105
Commentaires

Ciel, comment appeler la sculpture de la place Vendôme ?

Comment titrer sur l'agression d'un créateur lorsque sa création ressemble à un plug anal de 25 mètres de haut ? (rassurez-vous, le lien hypertexte renvoie seulement vers une fiche Wikipedia). La question s'est posée dans la plupart des rédactions web, et certaines se sont surpassées pour ne pas dire de gros mots.

Derniers commentaires

Un plug anal c'est un peu comme un sapin de Noël, mais sans les boules. (Sophia Aram).
Mes chers frères, en vérité je vous le dis: inutile de vous perdre en vaines spéculations: c'est un chat, un brave matou, qui après avoir levé la patte contre le tronc, a voulu se faire les griffes dessus.
Bon finalement le gode a été viré de la place Vendôme, et le gouvernement pourra en faire des caisses pendant quelques jours sur le sujet et les forcément obscurantistes forcément religieux ...


Je pense surtout qu'une plainte pour attentat à la pudeur ou exhibitionnisme avait de solide chance d'être portée, ce qui compte tenu de la carrière pour le moins sexuellement orientée de l'artiste aurait donné lieu à un procès croquignol, et peut-être même un douloureux référé qui aurait obligé de toute manière à remballer l'ustensile.

Il n'en reste pas moins que les associations de culture réellement populaire qui aujourd'hui souffrent le martyre concernant leur financement n'auront pas les 200.000 € que semble avoir déjà coûté l'objet. Je modère toutefois cet avis, car il s'agit du pognon de la FIAC qui a priori est du pognon privé, ils ont droit d'en faire ce qu'ils en veulent mais ça ne va pas jusqu'à imposer leur objets à la vue de tous.
Une oeuvre d'art qui restera dans les annales...
Tandis que les cathos traditionalistes, défenseurs de la famille, se répandaient en invectives sur les réseaux sociaux, les évêques réunis en synode à Rome débattaient de l'accueil dans l'Eglise, des divorcés et des homosexuels et concluaient que non, vraiment, ces mœurs de dépravés, pas de ça chez nous. Pourquoi pas les pédophiles, pendant qu'on y est ?
J'ai jeté un coup d'œil à mon calendrier. Nous sommes bien aujourd'hui le dimanche 19 octobre 2014, à l'amorce du XXIe siècle. A l'aube du troisième millénaire.
Forum rigolo....il semble que le bon peuple soit très sceptique(fosse?) sur l'art contemporain.....On peut parler d'unanimité....
Sachez bon peuple sans dent et sans goût que vous êtes des imbéciles.....nos prescripteurs avertis ,(cul)tivés sont à l'avant garde!
Comme en économie!....d'ailleurs ,regardez la valeur de ces oeuvres!......le marché ne peut se tromper,ni vous tromper.
Dans cette même démarche,puisque la scatologie est un art....je propose une autre évolution de l'art contemporain.....:
La tarte dans la gueule comme ultime avancée transgressive de notre art.....Pourquoi pas? le concept vous plait-il?
La tarte dans la geule à la crème,nature à 5 doigts,poing américain,batte de baseball.....100 000 dollards la performance!
Enfin de l'art populaire!!!!!!
Aieaieaieaie!
plutôt que de s'intéresser à un godemiché géant qui me concerne d'autant peu que je le perçoit un peu trop grand pour ma corpulence, j'aurai infiniment plus apprécié que @si s’intéresse à la FIAC pour ce qu'elle est vraiment: une foire à la laverie fiscale pour millionnaires.

Le ticket d'entrée pour ce pince fesse mondain devrait en fait être une notification de vérification approfondie de la fiscalité.
Ptin mais arrêtez de penser à la France moisie, puisque même les étrangers anglo-saxons ils ont pensé à un sexetoy..Bah du moment que l'Art le vrai n'a pas été touché on va pleurer sur une fantaisie à je ne sais combien de milliers d'euros non ? Une bonne blague de jeunes, n'avez vous pas été jeunes vous aussi ...Bonne soirée ..
L'œuvre a été vandalisée dans la nuit (sans que l'enveloppe soit touchée) et ne sera pas réinstallée.
Au vu des personnalités de ceux qui se sont offusqués sur Facebook et Twitter (Printemps français, Manif pour tous, Veilleurs...), à la lecture du commentaire du frontiste de service sur @si, "Piège à cons" semblait l'appellation la plus appropriée.
Du vent !
Paul McCarthy, artiste contemporain, a été agressé jeudi pendant l'installation de son immense structure éphémère,

https://www.youtube.com/watch?v=9XHoqheumt8

"Une bonne paire de claques dans la gueule
Un bon coup de savate dans les fesses
Un marron sur les mandibules
Ça vous fait une deuxième jeunesse"

Merci donc à l'agresseur ( ? est-on sur que ce n'était pas un Dadaiste ou un situationniste de passage?) d'avoir donné à McCarthy ( 69 ans) une deuxième jeunesse. :o)
On est typiquement dans ce que raconte Franck Lepage : c'est de la démocratie et de la liberté à bon compte. "Regardez, on fait pipi sur scène/on met des godes sur la place Vendôme, regardez comme on est un pays libre et démocratique" (à côté de ça, un référendum sur le traité européen, de la vraie démocratie, a été rangé dans le placard, mais c'est pas grave, on met des godes géants comme art officiel, ouf).
Mettre un gode géant comme "œuvre d'art", c'est du "progrès démocratique". Et idéologiquement, c'est blindé : si vous trouvez que c'est simplement une bouffonnerie sans intérêt (ce qui est le simple bon sens, soit dit en passant), vous êtes bien vite rangé dans le camps des rétrogrades-réactionnaires-religieux. En quoi ce gode est une œuvre d'art ? Personne ne saura réellement dire, mais tout le monde se gardera de mal juger - ne surtout pas paraître rétrograde ! Ou comment le marché de l'art, marché de riches et de dominants, en impose au bon peuple.

