55
Commentaires

De l'utilité des clowns climato-sceptiques en Macronie

Commentaires préférés des abonnés

Merci de la chronique et merci en effet de m'avoir fait repérer cette fausse symétrie si confortable pour le gouvernement (j'ai plutôt eu l'impression qu'ici B. Poirson la brandissait de manière assez opportuniste et pas vraiment préméditée, mais cel(...)

Pas un clown : un clown est drôle, il est distrayant, amusant.

Goldnadel n'est rien de tout cela.


Quand se mettra-t-on dans la tête que ces chaines d'info n'ont pas pour vocation, ou but, d'informer.

Leur but est de faire de l'audience, de gagner de l'a(...)

Quand B. Poirson parle effectivement beaucoup de "La Science", je ne suis pas sûr qu'elle sache vraiment de quoi elle parle. Il n'y a pas qu'un lien de corrélation entre les activités humaines et le dérèglement climatique, il y a un lien de causalité(...)

Derniers commentaires

Greta Thunberg reçue aujourd'hui à l'Assemblée.

Des députés LR boycottent sa venue.

Les LREM viendront l'applaudir, c'est leur caution écologique, celle du gouvernement qu'il soutiennent.

Lorsqu'elle aura achevé son discours sur la pollution et le dérèglement climatique, ils voteront comme un seul homme pour le CETA.

Bonne canicule à tous ces faux-culs !

On devrait établir un quota de commentaires par article, yen a un qui explose le compteur. L'abus de Radio Sud est nuisible pour la santé de tous.

  Le résultat historique sur 500 ans nuance très fortement la certitude contemporaine d'une recrudescence inédite des épisodes de sécheresses en France et en Europe ! Force est  de constater une inadéquation entre les reconstitutions historiques et les prédictions alarmistes produites par les  différents modèles des Climatologues .


A lire dans son intégralité : 


BASSESSES EXTRAORDINAIRES ET GRANDES CHALEURS.


500 ANS DE SÉCHERESSES ET DE CHALEURS EN FRANCE ET DANS LES PAYS LIMITROPHES.


Par Emmanuel GARNIER   ( CEA - CNRS  )



Continuer à dire en boucle  que les épisodes climatiques et météorologiques actuels sont le fait des hommes est surréaliste !!


Le Climat et L'Humanité sont des systèmes chaotiques complexes que personne ne pourra orienter !


Laurent 


"D'autant que Poirson, en fin de duel (écoutez bien, j'ai dû écouter trois fois pour l'entendre), livre une clé de l'échange, en renvoyant dos à dos Goldnadel et "ceux qui nous demandent d'aller toujours plus vite". "


Toujours le même bon vieux "c'est mieux que si c'était pire", destiné à nous faire tout avaler.Jusqu'à quand?

En effet, c'est une bonne com à destination des plus naifs. LREM a du s'inspirer de l'épisode Claire Nouvian VS Pascal Praud  pour  se donner  l'image d'un gouvernement écolo.

"un clown provocateur omniprésent des plateaux, Gilles-William Goldnadel."
Excellent... J'aurais juste ajouté "triste"... Parce que c'est un triste clown dont la bêtise militante est tout sauf drôle...
Cordialement.

Mais qui est le plus dangereux ? Entre le clown qui nie et le dirigeant qui ne nie pas mais ne fait rien ou pas grand chose ? Quand la majorité des gens a pris conscience du problème climatique, le seul danger n'est-il pas de perdre du temps, très précieux, à faire semblant d'agir ?

Retour du fameux "La gauche nous critique, la droite aussi, c'est donc qu'on est ans le vrai".


(Sinon, "clown-repoussoir" c'est un bon descriptif du rôle médiatique de Goldnadel.)

