61
Commentaires

Daech, Tchernobyl, pluies acides, ces bonnes nouvelles

Cocorico ! Vive la France ! Vive nous ! Sortez les hashtags !

Derniers commentaires

très discutable et discuté cette histoire de Tchernobyl: les chevaux ont été réintroduits par les autorités, il n'y en avait pas avant! Tchernobyl, parc de propagande de l'AIEA est aussi fréquemment dénoncé. Sans prendre parti car je n'y connais pas grand chose, je vous renvoie à cet excellent article qui propose de manière très convaincante un autre point de vue: http://www.fukushima-blog.com/tchernobyl-une-histoire-pas-si-naturelle-que ça
L'armement, le nucléaire, bientôt le gaz de schiste, il est bon de voir que notre beau pays est porté sur les activités du futur.
Moi je suis surtout heureux pour Méluche, qui était super inquiet qu'on arrive plus à vendre d'armes après avoir refusé les mistrals à Poutine.
Tchernobyl démontre que la présence humaine est plus dangereuse pour la nature que l'explosion d'une centrale nucléaire. Intéressant.
Bonjour
Je m'attendais ce matin à un commentaire d'Emiie Bouyer suite aux hautes paroles prononcées hier par sa tête à claque préférée.
Décidément, il est sans scrupules mais ses paroles d'escroc n'étonnent plus personne. Il n'a toujours pas compris qu'il avait été viré sans ménagement.

PS: le temps que j'écrive ce post, mon voeux a été exhaussé.
Comment passer sous silence les déclarations de celui qui a un pois chiche qui tourne en boucle dans le cerveau sur ceux qui précisément n'ont rien dans le leur...
Je crois qu'il y a problème de traduction dans le vite-dit titré "Vous faites de la merde"; des meilleurs connaisseurs de l'argot américain confirmeront peut-être. Plutôt que par la traduction littérale de shit en 'merde', Il vaudrait mieux prendre en compte son association avec le haschisch et la drogue en général. Écrire que les lecteurs veulent de la bonne merde ne signifie d'ailleurs pas grand-chose.

Les dictionnaires proposent plutôt: de la bonne came, de la bonne herbe, de la pure, du lourd, de la bombe … ad lib.
Oh, voilà qu'@SI nous parle de l'effet parasol (ici sur le souffre dans l'atmosphère), qui est l'effet opposé de l'effet de serre, dont on connait l'existance depuis longtemps mais dont on parle peu.

Cela prouve bien deux choses :
- La science n'arrête pas de découvrir des processus physiques dans l'atmosphère ce qui implique qu'on ne connait pas encore bien le climat. On devrait donc être plus prudent sur les certitudes que nous avons à ce sujet et donc, laisser le débat scientifique se dérouler normalement et ne pas figer nos politiques environnementales sur un instant T de notre connaissance scientifique.
- Que si on veut à tout prix mener une politique climatique, cela se fera au détriment d'autres facteurs peut-être plus importants, que nous ne mesurons pas tous à l'heure actuelle comme ici dans le cas des pluies acides. Par exemple, un température plus froide occassionnera bien plus de cas de grippe et donc de décès. Cela est certain, dans les conditions actuelles de l'efficacité de nos campagnes de vaccination.

Merci à @SI de garder un oeil ouvert sur l'actualité environnementale et nos certitudes en matière d'environnement qui finalement, peuvent évoluer assez vite au regard de nos découvertes scientifiques.

Quant aux sous-marins, je ne partage pas la joie de ceux qui jubilent devant la vente d'armes de guerre. Evidemment dans ce contexte, il est naïf d'espérer des politiques pacifiques et d'appaisement des grandes puissance, sinon, il serait où leur pactole ? Ah la guerre, c'est bon pour la France n'est ce pas ? Mais si c'est bon, que ceux qui se félicitent ne viennent pas nous parler d'humanité et tout le reste. L'humanité elle est représentée par les pacifistes et non ceux qui cherchent à vendre leurs armes dans les situations les plus sordides.
L'orchestre du Titanic a loupé l'Oscar... il est toujours temps de se rattraper avec le Concert des médias...
A quelque chose malheur est bon!
très bon le hashtag #fiersdelafrance ajoutons "qui ne fermera aucune centrale nucléaire, trente ans après Tchernobyl et l'évacuation de 170000 habitants ukrainiens, de la ville de Pripiat et des villages alentour, de 90 000 cancers estimés, etc."
Les animaux de Tchernobyl, c'est une naturalisation de la catastrophe qui est vendeuse médiatiquement parlant mais risque de faire oublier que le nucléaire transforme le monde - un autre regard est celui de ce cinéaste ukrainien dans Télérama http://www.telerama.fr/cinema/myroslav-slaboshpytskiy-histoire-d-un-cineaste-captive-par-tchernobyl,141398.php

