174
Commentaires

Deux bonnes nouvelles de l'élection

Qui croyait encore à l'élection de François Ruffin, dans la Somme, depuis dimanche dernier ?

Derniers commentaires

La malédiction s’abat terriblement et sempiternellement sur ces pauvres walkers :
le souhait d’avoir une femme présidente de l’Assemblée ne s’est pas exaucé.

Pourtant ce n’était pas la volonté qui manquait !
Complexe ?
On va voir très vite que ce n'est en rien complexe : avantage aux dominants !

Aux riches !

Et comme il a la majorité, il ne va pas se priver, croyez-moi !

Il y a quand même un avantage dans le macronisme, et cette nouvelle situation : c'est qu'il nous a débarrassés des socialos : de toutes façons, ils en seraient venus au macronisme, mais sans le dire.
Au moins là, les choses sont claires : la droite bonapartiste/libérale, à laquelle appartenaient les socialistes, est au pouvoir
On sait où on va.

Et ce qui est en face de nous, ce n'est pas un ventre mou, c'est un ennemi de classe.

A chacun d'en tirer les conséquences !
Le terroriste des champs Elyséees était fiché S et avait un permis de port d'armes.
Qu'attend notre Président (que Dieu le préserve des manigances du diabolique Ferrand) pour instaurer l'état d'urgence ?
Bien vu! :-)
Dans une vidéo postée sur son compte Facebook, le député des Français de l'étranger Meyer Habib a remercié le "Tout Puissant" pour son élection, ajoutant ceci : C’est vrai que nous sommes dans une République laïque mais moi je suis croyant. Et chez nous, dans la religion juive, quand il y a un événement fort, on a l’habitude de bénir le créateur pour nous faire arriver à de tels moments.

De son côté, à la veille de ces élections, Idriss Sihamedi, fondateur et président de Barakacity, adressait une prière tweetée à Allah, afin qu'il provoque la défaite de Manuel Valls (tweet non disponible aujourd'hui, supprimé par l'intéressé).
malheureusement, une femme de droite c'est une femme...de droite.
On se console comme on peut........
"Qui dit proportion plus forte de femmes, dit proportion plus forte de novices." C'est un peu à l'emporte-pièce et presque un peu macho, on pourrait sans doute trouver autant de femmes non novices ayant une bonne expérience en politique pour remplir l'hémicycle. Il y a sûrement beaucoup de personnes novices (hommes et femmes) dans cette nouvelle assemblée lié à la spécificité du parti et de la sélection des candidats.
"Le pire piège, pour nous, serait de perdre de vue cette complexité."
Daniel, parti comme c'est parti...des phrases avec juste sujet/verbe/complément devraient suffir!
Enfin une bonne nouvelle pour François Ruffin invité d'@si et de Hors Serie. Espérons que François ne va pas prendre le melon. Des déclarations décoiffantes en perspective ;-)
Bonjour,

