202
Commentaires

Comment l'incompétence du gouvernement a provoqué le fiasco de france.fr

C'est l'un des plus beaux ratés de la communication gouvernementale sur le web. Le projet France.fr était pourtant très ambitieux sur le papier : "Faire de la promotion de la France une grande cause nationale" selon la brochure de présentation. Las, moins de vingt-quatre heures après sa mise en ligne, le site était indisponible, officiellement en raison d'un trop grand nombre de connexions. Comment expliquer un pareil fiasco alors que le Service d'Information du Gouvernement (SIG) qui a piloté le projet a déjà dépensé 862 000 euros? Officiellement, il s'agit d'un simple problème d'hébergement. Mais certaines sources nous ont livré une tout autre version.

Derniers commentaires

Suite au "vite dit" d'ASI sur le parisianisme du site france.fr voici encore un exemple : faites une recherche avec le mot-clé "compétitivité".
Vous tombez sur une carte de France des pôles, qui n'est pas à jour!

Les pôles dé-labellisés en juin 2010 y figurent toujours (voir http://competitivite.gouv.fr/toutes-les-actualites/actualite-23/2010/28/delabellisation-des-poles-enfant-genie-civil-ecoconstruction-innoviandes-mobilite-transports-avances-mta-prodinnov-et-sporaltec-183/juin.html?cHash=21502ea50740b98cf02fdc22f8a9446e)

http://www.france.fr/connaitre/recherche-et-innovation/poles-de-competitivite/service/carte-interactive-les-poles-de-competitivite

Pire : quand vous cliquez sur un pôle, vous n'obtenez que de très maigres informations (même pas de lien vers le site internet du pôle en question). Il faut cliquer en haut à gauche sur le lien vers le site officiel des pôles de compétitivité pour avoir enfin des détails.
« France.fr: j'ai fait la même chose pour 36 euros! »
http://notre-france.fr/
http://www.lepost.fr/article/2010/08/19/2189136_notre-france-fr-36-euros-quelques-jours-de-travail-plus-ce-que-chacun-y-mettra.html
Bon, puisque j'avais moqué les traductions françaises d'italia.it rien qu'en me basant superficiellement sur la page d'accueil (renvoyant à un blog italien pour de plus amples précisions quant aux erreurs contenues dans les textes mêmes du site), il me semble fair-play de faire de même pour la traduction italienne de france.fr...

Rien qu'en première page:

1. Dossier all'una. Traduction littérale et ratée de "dossier à la une". Sauf que une "une", en italien ça se dit "prima pagina". Là, ça veut juste dire "dossier à une heure" (am ou pm?).
2. De même que italia.it traduisait littéralement le tutoiement typiquement italien en français alors que ce dernier préfère l'infinitif ou le vouvoiement, , de même france.fr retranscrit l'infinitif et le vouvoiement ("la francia e voi") au lieu de les transformer en tutoiement.
3. "Fil d'actu" devient "strumento di attualità", qui semble incongru (instrument d'actualité... Kezako).
4. "Entreprendre" devient "iniziare un'attività" (commencer une activité), alors qu'il existe le mot "intraprendere".

Bon, ensuite, je dois dire que je comprends pas vraiment l'utilité du site: par exemple, la totalité des sections de la section "visitare" (mais aussi d'autres) ne fait en fait que proposer des liens vers le site officiel du tourisme en France ou autres sites. Ça fait un peu doublon, non? En revanche, un bref survol de quelques très courts textes proposés dans différentes sections me semble ne révéler aucune faute majeure, mais une traduction des plus correctes: rien à signaler de ce côté là (à l'inverse d'italia.it).

Toutefois, que ce soit en italien ou en français, le site me semble surtout une coquille un peu vide, qui se contente de faire des liens sans réellement fournir de contenu ni d'informations, renvoyant pour cela à des sites extérieurs, d'ailleurs pas toujours traduits.
France.fr est de retour ! ( pour combien de temps ? )
mmh.…euh…
zut ! je sais plus ce que je voulais dire.
Un peu HS, mais bon :

Dites, la rédac', à propos d'internet, il se passe de drôles de choses concernant Hadopi en ce moment, non ?
Dan, dites-moi que vous êtes sur le sujet :)

Numerama I

Numerama II
Très bon papier.

En complément, on apprend ici, que le DSI du SIG a été remplacé le 19 juillet 2010 : "Raphaël Aurus a donc, le 19 juillet 2010, remplacé Thierry Rouffet au poste de responsable de la division des systèmes d’information. Hasard ou Nécessité ?"
Quand ASI tombe dans le panneau du titre accrocheur :
Peut-on vraiment parler d'incompétence du gouvernement, quand les incompétents en question sont les membres d'une commission d'un organe de communication au service du gouvernement ?...
Nous sommes dans une bureaucratie, voila tout, qui consomme beaucoup de ressources, un produit beaucoup d'incompétence. Des étudiants d'école d'info auraient mieux fait...

Pour le concepteur du site, une petite enquête s'impose , actionnaire, mode de l'appel d'offre (et concurrents) ...
Tous les jours, il y a un article sur l'incompétence de ce gouvernement et du suprême, (qu'il soit béni etc etc ). Nous le savons depuis longtemps.
la seule compétence que je leur reconnais,
tout simple, du pognon, encore du pognon,
toujours du pognon ! aux dépens de qui ?
gamma
ce gouvernement est une catastrophe pour la france, l'Europe se gausse de nous pour les scandales des ministres depensant l'argent des contribuables,
la ministre de la santé" a saccagé notre système et n'a pas été fichue d'organiser une grande vaccination et a dépensé des sommes astronomiques pour une maladie imaginaire!!!!
le ministre des affaires etrangères est zappé par un conseiller non élu de notre Roi président,
le premier ministre politiquement correct...... n'a pas accès aux décisions, il répète donc à tous combien ils sont politiquement efficaces
la réforme de la masteurisation des maitres se fait dans dans l'urgence sans discussion et surtout sans concertation
le discrédit est partout et l'équipe de France buvard de la société est malade
ils ont dépensé de l'argent pour une communication s'agissant des modifications concernant les retraites, alors que le parlement n'en a pas encore discuté (le 7 septembre)
et de plus SAUSSEZ MINC ATALI et cie sont des copains donc ils ne sont engagés non pour leur compétence mais leur attachement au président roi
l'incompétence est devenu un sport de droite
Dans un marché, surtout public, la compétence est aussi celle du Client.

Ne pas avoir placé dans la commission de sélection des personnes compétentes dans le domaine prévu est la démonstration de la sous-évaluation de la difficulté liée aux projets internets, et a probablement pour conséquence directe le retard enregistré.
Si avec les milliards d'Euros de budget et les centaines de milliers de fonctionnaires, l'état Français est incapable de placer une ou deux compétences internet dans la commission de sélection d'un marché de plus de 800k€ à destination d'internet, c'est que l'état Français au mieux sous-estime gravement le sérieux et la difficulté d'un projet internet (mais 800 k€, c'est une somme, et cela devrait éveiller l'inquiétude des haut fonctionnaires, fussent-ils énarques et coûtumiers des gaspillages d'argent qui n'est pas le leur), au pire a placé des copains à des points de décision inappropriés. Dans les deux cas, cela mérite une volée de bois vert (parceque si le bois était sec, il risquerait de casser avant qu'on ai fini d'en faire usage).
Je suis dubitative sur la pertinence du titre.

C'est surtout l'incompétence de la société de services qui a provoqué ce fiasco, à la lecture de l'article.

On ne peut pas attendre d'un client qu'il aie les compétences techniques assez pointues pour préjuger de la qualité d'une prestation qu'on lui assure. Le système des appels d'offres peut aussi conduire à devoir sélectionner une entreprise à cause de son coût moindre, même si on la "sent" moins qu'une autre. Et se reposer sur le témoignage d'un concurrent non sélectionné pour débiner le choix est un peu limite.

Après, comme dit plus haut, l'histoire des fiascos informatiques est riche ! Démêler les responsabilités est souvent complexe quand on n'est pas dans l'histoire depuis le début. Donc, je trouve le titre de l'article excessif et racoleur.
mentir, ils savent faire que ça mais enfoncer une petite boite à tort c'est vraiment dégueu..
Bluetouff enfonce bien le clou avec ce petit billet concernant france.fr

i'll leave this here....

http://bluetouff.com/2010/07/16/jai-un-ami-chinois-qui-est-mort-de-rire/
Même en communication pure ils sont très légers : leur message d'indisponibilité en français n'est pas très correct, quand à la traduction anglaise elle est lamentable. On n'a pas les moyens d'embaucher un vrai traducteur anglophone ?
11 serveurs pour 25000 visites en une journée, c'est au moins 5 fois trop, ou alors ils ont pris des brouettes des années 90... J'ai déjà fait plus avec un seul serveur de 2005 et sans aucun ralentissement. De plus, un mois et demi pour régler un problème d'hébergement pur, c'est complètement irréaliste ; au pire, on fait des tests de montée en charge sur une nouvelle architecture et en quinze jours c'est plié. Il y a donc sans aucun doute un problème de programmation, et du coup, on se demande légitimement pourquoi jeter sous le train l'hébergeur plutôt que le programmeur. Il y a sûrement anguille sous roche, sans doute moins grosse que le léviathan Liliane, mais ça pourrait être pas mal qu'un journaliste d'investigation aille farfouiller dans cet appel d'offres pour comprendre cette complaisance parce qu'il y a quelque chose de bizarre dans toute cette histoire.
Les trois messages que j'avais postés hier sur ce fil, en ont été retirés sans raison apparente.
Ils faisaient suite à celui d'Etoile66 qui vante les mérites du site officiel allemand.
Je n'en ai pas conservé de copies, mais je peux restituer le premier de mémoire. Il disait ceci :
Ils sont forts ces Allemands ! Des fois, je regrette de pas être né Allemand.
J'aurais aimé grandir à Francfort, pour manger des saucisses et visiter l'aéroport, avec ses bureaux dans tous les coins pour hommes d'affaires en transit. Ou à Munich pour assister aux matches du Bayern et pour participer chaque année à la fête de la bière, où au son des fanfares, on pisse et on vomit pendant une semaine non stop. Ou encore à Duisbourg où ils savent aussi s'éclater dans des supermégateufs... non finalement, peut-être pas à Duisbourg.
Qu'est-ce qui a bien pu se passer, il y a deux jours, dans cette ville ?
Les organisateurs étaient des Français !?... Des Turcs !!??...

