91
Commentaires

De la Cour au Sarkozistan, Etat voyou

Paris, 16 septembre. Le Sarkozistan sait aussi s'amuser.

Derniers commentaires

Le matinaute du 09h15 ferait-il des émules ? Mon oeil ! http://13h15-le-samedi.france2.fr/?page=accueil&rubrique=reportages&video=manuel_13h15_oeil_20100918_218_18092010144607_F2

On ne parle plus de « Sarkozistan », mais de « Francistan » ;-)

P.S. : on dirait du Audiard http://www.imdb.com/title/tt0055336/
le temps d'avant le sarkozistan : 16 septembre 2006
Oui ! L'envoyé spécial, vue la matière, risque de devenir très rapidement correspondant permanent à Paris de Télé Ouzbékistan.

Mais tout cela devient vraiment risible. N'importe quoi !

Mais le mieux, c'est quand Sarko dit que le discours de Grenoble répond au fait que les médias, en relatant des actualités, l'ont amené à prendre des mesures.... On rêve.
Mais la réaction saine à ces évènements, c'était d'aller chercher les coupables de voies de fait, de les prendre par la peau du cul, et de les sanctionner....
Parce que des gens du voyage français partiellement sédentarisés et pas contents, ont attaqué une gendarmerie au fin fond de je ne sais où, on s'attaque à des Roumains qui vivent comme des chiens dans les grandes villes.....
Les faibles, quand ils sont victimes de gens plus forts qu'eux, s'attaquent et se vengent sur des encores plus faibles. C'est une loi de la nature, mais ça ne grandit pas celui qui se livre à ces bassesses.
Sans déconner, votre envoyé spécial va se taper la lecture de ces deux livres ? J'aimerai pas être envoyé spécial...
Un autre encore, parce que ca me parait enorme :

>< Ici sur 20 minutes ><

"Pierre Lellouche veut «passer à la construction d'écoles, de logements, d'hôpitaux» pour les Roms

RENCONTRE - Le secrétaire d'Etat aux Affaires européennes l'a affirmé après sa rencontre avec le secrétaire général du Conseil de l'Europe..."


Or ... Si on lit bien l'article et les declarations, pas une seule fois n'est mentionne le fait de construire ces ecoles et hopitaux sur le territoire francais !

Ce qui implique que cette volonte de faire croire que la France veut integrer les Roms, n'est qu'un ecran de fumee en plus, parce que, pour le moment, ce que cela peut ( veut ? ) dire, c'est tout simplement que l'Europe va aider a construire des structures pour integrer les Roms ... Dans les pays ou la France les expulse

* je sais on va encore dire que j'ai l'esprit tordu. ...
Attention Daniel,

Deja qu'on est la risée du monde depuis le début de l'été, il serait peut être bon de passer un coup de fil a l'ambassade d'Ouzbékistan (ou a des confrères locaux, si vous avez des contacts), pour être sur qu'ils comprennent que c'est de l'humour...

Sinon mort de rire...si vous faites la même chose en vidéo avec un acteur type grosland, ca peut faire le petit journal !!!
(hehe...rien que de dire ca ca me fait marrer, ca serait énorme le flash-news quotidien ouzbeque de 2-3 mins sur ASI :-)
Pour cet etat, qui prepare un projet de loi visant a dechoir de la nationalite du-dit pays ceux qui se trouvent coupables du meurtre de representants de la force publique ( puisqu'il est bien connu que seulement les doubles-nationaux ou ceux qui ont demande la nationalite depuis moins de 10 ans sont coupable de ce crime precis ), lorsqu'il s'agit d'un gendarme qui tue un gitan (* 7 coups de feu quand meme, mais il visait les jambes, ( 7 fois donc ), alors il a pas fait expres )) ... forcement, il faut l'acquiter
Comme tout État voyou le Sarkozistan a une législation qui prête souvent à rire... et parfois à pleurer.
Figurez-vous, que ce petit pays d'Europe occidental s'enorgueillit d'avoir aboli la peine de mort. Ses dirigeants se permettent même de faire des procès en barbarie à certains de leurs ennemis.
Pourtant, concernant la peine capitale, la loi Sarkozistanaise est particulièrement farfelue :
Ainsi, on a retiré aux tribunaux, voilà près de trente ans, quand ce pays s'appelait encore la France, le droit de prononcer la peine capitale.
Cette sanction suprême, si le lecteur m'autorise ce rappel, n'était administrée que pour des crimes particulièrement odieux, après un procès qui laissait le temps au juge d'instruction de réunir les preuves, à l'accusé de présenter sa défense, et aux jurés celui de la réflexion.
Par cette abolition, la France d'alors signifiait au monde entier, quelle se refusait, tel un dieu, de décider de la vie ou de la mort d'un de ses citoyens, fut-il l'auteur de plusieurs crimes monstrueux comme un certain Guy G. ou encore un Patrice A.
Pourtant, la loi Sarkozistanaise autorise un simple gendarme, de décider, seul et en une fraction de seconde, si un homme menotté, qui tente de s'enfuir (sans menacer quiconque) mérite de vivre ou non.
Cette incohérence juridique n'est certes pas nouvelle, mais qu'elle ne soit relevée par aucun commentateur, alors même qu'un gitan en fut victime en 2008 et que son meurtrier vient d'être acquitté par la "justice" en dit long sur le respect des droits de l'homme dans cette région reculée de la planète.
De toutes les "premières-dames-de-France" - pour reprendre le terme imposé par le tsar Kozy pour désigner son épouse - aucune n'a aussi peu mérité ce titre que Carla Bruni.
Au moins, le couple fonctionne sur les meme principes [s]de mensonges[/s] de .. de ... * toussetoussetousse ...

