8
Commentaires

De petits créateurs pillés par France Télévisions ?

En l'espace d'une semaine, deux accusations de plagiat ont visé des contenus diffusés par France Télévisions, l'une à propos de l'émission "Instinct animal", l'autre pour la fiction "Vortex". Leurs concepteurs défendent l'antériorité des productions France Télévisions face à deux jeunes créateurs qui pointent, eux, d'étonnantes similitudes et des échanges passés avec le groupe audiovisuel… mais surtout, craignent de ne pouvoir mener leurs projets à bien.

Commentaires préférés des abonnés

Etonnantes histoires. Si il y a bien eu plagiat, France tv n'est pas très inspirée! Et surtout il y a à craindre une sorte de malhonnnêteté intellectuelle dans le sens où: votre projet ne nous intéressse pas mais on ne fera pas non plus comme si il n(...)

L' idée du Serengeti avec une personnalité connue n'est quand même pas très originale. Pour une plongée dans la nature sauvage, il y a des endroits moins fréquentés par le tourisme de masse comme le Botswana ou le Kalahari.

Le plagiat face un tel suje(...)

N'empêche ça pose la question de ce mode de production où il faut déposer des projets toujours plus detaillés à des boîtes de production pour espérer avoir des financements. Et de manière générale toute la méthode favorite du néo libéralisme de faire(...)

Derniers commentaires

N'empêche ça pose la question de ce mode de production où il faut déposer des projets toujours plus detaillés à des boîtes de production pour espérer avoir des financements. Et de manière générale toute la méthode favorite du néo libéralisme de faire faire des milliers de pré projets mis en concurrence pour n'en choisir qu'un, en théorie.


On se retrouve avec des gens qui bossent préalablement des années sans gagner un rond de leur travail, parfois sur la même idée que d'autres sans le savoir, sans pouvoir échanger publiquement sur leur idée de peur de se la faire voler, et donc d'avoir travaillé pour rien. Une méthode donc qui divise, appauvrit les possibilités de création collectives, et les créateurs eux-mêmes.


Et puisque cette méthode profite à ceux qui ont le pognon, elle est appliquée partout, concours artistiques à tout va, on demande aux chercheurs de proposer des tas de projets pour espérer avoir des financements, mais aussi dans la fonction publique et j'en passe.

je plussoie. c'est une calamité. et qui s'étend à tous les domaines, pas seulement la création artistique.


Merci Loris ! J'attend le retour de proxy avec impatience, courage pour la préparation de l'émission !

Si antériorité il y a du côté de France TV, ça ne doit vraiment pas être difficile à prouver : il suffit de sortir les mails ou les fichiers !


Deux solutions s’il ne le font pas : ces preuves n’existent simplement pas, ou elles existent réellement et la production les mets de côté pour un éventuel procès. Préférant en attendant surfer sur le buzz, car, comme chacun sait : il n’y a JAMAIS de mauvaise publicité. 


Dans les deux cas, c’est logique de ne pas rendre public les preuves. 

Ca a un gout de braquage ce truc . Mais bien sur , c'est des bourgeois qui braquent , donc ....La sanction sera , houlala c'est pas bien ! Dommage, il doit rester un banc en béton libre dans un mitard , Ah non , ils sont deja deux occupants !

L' idée du Serengeti avec une personnalité connue n'est quand même pas très originale. Pour une plongée dans la nature sauvage, il y a des endroits moins fréquentés par le tourisme de masse comme le Botswana ou le Kalahari.

Le plagiat face un tel sujet "bateau" va être difficile à établir.

Etonnantes histoires. Si il y a bien eu plagiat, France tv n'est pas très inspirée! Et surtout il y a à craindre une sorte de malhonnnêteté intellectuelle dans le sens où: votre projet ne nous intéressse pas mais on ne fera pas non plus comme si il n'avait jamais existé - en d'autres termes on ne vous selectionne pas mais on garde le concept sous le coude au cas où! Ca se voit partout cette tendance de s'accaparer les idées des autres. Comme quoi les plus imaginatifs recoltent rarement les fruits de leur travail, les grands gagnants sont ceux qui possèdent l'échelle pour monter à l'arbre

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.