De l'utilité des clowns climato-sceptiques en Macronie
Le matinaute
Le matinaute
chronique

De l'utilité des clowns climato-sceptiques en Macronie

Réservé à nos abonné.e.s

Clash ordinaire : voici une sous-ministre macronienne, Brune Poirson, "secrétaire d'Etat à la transition écologique et solidaire" face à un clown provocateur omniprésent des plateaux, Gilles-William Goldnadel. Canicule oblige, on parle climat. Bon garçon, Goldnadel (habituellement préposé à la défense du gouvernement israélien) veut bien convenir que ça se réchauffe, mais il n'est pas certain que ce soit de la faute de l'Homme. Il faudrait en discuter. En débattre. Faire des colloques. "Un déréglement climatique si le mot vous convient (...) La correlation entre les activités humaines et le réchauffement, encore faut-il la quantifier (...) Je ne sais pas ce que c'est que la science". Etc etc.

Face aux clowneries du négationniste du climat, P...

Il vous reste 73% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.