20
Commentaires

Un jeu vidéo en guerre contre Apple

L'éditeur du jeu vidéo Fortnite, fatigué des taxes imposées par Apple et Google, part en guerre contre les monopoles de mobile. Un combat pour l'argent, mais qui rejoint celui des régulateurs, aux Etats-Unis comme en Europe... et qui pourrait bien fonctionner.

Commentaires préférés des abonnés

C'est drôle de constater qu'Epic se bat pour plus de justice lorsqu'il en vient à leur argent, alors que les "employés" de leur service client ne sont que des freelance en salariat déguisé virables à tout moment sans aucune protection sociale.. Plus (...)

Il se trouve que pour une fois je connais vaguement le sujet, et pour le coup, c'est un article clair et concis. Bien ouèj.


Bref.


C'est le genre de situation bordelique qui nous rappelle qu'aucune de ces méga-corporations ne sont nos amies, et qu'en dé(...)

Et ces entreprises trouvent qu'elles payent trop d'impôts ? Et elles taxent les autres entreprises à des taux à faire pâlir les États.

Derniers commentaires

chouette, Thibault Prévost est de retour ^^

Libérez Fornite qu'ils disent... Ah bon, ils vont publier le logiciel sous licence libre? La blague...

Désolé de jouer les trouble-fêtes mais je crois bien que 2 billions se traduit précisément par 2 milliards et non 2000 :)

Une belle baston de trous de balles avec Epic qui utilise ses jeunes joueurs comme une armée lobotomisée par des jolis sentiments en dessin animé. Rien n'est respectable dans cette histoire : les protagonistes sont tous des monopoles globaux défiscalisés, le jeu concerné est une honte vidéo ludique tant artistiquement que socialement ( culture du top 1%, crunch des employés), et Apple se fait dénoncer par ceux qui font pareil et veulent juste sa place pour faire encore pire.

Extérieur au monde du jeu vidéo, j'ai trouvé l'article très intéressant. 

(Et oui étudiant je ne savais pas me raisonner et je me suis dit que j'avais mieux à faire dans la vie alors j'ai arrete)

super article 

merci

Encore une boîte qui veut devenir calife à la place du calife...

C'est drôle de constater qu'Epic se bat pour plus de justice lorsqu'il en vient à leur argent, alors que les "employés" de leur service client ne sont que des freelance en salariat déguisé virables à tout moment sans aucune protection sociale.. Plus d'un an que je travaille pour leur service client huit heures par jour et je ne suis toujours d'un simple freelance, tout comme mes 200+ collègues francophones... ;)

Et ces entreprises trouvent qu'elles payent trop d'impôts ? Et elles taxent les autres entreprises à des taux à faire pâlir les États.

La guerre des multinationales tech aurait-elle commencer sonnant le glas de la pseudo-mondialisation heureuse sur fond de néo-guerre froide sino-americaine ? L'article est bien mais je m'inscris en faux les "gamers" ne jouent pas à Fornite seulement les gamins !

Il se trouve que pour une fois je connais vaguement le sujet, et pour le coup, c'est un article clair et concis. Bien ouèj.


Bref.


C'est le genre de situation bordelique qui nous rappelle qu'aucune de ces méga-corporations ne sont nos amies, et qu'en définitive, elles ne sont motivées que par le profit, avec ici Apple en mode mafieux à base de "paye pour ta protection sur mon Store", et Epic en mode loubard à base de "non je deale ma drogue comme je le veux, na !" (oui les escro-transactions dont il est question ici sont basées sur des principes d'addiction, de dépendance et de manipulation bien connues des gérants de casinos, et depuis pas mal d'années maintenant de la "communauté gamer").

Sur les téléphones Samsung, Si Fortnite n'est plus disponible sur le Play Store de Google, il est maintenant disponible sur le Galaxy Store de Samsung. Il est probable qu'il y ait le même genre de service sur les téléphones d'autres fabricants.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.