Etoile66 avait réagi en écrivant que j'alignais des clichés, éludant volontairement l'ironie qui visait son pro-germanisme caricatural.
Mes deux posts suivants soulignaient son hermétisme au second degré, ainsi que le "systématisme" et la "stupidité" de ses partis-pris.
Une mise en cause directe de ses contributions, mais sans insultes ni agressivité excessive.
J'attends donc des explications claires de l'auteur de ces coups de ciseaux intempestifs et injustifiés.
l'auteur de coups de ciseaux allé à Thoire ?

Les trois messages que j'avais postés hier sur ce fil, en ont été retirés sans raison apparente.
Ils faisaient suite à celui d'Etoile66 qui vante les mérites du site officiel allemand........

J'attends donc des explications claires de l'auteur de ces coups de ciseaux intempestifs et injustifiés.


+ 1

Une censure incompréhensible pour des messages humoristiques qui ne contenaient aucune insulte.
Etoile 66 serait-t'elle une intouchable personne ???

Mon post d'hier soir , placé derrière celui d'Ulysse , n'a pas dù être lu . Il est pourtant volontairement méchant ,
- alors qu'Ulysse ironisait avec art et finesse , sur le pro-germanisme effréné ( j'ajouterais : doublé d'une haine de tout de qui est français ) de notre expatriée compulsive .
Avec son mépris du travail et de la moralité de l'ensemble des Français , cette personne est bien plus pesante que les crétineries du troll mike .

C'est vrai que depuis quelques temps , elle ajoute un bémol : sauf Médiapart .
Ensuite est venu : médiapart et @si . C'est suffisamment récent pour être relevé .
Je ne comprends pas cette censure idiote !
j'ai discuté avec Pierre au pic nic,
il m'a pourtant précisé qu'il détestait les "ciseaux"
curieux;-)
gamma
Peut-être que pendant les vacances il y a quelques stagiaires
qui font des erreurs de manip...
Quand on voit des messages de certains ...(suivez mon regard)... qui
contiennent une insulte par ligne et qui ne passent pas à la trappe, je
crois que l'explication est plutôt par là.
Merci à tous ceux et celles qui m'apportent leur soutien.
Bientôt treize heures que ma demande d'explication a été postée, et toujours pas de réponse.
Ce qui m'amène à la réitérer :
QUELLES SONT LES RAISONS DE LA DISPARITION DE MES TROIS MESSAGES D'HIER ?
c'est vrai que Thomas Scotto lui, nous disait le pourquoi du comment...

courage Ulysse, nous ne laisserons pas ces actes de paltoquets impunis.
En général je suis au côté des censurés...

Les ciseaux d'Anastasie me défrisent !

Mais Ulysse est si désagréable, antipathique, allumé, nul et plein de substances illicites,

Que la suppression de l'ensemble de ses écrits indigents ne serait pas une grosse perte :

La somme des connaissances humaines n'en serait nullement amoindrie !

***
Vous devez aussi être contre la peine de mort sauf.....
Non !

Je suis contre la peine de mort tout court...

***
Mercredi 28 juillet 2010.

29 heures écoulées depuis ma première demande d'explication concernant la censure que j'ai subie.
16 heures depuis ma première relance.
Et toujours aucun signe de vie côté cisailleur compulsif.
Myopie ? Narcolepsie ? Ertétés ?... Ou simple foutage de gueule ?
Tant pis, je retente :
SI C'EST PAS TROP VOUS DEMANDER, CHER OUEBEMASTEUR, J'AIMERAIS ASSEZ QUE VOUS ME FOURNISSIEZ DES EXPLICATIONS AU SUJET DE LA MYSTÉRIEUSE DISPARITION DE MES TROIS MESSAGES DU LUNDI 26 jUILLET.
Ceussent qui ont un gros zoom et une carrière dans les sleepings ont le droit de dire des insanités ^^ peut-être non mais

Interdiction formelle de les ridiculiser , Ulysse .

Nouvel article de la charte : ceux qui ont de l'humour ne doivent pas faire de l'ombre aux sus-nommés moins bien dotés :-))
Je viens enfin de recevoir un MP de Pierre. Il n'est pas responsable de ces coups de ciseaux.
Reste que les hypothèses qu'il avance ne me paraissent pas convaincantes.
Bonjour

quelles sont les hypothèses ?

étant donné la teneur du message que vous avez copié et le temps de réponse (donc "Pierre" n'a aucune idée du shcmilblick et se sent modérement concerné parce que justement, il n'a rien fait sur vos messages), ne peut-on pas tout simplement pensé qu'il y a eu un bug ?
Je ne désire pas répercuter ce MP sur le forum, même si son contenu est tout à fait anodin.
Pierre le fera s'il le souhaite.
Simplement, il doute fortement qu'il s'agisse d'un bug.
Et de mon côté, je ne crois pas du tout qu'un bug puisse concerner uniquement mes trois messages.
On n'est pas plus avancés.
Pour compléter, l'hypothèse la plus plausible semble être l'intervention d'une autre personne que le webmaster.
Mais je n'en comprends toujours pas les modalités, ni les raisons.
Pour ma part j'ai pu en mesurer au moins 3 ou 4, des bugs, depuis 2 semaines.
Un message taillé dans le forum d'Alain.
3 cas ou après avoir appuyé sur le bouton "envoyer" de mon post, je me suis retrouvé dans la page "suivre cette discussion" (la première fois je me suis dis qu'il faudrait arrêter de chiquer les pieds de bureau, mais les deux fois suivantes j'ai fais franchement gaffe)

Donc Bugs il y a.

Courage, Pierre: trouvez le bug, vous calmerez la fleur des champs Martagonnesque et Jurassienne
Bonjour,

En contribution à votre feuilleton de l'été, Ulysse, je confirme volontiers ce que j'ai déjà dit ailleurs : quand je suis en vacances, il peut arriver que mon seuil de tolérance personnel au côté "cour de récré piaillante avec tirage de cheveux" de nos forums, baisse dangereusement. Dans ces cas-là, je sabre à l'aveugle (encore que toujours insuffisamment, quand j'y repense par la suite), en faisant confiance à la vive intelligence de nos forumeurs pour comprendre eux-mêmes pourquoi ils ont été sabrés. Et je crains bien que cela continue ainsi...

Bon été tout de même !
Vous êtes donc l'auteur de ce que vous nommez "un sabrage à l'aveugle".
J'espérais de vous un peu plus de discernement.
Et cette "vive intelligence" que vous évoquez doit me faire défaut, puisque je ne comprends pas pourquoi j'en ai été victime.
Vous avez peut-être noté que j'ai à nouveau posté le premier message que vous avez censuré les yeux fermés, et qu'il brocarde Etoile66, une de vos amies du MoDem.
Si votre humeur du moment vous incite à le faire disparaître, ne vous gênez surtout pas. Vous êtes chez vous.
Comment ça Etoile66 et Daniel amis du Modem ?
Quelque chose m'a échappé ?
Il faut nous en dire plus Ulysse. Merci d'avance
Etoile66 a écrit sur ce forum avoir brièvement rencontré DS lors du débat sur la démocratie et les médias à Cap Estérel. C'était début septembre 2008, à l'Université d'été du MoDem.
Cela dit, militer pour le MoDem n'est pas à proprement parler une tare. Tout au plus une preuve d'égarement politique.
Et sympathiser avec Bayrou n'est pas rédhibitoire. Seulement un peu dérisoire et vain.
On peut être invité par un parti politique à son université sans pour autant y militer.
Quand à sympathiser avec quelqu'un qui n'est pas de votre bord chacun est juge de
savoir si c'est dérisoire et vain.
Ce n'est pas vos oignons!
J'avais bien pris soin de distinguer la militante de l'invité sympathisant, et mon commentaire sur le MoDem contenait une dose d'ironie qui vous a visiblement échappée.
Chacun est juge, c'est évident. C'est d'ailleurs pour cette raison que je permets de donner un avis sur ce groupuscule droitier.
Qu'il vous plaise ou non me laisse plutôt indifférent.
C'est exactement le même raisonnement qui m'a amené à dire "ce n'est pas vos oignons",
phrase qui contenait une dose d'ironie qui vous a visiblement échappé.
Daniel au Modem ! je [s]rêve[/s]cauchemarde.
gamma
C'est fou comment un forum peut faire monter la mayonnaise, avec des bribes d'informations lancées sans contexte. C'est du n'importe quoi.

Pour remettre les choses à leur place, quelques informations non polémiques.

Il se trouve que le débat sur la liberté de la presse a été mené par tous ceux qui sont pour cette liberté. Celle-ci est aussi une liberté par rapport aux partis politiques qui détiennent les medias par groupements divers et variés, souvent financiers. Les choses sont connues. Le débat sur le financement du Monde n'a certainement pas échappé aux lecteurs attentifs - avec sa possible imbrication avec Le Nouvel Obs, qui n'a finalement pas été retenue, et l'implication de N. Sarkozy. Les medias ont une structure en France qui est loin d'être démocratique, loin de représenter le 4ème pouvoir, en toute indépendance, comme c'est le cas dans l'Europe démocratique.

Bref, les médias en France sont dans un état assez pitoyable, assez unique en Europe. Ceux qui voudront s'informer sur le nombre de parutions dans les différents pays pourront le faire sur ce site en comparant avec la taille de la population du pays concerné.

Mediapart et @si se battent depuis des années pour la liberté de la presse - les dernières batailles de Mediapart sur l'affaire Karachi et Bettencourt/Wörth parlent à elles seules.

Laurent Mauduit, co-fondateur de Mediapart, participait comme invité le 6 septembre 2008 - bientôt 2 ans - aux côtés de Daniel Schneidermann et Jean-Claude Cazanova, directeur de la Revue Commentaires, à l'Université du MoDem - tout comme y ont d'ailleurs aussi participé Hubert Védrine, ancien ministre des affaires étrangères de F. Mitterrand, Guy Verhofstadt, ancien Premier Ministre belge, à côté de nombreux autres intervenants de qualité français et étrangers.