Pendant que Barrosso et Merkel dementent les propos de monsieur, Micehelle Obama dement les porpos de madame :

>< en anglais sur un des blogs du NYT ><

Le grand jeu de l'automne-hivers : Touver une leader sur la planete capable de confirmer les propos de monsieur ou madame ...


* EDIT : Plus serieusement, concernant les propos attribue a Michelle Obama par Carla Sarkozy-Bruni : c'est de l'inconscience totale :
-soit les propos sont effectivement faux, et il ne sera plus jamais possible d'avoir de conversations "privees" avec les Obama ( et n'importe quel autre chef d'Etat )

-soit les propos sont vrais et c'est encore pire, parce que les Obama ont maintenant le preuve qu'ils ne peuvent en aucun cas se laisser aller a des propos personnels avec le couple presidentiel francais

Par contre, ca veut dire qu'au niveau intox, ca va etre pratique pour tous les chefs d'etats, parce qu'il suffit de dire quleque chose a un des l'un des 2 Sarkozy-Bruni pour que ca se retrouve dans les medias
Le principe de publier une biographie "officielle" pour saboter la sortie d'une biographie "non autorisée" n'est pas nouvelle.
C'est ce qu'avait fait Marlon Brando en 1994, publiant Les chansons que m'apprenait ma mère au moment (et même quelques semaines avant) de la sortie de la biographie non autorisée.
On notera la ressemblance des maquettes des deux bouquins, destinée à semer la confusion dans l'esprit de l'acheteur.
Moi, pour être sûr de [s]ne pas[/s] me faire avoir, j'ai acheté les deux ...
Je cite DS : "On n'interdit pas un livre désagréable : on le fait étouffer par un autre, regorgeant d'anecdotes séduisantes." Je crois bien qu'un bouquin sur Cécilia est resté sur les bras de l'éditeur, non ? (Il doit bien y avoir trois ans.)
hihihi je vais faire un test : Camoufler davantage quelques noms et faire lire ça à mon droitier beau père ! je vous tiens au courant des réactions !
Et, bien sûr, en Ouzbek, on risque une "raclée" si on met un accent "disgracieux" mal à propos.
« [...] Quand elle a comparé implicitement les expulsions de Roms aux déportations des Juifs par les nazis. C'était évidemment excessif et stupide.... »


On ne peut résumer ainsi le propos, qui ne me semble ni stupide ni excessif, comme cela.

Dès que l'on parle de la question raciste du pouvoir nazi, c'est la pire finalité de la solution finale qu'on met en avant, le massacre industriel de Juifs (pas une ethnie, pas un peuple : une appartenance religieuse). On alimente ainsi le mémoriel et l'image de propagande (qui est aussi la réalité), et l'on fait l'impasse sur l'histoire.

Et cette histoire commence avec la banalisation de la stigmatisation d'une partie de la population... stigmatisation qui s'appuie sur des préjugés bien entretenus, etc. Penser à cela à propos de ce que fait le gouvernement français avec les Roms (et avec les « jeunes des cités », les « islamistes »... c'est un mode de dégouvernement), n'est pas si stupide que cela.
Super-menteur, essaie d'être soutenu par Angela M, disant qu'elle avait l'intention de faire la même chose en Allemagne, à savoir renvoyer les roms. Angela a démenti. Je ne sais pas pourquoi, mais les agissements du maître du Sarkosistan me font penser à des méhtodes mafieuses. Se lier avec une bande "mafieuse" amie ou ennemie peu importe, contre l'Union Européenne, à l'intérieur même de cette Union. Du grand n'importe quoi. J'espère que Mme Reding aura les moyens de condamner cet état voyou pour l'expulsion des roms.


La seule chose qui me fasse rire dans ce reportage en direct, c'est "les photos qui circulent encore nues sous le manteau".


