinuer que ceux qui en parlent seraient islamophobes ?


Étrange portrait à charge que celui-ci. Il n'y a factuellement rien contre D Lemaire ou L Taillade. Rien dans les faits, rien dans les manches, tout dans le style :

- laïc de choc, tout un volet sur la laïcité

- présenté comme, censé devoir, qui s'affiche comme, selon lui

- il profite de cette exposition pour asséner quelques "vérités"

- récente gloire médiatique

- né sur les ruines d'une association

- ce n'est pas vraiment pour ses visées sociales et européennes

- a-t-il justifié

- le "projet" politique du PRS

- glissant de la laïcité au terrorisme


Alors à la fin de l'article, on a bien compris que D Lemaire est méprisable selon l'auteur vu le ton global de l'article. Mais en fait, aucun argument ne vient étayer cette prise de position. Et si on y réfléchit, on sait absolument pas pourquoi l'auteur déteste ainsi ce prof de philo. Par parti pris aveugle peut-être ?

C'est vous qui en déduisez qu'il est méprisable selon l'auteur, j'en déduis tout simplement pourquoi il est la source de renseignement peu fiable sur les questions précédements débttues. Et le problème c'est, par exemples, que c'est l'une des principales sources de l'article que vous nous avez mis en lien.

Pour le reste personne n'as prétendu que Trappes était le paradis sur terre à ce sujet, juste que pour avoir un état des lieu, par exemple de l'évolution de la situation depuis 2016, cet homme n'est pas du tous la meilleure source de reseignement.

"C'est vous qui en déduisez qu'il est méprisable selon l'auteur, j'en déduis tout simplement pourquoi il est la source de renseignement peu fiable sur les questions précédements débttues."


J'ai établi dans mon message précédant une liste de termes et de tournures de phrases employées à connotation négative. Vous admettrez, il me semble, qu'en se basant sur le ton employé, que le portrait apparaît clairement à charge.


En revanche, je ne relève aucun argument concret venant appuyer cette prise de décision, ni votre déduction de non légitimité de la parole de ce prof. Or il est prof à Trappes depuis de nombreuses années, il a manifestement le soutien de ses collègues contre le maire, et il a vu et pratiqué des centaines d'élèves.


Je vous accorde l'imprécision sur la "protection policière". Peut-être qu'effectivement la surveillance policière dont il bénéficie n'est pas au sens strict une protection policière. Mais de l'aveu même de l'article, cette surveillance est réelle, avérée, et confirmée par la Police. Quels sont alors les arguments concrets et exposés par ce portrait qui permettraient aux lecteurs de déduire que la parole de D. Lemaire ne serait pas fiable et qu'il raconte n'importe quoi sur le sujet central de toute cette histoire et de sa lettre au Président : le communautarisme et l'islamisme à Trappes ?

L'article retrace plus l'histoire médiatique du professeur comme par exemple les contre-enquêtes du Monde et de Médiapart. Une enquête de Marianne, aboutit à peu près à ces conclusions: Le type est un baltringue, mais il y a un réel problème à Trappes. Et je ne pense pas Marianne de parti-pris «islamogauchiste» sur ce sujet.





Les arguments concrets on les a déjà avec l'histoire des coiffeurs mixtes, avec déjà une énormité facilement démontrable ça deviens dure de le croire pour le reste.

Sauf que CNEWS (qui a bizarrement pris le temps de vérifier plus que Le Monde ou ASI) montre que le salon de coiffure mixte de Morandini se présentait en fait comme réservé aux hommes sur son site Internet quelques jours avant encore. (Voir le lien dans mon message principal).

Ça donne plutôt raison à Lemaire sur ce point. En tout cas ça relativise fortement son image de menteur...

Je pense que les enquêtes menées par la presse du clan "Didier Lemaire affabule, tout va bien à Trappes" sont trop orientées et donc trop légères.

En face aussi mais on est habitués.