Sur Mediapart, Laurent Mauduit reproduit les vidéos de cet excellent débat sur les médias, sur son blog Mediapart, et écrit le texte suivant:

"Dans le souci de donner le plus grand écho possible au débat sur la nécessaire indépendance de la presse, et de faire connaître le plus largement possible le projet de journal indépendant qui est le nôtre, plusieurs d'entre nous, de l'équipe de Mediapart, avons participé ces derniers jours à des débats sur la presse dans le cadre d'Universités d'été organisées par différents partis. C'est l'ambition que nous avons : faire vivre ce débat dans tous les lieux de la démocratie, partis, syndicats, associations, etc.

Pour ce qui me concerne, j'ai donc participé, samedi 6 septembre, à Cap d'Estérel (Var), à un débat sur la démocratie et la presse, dans le cadre de l'Université du Modem. Les autres participants étaient Daniel Schneidermann (Arrêt sur Images) et Jean-Claude Casanova (Revue Commentaires), François Bayrou, président du Modem, animant la table-ronde.

Dans un souci de transparence, je pense qu'il n'est pas inutile que je mette en ligne la video qui résume les principales interventions. On y verra, je pense, que loin de toute connivence ou sympathie partisane, je me suis appliqué à ne défendre qu'une seule ligne... celle du journalisme indépendant.
"

C'est ce qu'a d'ailleurs fait Daniel Schneidermann, ceux qui regarderont les vidéos pourront en juger.

Assistant à ce débat, j'ai échangé deux ou trois mots avec Daniel Schneidermann - sans plus - que je n'avais jamais rencontré auparavant et ai eu un plus long entretien avec Laurent Mauduit.

Les personnes honnêtes intellectuellement prendront sûrement le temps d'écouter ces quelques vidéos pour se faire une idée par elles-mêmes, loin de ceux qui critiquent bêtement, répétant ce que d'autres ont affirmé dans les médias, sans aucun discernement.

Pour ma part, je trouve excellent de débattre, partout où c'est encore possible, sans classer les gens dans des tiroirs et sans oeillères réductrices.

Quand j'écris "partout où c'est encore possible", je pense particulièrement à ceux qu'on appelle les "gens du voyage" auprès desquels j'ai passé des heures magnifiques d'humanité pendant plus d'un an tous les week-end et qui sont l'objet de la vindicte populaire de manière éhontée, encouragés par un gouvernement populiste et réactionnaire.

Ils vont être pourchassés alors que les maires ne leur accordent toujours pas de terrains pour stationner malgré la loi qui les y oblige. Les Belges déterrent une vieille loi de 1798 toujours valide qui interdit aux gens du voyage de séjourner plus de 24 heures dans une localité. En France, le gouvernement va mobiliser les inspecteurs du fisc qui n'ont pas fait leur travail chez Liliane Bettencourt... pour vérifier pourquoi ils ont de "belles cylindrées" selon B. Hortefeux. Puis les policiers ont mission de chasser les gens de détruire leurs résidences - leur caravanne. Où iront-ils ? Je rappelle juste que c'est en stigmatisant les tziganes et les juifs que le national-socialisme a commencé...

Il est donc grand temps que la presse et les medias fassent correctement leur travail de "chiens de garde de la démocratie".

En cela Mediapart et @si sont aux premières lignes et parlent avec tous ceux qui veulent défendre ces libertés, sans oeillères idéologiques.

Vous êtes donc l'auteur de ce que vous nommez "un sabrage à l'aveugle".
...
Si votre humeur du moment vous incite à le faire disparaître, ne vous gênez surtout pas. Vous êtes chez vous.



je suppose que les vacances du boss doivent être pluvieuses pour qu'il s'amuse à venir "couper" dans les forums ?...

j'avais lu tes posts Ulysse avant qu'ils ne soient censurés et évidemment ils n'avaient rien de webmasterisables !! et je dirai "comme d'habitude " concernant tes posts !!!!

ce qui n'est effectivement pas le cas pour certain ici dont la seule défense est l'attaque du physique !
mais selon moi, même les plus virulents ne doivent pas être webmasterisés, et ce pour que l'on n'oublie pas de quoi peuvent être capables leurs auteur-e-s !!

c'est ce que j'avais précisé à Pierre d'ailleurs avec qui j'ai eu l'occasion de discuter lors du pique-nique et j'aurais été très étonnée qu'il censure le second degré ; il est un pur produit de la génération Internet dans le bon sens du terme, celle chez qui la parole circule d'un twitt à l'autre, sans même se relire, à tort ou à raison, mais pour qui l'important est qu'elle circule.....

la censure ne pouvait venir que de quelqu'un de la génération ORTF, celle qui se donne le droit de juger d'un écrit ou d'un film, prenant ainsi les lecteurs, téléspectateurs, pour des incompétents, des incapables majeurs qu'il faut prendre par la main et aider à faire la part des choses !!!
ça me hérisse à chaque fois qu'@si s'amuse à ce jeu là !!!

la webmasterisation me gonfle au plus haut point, et il me semble qu'il faudrait que le boss fasse une série d'été non pas sur l'humour mais sur l'ironie qu'il n'a pas l'air pour le coup de parfaitement maîtriser !!!
ta réponse ironique au post d'Etoile666, pour moi, avait plutôt eu un effet salutaire en m'aidant à faire passer la pilule de ses critiques anti-françaises, lourdes car redondantes, et chiantes car pas ironiques pour un sou !

ironie, définition : raillerie qui consiste à dire le contraire de ce que l'on souhaite faire entendre.
synonymes : dérision, sarcasme, et surtout humour !....

et sur la censure il est toujours bon de se remettre un petit Clavel en mémoire
"peu importe qu'il ait été censuré d'un mot d'une phrase d'une séquence d'un tiers des trois-quarts d'un centième, c'est le principe même de la censure qui est épouvantable, abominable et invivable !"
Maurice Clavel

nb : inutile de noter le pathétique de la réaction d'un Duhamel déjà à chier et pourtant encore jeune... mais a-t-il seulement vraiment été jeune un jour ?!!
Alors disons, Compunet, qu'il peut y avoir deux manières d'envisager les forums.

Petitun : un espace où l'important est "que la parole circule". Sans même se relire, comme vous dites. La circulation pour la circulation. L'échange pour l'échange.

Petitdeux : un espace dans lequel cette circulation doit avoir pour effet (je ne dis pas "pour finalité", mais pour effet) de produire un contenu intéressant pour d'autres que les auteurs eux-mêmes.

Je ne sais pas si je suis "un pur produit de la génération ORTF", mais je préfère de très loin le petitdeux, comme vous l'avez compris. Les forumeurs n'échangent pas "pour échanger". Ils échangent pour produire de la réflexion collective. Pour progresser au contact des arguments, des objections, de l'ironie (mais oui, mais respectueuse, SVP) des autres. Et accessoirement, pour faire progresser ceux qui les lisent sans participer. Car, tiens, oui, au fait, ils ne sont pas entre eux. Ils discutent sous l'oeil de la multitude de ceux qui n'interviennent jamais.

Vous me direz : pourquoi pas les deux ? Pourquoi "l'échange pour l'échange" ne peut-il pas cohabiter avec la production de posts intéressants ?

Parce que c'est physique. Quand l'insulte, l'interminable polémique privée à références incompréhensibles pour ceux qui n'ont pas suivi les épisodes précédents, le crêpage de chignons à épisodes, le réglement de comptes obsessionnel, se dilatent, au point d'occuper toute la place, ils interdisent de fait toute autre forme de contribution. Ils la censurent de fait. Ils l'inhibent. Vous avez envie, vous de venir sereinement argumenter, quêter l'échange, dans une cour de récré hystérique ? Ah bien sûr, vous pourriez. Vous n'auriez qu'à écrire, et cliquer. Mais vous ne le faites pas. C'est...physique.

Voilà pourquoi le sabrage, de temps en temps. Comme on taille des rosiers. Pour permettre à une branche plus vigoureuse, plus prometteuse, de capter pour elle les éléments nourriciers. Et j'ai bien peur que ça continue. J'attends tellement de ces forums, ils apportent tellement au site, on y a trouvé tant de pépites, que je crains bien d'être incapable de réfréner mes furieux instincts jardiniers, quand la mauvaise herbe vient étouffer les pousses. Quitte à me faire poser le "hou les cornes" de la "génération ORTF", de toutes manières indiscutablement justifié par la biologie.
Pardon, je vais être désagréable, mais si vous sabrez, ce que je peux comprendre, au moins sabrez là où cela s'avère nécessaire.
Je plussoie ceci from Ulysse:
"Oblivion souligne aussi la liberté quasi totale laissée aux pourrisseurs de forums. Leur nombre est réduit mais leur capacité de nuisance énorme."
Leurs nombres combien 2-3 maxi, suffit de ne pas répondre,
c.a.d. de ne pas rentrer dans leurs jeux à la con !
je lis, mais ne réponds....
oublié aussi vite que lu
Il faut de la mauvaise herbe dans un jardin,
cela a son charme,
Daniel ne doit pas beaucoup s'occuper de son jardin.
Tant mieux
gamma
J'ai réagi de manière vive et insistante à la disparition de mes trois messages, tenant absolument à savoir s'il s'agissait d'un bug ou d'une censure.
Sachant à présent que vous êtes l'auteur du sabrage, et ayant pris connaissance de "votre manière d'envisager les forums", je ne comprends toujours pas ce qui vous a conduit à les supprimer.

Bien qu'ayant la même détestation de la censure que Compunet, je ne me fais aucune illusion sur la survie d'un forum qui tenterait de fonctionner sans modération. Celle d'@si se pratique à posteriori, et c'est déjà un énorme avantage.
Je participe très épisodiquement à un forum privé dont la responsable a voulu laisser une totale liberté aux intervenants, et qui est devenu peu à peu un foutoir ingérable.
Cette expérience malheureuse m'inciterait donc plutôt à admettre votre souci d'élagage, de désherbage (j'avoue éprouver, moi aussi, pas mal de lassitude lorsque je tombe sur d'interminables discussions agrémentées de noms d'oiseaux).
Mais encore faudrait-il que vous chaussiez les bonnes lunettes lorsque vous vous servez de votre tronçonneuse ou de votre binette.

