Un jeu vidéo en guerre contre Apple
article

Un jeu vidéo en guerre contre Apple

La guerre du monopole pourrait bien avoir lieu

Réservé à nos abonné.e.s
L'éditeur du jeu vidéo Fortnite, fatigué des taxes imposées par Apple et Google, part en guerre contre les monopoles de mobile. Un combat pour l'argent, mais qui rejoint celui des régulateurs, aux Etats-Unis comme en Europe... et qui pourrait bien fonctionner.

Tout a débuté avec un film. Jeudi 13 août, dans l'univers virtuel et acidulé de Fortnite, le jeu vidéo le plus joué au monde (250 millions d'inscrits), plusieurs millions d'avatars étaient tranquillement en train de s'entretuer (le but est d'être le dernier debout, c'est le principe du jeu, qu'on appelle battle royale), quand un court-métrage s'est brusquement déclenché sur un espace du jeu appelé Party Royale.  La majorité des joueurs, bien trop jeunes pour saisir les références visuelles, n'ont pas dû comprendre ce qu'ils voyaient.

Peu importe : le message est adressé à la presse. Epic Games, le studio qui développe Fortnite, a annoncé via ce petit film qu'il entrait en guerre contre Apple. Et pas n'importe comment : en reprenan...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.