personne pour noter que les 8 députés FN ont tous été élus contre des macroniens, et ce en face à face, alors qu'auparavant ils avaient besoin de triangulaires pour s'imposer? Macron rempart contre le FN ou meilleur agent électoral de l'extrême-droite?
Bonjour
Il y a quand même une grosse mauvaise nouvelle : le niveau très élevé de l'abstention
Une bonne incertitude sur la demande présumée de casse de l'équilibre social du pays
Oui, c'est une mauvaise nouvelle qui a une signification, tout du moins pour moi.
Ayant le choix au 2nd tour entre 2 macrons plus ou moins radicalisés, j'étais résolu à aller voter blanc. Mais j'ai lu hier dans les médias que l'enjeu serait l'abstention. Je me suis donc abstenu puisqu'on m'y incitait... Je ne le regrette pas, le vote blanc étant totalement invisible aujourd'hui, voire potentiellement transformé en vote par certains si j'ai bien tout suivi.
Bonjour
Comme vous en début de semaine n'ayant le choix qu'entre un FN et un LREM ex PS Vallsien je voulais voter blanc.
Sur la suggestion d'un @sinaute (Aloys) qui me faisait remarquer que le vote blanc ne serait pas commenté par notre "belle" presse au contraire de l'abstention, donc pour la première fois depuis que je vote je me suis abstenu.
Cela dit il avait à moitié raison, si le vote blanc est bien passé complètement à la trappe, l'abstention est évoquée du bout de lèvres, d'où mon inquiétude sur la prise en compte par nos belles élites bourgeoises d'une grande moitié des citoyens de notre pays.
Bonjour JIEM, c'est exact, seulement 18 millions de votes "valables".
Bonjour
Je viens d'entendre sur F Clut qu'en additionnant les votes blancs, nuls et les abstentions seuls 38% des inscrits se sont exprimés pour un candidat.
Dans ma ville, les deux candidats de droite (un macronien ex PS et un républicain) se sont partagé royalement 1/3 des voix des électeurs inscrits. L'abstention a tout son sens, la population qui travaille pour 1500 euros et moins n'a pas donné de mandat à quelqu'un qui va à l'encontre de ses intérêts et l'a claironné auparavant.
Dans la 4e circonscription des bouches du rhone 2 candidats : 1 LREM (random) 1 FI (Melenchon). Donc des idees tres differentes sur le papier.

Mais avec 65 % d'absention au second tour on peut malheureusement dire, qu'aucun des deux candidats presente de l'interet dans cette circonscription ouvriere.

L'absention est un sujet complexe.
On peut, accessoirement, s'interroger sur la légitimité de l'élu compte tenu d"un taux d'abstention dépassant 60%.
France insoumise - 883 786 voix - 1,87% des inscrits - 4,86% des voix exprimées - 17 députés
Front national - 1 590 858 voix - 3,36% des inscrits - 8,75% des exprimées - 8 députés

https://www.interieur.gouv.fr/Elections/Elections-legislatives-2017/Second-tour-des-elections-legislatives-les-resultats
Quand on aime les chiffres monsieur Tigi il faut aller jusqu'au bout.

Comme je n'arrive pas à copier un tableau dans mon message, il va vous falloir vous emparer de votre tableur préféré et faire le calcul suivant : % des inscrits /% des élus
On arrive au maximum pour l'extrème droite : 4,36 élus pour 1 inscrit
Au minimum pour le Front National 0,42 élus pou un inscrit
Dans ce classement, la France insoumise est avant-dernière devant le Front National avec 1,59 élu pour un inscrit.
Quelques autres, au hasard bien sûr

La République en Marche 3,23 pour un inscrit
Le Modem 3,15 pour un inscrit
L'UDi 2,54 pour un inscrit
Les Républicains 2,29 pour un inscrit

Ne jamais oublier cette phrase de Disraeli, ministre de la reine Victoria : "la statistiqie, c'est l'art de mentir avec exactitude".
Reprise qelques décennies plus tard par J.M Keynes : "les statistiques, c'est l'art de se tromper avec précision."
On arrive au maximum pour l'extrème droite : 4,36 élus pour 1 inscrit

Pouvez-vous expliquer ce que signifie pour vous "4,36 élus pour 1 inscrit", alors que l'extrême droite (dans le tableau du ministère) n'a obtenu qu'un seul élu ?

Je suppose que vous vouliez calculer le nombre de voix par siège ?
Dans ce cas, divisez simplement la colonne B par la colonne E.
Ce qui vous donne, dans l'ordre :
Front National : 1 siège pour 198857 voix
La France insoumise : 1 siège pour 51987 voix.
etc...

Où l'on voit aussi qu'il a fallu au FN presque 4 fois plus de voix qu'à FI pour obtenir un siège.

De fait le système électoral, tel qu'il est, a bien plus bénéficié à FI qu'au FN.