Il est par exemple de notoriété forumique que j'entretiens une solide inimitié avec un certain @sinaute. Vous voyez lequel ?... Non ?... Bon allez, je vous aide un peu : c'est celui dont vous trouvez les messages intéressants, sincères et passionnément argumentés... Ça y est, vous le remettez ? OK.
Je me suis dit, tiens, comme DS semble beaucoup apprécier ce genre de contributeur, je vais essayer de me mettre à son diapason. Ce qui a donné des trucs du style : "-Vous êtes vraiment une pauvre buse." "- Vous vous êtes vu espèce de débile profond ? " Et encore, là j'ai beaucoup édulcoré.
Mais à la réflexion, je trouve ça ni intéressant, ni réellement argumenté. Comme quoi non a pas les mêmes goûts. Je dirais même que si vous les aviez cisaillés, ces échanges, j'aurais considéré que c'était normal.

Mais mes trois messages ironiques s'adressant à Etoile66, franchement, je vois toujours pas.
Meeerde, y a un n surnuméraire à la fin de mon texte : "non" à la place de "on".
Je vais encore avoir droit à une remarque désagréable d'Etoile sur mon manque de respect pour notre belle langue.
Un "c" plutôt, au lieu du "n" ?

Trouvez une autre cible que moi, mon brave, ou je finirai par m'agacer !

Vous ne m'intéressez en rien, mais je n'ai aucune raison de me laisser pisser sur les pompes sans réagir...

Votre encéphale réduit au minimum peut-il intégrer cette donnée ?

P.S. : @ la modération : c'est bon là, je n'en ai pas trop fait, pas d'insultes ni de quolibets trop ironiques, voire graveleux ? Et l'attaque, non provoquée, venait d'où, au fait ?

***
un espace dans lequel cette circulation doit avoir pour effet de produire un contenu intéressant pour d'autres que les auteurs eux-mêmes.

Ils échangent pour produire de la réflexion collective. Pour progresser au contact des arguments, des objections, de l'ironie (mais oui, mais respectueuse, SVP) des autres.

Alors, utilisons l'ironie, à l'usage des benêts que vous imaginez sur ce forum :

Petit un : il vaut mieux lire ces phrases là qu'être aveugle, hein... car pour moi, désolée, ça s'appelle du pipeau, du flan, du blabla, de la langue de bois, du bidon.

Pourquoi ? Ben, à cause du petit deux : le coup de ciseau s'applique à certains, les prétendues "mauvaises herbes", mais pas à d'autres. Vous savez, ceux dont les commentaires "sont pertinents et intéressants"! Les "éléments nourriciers" du jardin d'@si, quoi... Là, je me marre franchement ...

Pardon, moi aussi, j'ai été désagréable, sur ce coup.
@ Daniel Schneidermann (je précise car parfois les posts se perdent dans le lointain....:))

et moi, je suis de la génération Amnesty International, et depuis des années je milite pour que des personnes à qui l'on a ôté la parole puisse la retrouver !
alors je refuserai toujours la censure, à quelque niveau que ce soit, c'est viscéral !
j'ai toujours eu en moi cette croyance, utopique (?), qu'une personne qui peut s'exprimer librement, même quand elle n'a que de la haine à déverser, n'aura pas besoin de passer à l'acte !
la violence verbale est une véritable agression, mais au moins elle laisse à l'autre la possibilité de se défendre !

je ne suis pas une pro du forum, celui d'@si est d'ailleurs le seul que je pratique et je ne sais pas ce que donnerait la "libre circulation" ; mais je n'ai jamais pensé qu'un forum était là "pour produire de la réflexion collective. Pour progresser au contact des arguments, des objections, de l'ironie (mais oui, mais respectueuse, SVP) des autres."

pardon, mais un forum n'est que de la vie "virtuelle", vous m'avez enseigné le décryptage et vous voudriez aujourd'hui que je prenne pour argent comptant ce que des individus protégés derrière leur écran (et le pseudo n'a rien à voir évidemment là dedans ) peuvent apporter ?
si ça se trouve ils ne croient pas une virgule de ce qu'ils écrivent !

pour moi, un forum est avant tout un lieu de détente, un lieu où l'on vient pousser des coups de gueule, où l'on vient échanger de façon légère et anonyme !
ça peut aussi, et c'est le cas pour le forum d'@si, être un lieu où effectivement les liens apportés par les uns et les autres permettent d'élargir le travail, excellent selon moi, de vos chroniqueurs.... mais aussi le vôtre évidemment :) ; et je le pense je ne suis pas adepte de la flagornerie !
si des échanges sont devenus plus poussés sur le forum d'@si c'est parce que les gens ont appris à se connaître dans la vraie vie, et que nous avons continué ces échanges sur le forum !
si le forum n'était que la continuation de la chronique, dans des débats "intelligents" et pour faire progresser ceux qui ne participent pas, selon moi vous auriez pu éteindre la lumière depuis longtemps, faute de combattants.....peut-être morts d'ennui qui sait ?!
le forum n'est pas la chronique, le sérieux n'y est pas, pour moi, le gage de sa tenue !

mais pour en revenir à la censure, vous avez dû noter que je n'interviens jamais dans les échanges belliqueux, ils ne m'intéressent pas ; la vie réelle et ses difficultés me donnent tout le loisir de régler des problèmes, ça n'est pas pour venir en régler dans le monde virtuel !
à chaque fois que je suis intervenue c'était parce qu'un ou une asinaute (et si vous suivez mes interventions vous noterez qu'il s'agit quasiment toujours du même asinaute d'ailleurs !!) s'en prenait de façon personnelle, et souvent par d'ignobles attaques sur le physique, à d'autres personnes !
et là pour le coup ça manquait cruellement d'arguments, d'objections, d'ironie !!
bizarrement aucun de ces posts n'ont été sabrés par vos soins ?...
les posts d'Ulysse que j'ai eu la chance de lire avant sabrage étaient drôles ; ils répondaient à des posts sempiternellement anti-français nettement moins drôles..... mais rien dans l'un ou l'autre cas qui justifiait une censure !

bon, c'est vous le patron, et je trouve déjà extrêmement positif que vous preniez sur votre temps de vacances pour venir participer à ce débat.... mais c'est aussi pour cela que j'aime depuis toujours arret sur images, pour votre capacité à écouter vos téléspectateurs qui sont devenus des internautes !
alors ne gâchez pas tout par des webmasterisations intempestives !

vous aimez jardiner ? moi aussi, et je sais qu'à vouloir tailler pour tailler, et de façon aléatoire, dans son élan il peut arriver que l'on supprime les branches saines !!
et laisser les branches malades de votre rosier seules proliférer pourraient bien à la longue vous pourrir tout le massif.....
waouw

voté
Waouw aussi, balthaz, à cette nuance près que comme je l'ai écrit précédemment, je sais par expérience qu'un forum sans modération court à sa perte.
Compunet affirme son refus viscéral de la censure, attitude que je suppose être partagée par beaucoup d'entre nous, mais son militantisme concerne des problèmes sans commune mesure avec ceux qu'on peut rencontrer dans un lieu virtuel d'échanges comme celui-ci.
Un webmaster doit faire des choix qui seront, quels qu'ils soient, presque invariablement contestés.
La manière la plus commode de réguler un forum est d'appliquer strictement sa charte.
Ce n'est pas le cas de celui d'@si, dont nombre de contributeurs s'affranchissent très souvent des contraintes.
Mais cette plus grand liberté consentie est à double tranchant, car dès lors que celui du couperet taille dans le texte, la surprise, l'incompréhension sont beaucoup plus vives.
L'impression laissée est celle de l'arbitraire.
Pour reprendre (une dernière fois) l'exemple de mes posts cisaillés, aucun n'enfreignait les règles de la charte.
La formule "sabrage à l'aveugle" résume d'ailleurs, à elle seule, l'absurdité de la méthode.
c'est vrai Ulysse, je refuse toute forme de censure, même lorsqu'elle concerne les propos haineux du plus sombre des connards !
pour moi la parole fait de nous ce que nous sommes : des humains ; et je ne peux supporter qu'elle soit coupée, sabrée ,taillée, censurée....c'est viscéral !
je suis faite de ce bois là.....

mais si pour qu'un forum soit viable il faut de la censure, alors effectivement, au minimum qu'elle soit utilisée à bon escient !!
personnellement je virerai toutes les attaques gratuites et revanchardes concernant le physique, genre : "putes", "boudins", ou autres "pas belles", insultes qui, je suis d'accord, ne rehaussent pas le niveau de ce forum et qui pourtant n'ont pas été sabrées !!

euhhh, petit nb à l'adresse de Pierre : seule exception pour confirmer cette règle, les attaques sur le physique de la lignée des Nagy-Bocson qui resteraient autorisées ???
...désolée....
pfff plus fort que moi.....
pas pu m'en empêcher......
:)
Je fréquente un site sans modération.
Tout se passe bien, ( faut dire que c'est un petit site Technique sur Mac;-)
gamma
Citation : "seule exception pour confirmer cette règle, les attaques sur le physique de la lignée des Nagy-Bocson qui resteraient autorisées ???"

Normal, c'est lui qui a commencé à mettre l'accent sur sa petite taille avec ses castings de nains et ses tabourets réhausseurs.
Compunet 21 h 15 le 31/07/10 plussmil :o) Voté pour ton commentaire


Je décerne la palme d'or du plus beau forum de l'été.


La palme d'or également à Sébastien Rochat, pour son article.
[quote=Schneidermann]
Petitun : un espace où l'important est "que la parole circule". Sans même se relire, comme vous dites. La circulation pour la circulation. L'échange pour l'échange.
Petitdeux : un espace dans lequel cette circulation doit avoir pour effet (je ne dis pas "pour finalité", mais pour effet) de produire un contenu intéressant pour d'autres que les auteurs eux-mêmes.

[quote=Compunet]
pour moi, un forum est avant tout un lieu de détente, un lieu où l'on vient pousser des coups de gueule, où l'on vient échanger de façon légère et anonyme ! ça peut aussi, et c'est le cas pour le forum d'@si, être un lieu où effectivement les liens apportés par les uns et les autres permettent d'élargir le travail, excellent selon moi, de vos chroniqueurs.... mais aussi le vôtre évidemment :) ; et je le pense je ne suis pas adepte de la flagornerie ! si des échanges sont devenus plus poussés sur le forum d'@si c'est parce que les gens ont appris à se connaître dans la vraie vie, et que nous avons continué ces échanges sur le forum ! (...) le forum n'est pas la chronique, le sérieux n'y est pas, pour moi, le gage de sa tenue !

C'est-à-dire, le petitun de Schneidermann.