Edit : une première à souligner, Groland a fait le 9 avril dans un sketch l'hypothèse d'une catastrophe nucléaire en France (l'EPR) et la conséquence : l'afflux de réfugiés parisiens (le sketch dit "français") dans d'autres villages et villes de l'hexagone. On rit jaune et de bon coeur.
N'ayant pas chaussé mes lunettes, la première fois que j'ai aperçu le slogan [large]Hého la g¤*^?%e[/large], j'ai lu [large]Hého[/large] [large]la guerre.[/large]

Grâce aux sous-marins australiens les intégristes ne pourront plus commettre d'attentats à Paris. On y croit.

Bon soyons sérieux c'est plutôt la Chine qui est dans le collimateur. Pour se sortir d'une crise économique; déclencher des guerres. Et l'axe du Bien veut que tout ( systèmes financiers, matières premières...) soit sous son contrôle.

Hier sur Arte, documentaire sur Tchernobyl, j'ai abandonné en cours de route car c'était très orienté vers la minimisation des dégâts, il ne s'agissait que de montrer des populations ayant surmonté le traumatisme, présenté comme étant surtout psychologique, et pouvant dorénavant vivre paisiblement avec leurs enfants dans la zone contaminée au milieu d'une riche végétation et des animaux apparemment en bonne santé.. Et qui grâce à leur expérience, ont pu conseiller et aider les habitants de Fukushima. Une bénédiction ces catastrophes, elles permettent d'enrichissants retours d'expérience!

C'était beaucoup plus sérieux sur RMC. Héroïsme et sacrifice des liquidateurs à qui toute l'Europe doit beaucoup [s]et a[/s] [s]rendu hommage[/s] . Mensonges des responsables en France avec le nuage arrêté à la frontière. Mesures prises dans les pays frontaliers, inexistantes en France...A voir et revoir. Et surtout lire La supplication de Svetlana Svetlana Alexievitch
Désolé, je ne parviens pas à considérer la Russie comme une menace.
Malgré la pression de la presse, tiens, c'est marrant ça, la pression de la presse.
Ça lui va comme un gant.
oui la russie est un exemple à suivre! quelle belle démocratie.
Sur ce terrain-là, je n'en vois pas d'exemplaire. La ploutocratie est bien arrimée presque partout, sous les oripeaux d'un pluralisme soigneusement borné et d'une opinion savamment intoxiquée.
Mais sur le terrain géopolitique, je trouve que l'industrie d'exportation de démocratie à coups de guerre par procuration marche plutôt bien. Elle est particulièrement invasive, agressive, meurtrière, putassière, durable, poisseuse et menteuse.
Finalement, la Russie est sur des positions défensives qui peuvent sembler légitimes, quand la meute de ce côté-ci se ment sur ses propres positions agressives, ses trahisons, et ses propres meurtres de masse, depuis maintenant plus de deux décennies.
On se croit (plus que tout autres) bien informés.
ben voyons, la Russie se défend en Ukraine comme elle s'est défendue en Géorgie ; elle écarte et pourchasse voire laisse assassiner les opposants, militants des droits, écologistes, antinucléaire, anticorruption, etc. mais c'est pour se défendre aussi ?

oui la russie est un exemple à suivre! quelle belle démocratie.


Pas pire que nombre de nos alliés: Qatar, Arabie Saoudite, Ukraine (avec qui l'UE vient de signer un accord de libre échange), de nombreux pays africains où la Francafrique fait les présidents. Et on peut aussi parler de l'UE et de sa phobie des référendums.
Top Russian investigator proposes internet censorship using Chinese experience. Quand c'est RT qui transmet l'info, ça peut être pour préparer le terrain, d'autant plus que les mesures de contrôle du web en Russie se sont multipliées depuis plusieurs années.

Intéressant d'ailleurs, de voir comment l'article part d'internet pour finir sur le contrôle des ONG : "Also in 2015, President Vladimir Putin signed into law a bill on undesirable foreign organizations. (...) The main criterion for putting a foreign or international NGO on the list is a “threat to the constitutional order and defense capability, or to the security of the Russian state". (...) Since last year, Russian officials have added about a dozen US, Ukrainian and international organizations to this list, including such majors as the Soros Foundation, the National Democratic Institute and the National Endowment for Democracy.