Et enfin, quitte à tirer le portrait politique des uns et des autres, le maire de Trappes, politicien professionnel, lui, semble avoir un mode d'action tout personnel.

Plus qu'à voir si Cnews a vérifié les trois autres salons. En tous cas le clan "Didier Lemaire affabule, tout va bien à Trappes" n'existent pas, elles disent juste que les choses sont plus nuancé que ce qu'il présente, et ça suffit pour le mettre toujours du côté des personages dont il faut se méfier des propos.

Il y a encore à enquêter, je vous l'accorde, mais l'existance du Printemps Répubicain et de ses satélites, et surtous son passif, suffit à rendre nécéssaire une prudence vis à vis de ceux qui portent son discours et ses outrances. Et rend cohérent l'angle d'approche des premiers papiers.

Pour le moment c'est Lemaire qui a fait le tour des plateau sans que personne ne se pose la question de la légitimité de ses propos dans un premier temps, donc c'est logique de commencer par son portrait politique. Mais c'est vrais que si le maire de Trapes continue comme ça, il ferait un bon client.

De mon point de vue, c'est une erreur de nuancer une opinion en niant les faits.

Si les salons de coiffure Trappes ne sont pas mixtes et bien... ils ne sont pas mixtes. Personnellement je ne trouverais (ce n'est pas clairement établi) pas ça si grave. C'est un élément bien sûr mais il n'est pas essentiel.

Et par ailleurs, si on veut résoudre un problème il faut commencer par le regarder en face plutôt que le nier.

Si le problème avec Didier Lemaire ce sont ses opinions, et bien il faut le dire comme ca et expliquer pourquoi plutôt que se montrer léger sur la vérifications des faits qui sous tendent son opinion.

Par exemple, peut être bien que la situation à Trappes s'améliore mais que les salons de coiffure n'y sont pas pour autant mixtes. Alors, c comme ça qu'il faut le dire.

Mais se faire retourner par un fact checking de C News parce qu'on a préféré croire une version fausse de la réalité, ce n'est pas glorieux.


Je me souviens par exemple que les premiers départs vers la Syrie ont été minimisés et que les familles concernées ont été abandonnées bien qu'elles aient prévenu les autorités . On en n'est pas là mais évitons ce genre d'erreur. Fermer les yeux, ça ne marche pas toujours.


Se positionner entre la stigmatisation d'un endroit ou d'une popoulation et la lutte contre des derives bien reelles n'est pas évident mais je suis convaincu que ça commence par accepter un état des lieux clairs et sans priori de la réalité de la situation, même si elle ne fait pas plaisir 

" Si les salons de coiffure Trappes ne sont pas mixtes et bien... ils ne sont pas mixtes. "
Pardons mais je crois qu'il y a une erreur, pourquoi cette phrase est au plurielle? Parce que pour le moment on a la réponse que pour l'un d'entre eux.

" Et par ailleurs, si on veut résoudre un problème il faut commencer par le regarder en face plutôt que le nier. "
Je suis tout à fait d'accord, mais les propos de Lemaire sont péremptoires et sans nuances, et l'abscence de nuance empêche de regarderles faits en face, presque tout le temps. Surtout si il y a un objectif politique.

" Si le problème avec Didier Lemaire ce sont ses opinions, et bien il faut le dire comme ca et expliquer pourquoi plutôt que se montrer léger sur la vérifications des faits qui sous tendent son opinion. "
Tout angle d'attaque initial journalistique choisi de mettre se moyens de vérification dans l'angle ou c'est le plus plausible que ce soit utile dans un premier temps, cette affaie est toute neuve.
Le Monde a fait une enquête de long court sur le Printemps Républicainet sa galaxie il y a peu et a un fort passif pour connaitre leur fiabilitée factuelle, donc leurs efforts initaux se sont porté sur un autre angle que la vérification du "débunkage" sur les salons de coiffure. C'est sure qu'il va falloir qu'ils poussent plus maintenant.
ASI a fait confiance au monde et a le passif de l'affaire du bar de Sevran, donc ses efforts initiaux, la première enquête, a été sur le personnage médiatique Lemaire et non sur les salons de coiffures. (Je rappel que les papiers du matinaute sont des éditos sur l'écume médiatique, non des articles d'enquête.)

