66
Commentaires

Covid-19 : le Conseil scientifique, début de transparence

Pour la première fois, le Conseil scientifique a rendu un avis en son nom propre, favorable au confinement, annoncé par Emmanuel Macron ce soir, sans qu'il ait prononcé le mot. ASI revient sur le manque de transparence du conseil depuis sa nomination le 11 mars, et s'intéresse à certains de ses membres, comme l'étonnant microbiologiste Didier Raoult... qui contestait, ce lundi encore, la pertinence du confinement.

Commentaires préférés des abonnés

Bonjour,

Par conscience professionnelle, j'ai souhaité vérifier le degré de légitimité du Pr Raoult, sur quels arguments pouvait-il baser son hypothèse thérapeutique, notamment aux vues des articles - non spécialistes, malgré tout - plutôt incendiaire(...)

la bonne question à se poser n'est-elle pas : est-ce que la chloroquine fonctionne ?


le 16-3-20 à 22h17 


 https://www.francebleu.fr/infos/sante-sciences/coronavirus-le-traitement-a-la-chloroquine-a-marseille-serait-efficace-1584392554

(...)

Le problème qui se pose à l'éditocratie scientifique est de taille.


En effet,si le professeur Raoult a raison(ce que semble dire les premiers résultats in vivo publiés le 16 mars),il va falloir très vite mettre en rapport un nombre de victimes importa(...)

Derniers commentaires

"il y a eu davantage de morts français du fait de la débâcle"

On parle de la débâcle ou de l'exode ici ?

Quelqu'un pourrait m'expliquer pourquoi on a de suite parlé de vaccin, et qu'on commence seulement à nous informer de la recherche destinée à mettre au point des médocs pour soigner? Ce qui me semblerait plus logique et surtout plus urgent... 


3 mois, quand même... et combien de morts qui n'auront pas besoin de vaccin?

Côté transparence là, y'a Buzyn qui a largué une bombe atomique  cet après-midi.

Y a pas trop besoin de transparence ou d'experts ou quoi que ce soit pour comprendre les bonnes ou mauvaises décisions. Jusqu'ici, je trouvais qu'il y avait pas de choses dans le bon sens puis aujourd'hui voilà tous les parisiens dans des trains. J'ai besoin de personne pour savoir que c'est pourri., c'est la même pour les autorités , la sncf etc...

Mais Raoult a raison au moins sur une chose. Ce n'est pas la grippe espagnole.


La grippe espagnole, c'est au minimum 21 millions de morts, dont 90% SUR 4 MOIS. 160.000 morts par jour au minimum.


A l'heure actuelle, le Coronavirus tue moins de 500 personnes par jour. 


160.000 VS 500.


Je pense que Raoult raisonne sur la dangerosité réelle du virus, avec l'enseignement des épidémies et pandémies historiques. Ce n'est pas la grippe espagnole, ce n'est pas la peste noire, ce n'est pas le choléra (enfin, en termes d'ampleur).


Et il pense que TOUT LE MONDE devrait être testé en France, qu'il faudrait faire beaucoup plus de tests, comme la Corée du Sud qui a un taux de mortalité de 0,4% et non de 2 ou 6%.

Le problème qui se pose à l'éditocratie scientifique est de taille.


En effet,si le professeur Raoult a raison(ce que semble dire les premiers résultats in vivo publiés le 16 mars),il va falloir très vite mettre en rapport un nombre de victimes important,l'effondrement de l'économie mondiale et un médicament utilisé depuis plusieurs décennies qui coûte 4€17 la boite de 30 comprimés dosés à 200mg(soit le traitement à 50 centimes/jour).


Je caricature à peine......et je comprends que les scientifiques de plateaux télévisés ne soit pas impatients de vérifier cette hypothèse, qui peut leur valoir le goudron et les plumes, pour le moins.....


Quant à l'intérêt général ,il peut bien attendre,comme d'habitude.

pas un épidémiologiste modélisateur, capable de mathématiquement faire des projection comme pourtant des modèles simples le permette actuellement paramétrés par les données chine et italie *facepalm*


Nous avons à faire à un comité scientifique de la soiciété du spectacle, choisi probablement par des gens qui regardent l'indice de notirété twitter plutot que scientifique



Voir la vidéo sur le site du collège de France du professeur Sansonetti très instructif.

Pour info le Dr Raoult est climato sceptique . Extrait de wilipédia :


"En 2013, Didier Raoult publie un article où il fait part de son scepticisme face aux modèles mathématiques de prédiction du climat78. Il dit notamment que les modèles mathématiques sont la version moderne de la divination. Dans un article du 1er novembre 201479, il note ironiquement, à propos de la « pause » constatée dans le réchauffement climatique depuis la fin des années 1990, que « la nature a oublié d’obéir aux prédictions ». Dans la même publication, au sujet d'un article paru peu avant dans la revue Nature et selon lequel la température globale de la Terre ne serait plus le bon indicateur du réchauffement climatique, il fait ce commentaire : « Il vaut mieux casser le thermomètre qui vous contredit ! »

En juin 2014 dans l'hebdomadaire Le Point il estime que « Après une poussée thermique notable dans les années 1990, la Terre a globalement arrêté de se réchauffer depuis 1998. » Puis il conclue que « le réchauffement climatique est incertain et la responsabilité de l’homme discutable ». Le journaliste scientifique du Monde Stéphane Foucart le critique comme faisant partie de ceux qui propagent les « hoax climatiques »80. En effet le consensus scientifique des experts du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) considère que le réchauffement climatique est causé principalement par les activités humaines et que le réchauffement, y compris après 1998, est bien une tendance lourde.

