152
Commentaires

Cinq minutes de rigolade avec mon pote François (Fillon)

Ce qui est bien, dans le nouveau paysage, c'est qu'on a de nouveaux amis.

Derniers commentaires

Berruyer, il a mal compris Daniel ou c'est moi ?
8 morts et 45 blessés au Niger, de quoi se gondoler!
C'est une convention picturale.L'ouvrier à casquette,le patron à cigare,le musulman "Iznogoud" ou "Haroun el Poussah",le rabbi Jacob,le "beauf",etc...Ce n'est pas un portrait robot!
Ah oui ! Et comment est-ce qu'on le reconnaît Mohamed ?
Une "phobie" est une crainte exagérée ou vaine. Est-ce le cas de "l'islamophobie?
Personne ne me dit ce que sont des "arabomusulmans". "Musulmans" sont les adeptes d'une religion monothéiste répandue principalement entre l'est de la Méditerranée et l'Inde. "Arabes" désigne les habitants de la péninsule arabique et de quelques contrées islamisées vers le 8ème siècle (Syrie,Egypte...). On ne doit pas compter comme "arabes" les Iraniens qui sont musulmans (chiites) mais aussi parfois adeptes d'autres religions ou pas religieux du tout. Par abus de langage on appelle aussi"arabes" des peuples méditerranéens tels les berbères et kabyles autochtones du Maghreb.
Par ailleurs que sont les "islamophobes"?. Un agoraphobe craint les foules,un claustrophobe les lieux confinés. Un islamophobe craint-il l'islam?
Je ne réagis pas à la chronique de DS, ni au papier de Lordon (que j’ai trouvé sans grand intérêt, dans le sens où il me paraît aussi vain, aussi tristement dérisoire, que la plupart des contributions qui fleurissent sur le sujet) ; j’ai juste besoin de dire, à tête reposée (elle en avait besoin, de repos) à quel point tout ce qui s’est passé depuis une semaine (les meurtres, les réactions aux meurtres, les lendemains qu’ils préparent) m’attriste et m’angoisse. Si j’essaie de me sonder, (et c’est compliqué en ce moment, mon fond raisonnable est encore pas mal dissimulé sous une vase de colère, de refus de la nuance, d’envie d’en découdre), je crois quand même que ce qui m’angoisse le plus c’est le climat d’incompréhension, de guéguerre idéologique, de suspicion généralisée, de raideur orgueilleuse dans lesquelles se tient le « débat ». J’ai aimé le principe de la marche de dimanche, l’idée de retrouvailles fraternelles pour des idées supérieures (la tolérance, l’ouverture d’esprit, le refus de céder aux intégrismes, ce genre de chose…), j’y étais, et je pense que tout le monde aurait dû y être, mais bon, tout le monde n’y était pas, et il faut bien se rendre à l’évidence : ça ne changera rien. Les forums d’@si en sont probablement un bon exemple : ce qui s’est passé mercredi dernier n’aura pas fait bouger d’un iota les positions des uns et des autres concernant la liberté d’expression, l’islam, les religions, les extrémismes, les banlieues, les manières d’organiser ou de promouvoir le vivre ensemble, le rapport à l’autre… Les mêmes certitudes de tous côtés, dans chaque camp, les mêmes raisonnements, les mêmes fixettes, le même entêtement à faire valoir « son » point de vue, forcément supérieur à celui de l’autre, dans ce qui le plus souvent n’est pas une discussion, juste un affrontement d’ego ou d’épiderme enflammé. Il s’est passé ce qui s’est passé, mais on en est toujours à militer, solidement vissés sur nos ergots, pour la fermeté, pour la laïcité, pour le flicage, contre l’islamophobie, contre la presse, contre Israël, pour les explications sociales ou pour les principes abstraits, pour Charlie ou contre Charlie etc… Je ne prône pas la concorde universelle (encore que ceux qui chercheraient à l’atteindre auraient toujours davantage mon soutien que les va-t-en guerre de toutes les chapelles), mais enfin, il m’apparaît aujourd’hui que le militantisme obtus n’est la réponse à aucun des problèmes que les attentats révèlent ou préfigurent. Il ne faut sans doute pas tendre l’autre joue, mais faire un pas vers l’autre, oui, ça me semble la seule « leçon » raisonnable à tirer de toutes ces horreurs.
"Les religions devraient réfléchir au maintien de traditions qui n'ont plus grand chose à voir avec l'état, aujourd'hui, de la science, l'état de la technologie, les problèmes de santé" (François Fillon).
La Chasse Aux Sorciers (res) est ouverte.
Nathalie St Cricq "journaliste politique" de France2