C'est marrant. C'est exactement mon problème ici. Je viens avec l'approche petitdeux, et je ne suis pas d'accord avec :

si le forum n'était que la continuation de la chronique, dans des débats "intelligents" et pour faire progresser ceux qui ne participent pas, selon moi vous auriez pu éteindre la lumière depuis longtemps, faute de combattants.....peut-être morts d'ennui qui sait ?!

Au contraire, je trouve beaucoup de compléments et de digressions très intéressantes, et très dans le prolongement le la chronique, mais hélas complètement noyées dans (entre autres) le petitun. J'ai l'impression de devoir avancer à la machette, pour trouver dans ces forums ce que je viens y lire.

Ce n'est pas une approche absolutiste, du genre "un forum, ça sert à ça". C'est uniquement l'utilité que je vois au forum d'@si en particulier. La plupart de mes participations à des forums sur internet ont été très très petitun. Je me fais même violence ici pour m'éviter (le plus possible) de glisser vers cette approche, vers le communautaire, le bavardage, les réflexes-du-genou qui n'apportent aucun contenu "intello". Je suis horrifié de constater que mes sympathies et antipathies se tissent inévitablement, que j'en viens à reconnaitre des noms d'utilisateurs devenus familiers, à les lire dans la perspective globale de leur historique, et, bref, à voir des personnes plus que des interventions. Et donc, à dériver vers une lecture (sinon un usage) petitun de cet endroit.

Il y a aussi d'autres forums encore plus axés sur le petitdeux, en général des blogs académiques pointus, peu modérés parce que leurs thèmes et nature même incitent à un certain standard d'interventions, et y rendent les commentaires personnels très déplacés. Ce sont des endroits que je déguste avec plaisir : chaque nouveau commentaire y a à peu près l'attrait d'une nouvelle "chronique". Il va sans dire que ces endroits sont beaucoup moins vivants et beaucoup moins agités (et que je n'y poste pour ainsi dire jamais). Ils sont par contre plus riches.

Tout ça pour dire que les forums ne sont pas, en soi, dans l'absolu, "avant tout" une chose ou une autre. Il faut s'entendre un peu sur ce à quoi sert tel ou tel forum, indépendamment des autres. Effectivement, ce point de vue peut varier avec les utilisateurs, et diverger entre les utilisateurs et le propriétaire. L'histoire d'internet est faite d'usages "émergents" d'outils conçus à d'autres fins, au grand dam des concepteurs, responsables et propriétaires, qui n'ont pas su tous s'adapter à la réalité de leurs usagers. Le service de réseau social Friendster était un site de rencontres amoureuses basé sur l'idée de profils individuels complètement authentiques, et les utilisateurs ont tôt fait de le détourner comme support de socialisations diverses, avec profils de "communautés" ou de centres d'intérêts, profils créatifs de personnages fictionnels ou décédés, etc... Le propriétaire a fini par sabrer là-dedans, "à l'aveugle", supprimant tous les comptes fictifs, sans regard pour leur utilité ou valeur artistique. Myspace a été en partie une réaction à cela : l'établissement d'un site de réseau social encourageant cet usage inattendu des profils comme vitrines de groupes, organisations, et entités diverses, avec le succès qu'on sait...

Malgré ma préférence pour le petitdeux, je pense qu'il y a une demande et un besoin collectif trop fort pour le petitun sur @si. A mon avis, ce sont effectivement deux approches qui cohabitent difficilement, pour des raisons pratiques autant que psychologiques. Je pense que si l'on souhaîte faire suivre les chroniques de discussions "sérieuses", sur le sujet, et apportant quelque chose, il faut laisser ailleurs un espace pour la socialisation goguenarde, les hostilités hors sujet, les présentations de soi, etc... Pourquoi ne pas ouvrir une sorte de forum officiel parallèle, plus standard ? Est-ce que cela ne désengorgerait pas les fils de commentaires aux chroniques ? Est-ce que cela les désengorgerait trop ?

J'ai d'abord été très hostile à l'idée de forums @siniens, et de "participation" du public que nous sommes. Aujourd'hui, je suis très content de choses que j'ai pu y trouver, même si fourrager dedans est parfois laborieux (garder un oeil sur la production de certains participants via les "contacts" du profil est déjà une aide, pouvoir "réduire" les messages d'autres participants dont on jugerait le contenu est trop systématiquement obstructif en serait une autre). Puisque nous avons ça, avec les avantages et "inconvénients" (inconvénients qui sont des avantages aux yeux d'une grande partie de participants), pourquoi ne pas assumer : accepter que ces forums deviennent "communautaires" qu'on le veuille ou non, et donc mettre en place un système ou cet aspect communautaire n'étouffe pas les participations "à contenu".

D'ailleurs cette suggestion apparaît ici, dans une discussion au sujet de france.fr. Et elle n'aurait pas vraiment eu d'autre endroit où apparaître. C'est aussi un indice.
Pas d'accord, les forum tel quel,
avec leurs liens, leurs vaseuses (souvent intelligentes)
ceux qui en prennent plein la tronche, car ils racontent des conneries.
aussi les "hautements intellos" techniciens ,ceux qui connaissent pas grand
chose sur un sujet, mais l'ouvre malgré tout !
le tout et le reste fait le charme d'un forum,
supprimer les "communautaires" comme tu dis,
et le forum ne sera occupé que par quelques spécialistes,
et de ce fait :
chiant comme pas possible !
vives les forums d'@si, où l'on cause ( presque ) librement.
Oups, bonjour Daniel et Pierre, les vacances se passent bien;-)
gamma

spécialistes, et de ce fait : chiant comme pas possible !


C'est un peu subjectif. Je ne trouve pas (toutes) les chroniques, pourtant rédigées par des spécialistes, "chiantes au possible". Par contre, les interminables autopromotions des guyots, les pantomimes pseudo-intellectuelles des yannickGs, les indignations psychotiques des isas et les tartines mégalomanes des mikes-les-héros me font bâiller à m'en disloquer la mâchoire...

Cela dit, les "communautaires", ça ne se supprime pas. Comme je le disais, ça fait partie des trucs qui émergent qu'on le veuille ou non. Et si Schneidermann en vient à sabrer là-dedans, outre qu'il y aurait eu -tant qu'à faire- des zones à élaguer plus urgemment (comme les interminables apologies du guyot par le guyot ou du miquet par le miquet), je pense que c'est surtout signe qu'il est temps d'accepter l'inévitable, et de construire un vrai espace pour ça...
Je ne parlais pas des chroniques mais des forum et des "forumeurs".
gamma
Oui. Je mettais les deux dans le même sac, juste pour dire que "sérieux/spécialiste" ne veut pas dire nécessairement "chiant" (je ressens un peu de la même manière des infos pertinentes ramassées sur le forum ou sur une chronique).
M'étonnerait que vous ayez lu tous les messages, capitaine... vous avez sabré justement parce que vous ne pouvez pas être partout à la fois... de plus vous êtes en vacances.
Ce qui expliquerait un peu mieux cette façon plus ou moins "inique" de sabrer ou de garder...
Finalement, le résultat de l'opération, c'est dix fois plus d'interminable polémique qu'avant l'opération.
La taille des rosiers, c'est un métier.

Finalement, le résultat de l'opération, c'est dix fois plus d'interminable polémique qu'avant l'opération.

La taille des rosiers, c'est un métier.


+1
@daniel scheidermann

voir un papy qui balbutie sur internet nous expliquer ce que doit être un forum internet est plutôt amusant.
En réalité, ce forum appartient à @si qui est votre entreprise, mais si il doit être votre jouet, être ce que vous souhaiteriez qu'il soit, alors, très peu pour moi. Ce forum, comme tous les forums n'appartient qu'à ceux qui y écrivent, il appartient, à Ulysse, Compunet, et aussi à PG ou à Mike. Vous monsieur Schneidermann, sur ce forum vous êtes presque un inconnu, vous n'y écrivez presque jamais. Et la plupart des @sinautes le connaissent bien mieux que vous et pour une raison simple, ils y participent pour certains plusieurs heures par jour, ce qui ne saurait être votre cas.

On voit bien dans vos poussées jardinières que vous ne connaissez pas les forumeurs, vous ne connaissez pas l'histoire du forum, l'histoire des amitiés, des inimitiés, des conflits et des embrassades.

J'ai pour ma part déjà flambé 2 fois et par 2 fois il y a eu sabrage à l'aveugle en renvoyant dos à dos les belligérants. Mais quelle est cette manie perverse de juger et d'éxécuter une sentence publiquement sans n'avoir compris goutte aux conflits en distribuant de manière grossière les "bons points aux méchants" et les "mauvais points aux gentils".

Faites donc, ce que vous savez faire avec talent : du journalisme, préparez des émissions, écrivez des chroniques, mais de grace pour devenir jardinier il ne s'agit pas de débarquer tous les 2 mois avec une tronçonneuse, en toute amitié vous êtes le plus mauvais jardinier qu'il m'ait été donné de voir, donc abstenez-vous, ou bien prenez le temps d'apprendre à jardiner.
Ben dites donc, je découvre cette discussion, mais déjà que les forums sont quelque peu désertés en ces temps estivaux, si vous vous laissez aller au "sabrage à l'aveugle" de commentaires parmi les plus pertinents et les plus réjouissants, on risque de s'ennuyer ferme d'ici à la rentrée.
"Pour les humoristes, il n'y a pas de réelle liberté" est le titre de la dernière émission en date.
Voilà l'explication, Ulysse.

En revanche pour ceux qui pourrissent les forums à longueur d'année, là, c'est carte blanche.

Faudrait retirer le masque et le tuba avant de sabrer, Daniel, non ?
Merci à vous deux, alain b et Obliv', ainsi qu'à tous ceux qui jugent cet acte de censure abusif.

Le long texte explicatif d'Etoile66 ne remet pas en question l'info selon laquelle elle et DS se sont rencontrés en 2008 à Cap Estérel. Mais je concède que "connaissance du MoDem" aurait été plus pertinent qu'"amie du MoDem".
Reste que lorsque qu'une connivence de cette sorte s'établit et influe sur les choix et les décisions du maître de céans, elle est plus que gênante.
En dehors de ce sabrage aveugle comme la justice, je fais également référence au post dénué d'intérêt d'Etoile66, traitant de l'absence de bureaux pour hommes d'affaires dans les aéroports français, récemment valorisé par "la rédaction" en tant qu'important sujet de débat.