Voir aussi le cas Mélenchon à Marseille : sur les 16 circonscriptions des Bouches du Rhône, il obtient moins de voix que 10 candidats... qui ont été battus. Et pourtant, c'est lui et pas eux qui va bénéficier d'un poste de député à l'assemblée nationale.
Voici la division Nbre de sièges/Voix classées de celui qui a eu le moins besoin de voix à celui qui en a eu le plus besoin :

Debout la France : 17 344
Extrême droite : 19 030
Parti radical de gauche : 21 620
Parti communiste français : 21 783
Ecologiste : 23 197
Divers gauche : 23 965
La République en marche : 25 577
Modem : 26 209
Régionaliste : 27 491
Union des Démocrates et Ind : 32 456
Divers : 33 525
Parti socialiste : 35 620
Les Républicains : 35 752
Divers droite : 51 040
La France insoumise : 51 987
Front National : 198 857

Vous comprendrez peut-être mieux la remarque de Pierre38330 à savoir que le FN est clairement à part (le seul à 6 chiffres) et que c'est très bien comme ça.
Une fois cela dit, la FI est bonne dernière.

C'est l'effet Macron cette avalanche de trolls ? J'avais pas dit que je ne vous répondrais plus ?
Vous comprendrez peut-être mieux la remarque de Pierre38330 à savoir que le FN est clairement à part (le seul à 6 chiffres) et que c'est très bien comme ça.

Comme vous y allez. C'est très bien quand on est contre le principe démocratique. On est encore un ou deux dans ce pays à penser que savoir que l'élection reflète les voeux des électeurs est (bien) plus important que de savoir qui est élu(e).
Voici la division Nbre de sièges/Voix classées de celui qui a eu le moins besoin de voix à celui qui en a eu le plus besoin :

Vous êtes bien aimable, mais mon tableur préféré donnait la même chose.
Front National : 1 siège pour 198857 voix
La France insoumise : 1 siège pour 51987 voix.
etc...

Quelle est la valeur ajoutée de votre contribution, à part déclarer qu'il est "très bien comme ça" que le FN ait eu besoin de presque 4 fois plus de voix qu'à FI pour obtenir un siège ?

Si vous étiez un partisan de la proportionnelle, vous devriez vous couvrir la tête de cendre au lieu d'intervenir uniquement pour exprimer votre satisfaction béate.
La valeur ajoutée à mon message était de compléter vos points de suspension afin de vous faire remarquer, une fois de plus, votre mauvaise foi qui vous pousse à ne prendre que les chiffres qui vous intéressent. Pierre38330 a également essayé de vous l'expliquer, mais il semblerait que vous ne compreniez pas grand-chose.

Il s'agissait lors des législatives d'affrontements entre candidats. Dans le cas du FN il y a, il me semble, un truc qui ressemble à une mobilisation anti FN que vous ne semblez pas partager. D'où le chiffre atypique de 8 élus pour 1.5 M de voix, ce qui pour moi est toujours trop.
La proportionnelle serait clairement en faveur du FN. Est-ce ce que vous souhaiteriez ? Il me semble alors mieux comprendre les choses : votre agressivité et votre frustration.

Mon message voulait aussi vous faire comprendre, à vous et à d'autres, qu'il n'est pas utile de monopoliser ce forum, surtout si c'est pour toujours dire la même chose.
Je choisis ici de faire un zoom sur les deux formations politiques "anti-système" qui prétendent incarner l'opposition.
J'ai le droit ?
Ou bien souhaitez-vous que je vous envoie mes post en MP pour avoir votre approbation préalable avant publication ?
Comme ça vous pourrez dire : "là, ça va" ou bien "là, non c'est pas utile" ou bien encore "désolé, mais vous avez dépassé votre quota."
Il est plus pertinent, je crois bien, de se baser sur les voix obtenues au premier tour, et dans ce cas, on obtient (nombre de voix obtenues au premier tour/nombre d'élus)