à l'heure où au Royaume-Uni un déglingué va accéder au poste de premier ministre

à l'heure où aux USA un autre déglingué amasse autour de lui les plus grandes casseroles

la dernière en date (tout simplement du viol) est tellement croyable que même si celle qui l'a subi semble étrange, on n'a aucun mal à rajouter la casserole à la batterie


et maintenant voilà qu'on devrait philosopher sur la nécessité des climato-sceptiques alors que tout notre système de valeurs est foutu de foutu

une "secrétaire d’État à la transition écologique et solidaire" dans un gouvernement qui n'encourage ni l'écologie ni la solidarité face à un soit-disant expert de pacotille, peu importe ce qu'il en ressort, ce n'est qu'une conversation de bistro, 


mais à la différence qu'au bistro, les gens sont éméchés et croient dur comme fer à ce qu'ils disent

Ah c'est marrant je suis tombée sur cette séquence au hasard en zappant hier, sauf que..


J'ai zappé directement dès que j'ai entendu la provoc à base de "on ne sait pas si l'homme est lié à..."


C'est aussi à ça que sert les clowns climato sceptiques, de repoussoir à TV tout court. Ce sont des choses entendus milles fois, qui continueront encore pendant des décennies. L'allégorie de South park est la bonne :


https://www.youtube.com/watch?v=0AW4nSq0hAc 

Quand B. Poirson parle effectivement beaucoup de "La Science", je ne suis pas sûr qu'elle sache vraiment de quoi elle parle. Il n'y a pas qu'un lien de corrélation entre les activités humaines et le dérèglement climatique, il y a un lien de causalité, et c'est celui-ci que les scientifiques s'attachent à démontrer...

Pas un clown : un clown est drôle, il est distrayant, amusant.

Goldnadel n'est rien de tout cela.


Quand se mettra-t-on dans la tête que ces chaines d'info n'ont pas pour vocation, ou but, d'informer.

Leur but est de faire de l'audience, de gagner de l'argent par conséquent. C'est grâce à la provocation, au buzz qu'elles attirent le chaland. That's all

Apparemment il ne vous ait pas venu à l'idée d'écouter réellement ce que dit le "clown". Le fond, les arguments. Et éventuellement d'en discuter. Juste de l'insulter en vous basant sur l'image que vous avez de lui. Naufrage intellectuel...

Aux sources de G-W Goldnadel:


Vladimir Jabotinsky idéologue d’extrême droite, sioniste, inspirateur politique de l'Irgoun.

Un mouvement de "résistance brutal". (euphémisme)


En 1948, l'Irgoun sort de la clandestinité et fonde le parti Hérout.


Le  Hérout sera la composante la plus importante du parti qui regroupe les droites israéliennes depuis 1973:


le Likoud.


Le Likoud auquel, notre dangereux ami clownesque Gilles William Goldnadel, adhère aux thèses sans réserve.


Bref, d'un Vladimir Jabotinsky idéologue d’extrême droite à un clown climato-sceptique pas drôle, il n'y a qu'un pas.


Je n'ai vu que l'extrait twitter mais à vrai dire je ne sais pas lequel des deux m'exaspére le plus... (ou des trois en rajoutant la mise en scène)

Merci de la chronique et merci en effet de m'avoir fait repérer cette fausse symétrie si confortable pour le gouvernement (j'ai plutôt eu l'impression qu'ici B. Poirson la brandissait de manière assez opportuniste et pas vraiment préméditée, mais cela ne change pas grand chose au final).  


Une autre chose m'a fait réagir, c'est quand B. Poirson dit qu'elle fonde ses décisions sur "La Science". Concernant le climat, je n'ai rien à en redire, trouvant que ses mots ont été justes. Mais cela me fait penser aussi à J.-M. Blanquer qui va partout répétant qu'il fonde ses décisions (rythmes scolaires, évaluation) sur La Science, et qui tente de clouer le bec de ses détracteurs grâce à l'onction opportune que lui apporte le neuroscientifique Stanislas Dehaene.  Sous-entendu de tout cela : nous on prend de la hauteur, on ne s'abaisse pas à la tambouille politicienne. La science est importante (il se trouve que j'en fais profession), mais "La Science", est aussi un argument très pratique, une sorte de déclinaison chic du "ni droite ni gauche " ou du "en même temps". Et bien sûr le moyen de conférer de la légitimité à la technocratie, voire à l'épistémocratie, le gouvernement des "savants", qui fait froid dans le dos (parce qu'il réduit la notion de savoir à celle de savoir technoscientifique, et délégitime les autres formes de savoirs et, au final, l'aspiration démocratique)


