86
Commentaires

De porte à porte, à la recherche des "Pourquoi pas ?"

L'image est simple: un duel Le Pen-Mélenchon, dans une ville sinistrée du Pas-de-Calais, sur fond de PS gangrené par "les affaires". Trop simple ? C'était l'occasion de tenter de passer "derrière l'image". Premier épisode de notre reportage. Le second est ici.

Derniers commentaires

Y a Frédo Lordon sur "là-bas si j'y suis" à c'te heure.
Encore un qui, indubitablement, est un propagandiste de la NLE (ça fait un bon bout de temps d'ailleurs).
Les "pourquoi pas?" ont un vrai choix. Qu'ils ne viennent pas poser aux "malgré nous" après la bataille.
La bataille d'Henin-Beaumont va donc avoir lieu.

La question est de savoir si les diagnostics sont les bons.
Je ne crois pas qu'en allant sur le terrain, on vaincra le cancer, parce qu'il a des métastases partout.
Mais dans la société du spectacle, ça ne peut pas faire mal d'en faire, ça ne coûte rien d'essayer.
Rassurez-moi Daniel, vous n'y êtes quand même pas allé en vélo ? (j'avoue, ma première réaction a été plus persifleuse encore : "nooonn, DS a vraiment quitté Paris ?!??!")

Quoique, à vélo, ça aurait eu de la gueule, comme pied de nez au FN pro-automobiles...

En tout cas, bonne idée cette immersion dans un lieu soudainement ultra-médiatisé... et, donc, dont on ne sait et ne comprends rien si on ne lit que lémédias.
Montrer ce qui n'est pas montré d'un lieu social et politique quand lémédias ne font que montrer et parler de ce lieu, pour moi, n'en déplaise aux grincheux de ce forum, ça rentre tûtafé dans les attributions d'@SI.
J'ai l'habitude de lire ce genre de reportages sur Rue89 et les blogs du Monde, donc je ne vois pas trop l'intérêt d'un tel article sur un site d'analyse des média.
Le karaoké m'a ému aux larmes.

La politique, c'est d'abord de l'amour. C'est l'amour de la société.

C'est suffisant pour se lever et s'opposer.

