61
Commentaires

Décodex : la miraculeuse guérison de Doctissimo

Nouvelle embûche sur la route chahutée du Décodex du Monde : le site médical Doctissimo est passé d'orange à vert, précisément le jour où... le groupe Le Monde et Doctissimo annonçaient un accord d'association. "Conflit d"intérêt", selon le blogueur Olivier Berruyer. "Effet de sens malheureux" convient-on aux Décodeurs du Monde.

Derniers commentaires

Si j'en crois le dernier vite-dit, le Déconnex est mort, le reste est affaire de précautions oratoires: ils renoncent à être une "agence de notation", assumant ainsi les termes choisis par Frédéric Lordon. Merci à lui pour son excellent billet sur le diplo ( déjà référencé mille fois, inutile de remettre le lien ).

Bon, elle arrive quand sa meuf ( copyright Océanerosemarie (Aude Lancelin) ) ?
Ca promet leur "bandeau connecté pour améliorer le sommeil".
Extrait de cet article : "nous ne nous positionnons pas d’un point de vue médical. Mais nous nous adressons au tiers de personnes qui, selon l’OCDE, sont stressées, ont des contraintes de productivité ou sont victimes de bruits externes".

Ne nous occupons pas du stress, des contraintes de productivité, d'environnements bruyants, hop !, un machin sur la tête et ça va rouler. Et je serais curieux de savoir si ils vont faire une étude en double aveugle sur l'efficacité, il ne m'étonnerait pas que ce soit du placebo à 349 €.
Jacques Sapir : "Depuis que je suis en jaune (ou orange), jamais les chiffres d’audience de RussEurope n’ont été aussi hauts. D’ailleurs, je fournis les chiffres. "

S'il vous plaît, Anne-Sophie, cela serait chouette de savoir s'il y a effet Streisand ou pas.


Retrouvons Samuel « DECODEX » Laurent
Dans son n° de décembre 2010, la revue indépendante Que choisir santé examinait les 9 principaux sites internet « santé ». Voici son avis sur Doctissimo :

MAUVAIS
Sous influence commerciale

Pour une maladie précise, articles, forums et tests surgissent sans ordre apparent, ce qui rend l’orientation difficile. La tâche s’avère d’autant plus rude que la publicité, omniprésente, perturbe la lecture et fait perdre un temps considérable. Elle s’invite allègrement dans le contenu des pages : le dossier sur le diabète est réalisé en « partenariat » avec un fabricant de lecteurs de glycémie. Résultat, l’un des articles sponsorisés recommande la surveillance systématique de la glycémie par lecteur chez les diabétiques de type 2 traités par comprimé « afin d’adapter leur posologie ». Aucune logique avec ce que dit, plus justement, une autre page : « les diabétiques de type 2 bien équilibrés n’ont a priori pas besoin de lecteur glycémique. » Plus insidieux encore, l’article sur les tests d’infection urinaire, axé sur une marque de bandelettes, ressemble étrangement à de la publicité déguisée.
> Cet environnement commercial décrédibilise l’ensemble du site, qui présente par ailleurs d’autres défauts. La rubrique médicaments laisse rêveur : pour le diabète, les glitazones sont
listées par leur nom commercial, sans alerte sur les risques cardio-vasculaires (même après la suspension de l’autorisation de mise sur le marché). il reste aussi une référence au xénical, médicament controversé pour perdre du poids, ainsi qu’à l’acomplia, retiré du marché en 2008 !
> En ce qui concerne les infections urinaires, le lecteur a droit à un festival de recettes phytothérapiques et d’interdits alimentaires fantaisistes alors que le simple conseil de consulter un
médecin ne figure même pas sur le site.
"Et là j'ai envie d'dire : c'est la limite du système !"
http://kaamelott-fan-v2.nouslesfans.com/t270-episode-10-les-recruteurs
Après avoir vu l'émission à quoi d'autre pouvait-on s'attendre? Rions un bon coup et regardons encore une fois
L'arroseur arrosé.
"Par saint Niel, saint Bergé et saint Pigasse, qu'ai-je fait pour mériter ça ? Saint Beuve-Méry, père du Monde, priez pour moi pauvre décodeur ! "
(Merci Alain Korkos.)


Marioles, oui, c'est bien le mot.
"L'effet de sens malheureux", sérieusement ?
C'est effrayant à quel point ils nous prennent pour des demeurés, quand même.
Ce qui est certain c'est que Doctissimo est investi par l'industrie pharmaceutique, sans même se cacher.

Sur des sujets scientifiques maintenant bien balisés, on y trouve la propagande d'il y a dix ans ou plus, sans honte. par exemple regardez l'article Statines
http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/cholesterol/niv2/cholesterol-statines-zoom.htm

A comparer avec la position de la haute Autorité de Santé en 2013
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1360516/fr/pour-un-bon-usage-des-statines
à la note de cadrage de 2015
http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2015-06/hypercholesterolemie_pure_et_hyperlipidemie_mixte_-_note_de_cadrage.pdf

Dossier avec références:
http://www.euractiv.fr/section/sante-modes-de-vie/news/la-haute-autorite-de-sante-va-s-interroger-sur-les-statines/

Donc si Doctissimo est rédigé par des médecins, c'est apparemment par ceux qui sont rémunérés par les laboratoires pharmaceutiques.
Bravissimo à Lagardère ! Souhaitons-lui de suivre les conseils de ce site à présent classé en vert à son prochain rhume (enfin, ça dépend du rhume).
Ce serait intéressant de continuer dans la différenciation des contenus des sites. Ainsi, la partie financière d'Olivier Berruyer pourrait repasser en vert (sérieux s'il en est sur le sujet), et la partie sur l'Ukraine en rouge (totalement à la ramasse d'un sujet qu'il ne maîtrise absolument pas, se contentant de reprendre sans réfléchir les "infos" russes, sans recul et faisant ainsi office de caisse de résonance de la propagande du Kremlin).