La République en marche (308): 20 751
Modem (42): 22 196
Parti radical de gauche (3): 21 620
Les Républicains (112): 31906
Union des Démocrates et Ind (18): 38 179
Parti socialiste (30): 56 189
Parti communiste français (10): 61 549
La France insoumise (17): 146919
Debout la France (1): 265 420
Front National (8): 373 807
Ecologiste (1): 973 527
Extrême droite (1): 68320
Ok. Donc 47 570 988 votants pour 577 sièges. Petite règle de 3 classée par nombre de sièges avec nombre de sièges gagnés/perdus :

La République en marche : 78 (-230)
Les Républicains : 43 (-70)
Front National : 36 (+28)
La France insoumise : 30 (+13)
Parti socialiste : 20 (-9)
Ecologiste : 12 (+11)
Modem : 11 (-31)
Union des Démocrates et Indépendants : 8 (-10)
Divers droite : 8 (+2)
Parti communiste français : 7 (-3)
Divers : 6 (+3)
Divers gauche : 4 (-8)
Debout la France : 3 (+2)
Régionaliste : 2 (-3)
Extrême gauche : 2(+2)
Parti radical de gauche : 1 (-2)
Extrême droite : 1 (+0)

et 302 sièges vides... on va faire des économies.

L'avantage en gain de siège est surtout bénéfique au FN. Puis dans une moindre mesure à la FI et aux écologistes. Cela s’amplifie si on ne prend que les exprimés et ça s'inverse pour le PS avec +14 au lieu de -9.

La claque est surtout pour EM et LR. Elle est moins forte si on ne prend que les exprimés.

On comprend que c'est surtout le FN qui réclame la proportionnelle. Mais le FN est-il un parti comme les autres ? Le FN est-il démocratique ? Sa fonction première n'est-elle pas d'être utile à la droite et à Tigi pour ses démonstrations foireuses ?
La raison est évidente: l'absence de proportionnelle. Dans le paysage politique actuel, la plupart des français n'avaient aucune chance de voir leur vote pousser même d'un millimètre une chance d'avoir un candidat de leur sensibilité au parlement. L'abstention est une preuve que les français comprennent bien le fonctionnement eléctoral, pas plus, pas moins. Avec un scrutin à la proportionnelle il n'y aurait eu une participation comparable à celle de la présidentielle - ça devrait être évident pour tout le monde.
Le plus amusant, c'est que certains soi-disant partisans de la proportionnelle se satisfont très bien des résultats
qu'ils ont obtenu grâce à ce scrutin qui ne l'est pas.

Dans un monde de gens intègres et honnêtes (on peut toujours rêver) ils diraient : "OK, j'ai été élu député grâce à seulement 11912 voix, alors que dans 10 circonscriptions voisines des candidats ont obtenus davantage de voix que moi mais ne seront pas députés. Je renonce donc à mon poste de député obtenu dans des conditions aussi ineptes et contraires à tous mes principes."

Mais cela ne risque pas d'arriver.
Quelle curieuse idée. La décision se fait en amont : soit on cherche à changer le système de l'intérieur et on accepte ses défauts pour prendre le pouvoir et faire ce qu'on estime juste, soit on reste en dehors, on garde les mains propres et on ne tente rien.
Ca aurait quel sens pour quelqu'un de "mal" élu de laisser sa place à un autre qui veut perpétuer les conditions de cette mauvaise élection ?
Comme a priori vous visez Mélenchon pour un concours de vertu, peut-être devriez-vous évaluer ce qui est le plus vertueux entre le combat dans les conditions du champ de bataille et la démission pour rester au chaud à la maison.
Bon, bien sûr, ses adversaires trouveront un tas de raison pour lesquelles il serait "raisonnable", "vertueux", de laisser tomber, toutes leurs "bonnes" raisons traduisant d'abord leur désir de ne plus le voir parce qu'il les dérange d'une manière ou d'une autre (ça peut concerner autant la gauche que la droite voire des Insoumis qui penseraient à renouveler le leadership).
Quelle curieuse idée. La décision se fait en amont : soit on cherche à changer le système de l'intérieur et on accepte ses défauts pour prendre le pouvoir et faire ce qu'on estime juste, soit on reste en dehors, on garde les mains propres et on ne tente rien.