Bravo jeune Homme.
Ca, c'est du journalisme ! Bravo DS, ça fouette le sang hein d'aller se cailler les miches avec les militants pour faire du porte à porte !
A part ça, il faut impérativement que Méluche plie en deux la fachote sinon ça démotivera les troupes...
Ce sera compliqué, le FN joue sur du velours avec les affaires locales pourries du PS et ne manque pas de rappeler que le candidat du FdG, bien qu'il ait rompu avec ce parti, y est resté 30 ans. Ca marque les esprits faibles.
Ceci dit, en contre-exemple, on peut citer les municipalités tombées entre les mains des fachos et qui ont tourné au désastre : affairisme, réduction des budgets culturels, fermeture à la pelle de locaux associatifs, discriminations raciales etc...
Pas évident non plus de faire comprendre à quelqu'un qui est dans la mouise jusqu'au cou que le responsable c'est le banquier, pas l'arabe du coin; ça demande un effort intellectuel que tout le monde n'est pas disposé à faire; preuve en est avec ces abrutis qui déclarent fièrement "qu'eux travaillent contrairement à ceux au RSA" sans avoir conscience qu'ils servent de bétail et qu'un jour ou l'autre ils rejoindront la catégorie qu'ils vomissent.
L'éducation populaire, ça prend plus de temps que de haïr son voisin mais le pari de l'intelligence et du coeur est gagnable, le score de Syriza en Grèce par rapport à Aube Dorée le montre...
oui, ça sonne vrai, ce côté irrationnel, ça me rappelle plus d'une discussion avec un copain de Méricourt - j'habite tout près de la circoncription d'Hénin - ma surprise quand, après un long duo d'indignation sur les injustices à redresser et même sur la manière de s'y prendre, je l'entendais conclure tranquillement : " oui, faut qu'on se débarrasse de Sarko, Mélenchon il parle bien, j'ai envie d'essayer Marine aussi ". Incohérence, absence de conscience ou d'analyse politique ? Peut-être, mais avant tout, éviter la supériorité de l'intello sûr de soi. Sa perception politique à lui, elle vient pas de l'étude mais du vécu.
Quand on est comme ce copain et comme beaucoup ici fils d'immigrés, qu'on a commencé ouvrier avec un CAP, qu'on a eu que le travail et qu'on a ainsi réussi à finir directeur de travaux et propriétaire de sa maison et de 2 autres toutes 3 refaites de ses mains, on a beau s'intéresser à beaucoup de choses et avoir un esprit clair et ouvert, on n'est pas indifférent aux attaques contre les " assistés " et on regarde de travers les " roms " qui demandent la pièce aux feux rouges. Alors, les discussions continuent, mais franchement je ne sais pas de quel côté il penchera.
Beaucoup de gens ici, Polonais ou autres, ont eu ce parcours de dur travail, de fierté de ce qu'ils ont accompli après le rejet des autres et grâce à leurs seuls efforts, ils ont vu la fin des mines et la paupérisation de la région, ils n'ont besoin de personne pour savoir qu'il faut que ça change, mais leur demander ce que nous appelons un vote rationnel n'est pas évident. C'est hélas vrai qu'elle parle bien, Le Pen, essayez donc de l'écouter en faisant abstraction de ce qu'elle ne dit pas, mais que certains, ceux qui ont la chance d'avoir l'éducation pour, entendent derrière son discours.
C'est intéressant, ce que vous dites. Ca illustre de façon criante l'analyse théorique du vote FN: ces personnes qui se sont extirpées de la mouise mais qui se sentent toujours menacées, qui ont peur de perdre ce qu'ils ont durement gagné (avec cette forme d'individualisme propre aux self-made: "si je l'ai fait, pourquoi pas les autres... s'ils restent 'assistés' c'est qu'ils le veulent bien). J'espère que la balance penchera du bon côté...
Je sèche un peu devant cette étrange opposition "vote rationnel" contre "vote irrationnel". Il y a tant de rationalités opposées ! En revanche, j'aperçois ce qu'est un vote masochiste, un vote conformiste, un vote transgressif, un vote interessé ( Ça doit être ça, le vote "rationnel" ?)
pourtant, le racisme relève vraiment de l'irrationnel...
Absolument, mais il n'y a pas que lui. L'amour, l'attrait pour la différence, la compassion, la sympathie, etc. ne sont pas très rationnels non plus. Une des forces de Mélenchon: Son slogan " on ne peut vivre heureux dans un océan de malheur" joint le rationnel et l'irrationnel.
@ y.marie, @ J-net : on est tenté de voir dans vos doutes et vos propos l'amorce du prochain publi-reportage du commandant Charcot-Schneidermann consacré aux lepénistes dissidents d'Hénin-Beaumont qui se préparent à militer pour Mélenchon en se disant, eux aussi, "Pourquoi pas ?".
ouhhh le cynique!!!

Bon, @si n'aime pas les raciste, la misère, l'injustice, les plans d'austérité, l'évasion fiscale... la liste est longue
Je n'arrive pas à comprendre ce qui vous gène...
Allez, juste un truc en passant (que vous ne manquerez pas, bien sûr, de trouver anecdotique) dont je ne me souviens pas qu'on ait beaucoup parlé sur ASI, qui n'aime pas les racistes, la misère, l'injustice, etc. :

http://tempsreel.nouvelobs.com/le-dossier-de-l-obs/20120416.OBS6251/melenchon-et-sarkozy-l-ami-commun-patrick-buisson.html
Kazoula socialo tendance FN (ça existe, la preuve)
Où est la preuve ? Mais allez, votre irritation m'amuse et m'incite à appeler à la rescousse DS et David Abiker, deux éminentes figures d'ASI, qui n'aime pas les racistes, la misère, l'injustice, l'évasion fiscale, etc. Regardez bien, écoutez bien :

http://www.dailymotion.com/video/xknbkz_melenchon-est-franc-macon_news

Patrick Buisson, Xavier Bertrand (il sévissait encore ce matin sur les antennes), finalement c'est quoi ? Des sarkos tendance Mélenchon (pour reprendre la dialectique que vous maniez si maladroitement) ?
La preuve semble confirmée: Mélençon est franc-machon, ce qui accrédite les thèses de Buisson, Bertrand, et Kazoula ? ou j'ai besoin qu'on m'explique. Je comprends lentement, mais c'est pour mieux comprendre définitivement.
Ses relations avec dassault, son appartenance aux francs maçons, sa présence à la remise de légion d'"honneur" à buisson....
Mélanchon à une part d'ombre... soit... et alors??