" Il faut repérer et traiter ceux qui ne sont pas Charlie..."

https://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=qc03SlaK_KA
Que dit-on de cela?

Chacun avec son bout de lorgnette fabrique sa vérité.

http://rue89.nouvelobs.com/2015/01/12/sont-les-femmes-merkel-hidalgo-effacees-photo-manif-257053

C'est tellement puéril, enfantin, bête...que je ne dis rien.

Des spécialistes corsaires diront bien quelque chose..
Tout le monde aujourd'hui adore Charlie .C'est dingue..Pourtant ils ont eté critiqués tout azimuts.Ils galeraient pour survivre mais même Fillon et Cohen le lisait c'est fou hein!..
Dans le genre, liberté d'expression et parti politique, le Parti Pirate (si, si, ça existe) a mis la couverture en profil Facebook : https://www.facebook.com/partipiratefr

Au passage, un peu de militantisme : http://rsf.org/petitions/badawi/petition.php?lang=fr
Putain! Tout ça, pour ça!
Je ne sais pas si tout le monde a bien vu que sur cette caricature (et sur d'autre), la forme du visage de Mahomet est celle d'une bite.
Rien que pour ça, ils risquent leur peau.

Quand tout le monde aura bien compris que les dessinateurs de Charlie Hebdo ne sont que de grands à qui ont a confié un journal, on arrêtera peut être de s'entretuer et on passera à autre chose.
C'est quoi cette couverture ? Celle du dernier Houellebecq, "soumission" ?

La France qui a été le foyer central de l'insoumission à tout pouvoir tiré d'une religion, La France qui a réussie le tour de force d'avoir ouvert un nouveau paradigme de pensée, la France qui fut le phare du monde dans la nuit des religions criant haut et fort à tous les peuples soumis qu'ils avaient le droit de se soulever contre leurs tyrans et leurs prêtres, cette France a disparu.

Cette France est le contraire. Elle devient le symbole de la faiblesse idéologique, qu'elle appelle tolérance, elle s'autorise à envoyer ses armées dans d'autres pays, mais est incapable de défendre son territoire contre une invasion "pacifique" (oxymore), elle ne fait plus de procession paillarde avec les objets liturgiques qu'elle a volée dans des églises, mais construit une mosquée par semaine, la France devient le désespoir des peuples soumis qui ne savent plus s'ils doivent redouter ses bombes ou regretter son ensevelissement volontaire sous une autre culture.