C'est assez binaire, comme point de vue.
Moi a contrario j'aime assez la position de Ruffin, qui assume d'être député mais n'accepte pas le salaire qui va avec.
Mais il est certain qu'avec une attitude pareille, Ruffin ne peut guère espérer se retrouver propriétaire d'un patrimoine de plus d'un million d'euro d'ici 30 ans comme Mélenchon.
Ces gens qui aujourd'hui critiquent les novices après s'être plein pendant des années des politiciens de métier fascinent. Ils symbolisent à eux seuls une part non-négligeable de la connerie ambiante, et pour peu qu'ils estiment que l'abstention limiteraient la légitimité de l'élection, atteignent une grâce dans la stupidité que l'électeur de Trump peine à obtenir.
Qui dit proportion plus forte de femmes, dit proportion plus forte de novices.
Le strict respect de la parité des candidatures impose d'aller chercher, parmi les femmes, des novices en politique, voire dans la vie publique, au risque d'investir des Fabienne Colboc et des Anissa Khedher.


On aurait pu avoir pire, un raz de marée tsunami d’ouvrières et d’employées élues députées !

Fort heureusement, nous échappons à cette horreeeeur.
A la régression sociale annoncée par la réforme du code du travail, se mêleront, de manière parfois redoutablement inextricable, des aspects progressistes.
Attendez, je n'ai pas bien compris : ne venez-vous pas de dire que cette présence féminine n'est en rien garante d'une présence de qualité et que l'entourage de Macron et les vrais détenteurs de pouvoir de son parti sont des hommes ?
Où sont donc les aspects progressistes ?
J'ai de plus en plus la sensation de ne plus savoir lire.
Ne pas oublier la complexité oui mais ne pas oublier non plus celle du peuple!!

L’abstention considérable aux législatives est un désaveu total de la politique de Macron. Il n’a en aucun cas les mains libres pour gouverner par ordonnances.

Les confédérations syndicales sur qui porte maintenant la responsabilité de la situation, doivent arrêter à présent de simuler avec lui des «concertations» bidon.

Suivez les nouvelles du Front Social en marche lui aussi ...
N'oubliez pas que la jeunesse ( la vraie) est restée dans l'ombre et qu'elle est en marche elle aussi....
On a élu un président jeune ( faux jeune) pour ne pas la voir, elle, la vraie jeunesse porteuse de renouveau et d'idéal.
N'oubliez pas de la soutenir quand elle prendra des risques pour l'ensemble de la population.
On peut rêver de vivre jusqu'à 300 ans avec des prothèses mais on peut aussi être attentifs aux "petits" qui sont si malmenés aujourd'hui dans le corps social, ces flashballés, ces gazés, ces assignés à résidence, ces tonfatisés, ces traités comme des paumés, de djihadistes verts, ces violés, ces tués, que ce soit à Stalingrad, en banlieue, à NDDL, à Sivens, à Bure ou place de la république.

Restent à travailler la convergence des luttes et la solidarité avec eux.
Et sinon, il y eu un autre attentat à Londres. Mais comme il a visé des musulmans, pas de BFMTV, pas d'alerte Libé en rouge.
Seul Le Figaro a cassé sa Une en ligne.

On retiendra le titre du petit article de Libé Londres : "Une attaque «potentiellement terroriste» fait un mort et huit blessés".

Impardonnable.
"Le pire piège, pour nous, serait de perdre de vue cette complexité."