Premièrement, cet article, s'il part d'un fait établit (présence de Mélanchon a l’Élysée pour la remise.....), et tout sauf objectif!!!

- Sarkozy l'a appelé Méluche!!!! qu'a répondu JLM? une tape amicale sur l'épaule, un sourire crispé, un gros coup de boule dans sa face de nabot??

- "Sa sourde fascination pour le président"..."Au-delà, en digne héritier des communistes, Mélenchon a une constante : son ennemi principal, c'est la social-démocratie."..."Mélenchon appellera à battre Sarkozy. Mais, en réalité, il s'en fout."... brillants exemple, d'objectivité et d'investigation journalistique... une flopée d'assertions qui ne reposent sur aucun fait, mais reflètent de manière évidente l'antipathie de l'auteur à l'égard de JLM

Bref.. mélanchon n'est pas parfait... pas besoin de cet article écrit par un niais pour s'en apercevoir!!!

Mais quid des idées du front de gauche, de l'arrivée sur le débat public de nouvelles propositions pour sortir de la crise?
Et surtout, quel rapport avec le fait que DS ait l'air de trouver pertinentes ces idées??

A vous lire on pourrait croire que la NLE comme vous l'appelez consiste à faire la propagande de buisson...
il y a là un mélange qui me laisse perplexe...
Quelle époque passionnante ! A ceux qui attaquent MélAnchon, je n'ai qu'une réponse: Dans ma société idéale, la politique appartiendra à ceux pour qui elle est une question de vie ou de mort.
Merci Albert, je ne suis pas concerné;-)
gamma
Dans la mienne, la politique n’existe plus. Comme dans tous les autres domaines de la fonction publique, l'état serait remplacé par une administration.
C'est la cuisinière de Lénine ?
Si vous me faîtes cette réponse, j'ai peu de chance de convaincre la masse...
Dites donc, le Cardinal, vous vous dévergondez !
@ gondalah : non la N.L.E., décidée et mise au point par la direction (?) d'A.S.I. au lendemain du 6 mai sans doute pour de simples raisons de survie ("Le Canard Enchaîné", qui lui en a vu pas mal d'autres, et les petits nouveaux A.S.I., Mediapart, Acrimed, et beaucoup d'autres aux objectifs parfois convergents ne naissent, vivent et survivent que dans l'opposition) n'a évidemment pas pour but de faire de la propagande à Patrick Buisson. Qui pourrait accréditer une telle fable ? Et qui, de surcroît, connaît ce Buisson (dont certains affirment, sans preuves, qu'il serait au Maroc dans de luxueuses résidences hôtelières avec les époux Sarkozy) ? Après l'élection de Hollande et la (prévisible) victoire du PS aux législatives, la survie économique d'ASI (et des autres cités plus haut) paraît ne pouvoir être assurée, sinon garantie, que par l'offensive oppositionnelle. Il est clair maintenant qu'ASI a fait le choix le plus "confortable" et sans doute le plus adapté à sa clientèle : Mélenchon, en décidant dorénavant de faire l'impasse sur tel ou tel aspect auparavant "problématique" du "leader" frontiste. Ce virage a cependant été amorcé avec une telle rapidité et tant de "maladresses" que beaucoup d'asinautes ont pu en être pour le moins interloqués ! Que le simple fait de constater, voire de contester et l'irruption et l'amplitude de ce virage, fasse taxer celui qui le fait de partisan du F.N. - et pourquoi pas de fasciste, ce que d'aucuns commencent à faire -, voilà une attitude qui devrait tout de même interpeller quelque peu les asinautes, si attachés soient-ils au site.
Kazoula, vous avez beau vous débattre, vous n'échapperez pas à la question Mélenchon.
Votre incapacité (chronique) à répondre aux questions posées comme votre niveau d'invective dispensent de tout commentaire. Le mien ne vous était d'ailleurs pas adressé, ce qui vous avait échappé. Mais tout vous échappe, même la "question Mélenchon" !
que je maintiens néanmoins
voyez vous, moi je lis @si avec beaucoup d'attention, et je les crois plus à gauche que le PS depuis toujours, mais ils n'ont jamais épargné Mélenchon... j'ai encore en tête l'article de Laure dossy qui relate l’altercation entre JLM et le petit journal, le 1er Mai...