Face à des auto-entrepreneurs du clash comme G.-W. Goldnadel, qui font fructifier leur capital personnel en étant simplement "contre" tout, y compris la science s'il le faut, pour mieux entretenir leur réputation d'iconoclaste et de mal-pensant (ici il se dit lui-même "hérétique", quelle blague!), je trouve très légitime de rappeler l'importance de la science, non pas comme vérité révélée, mais comme mode de production de connaissance soumise à un degré d'exigence maximal (ce qui n'empêche pas des sorties de routes et des problèmes : c'est une activité humaine)

Mais tout autre chose, dans le cas Blanquer, est de brandir La Science à tout bout de champ, dès qu'un détracteur s'exprime. Ici, à l'inverse, c'est bien d'instrumentalisation de la science dont on peut parler, parce que J.-M. Blanquer prétend souvent voir des consensus là où des débats scientifiques existent. Ou parce que cette posture sert aussi à J.M. Blanquer et à S. Dehaene à se faire la courte échelle, dans leur progression de carrière respective (voir l'influence grandissante de ce dernier dans les couloirs de l'Education Nationale et les colloques organisés par icelle). S. Dehaene est certes un spécialiste tout à fait légitime du cerveau, mais cela doit-il faire de lui l'alpha et l'oméga, le cœur de doctrine des sciences de l'éducation, qui sont moins réductionnistes, plus interdisciplinaires, plus ouvertes sur le contexte et le social ? (la réponse est dans la question)


Bref, "La Science" dans le débat public est une question passionnante. Elle mériterait plus d'occasion de décryptages ! 


La science est bien faite : vous pouvez cloper deux paquets par jour pendant 30 ans, chopper un cancer et affirmer : "rien ne prouve indubitablement qu'il y a lien entre mon cancer et mon passé de fumeur"... et vous aurez raison. Les climato-trucs vont certainement améliorer leur jargon dans ce sens (ils l'ont déjà fait) et je pense que le plus important est de davantage développer la culture scientifique et l'esprit critique des citoyens.

Goldnadel col ouvert, sans cravate.

Il a retenu la leçon de Rugy.

" Le clown érige l'imbécillité  au rang d'art "


Le clown climato-sceptique  ( et pro-Netanyaiu ) érige l'imbécillité au rang de la connerie..

Perso, tout ce qui pourra faire passer Goldnadel pour un imbécile me semble bon à prendre...


Maintenant, attention, dire que tout est prévu, écrit, scénarisé, manipulé, c'est finalement très Goldanel-compatible. Renseignez-vous Daniel, il recrute peut-être ?


Le fait qu'une émission de LCI (vous regardez LCI, sans déconner, vous êtes dans les 1% qui le font ?) programme ce qu'elle espère être un combat de catch ne veut pas dire qu'un vaste plan de manipulation des masses est à l’œuvre. 

Sans compter qu'on ne perd pas des points d'intelligence, de sagacité ou d'indépendance parce qu'on reconnait à un représentant LREM de ne pas dire que des conneries. Il suffit de regarder l'ensemble le plus froidement possible, c'est utile en ce moment !

Comme dirait Brune Poirson les propos de Goldnadel sont "choquants" mais "utiles".

Des joies de la dialectique (thèse, antithèse, pas de côté), bravo Daniel

Décidément, vous en avez du courage Daniel de vous infliger du LCI et du BFM à longueur de journée. Je sais que c’est votre métier, mais bon 🤷‍♀️


Quand à votre ministre, elle récite juste ses éléments de langage (enfin ceux de son gouvernement). Si elle croyait ne serait-ce qu’un tout petit peu à ce qu’elle est en train de dire, elle serait en train de pleurer dans un coin du plateau plutôt que de faire la belle face à un négateur.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.