" Mais se faire retourner par un fact checking de C News parce qu'on a préféré croire une version fausse de la réalité, ce n'est pas glorieux. "
Oui, Le Monde a été trop rapide visiblement. D'un autre côté j'ai été surpris que ce premier article sorte aussi vite, d'un autre côté on se serait retrouvé encore plus longtemps avec ce cirque télévisuel sans aucune contradiction.

Je suis complètement d'accord avec votre conclusion, mais je pense qu'il ne faut pas sous estimer que, cette fois, les manques ne sont pas due à un aveuglement béat, mais bel et bien à un passif d'enquête mettant en doute sévèrement la crédibilité de certaines sources et au manque initial de temps face à la vitesse du champ médiatique. Personellement j'attend la suite avant de faire un jugement aussi sévère.

Je suis curieux de savoir de savoir ce que vous appelez nuances.

Lemaire parle de certains eleves et de certains parents d'eleves.

Il parle de certains musulmans conservateurs.

Il explique que certains eleves voir meme des adulte moderes sont pris au piege entre 2 choix possibles.


L'education national est connue pour la pratique du "pas de vague".

Il ne pouvait clairement pas agir en interne et d'ailleurs il a essaye. 

Les medias ne fonctionnent qu'avec du buzz. Les fausses affirmations de Lemaire sur les coiffeurs n'ont ete qu'un moyen pour se faire entendre. Il a stigmatise les coiffeurs de Trappes...pas bien méchant au final. Le message au dela des coiffeurs est bien plus interressant. Et je suis tres curieux de la reponse que peu apporter la gauche face.

Est ce que ce sera un probleme et si oui comment y repondre? 

La non reponse par des problemes plus importants a gere devient de moins en moins acceptable et l'accusation d'islamophobe/xenophobe ou autre commence elle aussi a s'essoufler.

" Les medias ne fonctionnent qu'avec du buzz. Les fausses affirmations de Lemaire sur les coiffeurs n'ont ete qu'un moyen pour se faire entendre. Il a stigmatise les coiffeurs de Trappes...pas bien méchant au final. "

Je suis désolé, mais non, ce sont des éléments qui appuie le discours omniprésent et pluridécénal de "territoires perdu de la républiques" à nétoyer au carcher voir à réémigrer et donc, empêche de penser les solutions.
Même le ministre En Marche de la justice se sent obligé de préciser que la ville n'est pas "un cluster de jiadisme" pour remettre de la nuance et permettre de penser.

Pour le reste vous semblez oublier que la gauche de gauche n'a jamais été au pouvoir aux seuls postes qui comptent, ceux nationaux, depuis 2002 si on est généreux et depuis 1983 si on rgarde des indicateurs signifiants comme les privatisations. Donc je ne voie pas comment ils auraient pu "répondre".
Et oui, dans une société néolibérale les fonctionnaires de terrains son esseulée et laissé à eux même, rien d'étonnant, c'est très renseigné depuis longtemps. De même la disparition des corps inrtermédiaires et du maillage locale laisse un boulvard au pire, rien d'étonnant non plus ou de non-connus.

Et sinon " l'accusation d'islamophobe/xenophobe " s'appuie sur des faits, des enquêtes, comme celle sur le Printemps Républicain, ne prenez pas ça comme une divertion.
Mais l'accusation symétrique, celle qu'on nous revoie à la gueule, vous pensez qu'il y a des éléments pour la soutenir? Des choses pour appuyer que la FI et d'autres sont des repères d'Islamo-gauchistes dirigée par des islamo-gauchistes?