Vous n'avancez aucun argument... votre démonstration m'a fait penser à une vidéo que j'ai vu sur youtube... un grand chauve (dont je ne me souviens plus du nom, mais qu'un @sinaute retrouvera j'en suis sûr) fait la preuve en deux coups de cuillère à pot, que Mélenchon est payé par hollande pour récupérer les voies du FN et autres fables du genre..
gondalah dit : "Vous n'avancez aucun argument... votre démonstration m'a fait penser à une vidéo que j'ai vu sur youtube..."

Je ne vois pas la trace du début du commencement de votre premier argument. Et cette absence totale d'argumentation ne me fait donc penser à aucune vidéo que je pourrais voir sur Youtube. En plus d'ASI, votre information c'est donc Youtube ? Chapeau ! Les asinautes sont invraisemblables !
Suffit de grapatouiller, ce dont votre mauvaise foi vous rend incapable. Restez vous-même ! La gauche est là pour cinquante ans grâce à votre connerie !
J'ai bien senti que ça vous démangeait, pour ma part, je crois que je vais lâcher l'affaire...
Gondalah, ne lâchez rien ! On a besoin de vous ! Comment savoir que nous sommes dans le vrai, si nous ignorons que vous êtes dans le faux !
En même temps, je vous soupçonne d'avoir déjà essayé...

Kazoula, le chauve dont je parlais tout à l'heure, ce prénomme alain soral... je pense que vous le trouverez à votre goût... si ça n'est pas le cas je serais ravi de poursuivre cette conversation avec vous!!!
J'y cours (j'adore les défis) bonne chance !
j'ai revu quelques uns des commentaires de kazoula... c assez étrange, il n'a pas l'air de droite... mais comment peut on encore comparer les communistes d'aujourd'hui à Staline???
Je pense qu'une fois atteint un tel niveau de niaiserie, aucun argument ne peut plus rien faire...
Aglaglarondo, c'est le gars qui a pondu cet automne un indigeste pavé "la gauche et la préférence immigrée". Rien que le titre...

Avec Valls à l'Intérieur, ils vont s'entendre comme larrons en foire...

On est loin du discours universaliste de Mélenchon...

Le Nouvel Obs, journal prétendument estampillé à gauche ...
"Le Nouvel Obs" est est un magazine d'extrême droite, c'est bien connu et même universellement reconnu. Mais finalement, la presse dite de de gauche c'est quoi pour Gavroche, en dehors de "L'Humanité" et de son discours universaliste privé depuis longtemps de sa faucille et de son marteau (les "outils", comme on disait autrefois au siège du journal) ?
C'est ce que je disais, vous devez être "socialiste" dans le secret de votre âme... Je sais pas si ça se soigne, en tous cas, bon courage.

Et sinon, c'est pas le Joffrin qui bossait à l'Obs, y'a pas longtemps ? Joffrin, le gars "de gauche", mais quand même le pote à Jean-Marie ?

Et sinon, parce que DS va faire son boulot dans le ch'nord - à l'inverse de Joffrin (et des autres) qui trônent dans leur bureau parisien, et passent leur temps à essayer de nous faire avaler leur prose "autorisée" - ça fait de lui un partisan de Mélenchon ?
Peut-être, mais avant tout, éviter la supériorité de l'intello sûr de soi. Sa perception politique à lui, elle vient pas de l'étude mais du vécu.

Oh la belle catégorie ! l'intello et le ? Le quoi au juste ? Vous reconnaitrez que tous les gens ont au moins un point commun, celui de vivre, et donc d'avoir un "vécu". Alors le vote "rationnel" (???) contre le vote "de vécu", je me demande bien en quoi ça pourrait justifier (ou ne pas) un vote LePen ou un vote quoi que ce soit. "Combien de Mohamed Merah, chaque jour, dans les bateaux", ce n'est pas "derrière" son discours, c'est pile devant. Ce n'est pas réservé au décodage de je ne sais quelle élite.
Il est néanmoins évident, que la vie, l'éducation, peut être une part d'inné aussi, font que les gens face aux évènements n'ont pas les mêmes possibilités d'analyse...
Faut chiffrer la "part d'inné". 50%? 75%%? ,3,5 % ? 0,01% ? ou comme je le sais: 0,0000001% ?
M'accorderez-vous que le discours de Le Pen a gommé ses pires aspects et que connaître l'arrière-plan et le passé peut aider à lui résister ?
Oui, bien sûr. Mais c'est tout autre chose que d'en déduire les catégories un peu expéditives de votre précédent post, non ?
Evidemment expéditives, un post n'est pas une analyse nuancée. Essayez quand même d'écouter Le Pen en n'entendant que ce qu'elle dit, comme la plupart des gens, vous verrez la différence.
1. Je ne sais pas en vertu de quel critère vous partagez la population en "la plupart des gens" et les autres (auxquels vous paraissez m'assimiler).