Espérons qu'il y ait toujours une graine d'insoumission qui un jour lointain pourra germer de nouveau sous ce terreau sombre.
je dois toutes mes excuses au Monde pour avoir cru qu'il ne reproduirait pas la une de Charlie mais je ne les trouve toujours pas dans le Parisien et Mediapart. Notre Président est vraiment très fort en osant prétendre que ces attentats ne sont pas religieux. Il faudra qu'il se passe quoi pour qu'il parle de terrorisme islamiste ?
ASI, bonjour. Je suis d'accord avec vous. La récupération politique est déjà en route. L'UMP et le FN ont du chemin à faire pour rattrapper l'histoire.
Mais, il y a aussi d'autres effets "11 janvier". Malek Boutik reconnait que SOS Racisme a fait une erreur en 1989 en s'opposant à l'intransigeance qui était nécessaire à l'époque (Ouest France). Tel footballeur français champion du monde avec l'équipe black-blanc-beur" a retrouvé la France qu'il aime pendant ces 3 jours "hors norme" comme répètait en boucle France2. Cette France là devrait être la norme vous ne croyez pas? Je suggère que les médias arrêtent de s'enfermer tous seuls dans les casse-têtes comme de vérifier en permanence que les caricatures font vendre et tuer, comme de prôner la liberté au point de penser que les musulmans peuvent s'en sortir tout seuls avec leurs extrémistes. Ne croyez vous pas que les journalistes des grandes chaines ont un certain chemin à faire pour se rapprocher de ceux qui arrivent sur le devant de la scène, musulman sauvant des juifs, musulmane demandant qu'on lutte contre les amis de Merah, assassin de son fils, juif embrassant un imam... Et qu'alors, ils ne traiteraient plus les affaires de la même façon. Fabius souhaite que les hommes politiques soient à la hauteur de la France. Ces 3 jours vont ils faire bouger la "sphère" politico-médiatique ? sphère qui serait capable de reprendre ses habitudes en douceur et à notre insu. Après tout, elle a aussi le droit de résister au changement. Excusez moi d'utiliser le terme qui hérisse certains, pour gagner la "guerre" en cours, il y aurait trois sanctuaires à préserver, l'éducation, les forces de l'ordre et...les journalistes.
Segolène Royal :

"Chaque coup porté à un juif est un coup porté au peuple de France"

"l'antisémitisme n'a pas sa place en France"


et... sur l'anti-islamisme ?

et sur les coups portés à des musulmans ?

Mustapha Ourrad, correcteur de Charlie Hebdo et Ahmed Merabet, policier...

te remercient du haut de leur petit nuage.
http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/01/09/zineb-el-rhazoui-de-charlie-hebdo-il-arrivait-que-l-on-dise-aux-collegues-je-vous-aime_4552554_3224.html
Vous aussi, Daniel, vous avez eu droit à votre passage dans le journal de 7h30 (je crois) sur FI. Rien de bien offensant contre Philippe Val (en gros, vous n'êtes pas le Charlie de Philippe Val) mais votre ami Patrick Cohen a quand même voulu apporter un contrepoint pour défendre l'ancien patron.
" Si les copains de la DCRI veulent lire mes mails, si ça leur chante, je coopère. Sous réserve de vérification, en dehors de quelques vannes nulles, et du quota réglementaire de passages torrides, je ne vois pas ce qu'ils auront à trouver. "

Euh ... Daniel ...

" les ennemis" un jour
" des soldats" un autre
" je coopère ... je ne vois pas ce qu'ils auront à trouver " aujourd'hui.

Vous êtes le même DS que celui qui prend du recul et fait de l'analyse ?
On pourrait finir par en douter.
Putain, si Charb était vivant, il aurait montré sa bite, Mahomet.
"TOUT EST PARDONNÉ"

vous avez vu sur la couv ?

lu ?

compris ?

aucun débat.... qui pardonne qui ?
Deux une pour le prix d'une, retournez la.
Après avoir fait un petit tour de la presse, je constate que "le Monde" et "le Parisien" sont ceux qui ne reprennent pas la une de Charlie.
Ils ont la trouille de leur lectorat ?
Merci Daniel mais dans les jours qui viennent, il va falloir se poser les vraies questions.
J'ai été rayé de la liste des amis d'un français converti depuis peu à l'Islam parce que trop solidaire des victimes et de la liberté d'expression. J'en suis sur le cul.
Tiens, pas d'accord sur la Couv', qui m'a fait rire, que j'ai trouvée forte et drôle et décalée et, bref, "spéciale".