Ca correspondrait bien mieux à la réalité que le classement orange un peu flou d'aujourd'hui…
Je crois que Berruyer est assez remonté par ce que lui ont fait "Le Monde", et qu'il va leur faire très mal.

Ce n'est pas cette velléité un peu ridicule de les battre en justice, un terrain où il ne sera pas du tout avantagé.

Ce sera plutôt que OB va se faire un malin plaisir de révéler toutes les turpitudes, [s]mensonges et fake news[/s] inexactitudes de ce journal.

Et j'ai l'impression que sur ce terrain là, OB aura largement l'avantage, pour beaucoup moins cher et plus efficace qu'une longue et hasardeuse procédure judiciaire.
Je sens qu'on a pas fini de se marrer avec ce truc.

Sinon, "la base de Décodex – en open source, donc accessible à tous ". Je crois qu'il serait plus judicieux de parler d'open data(*), sans avoir d'ailleurs réellement saisi ce qu'il en est pour le Déconnex.
C'est suffisament opensource pour m'avoir permis de sortir une application parodique.
->article dessus

Ce qui est pas accessible c'est leur délibération arbitraire pour assigner une note et une description à un site.
Bonjour,

J'ai lu parmi les commentaires publiés sur la page de votre extension qqchose de vraiment intéressant:
"
Excellent, j'ai exactement ce que je cherchais.

Il manque juste une information, ou une case supplémentaire:

Site touchant des subventions publique, de l'argent des impôts. (voir même indiquer le montant de la subvention.
"


J'ai envie de dire chiche. On pourrait même ajouter, dans la mesure du possible, la liste des participations au capital desdits media.
La grosse partie du boulot est la collecte des données. Le reste c'est plié en 5 minutes (j'éxagère à peine).
Cela pourrait même se décliner pour les sites des entreprises.
Bonjour Orel,


Effectivement c'est vraiment une bonne idée, et oui la plus grande partie c'est faire une base de donnée assez complète.
Je garde ça dans un coin de la tête, si t'es vraiment motivé hésite pas à me contacter directement.
Bonjour,

C'est bien open-source (https://github.com/decodeurs), et open-data. même si les références, dispos sur la page du decodex mais pas via les extensions pour navigateurs, sont difficilement accessibles.
Bonsoir,

Pour les intéressés, je mets ici un bout de code en php pour récuperer les références relatives à chaque site labellisé par le decodex (la même chose est possible en javascript,...).

Depuis le fichier json utilisé par les extensions de navigateurs (http://www.lemonde.fr/webservice/decodex/updates) :
- Récuperer la dernière valeur du tableau pour une entrée donnée(le "tag").
- Encoder le "tag".
- Obtenir l'url complète.

$tag = 'arret-sur-images';
$encoded_tag = base64_encode(urlencode($tag));
$url = 'http://www.lemonde.fr/source_checker/keywords/' . $encoded_tag;
?>

Pour @si, les réferences sont donc ici :
http://www.lemonde.fr/source_checker/keywords/YXJyZXQtc3VyLWltYWdlcw==

Amusez-vous bien !
Les extensions sont bien en «open-source». Enfin, avec une licence GNU, les puristes crieraient au crime en parlant d'open source (plutôt de logiciel libre), mais si on est pas tatillon sur la precision des termes, «open source» n'est pas déplacé.

Par contre sur les données, il n'y a aucune licence. La seule mention qui y est faite est la suivante, à propos de la réutilisation du code:
You'll need to develop your own backend to send data in JSON array. Alternatively, you may also modify it and store your data in the extension.
Or, en matière de droit d'auteur, malgré toutes les mentions que l'on aime à apposer partout (©, tous droits réservés, mentions légales, etc.), le principe est que sauf mention contraire, toute production est protégée par le droit d'auteur.

Certes, en trouvant l'URL on peut avoir accès aux données, qui ne sont pas protégées par un système de sécurité. Mais cela ne rend pas la réutilisation de ces données libre. Ce n'est donc en rien de l'Open-data, qui a pour principe de partager librement des données (généralement exhaustives et de qualité) afin que chacun puisse proposer des moyens d'y accéder.
Bonsoir,

J'avoue, je ne suis pas juriste, et les conflits -idiots?- entre licences libres me passe à 10000 mètres au-dessus de la tête.

Je considère donc que si les données/le code sont accessibles d'une manière ou d'une autre, alors ils sont "open". Et que si ils ne le sont pas, c'est un pb de compétences des développeurs. Le reste, je le laisse aux avocats, j'ai autre chose à foutre.

Au sens strict, vous avez raison, les données du decodex ne sont pas open-source. Seul le code des extensions l'est. Ça me fait une belle jambe.
non c'est important, car l'open-data n'est pas une question de transparence, enfin plutôt pas que. L'open-data concerne le libre accès et le libre usage. L'un ne va pas sans l'autre. Et il est très important de faire la différence.
Je crois que beaucoup de gens sont un peu perdus dans ces questions technico-juridiques, including bibi. C'est dommage car il se pourrait que cela soit très important.

Exemple: Le site de la Maison Blanche efface l'open data
"un bimestriel de cent pages "au croisement de la recherche scientifique, des médecines complémentaires et de l'art de vivre", oh misère, dont 50 pages de pubs?
Les médecines complémentaires et l'art de vivre, ça devrait être interdit d'employer ces expressions.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.