2. J'entends déjà ce qu'elle dit : "il y a trop d'immigrés en France". "L'avortement de confort", etc., "La question de la peine de mort doit être posée", etc. Ce ne sont pas des mots cachés, ils sont clamés haut et fort.

Qu'il y ait autour de cela un habile enrobage fait de récupération de mots de la gauche, c'est une chose. Mais n'en déduisons pas que le reste soit caché, ce n'est pas le cas. Pour personne.
Je constate simplement en parlant avec les uns ou les autres que ceux qui ne sont pas des passionnés de politique suivent vaguement les échanges, et votent ensuite, s'ils votent, sur une impression globale. La force de Le Pen est d'exprimer des pulsions confuses ou contradictoires dans l'espoir de laisser au plus de gens possible le souvenir qu'à un moment ou un autre elle a été la seule à dire ce que eux avaient en tête. Il serait dangereux je crois d'ignorer cette force, qui a permis par exemple à Sarkozy d'exercer une forte attraction.
Je suis complètement d'accord avec ce message (qui ne dit pas du tout la même chose que vos précédents - qui prétendent que le FN cache ses vraies idées et que seul un décryptage de haut niveau pourrait les faire apparaitre). C'est bien la raison pour laquelle à mon avis, il est nécessaire de réfuter concrètement le programme du FN comme le fait le FdG. Ce n'est, en revanche, pas l'opinion (intéressante) de Gérard Filoche, qui pense qu'on ne doit s'attaquer qu'à l'UMP, et que le FN sera dans les bagages. Voilà une des raisons pour lesquelles je suggère à nouveau une émission sur ce sujet, avec Filoche par exemple, et un représentant du FdG. En attendant une telle émission, le reportage d'ASI de ce jour est déjà un bel apéritif. Mais on a faim, maintenant...
Il n'y a rien de caché à décrypter, juste des résonances historiques qu'on perçoit ou pas, juste des pré-supposés qu'on identifie ou pas, juste des signaux qui s'allument dans les têtes suivant les données dont elles disposent déjà ou pas.
Chouette matinnage, décidément.

Bon, ca n'a plus grand rapport avec la critique des médias, ou alors en creux, pour montrer ce que les medias devraient faire.
Daniel, un socialiste de poids s'est aussi rangé à l'idée que Mélenchon doit être à Hénin-Beaumont l'unique candidat de la gauche (tout en étant plus que critique à l'égard de la stratégie du FdG), c'est Gérard Filoche.
Ses positions sont intéressantes, et appellent à des discussions qu'on aimerait voir arriver sur le devant de la scène. A quand une émission Filoche-Delapierre, par exemple, avec un historien de la gauche au milieu, par exemple ?
Cher DS, bon maintenant on sait pour qui vous roulez, mais personnellement je m'en fiche. On se croirait presque dans une émission de "Là-bas si j'y suis".

C'est passionnant, continuez.
Bravo Daniel !
faites juste gaffe à pas vous faire débaucher par lemonde.fr pour ouvrir un blog :))

au fait, la prochaine émission, elle est bien sur France 3 hein ?! parce qu l'Hollando-mania, c'est plutôt drôle mais bon....
Sortir dehors et se les geler, auprès des vrais gens (et pas seulement des parigots) du vrai boulot de journaliste.

J'imagine les nazes qu'on voit à la télé faire ça : imaginez, Pujadas ou Aphatie, juste deux secondes, faire du porte à porte dans les cités d'Hénin-Beaumont...
Eh bien voilà du vrai reportage "de terrain", "embedded" avec personne, ou seulement des gens, des militants, embedded dans la vie ...
D.S. retourne aux "fondamentaux" ;o)) et j'en suis fort aise.
J'espère que ça donnera envie à vos [s]collègues[/s] [s]confrères[/s] euh, aux autres ;o))
Ça c'est du vécu. On s'y croirait. Les reportages des médias-lambda sur le sujet sont enfoncés. ASI, je l'aime aussi pour ça.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.