Suis étonné, dans le contexte, qu'on puisse la voir comme une déjà vue de "auxquelles vous avez echappé", autant parce que ce contexte n'est pas déjà vu, et parce que cette couv' est vraiment un gag à contre-pied que je n'avais pas vu venir...
Mais les asinautes ont perdu leur second degré ou quoi !!!
[large]"Je plaisante"[/large]
Bises
ça c'est pour ceux qui pensent n'avoir rien a cacher donc pour toi aussi Daniel S :
http://www.ldh-france.org/flash/flipbook/ldhfrancais.html ( la bd sous surveillance qui date et pourtant toujours d'actualité, je dirais même plus que jamais d'actualité)

Bd dispo en PDF téléchargeable ou bien en flip book a lire sur le net. Je ne sais pas si c'est tiré d'une histoire vraie, mais des histoires vraies il y en a un paquet comme ça
Ils ne tuent pas la liberté. Ils tuent des gens.
Ensuite, nous tuons la liberté... et ils gagnent.

[quote=Daniel]que le Renseignement puisse désormais avoir accès aux "contenus d'Internet", et pas seulement aux métadonnées. Bon. Personnellement, je n'ai rien contre. Si les copains de la DCRI veulent lire mes mails, si ça leur chante, je coopère.

Et si un jour l'extrème droite est au pouvoir, ils seront ravis de pouvoir lire vos e-mails grace aux outils mis à disposition par les gouvernements précédents.
Il faut imposer des garde-fous et ne surtout pas tomber dans la logique facile de "je n'ai rien à cacher donc ils peuvent accéder à tout".
"que le Renseignement puisse désormais avoir accès aux "contenus d'Internet", et pas seulement aux métadonnées. Bon. Personnellement, je n'ai rien contre. Si les copains de la DCRI veulent lire mes mails, si ça leur chante, je coopère. Sous réserve de vérification, en dehors de quelques vannes nulles, et du quota réglementaire de passages torrides, je ne vois pas ce qu'ils auront à trouver. Mais tu te laisses un peu emporter. De ce que j'entends partout, ils croulent déjà sous les données, les potes de la DCRI, ils croulent tellement qu'ils ne savent pas comment les exploiter, les données. Tu es bien sûr que c'est un cadeau à leur faire le Renseignement puisse désormais avoir accès aux "contenus d'Internet", et pas seulement aux métadonnées. Bon. Personnellement, je n'ai rien contre. Si les copains de la DCRI veulent lire mes mails, si ça leur chante, je coopère. Sous réserve de vérification, en dehors de quelques vannes nulles, et du quota réglementaire de passages torrides, je ne vois pas ce qu'ils auront à trouver. Mais tu te laisses un peu emporter. De ce que j'entends partout, ils croulent déjà sous les données, les potes de la DCRI, ils croulent tellement qu'ils ne savent pas comment les exploiter, les données. Tu es bien sûr que c'est un cadeau à leur faire ?"

Moi aussi, je suis choquée par cet argument. N'as-tu jamais écouté nos amis de la quadrature du net? (je dis bien écouté parce que je suis sure que tu les as entendus). Reprends-toi Daniel: serait-ce le naturel qui revient au galop? Dit clairement: ne croirais-tu rien à tout ce qui se dit ici?
Les valeurs, monsieur Fillon, vous en avez oublié une ,le non-respect de l'ordre établi...C'est en son nom que vous fîtes souvent les frais d'un foutage de gueule mémorable.
Hello Daniel

J'aime beaucoup cette couverture que je trouve à la fois drôle et émouvante.

Amitiés toujours attristées.

Si les copains de la DCRI veulent lire mes mails, si ça leur chante, je coopère. Sous réserve de vérification, en dehors de quelques vannes nulles, et du quota réglementaire de passages torrides, je ne vois pas ce qu'ils auront à trouver.