Tout ça est cohérent avec la doctrine eurasiatique développée par l'administration de Poutine qui remet à l'honneur les principes de distinction vis-à-vis de l'Occident avec à la fois une logique de puissance politico-militaire et de mise à distance de l'influence culturelle. Faudrait que je fasse quelques recherches mais il ne m'étonnerait pas que soit mis en valeur, dès maintenant ou prochainement, une forme d'Etat présenté comme système politique naturel de la Russie, des principes d'"Etat oriental" où on dirait que "liberté politique" n'a pas le même sens qu'en occident.
La question n'est pas de savoir si la Russie est une "belle democratie", mais si elle est une menace.

Un pays de 170 Millions d'habitant, face a une Europe bien plus developpee, qui frise le milliard d'habitants et soutenue militairement par les Etats-Unis, qui n'ont cesse de faire la guerre partout sur la planete depuis des decenies.. Qui devrait avoir peur ?
Russie 146,27 M d'habitants en 2016
Union européenne : 509,44 M d'habitants en 2016

source

Dogu, d'où sortez vous vos chiffres ? d'une sardine marseillaise ?

L'option "Do Not Track" de votre navigateur est activé, confirmez-vous vouloir appliquer de cette option sur ce site ?
Autoriser les dialogues de www.musee-hebert.fr à vous déplacer vers leur onglet


Heu...? Il faut répondre quoi ?

--
Dans ce cas-là : "j'ai pas compris" => "Ok"
(cela dit, je me demande pourquoi votre navigateur est configuré ainsi si vous ne savez pas de quoi il retourne...)
Je pense que c'est plutôt le Musée Hébert qui donne cet avertissement. Je l'ai eu aussi. Bizarre qu'un musée se soucie de savoir si on refuse ou pas le traçage... et tente de vous y faire renoncer. Moi non plus, je comprends pas très bien.
Mouais, m'enfin quelle que soit la configuration de mon navigateur, je ne pense pas qu'il puisse être capable d'obliger une boite de dialogue à communiquer dans un français correct et compréhensible.

--
voila pourquoi vous devriez être un peu dubitatif.
En Russie nous avons un autre endroit a visiter MAIAK qui a eu en 1957 un bel accident nucléaire qui fait que cette région est encore la plus dangereuse de la planète ... On ne parle pas de ce qui fâche )) [fr.wikipedia.org]éaire_Maïak
un petit aperçue de l'article de wikipedia

Deux autres accidents sont imputables au complexe Maïak :

des pluies de forte intensité font déborder un lac contaminé par la radio-activité dans la rivière Tetcha ;
une tempête soulève des poussières radioactives du lac Karatchaï asséché et les répand sur la région d'Ozersk.
Dans le quotidien Libération du 24 août 2000, Igor Forofontov de Greenpeace Russie affirme que « les matières radioactives continuent à remonter à la surface transportées par les eaux souterraines »
Lors de la canicule de 2010, les incendies de forêt et tourbières ont notamment menacé le centre de retraitement et de stockage de déchets nucléaires de Maïak où l'état d'urgence a été décrété par les autorités russes le 6 août 2010 (annoncé le 93) et pourraient avoir causé des ré-envols et transferts de particules radioactives.

Et avec la transparence Russe (Japon, USA et France pareil), on est sauvé.
Je vais restreindre drastiquement mon vocabulaire à un seul mot.
Enfumage
Merci pour le lien vers #FiersdelaFrance.
Je n'aurais jamais imaginé qu'on ait autant de raisons d'être fiers de notre pays.
Moi qui côtoie quotidiennement des déclinistes, des râleurs, des jamais contents, je commençais à perdre le moral.
Mais les exploits de nos sportifs, l'excellence de nos cuisiniers, celle de nos produits de luxe, le savoir faire de nos marchands de mort, m'ont regonflé à bloc.
A celles et ceux qui ont la chance dans leur vie de visiter le Japon, je ne saurai trop conseiller un détour par Hiroshima, et une visite du musée de la bombe. J'y ai été pris en charge par un couple de volontaires âgés, qui ont grandit dans les décombres. Et expliquent qu'au lendemain de la catastrophe, alors qu'on pensait que les terres étaient perdues à jamais, ils ont été les premiers surpris à voir la nature reprendre ses droits. Il flotte dans la ville et le parc de la paix, en face du dôme, un je ne sais quoi de touchant , une tristesse infinie mêlée d'espoir...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.