Ce qui me troue le cul dans cette affaire c'est que je trouvait Emmanuel Todd un peu légé sur ce point dans son livre "Qui est Charlie", mais visiblement il n'avait pas si tord.

Sur la thematique islamique, il y a une forte demande venant de la gauche de débat et une autre qui refuse l'idée meme du débat.

Vous faites sans aucun doute partie de la deuxieme categorie alors que je suis dans la premiere categorie.

L'echange est donc clos avant d'avoir pu commencer et je ne saurais donc pas ce que vous pensez au fond.


Ce qui me troue le cul c'est qu'apres Hollande, c'est une religion conservatrice qui va achever definitivement la gauche.


Un conseil, faites quand meme attention avec les insultes que vous sous entendez.

Alors, je ne sous entend aucune insulte, et je suis tout à fait en désacord sur qui veux ou non ce débat.
Simplement le Printemps Républicain et ceux qui le seuivent ne veulent pas de débat, ils ne font que lancer des anathèmes et faire des insinuations. Et clairement leurs obsetions sont suivie assez loin, comme dans les déclarations d'Hidalgo par exemple.

Après vous parlez de l'islam ou de l'islamisme pour le débat? Sur l'islam on a eu enssemble, sur ce forum, un échange à ce sujet il y a quelques semaines. Pour ce qui est de l'Islamisme, je ne voit aucun problème à en parler tant que c'est bien sur des bases saines, factuelles, et non sur des bases viciées comme celles proposées par Lemaire. Partir de gens sérieux comme Keppel par exemple, et de données vérifiées.

Kepel denonce depuis longtemps la montée de l'islamisme en France.

Il n'a eu aucun probleme a parler d'islamogauchisme en 2016 ?

Terme qui selon vous faisait uniquement sens, dans les années 90...


Je l'ai deja entendu critiquer les compromis qui sont fait, par des municipalités de gauche mais également de droite, avec des associations islamistes au nom de la paix sociale.


Kepel refuse de se prononcer pour l'instant sur Trappes mais les discours de Kepel et de Lemaire me semble tres similaire. 



Je ne comprends pas pourquoi vous me parlez du printemps républicaine dont je n'ai rien a faire.

Vous avez vu Melenchon chez hanouna ?

Separatisme Des riches et d'alsace moselle en reponse a islamisme

Le voile chretien de sa mere il y a 50 ans quand on lui parle du sexisme du voile musulman.

Sacré langue de bois. On le comprends car il veut que LFI veut reste souder et le sujet de l'islam est suffisamment fort pour scinder en deux ce mouvement. Beaucoup a gauche sont encore pret a voter pour lui malgré sont absence de position sur cette thématique car on n'en peut plus du libéralisme.


Ce qui me troue le cul dans cette affaire c'est que je trouvait Emmanuel Todd un peu légé sur ce point dans son livre "Qui est Charlie", mais visiblement il n'avait pas si tord.

SI ca c'est pas un gros sous entendu insultant je ne sais pas ce qu'il vous faut.


Les question sont simples :

Qu'est ce que l'islamisme ?

Existe il une augmentation de l'islamisme en France ?

Si oui faut il lutter contre elle ?

Si oui comment ?

Ha, je ne savait pas que Kepel avait dit des énormitées, visiblement ça arrive même au mieilleur. Parce que je maintient que c'est une énormité d'utiliser "islamo-gauchisme" dans ce contexte, et ça me rend méfiant des propos de Kepel maintenant.

En l'occurence ce qu'il vise dans son texte c'est clairement Todd, et comme je vous le disait, à l'époque j'ai trouvé ce point plutôt faible dans sa prose. Mais aujourd'hui, l'évolution depuis des années montre clairement que j'étais naïf et que Todd touchait plutôt juste. En tout cas en s'attaquant à ce sujet Kepel sortait clairement de son champ de compétance.
Dans le même ordre d'idée Noiriel a participé à un livre récement et toute les critiques sont assez unianimes, il n'a pas lu ceux qu'il critique, très visiblement, vu son texte. De mon côté je n'ai lu que son article dans le monde diplo, et si je suis assez d'accord sur la vision du monde qu'il propose, il m'est clairement apparue qu'il la proposait face à un homme de paille.

