24
Commentaires

Colonialisme monétaire ? Un ex-député italien accuse la France

Le Franc CFA, "monnaie coloniale" qui "paie la dette française" et provoque les migrations africaines ? En Italie, une figure du Mouvement 5 Etoiles a déchiré un faux billet de Franc CFA sur un plateau pour dénoncer cette monnaie, créée par la France pour ses colonies en 1945. Des accusations fortes... et vraies ? Enquête.

Commentaires préférés des abonnés

Que les élus italiens chargent la barque, soit ! Cependant, là ne devrait pas être le scandale, mais plutôt dans la persistance de ce colonialisme zombie de la France.

Les petites querelles franco-italiennes ont au moins le mérite de soulever un vrai problème, celui d'un colonialisme qui ne dit pas son nom. Et les protestations du genre "et les autres, alors, ils font pareil!" ont le mérite de pointer que ce c(...)

quand le donneur de leçon se fait sermonner...

Derniers commentaires

Vous soulignez des relations avec Soral ou Dieudonné sans étayer votre propos. C’est un procédé facile que je trouve malhonnête intellectuellement. Cela vient insidieusement floutter le discours des anti-cfa. Des arguments appuyés sur des études économiques auraient été nettement plus pertinents. Mais il semble difficile, même chez ASI, de ne pas céder à la facilité du sensationnalisme...

Les Américains ont le dollar, nous on a le franc CFA... On boxe pas dans la même catégorie, c'est sûr, mais on a les vassaux qu'on peut !

Ce que les économistes ne vous diront jamais, c'est que l'Euro est une monnaie coloniale. Il a été calqué sur ce modèle. Son but est le même : permettre une circulation sans risque et rapide des gros capitaux entre états, dans tous les sens pour optimiser les rushs et les retraits. On commence par fixe un taux de change fixe entre les états concernés, puis supprimer les banques centrales autonomes des états pour imposer sa BCE, et tout s'enchaîne ; stabilité comme première exigence, prix et crédits en décalages avec la production locale etc.

Ce qui rend ce constat difficile, c'est que contrairement à la Grande-Bretagne ou à la France, l'UE n'a rien de physique. A l'époque des colonies, le colon était identifiable. Mais aujourd'hui les colons n'ont plus besoin de patrie, le pouvoir de l'argent a surpassé le pouvoir de l'état et est devenu totalement autonome, tout en étant invisible. Les coalition des banques domine totalement le monde mais n'a aucun repère que l'on puisse attaquer.

Pour toutes celles et ceux intéressés par les horreurs de la françafrique, une histoire méconnue des guerres coloniales (ignorées): 

"La guerre du Cameroun"  (Thomas Deltombe, Manuel Domergue, Jacob Tatsitsa)

Un podcast d'une conférence d'un des auteurs est dispo sur radiocampus lille

Ca commence à 9mns environ.

On y apprend l'assassinat rocambolesque de Felix-Roland Moumié par un agent secret français (SDECE), et toutes sortes d'horreurs dont les autorités françaises sont responsables, une vraie guerre cachée, et une fausse indépendance.

Et un jeu en bonus : saurez-vous retrouver les contours de l'Afrique équatoriale française à l'aide de cette carte de l'OHADA ?


Dans les 40 pays où le PIB/hab est le plus faible il y a 12 pays du Franc CFA. Et ça dure depuis des années. C'est l'avenir de la zone Euro !

Un détail emblématique : le franc CFA (franc des Colonies Françaises d'Afrique) a changé de nom en 1958 pour devenir le franc CFA (franc de la Communauté Financière d'Afrique).

On voit immédiatement que les russes sont derrière cette propagande anti-France :  vive la République ! 

Le Franc CFA est vieux...et le débat aussi !! Au début des années 70 j'ai assisté à Montpellier à un débat passionnant où un orateur brillant démontrait à peu près la même chose (sauf le lien avec l'immigration). Cet orateur c'était Michel Rocard, PSU et Inspecteur des Finances. Je me sens vieux...

fumiers d'italiens qui font rien qu'à appuyer là ou ça fait mal !


c'est comme quand ils refusent d'écouter les sermonts de notre souverain bien aimé sur le traitement des migrants  alors que nous, nous sommes irréprochables sur le sujet : cf : CALAIS ( yann moix ) ou VINTIMILLE ( cedric HEROU )

Je me souviens d'une série d'article de Médiapart assez complète sur le Franc CFA il y a 1 an ou 2.

Tiens  j'ai cherché le lien pour les abonnés : https://www.mediapart.fr/journal/dossier/international/notre-serie-le-franc-cfa-en-question

Les petites querelles franco-italiennes ont au moins le mérite de soulever un vrai problème, celui d'un colonialisme qui ne dit pas son nom. Et les protestations du genre "et les autres, alors, ils font pareil!" ont le mérite de pointer que ce colonialisme n'est pas que français


On se doute bien que cet état de choses est pour quelque chose dans les migrations et dans la misère de ceux qui ne migrent pas. Quel pourcentage? Peut-on le calculer? Et s'il était faible, peut on dire que ça vaut pas la peine? Et si 1000 causes, tout aussi faibles les unes que les autres étaient repérées, ça veut-il dire qu'il faut tout laisser en l'état? 


On va bien sûr retomber dans la querelle "accueillir" ou "s'attaquer aux causes". Pour moi, elle est définitivement tranchée, il faut impérativement faire les deux.



Bien-sûr que le Franc CFA est une aberration pour le développement de l'Afrique et doit cesser mais c'est pas un peu ce que font les USA avec le dollars et les Allemands avec l'Euro Mark ?


Quant a l'Italien au sous entendu profondément raciste a tout ramener a l'immigration faussement massive d'Africains en Europe qu'il s'occupe d'abord des problèmes profond de l'Italie qui est en dérive complète dans tous les domaines (sociaux/économique etc...) depuis les premier mandats Berlusconi au lieu de jouer une pseudo guerre diplomatique avec la France que de toute façon l'Italie n'a pas les moyens de gagner.

Les états de la zone franc sont souverains, pourquoi ne récupèrent-ils pas leurs fonds et frappent leur propre monnaie ? pourquoi ne s'organisent-ils pas entre eux, en se créant une banque commune ?

quand le donneur de leçon se fait sermonner...

Que les élus italiens chargent la barque, soit ! Cependant, là ne devrait pas être le scandale, mais plutôt dans la persistance de ce colonialisme zombie de la France.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.