Oblivion souligne aussi la liberté quasi totale laissée aux pourrisseurs de forums. Leur nombre est réduit mais leur capacité de nuisance énorme.
Difficile, par exemple, de se balader au hasard des fils sans tomber sur une déjection de Guyot. Les règles de la charte sont régulièrement transgressées par cet @sinaute (ses dernières provocations visant mébahel sont particulièrement gerbantes), avec l'aval des censeurs aux yeux bandés.
A se demander si le médiocre photographe officiel des piques-niques ne bénéficie pas, lui aussi, d'un statut spécial.
Je précise que me suis parfois laissé aller à lui répondre dans les mêmes termes injurieux et que mes messages figurent toujours en bonne place sous les siens.

Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'avec votre manière partiale et fantaisiste de gérer ce forum, votre site ne gagne pas en crédibilité.
le pg s'est même permis d'é crire ceci :

Pour votre aide je vous appellerai quand j'aurais été botté en touche par les justiciers masqués et que la déprime me mettra au bord du suicide, mais c'est pour un peu plus tard et rien n'est joué !

des menaces de suicide, rien que ça
Semble plutôt du côté d'Ulysse ces jours ci.

Allez, allez, Caliméro, c'est pô bien grave tout ça, vous avez vous même signalé que vous aviez à nouveau posté votre censurette et qu'elle est toujours là.
Il est difficile de se plaindre d'un côté d'un coup de ciseaux et de déplorer un manque de censure d'un autre côté. Quand à la partialité, vous devrez reconnaitre que pas plus vous qu'un chef d'entreprise comme DS n'est à l'abris d'un coup de sang (qui entraîne un coup de ciseaux) de façon plus ou moins aléatoire. Nous sommes nombreux à en avoir fait les frais. On tape du pied, on se dit "c'est pô juste" (si une fois, j'y étais allé un peu fort et j'avais écrit 3x "escroc" contre des propriétaires d'entreprise basés à Madagascar -c'est pire qu'"Enc***" non?), et pis on se poile à repartir sur une autre discussette sucrée-salée.

Aussi verbalement impartial soit on, on a sa sensiblité, et ses sautes d'humeur.
"je fais également référence au post dénué d'intérêt d'Etoile66, traitant de l'absence de bureaux pour hommes d'affaires dans les aéroports français, "

Avec une vision si étriquée, ce n'est pas étonnant que la France chute de plus en plus au niveau international quant au volume de ses exportations... ce qui se traduit en emplois non gagnés pour les Français, pourtant réclamés à cor et à cri...

Ne pas voir qu'il faut accorder des possibilités de travail évidentes, dans des conditions qui existent un peu partout dans le monde, à ceux qui viennent en France, souvent de loin, pour créer de l'emploi, c'est d'une courte vue effarante.

La France n'est pas une île, isolée de tout monde, elle est en concurrence au niveau mondial avec plein d'autres pays. Ne pas le voir entraîne une régression que montrent toutes les statistiques et de la balance commerciale nationale et de l'emploi.

Il ne s'agit pas ici de "produire plus" mais de "produire mieux" pour gagner des parts de marché dans le monde. L'enjeu n'est plus seulement entre les villages et les villes de France, mais l'enjeu est mondial. La France est en concurrence avec d'autres, de plus en plus nombreux, qui font bien mieux sur bien des points. Refuser le voir est tragique, c'est fuir les réalités.

Quant on voit que 90% des entreprises françaises ont moins de 10 salariés, on se demande comment elles pourraient faire pour se projeter sur les marchés internationaux. Voir d'ailleurs l'excellent article fort documenté de Laurent Mauduit sur Mediapart et les chiffres de l'INSEE cités dans les commentaires:

"Au 1er janvier 2008, 60% des entreprises en France n’ont pas de salarié et 30% en ont entre un et neuf.
Plus de 50% des entreprises de moins de dix salariés sur cinq sont dans le commerce. "


La situation n'a pas changé, au contraire, depuis 2008. Ce qui signifie que la "production industrielle" est réduite à néant... ou n'est le fait que de très grandes entreprises qui ne paient guère d'impôt.

Avec vos remarques qui démontrent une mentalité assez fermée sur le monde, ce n'est pas demain que la situation risque de changer.

Je suis d'ailleurs fort étonnée de rencontrer partout en France un mépris assez crasse quant à la Pologne, dans la totale ignorance de ce qui s'y passe depuis quelques années. La croissance du pays est de loin la plus importante d'Europe, le dynamisme et le courage de ses jeunes, souvent jeunes entrepreneurs, est frappant. Une tout autre attitude que celle rencontrée en France où l'on se désole au lieu de prendre les choses en mains de manière pragmatique.

Quant à votre insinuation sur un "entretien" avec Daniel Schneidermann, le fait de parler 2 ou 3 minutes à quelqu'un que l'on ne connaît pas, dans une foule, vous semble tellement important qu'il vous autorise à toutes les suspicions.

Il me semble que vous avez une notion étrange de ce que sont les échanges, votre réflexion sur la portée de l'article sur les conditions de travail dans les gares et les aéroports parisiens le montre. Il vous manque un peu d'équilibre dans les proportions et l'évaluation de l'importance des choses.

Et si en outre, vous vous autorisez à ne parler qu'avec et ne respecter que ceux qui pensent comme vous, vous vous enfermez donc dans un monde hermétique, fait de voeux pieux, sans aucune adhérence avec la réalité.

En cela, vous ressemblez fort à votre Président. :-))
J'avais oublié cette caricature du Président élu par 53% de suffrages exprimés - et non de Français :
avec pour légende:

"Apprendre de la France:
Comment devenir le plus grand en s'entourant de partenaires adéquats."


Serait-ce la pratique d'Ulysse ? :-)))))))))))))))))
Si vous saviez comme je me cogne de vos sempiternels radotages sur le déclin économique de la France, sur l'état déplorable de sa balance commerciale, vous commenceriez à vous faire une petite idée de l'infini.
Vous évoluez, vous vous trouvez en compétition permanente dans un système ultra-libéral dont vous profitez et que je combats en souhaitant le voir disparaître. Autant dire que toute amorce de dialogue entre nous sur le sujet est voué à l'échec.

Vos remarques sur ma vision étriquée, sur ma mentalité fermée (encore un mal français selon vos critères) est d'autant plus imbécile, que je me sens avant tout citoyen du monde, de cette planète que je ne me lasse pas de découvrir et qui se situe à mille lieues de la vôtre.
Il est inutile que je vous en fasse la description. Vous ne comprendriez pas
"Vos remarques sur ma vision étriquée, sur ma mentalité fermée est d'autant plus imbécile, que je me sens avant tout citoyen du monde, de cette planète que je ne me lasse pas de découvrir et qui se situe à mille lieues de la vôtre. "

Que cette phrase prouve votre respect... du monde et de l'être humain... et de la grammaire de notre belle langue !

Sur les tziganes, vous n'avez rien répondu. Ils ne font peut-être pas partie de votre "monde". Les avez-vous "découverts", ceux qui sont à votre porte ? Pour y compter des amis et avoir passé de merveilleuses heures de vie avec eux, je suis ulcérée des traitements qu'ils subissent. Votre silence m'étonne ?

Alors vous "découvrez" la planète... Où donc? Sauriez-vous partager cet amour de ses habitants avec les lecteurs d'@si ?

Ou ne vous attardez-vous que sur les paysages que vous pouvez admirer grâce à vos finances?

Les amis de l'Ile Maurice, où vit une partie de ma famille depuis des lustres n'auront jamais la possibilité de quitter leur île magnifique, car ils n'en ont tout simplement pas les moyens. Voyager et admirer "le monde" est donc l'apanage de "nantis"...

Voici quelques infos pour le week-end... à lire à tête reposée, car je ne vous réponds pas pour rien :-)

Juste pour vous raffraîchir la mémoire sur "l'ouverture au monde" de la majorité des organisations françaises - quand elles existent - je fais une simple comparaison sur le net - qui vous sera sûrement accessible. Comme le fait l'excellent article d'@si par ailleurs.

Les sites des pays cités plus haut - comme ceux de Scandinavie et d'Allemagne - sont rédigés en plusieurs langues, par respect pour les visiteurs qui ne sont pas du pays. Mais aussi les sites très pratiques comme ceux de la Caisse de retraite, de l'Organisation des consommateurs, etc etc... En voici deux petits exemples.

La Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse, n'est rédigée qu'en français. Bravo l'ouverture sur l'Autre !
Celui qui a bossé dans le pays et y a payé ses impôts mais ne maîtrise pas forcément toutes les arcanes linguistiques de l'administration en question doit se coltiner les textes uniquement en français. En outre, le scandale des anciens combattants africains et marocains, qui se sont battus pour la France est une honte, connue dans le monde entier. Ils touchent une infime partie de ce que touchent leurs homologues métropolitains. Bref, un profond respect...

L'organisme correspondant allemand est rédigé en 7 langues (en bas à gauche, il suffit de cliquer sur le drapeau du pays): anglais, français, grec, italien, polonais, espagnol, turc et allemand.
Ce qu'apprécient les personnes qui ont travaillé dans le pays.

Les consommateurs français sont "protégés" par l'institut de la répression des fraudes, en sous-emploi, qui n'intervient qu'a postériori, et qui est sous la direction du Ministère de l'Economie.
Donc ceux qui "protègent" les consommateurs que sont tous les citoyens sont aussi ceux qui sont chargés de "protéger" et de "booster" les entreprises. Conflit d'intérêts ? Inconnu à bord.

En outre, ils ont l''UFC-Que Choisir" qui indique sur son site qu'elle est une association loi 1901 forte de près de 170 associations locales regroupant plus de 141 780 adhérents.

Et son site est uniquement en français. Les consommateurs étrangers venant dans le pays n'ont aucune chance d'obtenir quelque aide que ce soit. En outre, 141.780 membres sur 65 millions d'habitants, cela fait environ 0,25% de la population. Un tigre de papier pour tous les lobbies qui tournent la tête des "élus" du peuple...

L'organisation correspondante en Allemagne a 20 millions d'adhérents, ce qui représente un quart de la population. Les lobbies se méfient et n'ont pas la même puissance, c'est un rapport de force simple.