Le pire piège serait plutôt de prendre cette complexité pour argent comptant, et de ne pas voir qu'elle est intégrée à la stratégie politique macroneuse. Tout ce qui est progressiste d'affichage n'est là que comme cache-sexe de la violente régression sociale, simple et primaire, qui s'annonce.

Quand cette régression a le visage de la vieille droite, elle ne passe pas (Juppé et le CPE) ou difficilement et avec conséquences irréversible sur la popularité (Hollande et les retraites ou la Loi Travail). Il faut donc inventer des façons riantes de faire passer la quenelle...

Lordon avait fort bien expliqué ici même le "Capitalisme Waooh" (l'entreprise des affects joyeux). Nous voici face au "Présidentialisme Waooh". Hors de question de nous faire croire que "oui mais vous savez, le macronisme, c'est plus complexe que ce qu'on croit, il y a aussi de bonnes choses, le renouvellement, c'est pas que du flan, etc.". Non, le macronisme est le stade ultime de la violence faite par ceux-qui-vont-bien à ceux-qui-en-bavent (qui comprennent d'ailleurs des ceux-qui-vont-bien-parce-qu'ils-font-quelque-chose-qui-leur-plait-mais-qui-en-bavent-quand-même [un intermittent du spectacle, par exemple, ou une institutrice])

Il est urgent de perdre de vue la soi-disant complexité dont nous parle Daniel.
Imaginer un instant que la proportion d'élues féminines dans une assemblée délibérante et surtout d’enregistrement des volontés du Prince améliorera le fonctionnement démocratique des institutions républicaines est d'une fausse naïveté déconcertante.
Mieux vaut pour cette mandature UNE Le Pen,UN Ruffin,UN Mélenchon UN Bayrou que 10 /15/ou 50 femmes ou hommes catapultés par un concours de circonstances favorables,dans le labyrinthe du Pouvoir .
Francois Ruffin: "Je ne suis pas qu'un Insoumis. On a rassemblé derrière nous le PCF, les écolos, Ensemble. La gauche unie, je suis pour ca"
Ça fait peur.
Personne pour dire que "en marche" est un fourre tout?
Personne pour re-coloriser l'intérieur de cette tranche d'assemblée? Et tant qu'on est dans le coloriage, pour dissocier FI et PCF? Et pour noter que l'étiquette écologiste est invisible?
Le mot la vague commence à bien faire.
Ce qui me laisse sur le cul, c'est que ce matin la France se réveille sans avoir la tête qui lui sonne
La grande bourgeoisie vient de voler, de se réapproprier la république et nous voilà revenus sous Louis-Philippe comme si Zola n'avait jamais rien publié, Jaurès avait fini sa vie en rentier de la Samaritaine après avoir fait le Chemin des Dames.

Et personne de trouver bizarre qu'une star est née de rien, et s'est fait élire à coup de sondages, de billets et chroniques télévisuelles, de délit de faciès à l'envers, pour ne dévoiler son programme qu'en dernière minute, ou même en donner la teneur par indiscrétion d'un journal ami, histoire de dire, vous savez exactement pour qui vous allez voter et pour quoi.

Alors on se satisfait de deux ou trois exceptions au scénario : Ruffin et Mélenchon, petites miettes volées dans un immense jeu de Monopoly truqué.

Bonjour les cocu-e-s dont je fais partie. Nous voilà entrés dans la gentille dictature faite de sucre d'orge et de serrages de main comme vous les aimez, de mots suaves qui cachent la triste réalité et qui sont en plus reproduits avec une conviction qui frôle la foi. Oh bien sûr le visage souriant du maître n'est pas en affiche géante (pas encore), mais sa reproduction en 24 images seconde laisse loin derrière le joufflu bambin Nord-Coréen.