Bah vous ne verrez donc pas d'objection à ce que les copains de la DCRI posent une petite caméra dans votre salon, puisque vous n'avez rien à cacher (en dehors du quota règlementaire de passages torrides)
Après le petit train d'interlude nous reprenons le cours normal de nos émissions.

Le foutage de gueule est redevenu notre monnaie chérie. (Toutes les bonnes banques vous échangeront émotion collective conte tout texte démago-hypocrite.
Nous vous annonçons la création d'un nouveau parti le TLMEB-TMMIEG (Tout Le Monde Est Beau-Tout Le Monde Il est Gentil)
Ne vous étonnez pas si un homme ou femme inconnu(e) se réveille à côte de vous. C'est pour votre sécurité. Vous nous l'avez demandée, nous exécutons vos désirs. Ces personnes vous demanderont vos mots de passe, l'accès à votre boîte mail...
Veuillez les nourrir correctement.
Dernière info: vous pouvez vous rendormir et nous donner (pour ceux qui s'en servent encore) votre carte d'électeur. Nous voterons pour vous.

Et on dit Merci. Levez-vous pour l'hyme du TLMEB-TLMIEG.
" quota réglementaire de passages torrides,"
[quote=Fillon cité par DS]"Les valeurs que défend Charlie Hebdo : la tolérance, le pardon, la miséricorde, la charité".

C'est un lâche attentat contre l'esprit de Charlie. Parodiant Val, je regrette qu'ils ne soient pas au paradis (ou en enfer), ils pourraient en revenir fissa pour tirer les oreilles de ce plaisantin.
A quand une émission spécifiquement consacrée (!) au blasphème ?

A quand une émission spécifiquement consacrée (!) au blasphème ?


Oui, elle serait nécessaire. On pourrait y discuter par exemple cet invraisemblable planche de Joe Sacco, sur le thème : "il est irresponsable d'offenser une minorité opprimée : la preuve, auriez-vous trouvé cette caricature de Juif drôle dans les années 30 ?"

Je suis ahuri de la bêtise de ce raisonnement. D'abord parce que Sacco écrit, autour de sa caricature de Juif comptant son argent : "Si vous pouvez le prendre comme une blague aujourd'hui, aurait-ce été drôle en 1933 ?".

Or je suis désolé, mais on ne peut pas, hier comme aujourd'hui, trouver ce genre de caricature drôle, car elle est antisémite. Elle ne moque pas les symboles d'une croyance ni même les idées véhiculées par telle religion ; elle essentialise une personne, par le recours aux stéréotypes du Juif avare, cupide et usurier. Elle est donc ouvertement raciste.

Ensuite, je me permets de recopier mes propos postés il y a peu dans un autre forum :
Caricaturer les symboles de l'Islam en période de sale temps pour les musulmans de France, ça aurait été de la part de Charlie Hebdo aussi inopportun que de caricaturer les symbole du Judaïsme dans les années 30. Diable, que l'art du comparatisme est périlleux... Vous ne voyez rien qui cloche, vous ? A-t-on jamais eu vent, en période de lente accession au pouvoir des nazis, de crimes et d'attentats commis régulièrement de par le monde au nom du Judaïsme ? Euh... Ah non. Les caricatures de Charlie et d'ailleurs sur l'Islam ne viennent pas de nulle part. Elles sont un commentaire (qu'on pourra juger pertinent ou raté) d'un phénomène réel : des crimes répétés sont perpétrés à de nombreux points du globe par des organisations ou des individus qui se réclament de l'Islam. Il ne s'ensuit pas (sauf pour les mal-comprenants volontaires) que quiconque se réclamant de la foi musulmane soit criminel ni suspectable de sympathie pour les criminels - ni même qu'il soit tenu de se "désolidariser", demande écœurante en vogue dans la zemmourofolosphère comme dans celle de la pujadosphère. Mais il y a bien des attentats récurrents commis au nom de l'Islam (comme il y en a en d'autres noms, et comme il y en eut des milliers dans le passé à des noms divers). Y eût-il eu des crimes récurrents commis par des assassins se réclamant du Judaïsme, au même moment où montait la persécution des Juifs en Europe dans les années 30, qu'on ne voit pas ce qui se fût opposé à ce qu'on en caricature les symboles - fût-ce, avec peu d'imagination et pas d'humour comme dans les dessins du Jylland-Posten, par des bâtons d'explosifs dans les papillotes.