Son site est en anglais et en français, par respect pour ceux qui ne parlent pas allemand.
On peut y lire: "La vzbv est en tête d’un groupe de société comprenant 42 organisations de consommateurs, dont les 16 centrales de consommateurs et 26 autres organisations aux objectifs proches. Un réseau pour une politique pro consommateurs comptant plus de vingt millions de membres particuliers. D’importantes organisations de la société civile soutiennent la vzbv en tant que membres associés."

Dès qu'il y a une tentative d'arnaque par qui que ce soit, par téléphone, par une vente publicitaire, par un lobby, etc... les gens l'appellent, dans leur région, pour l'informer, et immédiatement la Centrale des consommateurs entre en action, publie des articles dans les medias et en informe toute la population. "Un homme informé en vaut deux"..

Enfin, au niveau syndical, reste à signaler que la France a le taux de syndicalisation le plus bas d'Europe - 5% dans le secteur privé et 8% au total. Unique en Europe et une explication pour de nombreuses situations d'abandon.

On n'a rien sans rien.

Bonne information :-)
C'est pas en Allemagne qu'ils ont retrouvé des tonnes de viande avariée ré-utilisée selon un processus mis en place depuis des années?

Je me trompe?
Le fait d'isoler une phrase de mon post pour en souligner une erreur de conjugaison prouve votre bêtise crasse.
A l'origine, le sujet était "votre remarque", ce qui explique que le verbe est à la troisième personne du singulier. Lorsque j'ai modifié ma phrase, j'ai omis de changer le "est" en "sont".
Des fautes d'étourderie comme celle-ci, dues à une relecture trop rapide, vous pourrez sans doute en déceler quelques autres dans mes textes.
C'est le genre de recherche inutile qui semble tout à fait coller à votre état d'esprit.

Sur le fond, vous ne connaissez ni ma vie, ni mes amis, ni mes combats, mais vous vous permettez de mettre en doute mon respect de l'humain. Vous êtes tout simplement puante.
Mon silence sur les tziganes vous étonne ? Je ne connais pas de tziganes, c'est un fait. Dois-je en rougir ?
Devrais-je envier votre posture d'amie des populations défavorisées, cette propension qui est la vôtre à vous dépeindre complaisamment en bienfaitrice de l'humanité ?

Et que savez-vous des moyens financiers qui me permettent de voyager ? De la manière dont je voyage ? De la nature de mes rencontres à l'étranger ?
N'attendez pas de moi que je m'exhibe comme un vulgaire Guyot dont vous semblez assez étroitement partager les "valeurs".
Je vous l'ai déjà dit, je me situe à l'exact opposé de ce que vous représentez. Et dans la vie de tous les jours, je fuis vos semblables, froids raisonneurs et donneurs de leçons, comme la peste.
Parvenir à ne pas voir la malicieuse ironie dans mes menaces (factices bien-entendu) de suicide comme le fait votre compère batelier à l'amarrage et, encore mieux, ne pas sentir la délicate moquerie - à votre endroit - lorsque notre malicieux vacancinaute écrit : “en faisant confiance à la vive intelligence de nos forumeurs”, c'est vraiment faire la démonstration d'une totale incapacité à détecter l'ironie, le second degré ou la moquerie habile !

D'autant que vous démontrez derechef combien vous n'avez rien compris, d'abord en admettant que celle-ci (l'intelligence) doit vous faire défaut (ce n'est pas réellement un scoop !), ensuite en vous empressant une fois de plus de vous ériger en arbitre des élégances, décidant unilatéralement ce qu'il convient de penser, et n'hésitant pas à patauger lourdement dans cette misérable tentative de discréditer Daniel Schneidermann en tentant de faire croire qu'il militait au Modem ce qui d'une part est faux et de plus ne vous regarde pas s'il ne le publie pas. Et d'ailleurs quand bien même : Jean-François Kahn est-il discrédité pour avoir rejoint François Bayrou un moment ? Est-il moins bon journaliste pour autant ? Ridicule ? Que nenni !

Par chance Etoile66 qui a oublié d'être sotte fait litière de vos insinuations fielleuses (qui sont votre mode d'intervention ordinaire) en racontant et en donnant à voir la vérité : Daniel dans son meilleur rôle, celui de défenseur actif de la liberté de la presse.

De plus si étiez plus évolué intellectuellement vous auriez remarqué depuis longtemps que Daniel, avec son indiscutable sensibilité de gauche est d'abord, et avant tout, un homme intelligent, curieux et capable de dépasser les sectarismes pour s'intéresser à tout et à tout le monde. Quitte à condamner ou à moquer, mais après avoir étudié…

Enfin vous n'arrangez pas obligatoirement votre cas en tentant de faire croire que je vous attaquerais régulièrement ce qui vous obligerait à répondre et à “sortir des vos gonds” (Oh ! Combien…) car vous oubliez que les fils restant en l'état tout le monde peut constater, que vous le vouliez ou non, que vous êtes l'agresseur dans 99% des cas en compagnie des exquis balthaz (le batelier des Ramblas), Jules Eglise et mêmepasbelle qui ne rate pas une occasion pour nous faire profiter des ses originaux “+1”, dès que vous avez la bonne idée de tenter un quolibet à moi destiné.

J'ajoute que vous vous discréditez un peu quand même en n'étant pas capable de retenir de lourdes insultes (qui ne me font ni chaud ni froid, et pas mal rire, je l'avoue) tandis qu'il est tellement plus amusant de se moquer (si toutefois c'est réellement nécessaire) avec un peu de finesse et d'humour… Mais là je sens que je pisse dans une contrebasse ou que je tente d'expliquer la théorie de la relativité à un bonobo en rut (état habituel du lubrique animal) !

P.S. : donner des leçons de gestion du site à Daniel après l'avoir traité de “bug” c'est pour le moins maladroit… Enfin moi ça m'aurait pas plu !

P.S. 2 : Les congratulations entre entre vous et les soutiens divers, croisés et suivis de remerciements humides sont charmants mais le meilleur moyen pour ne pas se faire taper sur les doigts n'est-il pas de se tenir à peu près convenablement (Ah ! Vous ne savez pas ce que c'est ? Voilà qui explique bien des choses !)

P.S. 3 : Je ne suis pas une console de jeu !

P.S. 4 : Si vous n'aimez pas - ou plus - Daniel Schneidermann, vous savez ce qu'il vous reste à faire (en cas de doute n'hésitez pas à me demander la solution par MP, je vous communiquerai le modus operandi (pardon, j'ai oublié un instant que vous ne maîtrisez pas le Latin : comprenez “mode opératoire” !) par retour. Sans faute.

***
Je ne commenterai pas point par point ce long post rédigé pendant votre temps libre mais trop réduit d'hôtelier surchargé de travail autant que de taxes, essentiellement parce que votre prose me gave.
Je me contenterai d'une ou deux remarques et rectifications.

Vos leçons sur le second degré et l'ironie sont d'autant plus inutiles que dans la plupart de mes messages, c'est sur ce mode que je fonctionne. Je comprends que vous ne l'ayez pas remarqué, étant données votre lecture et vos interventions au ras du sol.

Je n'ai jamais laissé entendre que DS est encarté au MoDem. Là encore, votre interprétation erronée n'est que la conséquence de votre déficience intellectuelle.

S'agissant de savoir qui est l'agresseur et l'agressé, selon la formule consacrée, je laisse le soin aux lecteurs de trancher.
J'ai tout de même l'avantage sur vous de n'avoir été éjecté d'aucun forum pour grossièreté, agressions et insultes répétées.
Votre insistance à déformer le pseudo de mébahel est d'ailleurs le reflet de cette mentalité de porc sexiste qui, entre autres saloperies, vous a valu ces bannissements.

Enfin, pour répondre à votre P.S.4, je déciderai seul de la date de mon retrait de ce forum. Le plaisir que je trouve à ma fréquentation du site, bien antérieure à la vôtre, compense pour l'instant très largement les désagréments de rencontres avec des débiles de votre acabit.
Nous nous sommes inscrits l'un comme l'autre le 04/01/2008, comme chacun peut le constater d'un simple clic,

Ce qui permettra accessoirement à ceux qui le souhaitent de mesurer la pertinence, l'honnêteté et la fiabilité de vos affirmations péremptoires !

Pas d'autre commentaire, j'ai passé l'âge des bacs à sable.

***
[quote=PG]Pas d'autre commentaire, j'ai passé l'âge des bacs à sable. No comment.

tu m'emmerdes furieusement dans ta lutte stupide anti-Mebahel.



Le jour où tu auras un vrai problème, personne ne te prendra au sérieux.


Quant aux coupes à l'aveugle de DS, c'est porte Hawak, les forums en ce moment, il y aurait environ un tiers de posts inutiles de bacs à sable, auxquels malheureusement je participe, tout en me limitant. c'est triste.

Très humiliants pour les journalistes et chroniqueurs qui mettent tout leur talent à écrire pour ce site, et pour les visiteurs occasionnels des forums, j'espère pas trop nombeux.
il a passé le temps des bacs à sable, c'est du pur bousin
Votre message étrange appelle ce commentaire :

Je fais partie des très rares possesseurs de cette édition qui figure à la fin de la notice sur Labiche :

Eugène Labiche (éd. de Gilbert Sigaux), Œuvres complètes (8 vol.), Au club de l'honnête homme, Paris, 1966-68, 3054 p. - Réed. Le Cercle du bibliophile, coll. Les Génies du théâtre français, 1970
C'est actuellement la seule édition complète : toutes les pièces imprimées, ou dont on a retrouvé le manuscrit, y figurent, soit 164 sur 174 recensées.


Dans cette fantastique galerie de buses il me semble que le rôle de Monsieur Perrichon, petit bourgeois ahuri sur la Mer de Glace, préférant sauver son prochain (faussement en péril) pour pouvoir s'en vanter plutôt que d'être sauvé ce qui impose une reconnaissance insupportable pour un imbécile... Vous va comme un gant !

***
Je me fiche de mêmepasbelle comme de mon premier Petit Bateau !

Ses "+ 1" indigents ne m'intéressent nullement,

Mais ils me donnent le droit indiscutable de la renvoyer dans les 22 mètres,

Ce dont je n'ai pas l'intention de me priver...

Elle s'est beaucoup calmée d'ailleurs. Vacances de ponctionnaire ordinaire* ou soudaine prise de conscience qu'il est imprudent de s'attaquer à l'Himalaya en short et espadrilles. Que sais-je ? D'ailleurs cela m'importe peu !