Quant à ces dames balbutiantes qui se jettent en politique. Il est certain qu'il y eut un Roi fameux qui n'arrivait pas à parler sans bégayer, mais lui c'était ses gênes qui l'avaient placé sur le trône. Là, ces dames (ou ces mecs) incapables d'aligner quelques mots se sont confiés la tâche d'exprimer les désirs de leurs concitoyens. Finalement, elles/ils le font à merveille car leurs concitoyens en sont aussi au stade du bégaiement, du balbutiement.

Pour revenir au plancher des vaches, c'est un peu comme aller au théâtre et que les acteurs ne savent pas jouer, au concert et que les musiciens sont incapables d'aligner deux notes. Mais qu'importe, les godillots ne sont là que comme figurants dans cette dictature souriante. Une majorité de godillots va voter les lois avec une conviction que la génération geek adore et s'empresse d'acquiescer.
Une autre bonne nouvelle, hier, même si les écologistes en général sont laminés, c'est l'élection de Delphine Batho dans l' ex-circonscription de Royal (qui avait déclaré voté LREM dès le premier tour, la traître en mal de poste).

Batho, on l'a peut-être oublié, fut une éphémère très combattive ministre de l'écologie dans le gvt Ayrault, virée par décision d'EDF et de Hollande à l'époque. Et qui n'a pas mâché ses mots, alors, en 2014, parlant de "ministre fantôme" de l'énergie à propos du PDG d'EDF - par ailleurs elle avait publié un livre avec pour titre... "Insoumise" : comme quoi une autre insoumission est possible !

Sur la transition énergétique elle pourrait bien servir de soutien voire de modèle à Monsieur Hulot, à lui de voir...
IL N'ETAIT PAS LE SEUL A Y CROIRE , TOUTE SON EQUIPE AUSSI. DANIEL ON ARRETE L'HEROISATION DES MALES, RAS LE BOL. il a gagné grâce a son équipe de militants pas a sa croyance, encore un type inspiré par Dieu ou quoi ? ou politique ? vous dévalorisez la politique et le travail des militants en les gommants, se serait tellement plus simple pour votre confort de croire que Ruffin est seul et pas entouré, ont etait 7 million a y croire , pas que les élus.
Et ça les prémices d'une mise ne marche rapide de Daniel 'Le pire piège, pour nous, serait de perdre de vue cette complexité.'
Ca la complexité va être invoqué tout le temps pour valider les loi Macron, pour redevenir vite vite chien de garde, et garder le masculin bien partout, au fait les Francais élisent des femmes, étonnant, quand les journaleux disaient cela impossible, c'est vous les zelites qui été accroché a vos postes et refoulez les femmes.
"Est-il bien cohérent de se moquer de Colboc" Non ce n'est pas cohérent du tout. Surtout quand on la compare (comme sur ASI) à Isabelle Attard.
Cette dernière dans cette émission affirmait d'un air niais que les gens votaient pour Macron parce qu'il est jeune et beau.
Qu'une analyse approfondie de la situation n'ait pas permis à Isabelle Attard d'entrevoir d'autres hypothèses, interpelle.
"...dans quelque sens qu'on la retourne...", la nouvelle serait encore meilleure, cher Daniel !
[quote=DS]Qui dit proportion plus forte de femmes, dit proportion plus forte de novices. Le strict respect de la parité des candidatures impose d'aller chercher, parmi les femmes, des novices en politique, voire dans la vie publique, au risque d'investir des Fabienne Colboc et des Anissa Khedher.

Je ne comprendrais jamais cet "argument" ...

Des gens qui parlent pour dire n'importe quoi, ou qui ne savent pas ce qu'ils défendent ou ce qu'ils disen - ou qui tout simplement ne savent pas s'exprimer, ça existe aussi bien chez les politiciens "chevronnées" que chez les novices ...

Etrange enfin que vous ne parliez pas de l'auto proclamation de résultats de Valls par Valls - a sa gloire - hier soir, qui se croyait visiblement encore Ministre de l'Intérieur / 1er ministre ...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.