" Je l'ai deja entendu critiquer les compromis qui sont fait, par des municipalités de gauche mais également de droite, avec des associations islamistes au nom de la paix sociale. "
Oui, de gauche et de droite, donc parler d'islamogauchisme à ce sujet est complètement con.

" Kepel refuse de se prononcer pour l'instant sur Trappes mais les discours de Kepel et de Lemaire me semble tres similaire. "
Pas à moi, et d'ailleur le fait qu'il refuse de se prononcer fait toute la différence. Le plus évident c'est que Lemaire est secrétaire d'un partie qui demande l'expulsion des fiché S de nationalité étrangère, donc de permetre à un fonctionaire de police seul d'organiser l'expulsion de militants écolo ou de gens ayant un jour rencontré un islamiste, juste par la rédaction d'une fiche.

"Je ne comprends pas pourquoi vous me parlez du printemps républicain dont je n'ai rien a faire. "
C'est un peu le problème, parce que leur existance explique notre extrème méfiance vis à vis du bon sens et de la bonne foi de gens come Lemaire, disont que cette tendance politique a un sérieux passif de manipulation des faits, entre autre.

" Vous avez vu Melenchon chez hanouna ? "
Pas entièrement, j'ai trouver ça chiant à suivre, contrairement à d'autres contexte il ne peu pas développer sa pensé sur la durée et elle deviens donc trop haché.

" Separatisme Des riches et d'alsace moselle en reponse a islamisme "
Non, en  réponse à la loi sur le séparatisme qui, en réalité, ne touche pas vraiment les islamistes.

" Le voile chretien de sa mere il y a 50 ans quand on lui parle du sexisme du voile musulman. "
Quand on lui parle du voile musulman dans l'espace public, en rappelant que le voile chrétiens a finit par disparaitre.

" Sacré langue de bois. "
Non, c'est l'oppinion réelle d'énormément de gens, supposer qu'il manipule son auditoire à ce sujet n'est donc pas fondé. En tout cas sa recoupe assez bien.

" SI ca c'est pas un gros sous entendu insultant je ne sais pas ce qu'il vous faut. "
Attendez, vous vous sentez ciblé? Personellement je ne me suis jamais senti ciblé par cette remarque de Todd même quand j'était en désacord avec lui et là, la cible de mon propos c'était Lemaire et son groupuscule.

" Qu'est ce que l'islamisme ? "
Sur ça il y a consensus, donc je ne vois pas bien ce que ça viens foutre là.

" Existe il une augmentation de l'islamisme en France ? "
Je n'ai pas de réponse claire là dessus, et c'est bien le problème que pose des propos comme ceux de Lemaire, j'ai besoin de données.

" Si oui faut il lutter contre elle ? "
Evidément.

" Si oui comment ? "
Là il faut distiguer deux phénomènes, celui sectaire et celui terroriste, le terrorisme étant pratiqué massivement par des gens ayant un très faible verni religieux.

Globalement : Par l'augmentation net des moyens de renseignement humain dans la police, mais surtous par le retour des moyens et de la présence globale du sevice public. La police, pour appliquer sérieusement les dispositions déjà existantes, mais aussi le reste. La manière dont a été interdis le CCIF, sur la base uniquement de collatéraux ne la concernant pas directement, doit nous interoger sur l'application de la loi par rapport à n'impote quelle asso. Avec des moyens humains réel, on trouve les éléments de preuves nécéssaires. Mais surtout il faut avoir exactement la même attitude pour tous, quelque soit la religion.