Je finirai en disant qu'il ne faut pas s'aveugler avec la notion de minorité. Les musulmans sont persécutés de manière alarmante en France, ce qui est insupportable. Il ne s'ensuit pas que l'Islam doive être réduit à une minorité opprimée qu'il s'agirait de défendre ou, au moins, de ne pas offenser. Il existe nombre de pratiques culturelles populaires, dans de nombreux villages d'Afrique (Mali, notamment), qui sont piétinées et proscrites par des formes dominatrices d'Islam aussi vigoureusement qu'elles le furent par la colonisation et son cortège de christianisateurs. Les processus dominés/dominants ne sont pas aussi binaires qu'on les construit ici, en France. Contentons nous de dire que les musulmans sont pointés du doigt ici, et que c'est intolérable. Et n'ayons pas la bassesse de faire passer les critiques de l'Islam (sauf à ce qu'elles essentialisent les personnes - ex. un dessin qui poserait explicitement l'équation musulman = terroriste) pour de la persécution, de l'offense (encore moins du racisme - ce qui serait une forme de racisme, comme le pointait Zineb dans sa réponse jamais citée au trop fameux article de Cyran)
Allez donc mettre votre commentaire, long et surtout nuancé, étayé, sous le dernier billet d'Article 11 où la rédaction du journal de Cyran joue les vierges outragées, et vous verrez ce que vous allez prendre...

(Zineb s'en prend aussi, sous sa réponse dont je n'avais jamais eu vent, tant elle est inconcevable face à la doxa Charlie = caca majoritaire dans une bonne partie de l'extrême gauche, qui refuse de revoir son logiciel bloqué sur la période Val*)

* Un petit détail : j'avais écrit à plusieurs reprises à Val, qui ne m'a jamais répondu. Et là, je viens de retrouver dans mes archives de messagerie un mel symp de Charb, en réponse à un courrier "énervé"...
Je partage votre ahurissement sur la planche de Sacco , j'aimerais connaitre votre avis sur ce dessin de Riss : http://negronews.fr/2014/10/24/actualite-charlie-hebdo-boko-haram-et-ses-esclaves-sexuelles-la-une-jugee-islamophobes-sur-twitter/ , est ce drole ? y a t'il des stéréotypes ? est ce raciste ?
Je pense que ce dessin est compris de travers (rien à voir avec le cliché lepéniste des "z'arabes qui viennent nous voler nos allocs") et qu'il faut le lire un peu comme un article publié par Zineb El-Razaoui (mais était-ce dans le même numéro, je ne sais pas ?), qui traitaient des enfants (marocains, crois-je me souvenir) dont les parents mafieux font sans scrupule une source de revenu, en les prostituant. Je suis absolument incapable de dire si ledit reportage était objectif, s'il était bien documenté, s'il replaçait le phénomène correctement à sa juste proportion ou s'il l'amplifiait exagérément, mais je crois que c'est ce type de mécanisme, que pointe le dessin de Riss : ici, les organisations qui se servent des enfants comme source de financement - tout en maquillement leurs enlèvements sous des considérations culturelles et religieuses (il s'agirait de les soustraire à l'éducation à l'occidentale). Riss tente visiblement de faire apparaitre que les motifs avancés par Boko Haram pour leurs enlèvements ne sont pas ceux qu'ils avancent, et qu'ils ne sont en réalité rien d'autre que des proxénètes. En outre, le "rendez-nous nos allocs" fait écho au "rendez-nous nos filles" ("bring back our girls"). Donc pour moi, ni stéréotype ni racisme.