Sinon les deux princes charmants de cette cour qu'ils passent leurs temps à faire des galipettes, ça nous évitera d'entendre leurs conneries journalières relayées par leurs fidèles serviteurs que sont presque touts les media.

Serge Dassault va racheter "Le Parisien".
Devant l'intérêt de nos lecteurs, et l'abondance de l'actualité, la rédaction en chef de l'agence ouzbek d'information a pris la décision de prolonger jusqu'à nouvel ordre la mission de notre envoyé spécial au Sarkozistan.

Et bien moi, j'aime pas !
D'abord, c'est très compliqué à lire, ces éditos : plein d'allusions compliquées, il faut relire chaque phrase trois fois avant de bien comprendre. C'est lourd - en plus, moi, à 9h16, j'ai quelques neurones en retard à l'allumage.
Ensuite, je ne trouve pas ça très drôle. Un peu trop tiré par les cheveux, pas limpide. Dans le même esprit, les barjots de BravePatrie sont bien plus marrants.
Globalement, c'est aussi le côté outrancier du concept "Sarkostan" que je trouve un peu gênant. Il ne sert qu'à entretenir l'antisarkozysme, sans véritablement d'éclairage nouveau. Pour le cas ici des bookins sur Carla Bruni, la critique devient elle-même caricaturale.
Dès que j'ai lu la première dépêche, j'étais sûr que DS tenait un filon et allait continuer un moment dans ce style. C'est rigolo, que ça continue !
C'est véritablement génial ces "Nouvelles lettres persanes", ça va devenir aussi indispensable que le billet de Bruno Roger-Petit le matin (comme pour celui-ci, on pardonnera une "Lettre" parfois plus faible vu le caractère quotidien de l'exercice ; voire même exceptionnellement, certains jours sans "Lettre")

Il faudrait peut-être mettre ces "Lettres" en libre accès (si ce n'est déjà fait), et aussi penser à ce qu'elles soient réunies en un seul lieu facilement accessible sur le site (pas seulement au milieu des "chroniques"). Sous un titre du genre : Les nouvelles "Lettres persanes" de D. Schneidermann.

Et puis finalement, rien n'empêche de refaire de temps à autre une chronique "comme avant" : l'important est de continuer les NLP ("Nouvelles lettres persanes")

"NDR : devant l'intérêt de nos lecteurs, et l'abondance de l'actualité, la rédaction en chef de l'agence ouzbek d'information a pris la décision de prolonger jusqu'à nouvel ordre la mission de notre envoyé spécial au Sarkozistan."

Génial !

PS. Il faudrait garder le "Correspondant spécial de l'agence ouzbek" avant le corps de l'article.
Le titre là ("De la cour au Sarkozistan") donnait l'impression à première vue que c'était la cour de l'Ousbekistan qui répondait à son correspondant en sarkozye (ça pourrait être une idée d'ailleurs)
je dois dire que cette description du sarkozystan depuis la lune ouzbèke me réjouit profondément. ailleurs sur les forums on parlait d'humour, et cet humour-là, cette mise à distance par le décalage, ça je trouve très très réussi. et quelque part, c'est une construction énonciative beaucoup plus pérenne, solide, que la simple dénonciation ironique des choses dans une chronique sur le vif. je compare pas le rire que ça provoque, mais je pense que dans 10 ans, on "comprendra" encore ce type de chronique "De la Cour au Sarkozistan", mais beaucoup moins le "prise directe" de porte. (attation, je dis pas que l'un est mieux que l'autre).

ps : évidemment que c'est pas un procédé énonciatif original ! mais on s'en fout, non ? ça marche ! le seul hic que j'y vois, c'est, pour des gens qui s'essaient déjà à la mise à distance et au décryptage, l'envie et de rire et de gerber à la fois.
En tout cas vous ne faites pas la cour au couple présidentiel !