Mais face à une situation "d'atmosphère " du terrorisme, ça deviens surtous de la guerre culturelle, et on ne gagne pas ce genre d'affrontement par une répression pas assez ciblée, au contraire, ça l'alimente par réactance, et c'est ce à quoi nous conduit l'approche de Lemaire. Principalement, il faut proposer une vision enviable, sociétée qui garentie la sécurité des revenus, vision de l'avenir, idéal rassembleur, etc. Autant dire qu'on a aucune chance de régler ça sans sortir de l'époque néolibérale.

Oui, de gauche et de droite, donc parler d'islamogauchisme à ce sujet est complètement con.

Dans ce cas precisant aucun doute.


Le plus évident c'est que Lemaire est secrétaire d'un partie qui demande l'expulsion des fiché S de nationalité étrangère, donc de permetre à un fonctionaire de police seul d'organiser l'expulsion de militants écolo ou de gens ayant un jour rencontré un islamiste, juste par la rédaction d'une fiche.

Je parle du constat de Lemaire pas de ses solutions. L'expulsions des fiche S en plus d'etre inutile voir contre-productive peut poser des problemes democratiques.


C'est un peu le problème, parce que leur existance explique notre extrème méfiance vis à vis du bon sens et de la bonne foi de gens come Lemaire, disont que cette tendance politique a un sérieux passif de manipulation des faits, entre autre.

Attendez je retrouve le terme, ah oui .... essentialisation.


Pas entièrement, j'ai trouver ça chiant à suivre,

On n'est d'accord, j'ai pas pu regarder entierement. Melenchon a été moins bon que d'habitude, voir mauvais et le contexte a sa probablement responsable.


Non, en  réponse à la loi sur le séparatisme qui, en réalité, ne touche pas vraiment les islamistes.

Pourtant c'est la cible. Donc la question est clairement sur l'islamisme.


" Qu'est ce que l'islamisme ? "
Sur ça il y a consensus, donc je ne vois pas bien ce que ça viens foutre là.

Tres bien le consensus est évident, c'est l'islam politique. Mais comme tout est politique/politisable, le terme devient tres vague.


Je n'ai pas de réponse claire là dessus, et c'est bien le problème que pose des propos comme ceux de Lemaire, j'ai besoin de données.

Quelles données sont convaincantes ? Le nombre de coiffeur mixte hahaha ?

Comme islamisme est peu claire et que vous attendez des données vous pouvez attendre Longtemps....tres longtemps....


Evidément

Mais bon on attend encore les chiffres.


Par l'augmentation net des moyens de renseignement humain dans la police, mais surtous par le retour des moyens et de la présence globale du sevice public  .

La vous lutter contre le terrorisme. Une doctrine politique ne se combat avec la police.


Principalement, il faut proposer une vision enviable, sociétée qui garentie la sécurité des revenus, vision de l'avenir, idéal rassembleur, etc. Autant dire qu'on a aucune chance de régler ça sans sortir de l'époque néolibérale.

C'est bien ce qui me semblait, la seule solution est donc l’éternelle révolution socialiste. Je suis loin d'etre contre mais la encore on peut attendre longtemps, tres longtemps.

" Je parle du constat de Lemaire pas de ses solutions.  "
C'est un peu compliqué de sérier les deux. A quel moment peu-t-on savoir si une part de son discours est performative et non descriptive dans le but de justifier ses solutions. C'est pour ça qu'il faut être très factuels.

" Attendez je retrouve le terme, ah oui .... essentialisation. "
Non, la méfiance se base sur un récurence structurelle constaté, un rejet d'office serait de l'essencialisation. La méfiance accepte l'idée que l'on peu se tromper.

"Pourtant c'est la cible. "
Non, c'est la cible déclaré mais non la cible dans les faits, c'est bien le problème.

" Mais comme tout est politique/politisable, le terme devient tres vague. "
Oui et non, on peu placer un point relativement claire avec la contextation ou non de la loi de 1905.