En même temps, hein, je ne suis pas leur exégète (et par parenthèse, je ne m'étouffe pas de rire devant ce dessin, que je trouve peu réussi et peu pertinent)
Merci pour cette réponse argumentée
Mais je veux bien avoir votre avis aussi...
En outre, le "rendez-nous nos allocs" fait écho au "rendez-nous nos filles"
Citation erronée, il est écrit "touchez pas à nos allocs" : interprétation identique ?
Au temps pour moi. Lu trop vite.
Ce n'est pas le premier dessin de Riss qui me gêne.

il y a quelques années, il avait dessiné Ingrid Betencourt en guenon.

J'avais demandé à son réacteur en chef, un certain Philippe V., de m'expliquer la pertinence de ce dessin.

Il ne m'avait, bien sûr, pas répondu
est-ce fillon qui c'est convertis ou charlie...?...oui , charlie edite aujourd'hui une couv' sur le pardon......A bout de force
[quote=Daniel Si les copains de la DCRI veulent lire mes mails, si ça leur chante, je coopère. Sous réserve de vérification, en dehors de quelques vannes nulles, et du quota réglementaire de passages torrides, je ne vois pas ce qu'ils auront à trouver. Mais tu te laisses un peu emporter. De ce que j'entends partout, ils croulent déjà sous les données, les potes de la DCRI, ils croulent tellement qu'ils ne savent pas comment les exploiter, les données. Tu es bien sûr que c'est un cadeau à leur faire ?]

Daniel S ton argument, fonctionne peut être aujourdh'ui (celui de dire qu'ils sont submergés) mais si tu lis l'avant dernier numéro de la revue dessinée ou il y a un bon sujet dossier sur l'espionnage, tu y apprendrais que google (entre autres) travaille sur un moyen d'utiliser toutes ces métadonnées et donc que pour l'instant c'est uen aiguille dans une botte de foin mais demain ils seront capables de croiser toutes ces données, et qui sait ce qu'ils peuvent en faire ...

Un autre point de vue que je vois bien assez peu, c'est que on a déha des moyens de surveillance des réseaux, on a déja des millions de caméras dans les rues et ? ça a permis d'empecher quelque chose ? la criminalité réduit t'elle ? la seule chose que ça change c'est que ça enrichit au frais de l'état (nous donc) tout ces fabricants de technologie et de caméras (alors qu'un bête cagoule fonctionne bien contre une caméra) et si tout cet argent servait pour lutter contre la misére ? je pense que l'on réduirait de beaucoup le risque terroriste, mais c'est moins intéressant ...
"Si les copains de la DCRI veulent lire mes mails, si ça leur chante, je coopère. Sous réserve de vérification, en dehors de quelques vannes nulles, et du quota réglementaire de passages torrides, je ne vois pas ce qu'ils auront à trouver."

Comme l'écrivait récemment Laurent Chelma sur Reflets, ce n'est pas vous qui les intéresse, mais vos interactions avec les autres = > http://reflets.info/rien-a-cacher/

A lire, et relire
IL y a des matins comme ça où avec Daniel, eh bien, ça le fait!
La charité de Charlie? Mon dieu, que la récupération politique demande de contorsions!
"Les valeurs que défend Charlie Hebdo : la tolérance, le pardon, la miséricorde, la charité".

Alors, CH est le livre de chevet de tous les chefs de ton parti ?

Amusante la photo de famille bessebège, cyrillus, très Neuilly-Auteuil-Passy, tradi-catho (ça revenait sans doute de communier à la messe en grégorien de l'abbaye de Solesmes).

Dans la progéniture, on trouve le fils qui, avec des potes bourrés dans leur 4x4, avait failli tuer une femme qui roulait en scooter sur la rocade de Rennes.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.