J'apprécie l'exercice de style mais j'ai juste une petite réserve concernant "troisième femme" ça fait peut-être allusion à Barbe-Bleue mais après tout le fait d'être une épouse de troisième noce n'est pas une tare (le fait d'avoir fait un choix contestable de mari, si), le fait de se marier trois fois non plus et heureusement dans notre société le divorce n'est plus réservé qu'aux "élites"
bravo DS pour votre courage! Trop c'est trop!
O Schneidermann Effendi, que l'herbe fleurisse sous vos pieds inspirés... et revenez vite parmi les vôtres sous la yourte @siate parmi vos chameaux, vos chèvres et vos chevaux rapides. Pour l'Oz de ce potage, révélez-nous qui se cache sous ce pseudonyme si souvent employé, venu des sables de Kaboul autant que de Bagdad : Sarkoshahinshah. Nous pas comprendre. Et ce sera ainsi qu'Allah sera grand et Mahomet restera son prophète. Votre éloignement ne vous aura pas permis d'apprendre ce qui se chuchote ici depuis Samakande jusqu'à Ankara, que le Grand Seigneur envisage de reconstruire le grand empire des Ottomans dont il célèbre le culte à la mosquée bleue d'Istanboul.
Saurons nous un jour qui se cache derrière ce mystérieux "reporter ouzbek"? (je demande une enquête de Sherlock Com')
Excellent les articles de l'envoyé spécial ouzbek, mais s'il pourrait juste mettre un chouïa plus de nom propre (car on peine des fois à deviner de qui il s'agit :)), les lecteurs ouzbeks n'étant pas tous encore expert du sarkozistan.
Et ce matin, sur une de ces radios amies ,le ministre de la culture du pays voyou défendait un animateur suspendu pour usage de drogue,en lui trouvant,au passage un talent fou....Hier soir,sur le service public numero 5, le maître de cérémonie avait réuni des participants à peu près tous béats d'admiration ,surtout les dénommés Thréard et Barbier,qui allaient,chantant les louanges du président.Malheureusement pour eux,ils se fiaient à la conférence de presse d'icelui bourrée de mensonges et d'exagération.
Ce n'est que ce matin,que fort prudemment d'ailleurs la vérité sur la nervosité,l'orgueil mal placé et les mensonges du personnage a été révélée par des medias obligés de se contredire. Quant aux anecdotes concernant la vie aventureuse de madame de pompadour, elles trouveront des lecteurs bien sûr mais peut-être pas autant qu'elles en espèrent..
J'adore le procédé narratif choisi, très bonne idée de DS !
Je ne savais pas que Daniel était ousbek, il ne risque pas de se faire expulser ?
devant l'intérêt de nos lecteurs, et l'abondance de l'actualité, la rédaction en chef de l'agence ouzbek d'information a pris la décision de prolonger jusqu'à nouvel ordre la mission de notre envoyé spécial au Sarkozistan.

Très bonne idée : c'est un régal !
A propos du livre,il fallait regarder le grand journal de C+,hier.
C'était affligeant de flagornerie et une honte pour les journalistes
présents.A vomir!
Je ne vomis plus, je ne regarde pas le grand journal et je m'en porte très bien. La solution est si simple.

Je ne vomis plus, je ne regarde pas le grand journal et je m'en porte très bien. La solution est si simple.

Je fais pareil avec toute la télé... ça laisse du temps pour lire et on peut toujours s'informer sur internet (vu la décrépitude de la seule radio supportable, enfin qui l'était !)
Vous n'êtes pas seul!
Dommage, j'aimais bien Ali Badou lorsqu'il était à France Culture.
Il faut nous garder l'ouzbek. Il me semble plus percutant que le matinaute habituel.

Au revoir (le plus vite possible) Alain.
Plus qu'à en faire un docu-fiction à la Borrat ...
Comment le Sarkoment, ainsi qu'on appelle ici l'administration en charge de, euh, de quoi déjà ? (contraction de Sarkozy et Gouvernement, j'aurais pu dire Gouvernozy, mais ça ne sonne pas pareil) a t-il réagi à l'annonce de la confirmation de la décision du JLD, si contestée illegalement par le gouvernozy, par la cour d'appel, de façon indiscutable et ouverte ?

Est ce que les ministres vont être poursuivis pour avoir mis en cause une décision de justice, enfreint la présomption d'innocence (pour une fois qu'elle était claire) et avoir demandé explicitement l'incarcération en dehors du cadre légal (de quelqu'un qui est peut être coupable, mais c'est à l'enquète de le démontrer, et au tribunal de decider de la peine).

Vive La RDPF (République Démocratique Populaire de France) ! (quand un pays met "Populaire" ou "Démocratique" dans son nom, c'est mauvais signe...)
Peut-être le reporter ouzbek n'a t-il pas bien compris Viviane Reding?
A propos des expulsions de roms, elle a dit (traduction française) : "J'ai été personnellement interpellée par des circonstances qui donnent l'impression que des personnes sont renvoyées d'un Etat membre (de l'UE) juste parce qu'elles appartiennent à une certaine minorité ethnique. Je pensais que l'Europe ne serait plus le témoin de ce genre de situation après la Deuxième Guerre mondiale".
Comment pourrait-on trouver cela stupide?
Si stupidité il y a (et il y a!), c'est bien du côté de ceux qui font semblant de croire qu'elle a comparé, alors qu'elle rappelait simplement (et implicitement) pourquoi ces expulsions "ciblées" étaient condamnables.
Est ce que la Shéhérazade du potentat local restera longtemps reine du harem quand le dit potentat sera renversé par le peuple en colère ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.