" Comme islamisme est peu claire et que vous attendez des données vous pouvez attendre Longtemps....tres longtemps.... "

En 2016 les différents travaux me les avaient donées pourtant, il doit encore exister des gens sérieux en France pour faire un suivit.

" Mais bon on attend encore les chiffres. "
Non, on peu avoir une ligne générale de conduite sans ça.

"Une doctrine politique ne se combat avec la police."
Alors j'ai eu l'impression de bien montrer qu'il y avait deux volets. En tout cas sur ce point je ne parlais pas que des méthodes contre le terrorisme, mais aussi celles contre les dérives sectaires et les abus politiques, clientelistes, etc. Ces secteurs là aussi sont soumis à la loi.

" C'est bien ce qui me semblait, la seule solution est donc l’éternelle révolution socialiste. "
Non, un simple virage historique cloturant le cycle commencé dans les années 70s et permettant de revenir à un imaginaire social plus proche de celui des 30 glorieuses suffiraient amplement.

C'est un peu compliqué de sérier les deux

Voyons, vous l'avez deja entendu parler sur un plateau tele n'est ce pas ?


En 2016 les différents travaux me les avaient donées pourtant, il doit encore exister des gens sérieux en France pour faire un suivit.

J'imagine qu'ils ne sont pas de Kepel du coup ni de son livre de 2015-2016 Lfracture. Je suis curieux de leurs arguments.



revenir à un imaginaire social plus proche de celui des 30 glorieuses suffiraient amplement.

Les 30 glorieuses n'ont ete possible que par l'innovation technologique couple a la complete reconstruction des pays d'europe de l'ouest ainsi qu'au developpe accelere de deux giga territoires grands vainqueurs de la guerre : lÚRSS et les USA.

Les 30 glorieuses sont bien plus proche d'une revolution qu'autre chose.


Le fait est que l'europe de l'ouest n'a plus reellement besoin de main d'oeuvre etrangere. Sont territoire est plein et necessite plus de la maintenace que de la construction. Il faut maintenant que qu'elle arrive a trouver un equilibre social et economique qui plait a son peuple en absence de croissance. Sans conquete spatiale l'absence de croissance est notre futur a tous. Il faut aussi qu'elle developpe sa resilience pour le futut changement climatique qui nous arrive sur la gueule.

Dans tous les cas je ne pense pas que viser le passe soit une situation acceptable pour nous vendre le futur.

" Voyons, vous l'avez deja entendu parler sur un plateau tele n'est ce pas ? "
Oui, et il évoque uniquement des choses que je sais qui existe ou on existé, des choses largement connus, par contre je ne peu pas savoir si son emphase est bonne, si la situation s'agrave, est stable, change, se règle...

" J'imagine qu'ils ne sont pas de Kepel du coup "
Si, entre autre, mais de son livre précédent, "Terreur dans l'Hexagone, Genèse du djihad français".

Pour les trentes glorieuses, je ne parle que de l'imaginaire social, du rapport entre politique et économie, entre politique et société. Autrement dit de l'existance d'un récit collectif, ce que nous n'avons plus. Une proposition garentissant moins de bien matériel, mais plus de perspective et de sécurité, en particulier économique.

" Le fait est que l'europe de l'ouest n'a plus reellement besoin de main d'oeuvre etrangere. "
En fait, je ne voit pas le rapport, l'immigration c'est un autre sujet.

" Sont territoire est plein et necessite plus de la maintenace que de la construction. "
Avec les efforts nécéssaires pour sortir de la civilisation thermoindustrielle, pas sure, je ne me prononce pas. En tout cas il n'y a aucun doute, ce sera toujours moins de gens que ceux qui voudrons venir depuis des zones de plus en plus inhabitables plus au sud.

" Il faut maintenant que qu'elle arrive a trouver un equilibre social et economique qui plait a son peuple en absence de croissance. "
Oui, tout à fait. C'est exactement ce que je voulait dire quand je parlais d'un nouvel imaginaire social.

