17
Commentaires

Contre les fake news, le gouvernement dégaine... des mensonges

Quoi de mieux pour lancer une page gouvernementale renvoyant à des articles de fact-checking de cinq médias français que de mentir ouvertement, tout en proposant une sélection aux critères opaques et changeant constamment ? C’est le choix du gouvernement, avec cette page dont les syndicats de journalistes, les patrons de rédaction et les sociétés de journalistes demandent la suppression.

Commentaires préférés des abonnés

J'ai du mal à comprendre la polémique.


Le Gouvernement dispose d'une Inspection Générale  des  Services ,  pour juger de la qualité ( pratiquement irréprochable )de Sa Police.


Le Gouvernement dispose d'un Parquet pour indiquer  ce q(...)

Remontons quelques mois en arrière...

Beaucoup de journalistes dénonçaient les Gilets Jaunes (des vendus, racistes, jaloux, incultes, violents, envahissant un hôpital...) Les fakes ne les gênaient pas trop... Les violences policières ? Juste une répon(...)

En fait ce qui gène ces journaux et partant ces journalistes, c'est que la collusion soit annoncée au grand jour ! 

Ils servent de paillasson tous les jours et ensuite ils s'étonnent qu'on ne les respectent pas ! 

Quel manque de reconnaissanc(...)

Derniers commentaires

En pleine lecture de "La Rumeur , histoire et fantasmes" de P Froissart , au chapitre "Les médias ? La rumeur s'y sent bien." ...çà tombe à pic !

On est au summum de l'agilité dans la team SIG du gouvernement. Premier sprint : on crée la page, deuxième sprint : on la supprime. Ils dû faire les daily scrums avec Sybeth comme PO.
On peut remercier l'argent public de financer tout ce merdier, quand même.

Le ministère de la vérité, c’etait dans 1984 d’Orwell, dont je me demande de plus en plus si ce n’est pas la source d’inspiration du gouvernement ...


Voici une citation : 

« Pour des distances inférieures à une centaine de kilomètres, il n’était pas nécessaire de faire viser son passeport, mais il y avait parfois des patrouilles qui rôdaient du côté des gares, examinaient les papiers [...] et posaient des questions embarrassantes. »


Si ça dit à certains, ça pourrait valoir le coup de comparer. 


Après la suppression de la page en question, des gens réclament que le gouvernement supprime maintenant leur auto-amnistie.

Ah, ah ! Joffrin qui se plaint d'être instrumentalisé par le pouvoir ! Les assiettes vont voler au prochain dîner du club du Siècle.

En fait ce qui gène ces journaux et partant ces journalistes, c'est que la collusion soit annoncée au grand jour ! 

Ils servent de paillasson tous les jours et ensuite ils s'étonnent qu'on ne les respectent pas ! 

Quel manque de reconnaissance vis à vis de leurs maîtres. 

Valet un jour, valet toujours !!

C'est assez récurrent que la première réponse à la moindre polémique, le réflexe immédiat du gouvernement, c'est le mensonge.
Il y a une stratégie derrière. Ils dégonflent la polémique ou la critique, même avec un mensonge, et savent que la majorité des gens s'arrêtera là sur le sujet. Et ceux qui creuseront suffisamment pour avoir le fin mot de l'histoire seront peu, et ne seront de toute façon pas convaincus.
L'autre stratégie, c'est que plus on ment, moins chaque mensonge aura de la place dans l'espace médiatique critique.

Remontons quelques mois en arrière...

Beaucoup de journalistes dénonçaient les Gilets Jaunes (des vendus, racistes, jaloux, incultes, violents, envahissant un hôpital...) Les fakes ne les gênaient pas trop... Les violences policières ? Juste une réponse appropriée aux casseurs... Les éborgnés, les mutilés, les blessés : n'avaient qu'à pas être là !

Et certains de ces mêmes journaux s'étonnent d'être utilisés après  avoir si bien servi la soupe ?

Que Madame N'Diaye reconnaisse d'être capable de mentir pour protéger le président et qu'on la retrouve régulièrement sur les antennes de France Inter... Tout est dit...

Défiance envers les membres du gouvernement, certes, mais que dire de ceux qui font métier de relayer, sans critiquer leurs paroles : peut-on parler d'information ? (Vraie ou fausse)

Dommage pour ceux qui informent vraiment mais je n'ai confiance ni dans les uns ni dans les autres...

hahahahahahahahahahaha ! dire que j'étais tombée dessus par hasard... j'allais même suggérer à ASI de soumettre certains de ses contenus pour rigoler, mais on dirait que c'est pas la peine ^^

J'ai du mal à comprendre la polémique.


Le Gouvernement dispose d'une Inspection Générale  des  Services ,  pour juger de la qualité ( pratiquement irréprochable )de Sa Police.


Le Gouvernement dispose d'un Parquet pour indiquer  ce que doit être  une bonne  Justice, dans notre beau pays.


Le Gouvernement dispose  d'un corps préfectoral ( d'une grande qualité , puisque formé, principalement, d'énarques et de  Sciences-Po ) pour mettre en  valeur  et , en application,  sa remarquable  politique .


Le Gouvernement, de la même manière, doit  pouvoir donner, au bon peuple, , une bonne information,  et notamment , lui indiquer toutes ses  magnifiques et prudentes décisions  .


Arrêtons les chamailleries....

Faux ! J’ai vérifié sur le site du gouvernement attesté 100% vrai et votre article n’y figure pas !

Menteur !

Normalement le fait que Sibeth pointe « le fact-checking c’est bien » ça devrait nous mettre en alerte sur le fait que c’est probablement un peu de la merde en fait.

Le baiser de la mort.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.