* Je dois, à intervalle régulier, alimenter la rage de mes ennemis préférés, faute de quoi elle retombe comme un soufflé ! Je rappelle à cet égard que si les ponctionnaires ne ponctionnaient pas ils seraient moins irrités par cette dénonciation publique de leurs turpitudes (j'exclus, une fois encore, le personnel hospitalier - généralement admirable - et les enseignants sincères pour lesquels j'ai beaucoup d'admiration)
ponctionnaires, blablabla, ponctionnaires, blablabla, ponctionnaires, blablabla, etc ....
ponctionnaires, blablabla, ponctionnaires, blablabla, ponctionnaires, blablabla, etc ..
ponctionnaires, blablabla, ponctionnaires, blablabla, ponctionnaires, blablabla, etc ..
ponctionnaires, blablabla, ponctionnaires, blablabla, ponctionnaires, blablabla, etc ....
ponctionnaires, blablabla, ponctionnaires, blablabla, ponctionnaires, blablabla, etc ..
ponctionnaires, blablabla, ponctionnaires, blablabla, ponctionnaires, blablabla, etc


J'arrête DS va s'énerver, pourtant il n'y a pas d'insulte. oups je sauvegarde. :o))
Je vois que j'ai alimenté la tienne (rage), ce qui n'était clairement pas le but...

Tant pis, tu me connais et tu es capable de faire la part de l'humour et de l'agacement légitime, je crois !

***
Oui je te connais et c'est bien ce qui me désole de te voir étaler ton ego, tes objectifs et tout ce qui s'ensuit, et le mépris de personnes dont tu sais qu'ils ou elles sont mes amies, tout ponctionnaires qu'ils ou qu'elles soient. Voilà, c'est grotesque, je sais que tu voudrais bien les faire venir se friter avec toi mais tu perds ton temps, tout comme je perds le mien.

Je sais très bien voir l'humour où il se trouve , et les vacheries où elles se trouvent sous couvert d'humour, c'est trop facile.

En fait tant pis pour toi, c'est toi qui fait ta réputation, pas moi. Si tu la trouves injustifiée, revois ton comportement. Tu ne fais qu'alimenter des préjugés que l'on peut avoir sur toi. C'est dommage.

Je ne suis pas en rage.
Ma réponse en MP, ça devient ridicule !

***
Lorsque je parle de "fréquentation du site", je fais évidemment référence au site d'arrêt sur images en y incluant celui de l'émission de France 5.
Je vous ai vu débarquer sur son forum pour notre plus grand malheur, fraîchement exclu de celui de Ripostes, la bave et l'injure aux lèvres, c'est-à dire dans votre état normal.

Alors ne vous faites pas plus con que vous ne l'êtes... encore que ça me paraisse difficile.
Voila un exemple supplémentaire de contre-vérité ! Au point où nous en sommes...

La modération de RipoStes a perdu la tête peu avant la fin de l'émission,

Elle effaçait des sujets entiers, avec des centaines ou des milliers de posts, méprisant totalement les intervenants sincères... (service public quand tu nous tiens !)

Nous sommes venus, à quelques-uns, humblement demander asile à asi...

L'ennui est que nous n'étions pas assez gauchistes, un peu beaufs, pour tout dire, selon vous du moins qui êtes un expert unanimement reconnu (et pour cause) !

J'ajoute que si vous étiez là à l'époque je n'en ai aucun souvenir, sans doute avez vous changé de pseudo trois fois depuis cette époque comme la plupart des dégonflés de votre espèce !

Vous pouvez observer que tel n'est pas mon cas, j'assume ce que j'écris, sous mon nom, qui ne change pas au gré des opportunités !

Je ne joue pas dans la même cour que vous, et vous pouvez toujours vous pousser du col vous ne parviendrez pas à l'altitude de mon petit orteil, même en vous mettant sur la pointe des pieds, avec des talonnettes sarkoziennes !

Pour ce qui est des injures je vous prie de surveiller votre vocabulaire : ma mansuétude a des limites que vous franchissez un peu trop gaillardement...

N'oubliez pas, accessoirement que nos passionnants débats se verrouillent très vite, ce qui permet à chacun de constater que vous êtes grossier et insultant tandis que je reste d'un calme absolu !

Dormez bien, aussi longtemps que possible.

***
Les forum sur la cinq !
me souvient plus de toi, ni d'Ulysse, ni de moi !
de personne, c'était un tel souk.( Et je n'ai plus de mémoire:-(((...)
Gamma
Et pourtant nous y étions !

Il y avait même MengWan, fidèle des fidèles dans le PG-EXPRESS !

***
Pour ce qui est des injures je vous prie de surveiller votre vocabulaire : ma mansuétude a des limites que vous franchissez un peu trop gaillardement...

N'oubliez pas, accessoirement que nos passionnants débats se verrouillent très vite, ce qui permet à chacun de constater que vous êtes grossier et insultant tandis que je reste d'un calme absolu !



ahahahahhahahahahahaohohohohoho ihihihihihihihihihih ahahahahahahahahahahahahha ohohohohohohohohoh hihihihhohoh hahi hoha aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaahahhahahha
iiihihihihooooooohahahahahahahahahahahahhahah
ohohohihohihohoh hahahahaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

je reprends mon souffle

ouhoouhouhouhouh hihihihihi, hahahah aaaaaaaaah ouhouhouhouhou ohohohohohohiiiiiiiihihihihih
hahahahahahaha
ahahahahhahahahahahaohohohohoho ihihihihihihihihihih ahahahahahahahahahahahahha ohohohohohohohohoh hihihihhohoh hahi hoha aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaahahhahahha
iiihihihihooooooohahahahahahahahahahahahhahah
ohohohihohihohoh hahahahaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa ouououhhhhhhhhihihhahahaha

je sèche mes larmes
Vous riez trop balthaz !

***
Tout ce qu'ils touchent porte la poisse, artistes, sites internet, et je ne parle pas du principal.
Quand je pense à leurs commentaires (oui, monsieur, chez eux aussi ils commentent) sur le site Désirs d'avenir, il me semble pourtant que la "cagade" était de bien moindre ampleur. Vraiment des pieds nickelés.



PS -Sorry pour le "gros mot" mais c'est à le seul qui me vient à cette heure avancée de la journée.
Ceux qui réagissent de manière agressive au site allemand, pourront lire celui de la Suède, de la Norvège, la Finlande, le Danemark, la Pologne, ou des Etats-Unis, celui de l'Inde, ... et juger de la pertinence du site de la France dans le concert international.
Merci de l'enquête, bien plus intéressante que ce que j'ai pu lire pour l'instant sur les sites web des journaux.
Arf, si vous commencez à analyser les projets informatiques qui foirent, on n'a pas fini de rire ;)
Le site présentant l'Allemagne fonctionne depuis 2 ans en 7 langues... Une petite visite... C'est une réalisation de trois partenaires.
Le Ministère des Affaires étrangères en est l'éditeur.
La rédaction a été confiée à une entreprise de qualité fondée en 1856, financée par une fondation, créée en 1959, dont le but est d'assurer l'indépendance économique et intellectuelle de la presse, pour éviter l'influence des groupes de pression, politiques ou économiques sur les rédactions.

Cette fondation, une parmi les quelque milliers qui existent dans le pays, finance en outre les doctorats, donne des bourses à des étudiants en journalisme, finance la science et la recherche en soutenant des Universités, Universités technologiques, centres de Recherche de la société Max-Planck, finance des projets ayant pour objectif la science et l'éducation et la formation de la population, finance des musées, notamment celui de Francfort, finance des institutions sociales, associations d'entraide, enfin elle accorde des prix pour les meilleures réalisations scientifiques ou journalistiques.

Enfin la partie technique a été confiée à un spécialiste ayant fait ses preuves à maintes reprises.

A vous de juger...
Comment expliquer que Modedemploi soit "passé entre les gouttes"?
Pour justifier le fiasco, le plus simple était pourtant de le lui imputer, en précisant que c'était dû à la procédure administrative d'appel d'offres (trop rigide, par exemple) qui ne permettait pas forcément de faire le meilleur choix.
Y aurait-il des liens entre Modedemploi et des membres de la Nomenklatura autres que contractuels?
Pour avoir participé à des commissions de dépouillement d'appel d'offres publics, je peux dire que jamais la véracité et la faisabilité du dossier n'est en question, seulement l'engagement de faire (donné par celui qui y répond) est noté (pas éprouvé, ni évalué, juste pointé).

C'est sur le principe : " Pouvez-vous faire ça ? ", la réponse valable est " oui je peux, les yeux dans les yeux, je le dis, je peux. ".

Qu'importe que cela soit vrai ou notoirement faux.
Après, le boulot des adjudicateurs et de faire vérifier, a posteriori, que l'engagement pris a été respecté.

Si par exemple, dans le cahier des charges, il est dit que le fournisseurs doit pouvoir produire des statistiques sur l'âge des visiteurs du site et que je réponds " oh ben, ça c'est pas possible ", j'ai faux et suis recalé, si je dis " on va demander à mon beau-frère qu'il note sur un post-it l'âge de chaque visiteur du site ", là j'ai bon. J'ai répondu " oui je peux ".

Enfin, c'est mon expérience des appels d'offres marchés publics.
Pour moi, c'est au fournisseur d'assurer l'architecture de site et la programmation technique adéquates aux desiderata du client.

Il est courant que, dans des consultations, les clients soient non spécialistes et qu'ils émettent des exigences à traduire techniquement par le fournisseur. Celui-ci doit orienter les clients, les prévenir si leurs demandes sont incompatibles avec le choix technique initial, faire évoluer la demande ou trouver des solutions techniques opératoires.

Je pense qu'il a manqué un solide chef de projet chez Modedemploi, et probablement des compétences techniques internes.

http://anthropia.blogg.org
Ben voilà ! Comment voulez-vous que la France soit en marche quand on voit ce grand Thierry Saussez, si suffisant, si grand donneur de leçons, si grand communicant, si grande baudruche ... se dégonfler aussi vite ?
Tout est du vent, tout ce qui est issu de la Sarkozie est du vent, brinqueballant, du grand n'importe quoi bâclé. Le site de la France parle pour eux.
On savait qu'on n'était pas frais mais là, ça commence à pourrir sérieusement de la tête...
Comment, il est pas frais, mon poisson ? ;o))

Bande de déballonnés va ! Menteurs, incompétents, voleurs, racistes...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.