" Sans conquete spatiale l'absence de croissance est notre futur a tous. "
Tout à fait.

" Il faut aussi qu'elle developpe sa resilience pour le futut changement climatique qui nous arrive sur la gueule. "
Je ne peu pas dire mieux.

" Dans tous les cas je ne pense pas que viser le passe soit une situation acceptable pour nous vendre le futur. "
On est d'accord, mais j'ai été peu claire, j'aurais due plus appuyer que je parlais bel et bien que d'un "imaginaire social du même genre" en opposition avec la société atomisé d'homo économicus qui est le modèle proposé actuellement.

J'aime ASI : ils sont restés bloqués en 1990 - ca me rend nostalgique.
Ils n'ont rien compris à rien ; ils ne veulent rien voir et son incapable de voir le réel et les rapports de force démocraphique.
Ils parlent entre eux pendant l'apero de bobos.
Heureusement, plus personne ne les écoutent.

Ceci dit, c'est assez ignoble de presenter ce prof de la sorte.

Le nouveau grand combat d'ASI : combattre ceux qui combattent l'Islamisme

Est-ce que tout ce barnum médiatique n'aurait pas en fin de compte  1 autre but  ?



Le tribunal administratif de Versailles (Yvelines) a annulé le mardi 2 février l'élection municipale de mars 2020 à Trappes, à la suite d'un recours déposé par la liste d'opposition Engagement Trappes Citoyens.

On reproche à celui qui avait récolté 40 % des suffrages au second tour des élections municipales des manquements importants aux règles du code électoral.

De son côté, l'ancienne députée de la 11e circonscription des Yvelines Nadia Hai, aujourd'hui ministre déléguée chargée de la ville, « prend acte de la décision du tribunal ». Celle qui avait soutenu le maire sortant Guy Malandain souhaite pour représenter Trappes « un candidat qui porte l'ambition des quartiers prioritaires de la ville ».

https://p7.storage.canalblog.com/76/08/1368414/115039286_o.jpg

J'apprends que le maire de Trappes et d'autres élus seraient entrés contre l'avis du proviseur dans l'établissement scolaire, pour distribuer des tracts sur le sujet. 


Pour info, Molenbeek n'est pas la "banlieue" de Bruxelles. Le centre de Molenbeek est a 15 min a pied de la grand place de Bruxelles. C'est une des 19 communes composant Bruxelles (équivalent des arrondissements parisiens).

c'est bien mais il faudrait d'interroger sur la mesure dans laquelle la fondatrice du PRS peut prétendre se revendiquer de son fondateur historique : une ex militante UDF et modem vanter les vertus phare du programme de B. Hamont c'est quand même curieux elle resuscite un parti qui n' a pas vraiment eu de successeur dans la vie politique française et qui s'inscrivait juste dans le contexte de la fin de la première guerre mondiale.

Qui plus quand vous lisez leur éléments de programme ils n'ont même pas pris la pine de changer le titre de la plaquette qui fait toujours référence à l'ancien nom vous avez des formule qui inspire plus le souverainisme que des fédéraliste européens.

Elle est fallacieuse cette phrase.

Toutefois, quand Didier Lemaire explique pourquoi il rejoint le PRS, ce n'est pas vraiment pour ses visées sociales et européennes. "C'est le premier parti que j'ai rencontré qui avait un vrai souci de lutter contre l'islamisme et qui ne mâchait pas ses mots", a-t-il justifié à Franceinfo.

Les fascistes ne reviendront pas avec des grandes casquettes et des uniformes inquiétants, disait l’autre.

<< le PRS souhaite, entre autres, "l'expulsion des fichés S n’ayant pas la nationalité française"  >>


C'est inquiétant je trouve de voir des militants politiques qui ne savent toujours pas ce qu'est une fiche S en 2021.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.