En avril 2015, Didier Raoult déclare de nouveau être sceptique quant au changement climatique81."


Par ailleurs , Il a eu maille à partir avec certains collègues chercheurs qui ont dénoncé les conditions de travail  dans son unité de recherche et notamment le mépris du patron pour les chercheurs en question : voir ici : https://marsactu.fr/le-professeur-didier-raoult-mis-sur-la-sellette-par-ses-tutelles/


Bonjour,

Par conscience professionnelle, j'ai souhaité vérifier le degré de légitimité du Pr Raoult, sur quels arguments pouvait-il baser son hypothèse thérapeutique, notamment aux vues des articles - non spécialistes, malgré tout - plutôt incendiaires à son propos.


J'ignorais que bon nombre d'études a été publié au décours du SRAS et de la grippe aviaire quant à l'efficacité de la chloroquine et hydroxychloroquine sur les mécanismes de réplication virale. Le tout a été compilé en 2006 dans un papier de The Lancet, journal scientifique à l'impact factor de premier ordre :

https://www.thelancet.com/journals/laninf/article/PIIS1473-3099(06)70361-9/fulltext

La bibliographie de cet article n'est pas en reste au regard du sérieux des ouvrages ayant présenté les études et leurs résultats (je les ai lus).

Bien évidemment, d'aucuns peuvent objecter que le SARS-CoV-2 n'a pas été étudié à proprement parler dans ces études, et pour cause. Quand bien même :
- Les coronavirus composent une famille large avec des spécificités communes, le SRAS de 2006 et le virus actuel ayant beaucoup en commun ;
- Les mécanismes d'inhibition de la réplication virale par l'hydroxychloroquine sont, par contre, peu spécifiques à tel ou tel virus, avec des résultats plutôt bons sur les coronavirus et parfois moins bons concernant d'autres familles.

En présence d'une infection dont la durée de contagiosité (20 jours en moyenne) est le facteur primordial pour enrayer sa propagation, avec ou sans symptômes, la réduction de cette durée par un médicament, connu de longue date et dont le rapport bénéfice/risque a été maintes fois réévalué en sa faveur, est salutaire. Pour ma part, le raisonnement du Pr Raoult ne me paraît pas incohérent, loin s'en faut ; celui-ci en outre semble actuellement confirmé par les premières études asiatiques (pas seulement chinoises) spécifiques au SRAS-CoV-2.

On peut par contre discuter de la légitimité de certains raisonnements et prises de décision d'ordre sanitaire et public à la lueur des informations susdites : si les pouvoirs publics attendaient de statuer, du fait de l'absence de certitudes quant au virus, mais appliquent désormais un principe de précaution dès lors que celles-ci existent, la prise en charge de la crise actuelle est un échec, monumental car évitable, tant sur le plan sanitaire qu'économique - intérêt qui leur semble plus cher qu'à nous.


Au delà des aspects techniques et des choix scientifiques on sent que la bataille des égos scientifiques fait rage, les dents  rayent les parquais de l’Élysée. les couteaux sont aiguisés et pointus pour mieux les lancer dans le dos des rivaux. Elle est pas belle la vie!

Il faut investir dans les pompes funèbres en Angleterre 


Il faut de la transparence dans les décisions, mais au final elles sont bonnes.

Heureusement qu'on ne fait pas comme les anglais ou les hollandais, sinon on irait vers plus de 2000 morts par jour au pic de l'épidémie qui arriverait dans 6 mois, avec un total de 180 000 morts. 

Ce ne sera pas que des vieux.

Avec le confinement on va vers 300 morts en tout (400 si le confinement est lent et non total et 200 si le confinement est rapide et total). 

Le temps de confinement doit intégrer l'arrêt de la contamination, le délais de 15 jours d'apparition des nouveaux cas, Plus un délais de 15 jours de quarantaine total pour éradiquer le virus. Comme le confinement prend un peu de temps et qu'il n'est pas total il faut au moins rajouter 15 jours.  On en a pour au moins 45 jours.

Le problème c'est qu'après il faudra gérer la non re-contamination (comme en Chine) et donc fermer les frontières avec les pays non indemnes, Comme l'Angleterre et Pays Bas (et les USA probablement) et cela pendant plus d'un an s'il ne font rien comme ils le prétendent.

Comme on n'arrivera jamais à éradiquer le virus au niveau mondial et que s'il revient en France l'épidémie repartira comme avant, il est impératif qu'on trouve un vaccin à terme. J'espère que pour les anglais, les hollandais et les USA on va le trouver très rapidement, sinon d'ici 6 mois il ne fera pas bon de "vivre" dans ces pays...

Vous vous demandez QUI les a nommés ? Sérieusement ? Mais enfin... UN seul pouvait le faire !

la bonne question à se poser n'est-elle pas : est-ce que la chloroquine fonctionne ?


le 16-3-20 à 22h17 


 https://www.francebleu.fr/infos/sante-sciences/coronavirus-le-traitement-a-la-chloroquine-a-marseille-serait-efficace-1584392554

Tiens, vous lirez avec attention ce papier du JIM, datant du 29/02, et indiquant déjà les réserves sur ce Dr Raoult et son médicament miracle :


https://www.jim.fr/e-docs/effet_secondaire_du_covid_19_laffaire_de_la_chloroquine_181904/document_jim_plus.phtml


C'est incroyable que cet individu soit encore présent dans le conseil scientifique qui conseille le président sur cette crise !


A.

Un comité théodule qui n'a pas de liberté d'expression parce qu'il attend de savoir ce que le président veut entendre.

Bravo ! 

Garçon ? Remettez-leur la légion d'honneur et dîtes qu'ils peuvent aller dormir.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.