Et pendant ce temps, pendant que des milliers d'euros sont dépensés à des bouffonneries, les orchestre et conservatoires CRÈVENT en silence dans toue l'Europe.
L'orchestre de Montpellier est en cessation de paiement imminente.
L'orchestre d'Ulster devrait cesser d'exister d'ici peu.
L'orchestre et le chœur de l'opéra de Rome ont tout simplement été licenciés, d'un coup.
L'orchestre de chambre du Danemark est en danger.
Les orchestre de la radio de Stuttgart et de Baden-Baden est opérée : un orchestre en moins, donc des musiciens en moins.
L'orchestre de Dijon-Bourgogne a eu très chaud aux fesses, la mairie a rattrapé le coup au dernier moment mais l'avenir n'est pas assuré.
L'orchestre du Concertgebouw (considéré comme un des meilleurs au monde) fait face a de graves difficultés financières.
La ministre de la Culture français s'est désengagé de tous les conservatoires de région - avec le lot de fermetures de classe et de professeurs à peu d'heures virés qui va avec.
Tous les ensembles indépendants (Orchestre des Champs-Élysées, Musiciens du Louvre, orchestre Colonne, etc.) ont vu leurs subventions diminuer drastiquement et risque de tirer la langue à court terme.
La philharmonie de Paris va être contrainte de programmer davantage de musiques actuelles (parce que le classique c'est chiant, et puis c'est vrai que l'offre de musiques actuelles sur Paris est vraiment limitée, n'est-ce pas...). Son financement a déjà été réduit de la part de la mairie de Paris, et le gel de la concession de la salle Pleyel va être encore un manque à gagner : la philharmonie va donc avoir de gros problème de budget, et le risque majeur est de voir siphonner d'autres institutions culturelles pour la faire fonctionner - institutions culturelles qui ne sont déjà pas en grande forme...

Mais ça, on s'en fout, ça va continuer en silence.
L'important, c'est de défendre le progrès et la démocratie en soutenant un gode vert place Vendôme.
Tout un symbole, en effet : l'art l'a véritablement dans le cul.
voté!

[sub](mais quand même vous etes un peu un fachiste, vous etes contre l'art! Méchant va!)[/sub]
Erratum :
"Les orchestre de la radio de Stuttgart et de Baden-Baden est opérée"

lire *la fusion des orchestre de la radio de Stuttgart... *
("des orchestreS", ça serait même idéal, mais j'ai laissé tomber l'espoir de faire des commentaires sans fautes...)
sincérement,on peut avoir envie des deux (orchestres et plug).
moi les deux m'interressent.
sincérement,on peut avoir envie des deux

SI on a bien compris, non.

C'est pas fromage ET dessert.
la Réaction gagne..on s'en rendait un peu compte déjà, et chez les graphomanes des forums d'ASI aussi.

la Réaction gagne..on s'en rendait un peu compte déjà, et chez les graphomanes des forums d'ASI aussi.



Notez qu'à titre personnel, ça ne me gênerait pas d'expliquer ce qu'est un plug anal à mon fils de 4 ans ( tu sais, il y a de sens qui aime se foutre des trucs dans le cul, surtout chez les riches, c'est des dépravés... :D ). Mais je comprends très bien qu'il y a des gens que ça choque et qui ne souhaitent pas voir ça place vendôme. Nous vendre ça comme un étendar(d) de la liberté, je trouve que c'est un peu fort de café ( dans sa culotte).

Mais comme le dit Djac Baweur...
cet objet portait le titre de "Tree",l'artiste dis présenter un arbre donc.
les gens "voient" un plug,c'est LEUR problème,en détruisant ça calmera leur cerveau? j'en doute...
le reptilien sans doute ,mais c'est tout.
moi j'ai vu aussi un plug...parce que j'ai bon esprit donc no problémo!
et chuis pauvre:))
non, non, non, l'artiste a bien mentionné le plug anal dans la description de l'œuvre. Y compris en interview ( traduit en "sex toy") par la journaliste :-D

Une œuvre, ça n'est pas qu'un titre. ;)

si vous voyez un urinoir dans la fontaine de Duchamp, vous avez l'esprit l'esprit mal placé? :-D
ha.
Bon ben il est à moitié con ...j'aurai toujours prétendu appeler ça un arbre,l'ambiguité pour faire chier
le monde!
Quel bordel...au secours Maître Korkos !
Non mais attendez avant d'accuser tout le monde de moisis, frontistes, ou fascistes, tout de même quand on le tour des ces oeuvres à Mac Carthy il a quand même quelques petites obsessions non ? Là :

le néo-mac carthysme ?

Alors arrêtons de jeter la pierre aux peuples le sieur Mac Carthy serait il pas un obsédé ?
Oui mais on s'en branle !
Votre discours est quand même un peu caricatural, tout comme celui de Franck Lepage. Quand je l'écoute parler de la distinction qu'il fait entre "vraie éducation populaire" et "éducation culturelle et artistique qui n'est pas de la vraie éducation populaire car ce n'est pas politique", ça me fait froid dans le dos. Cet esprit buté sur ce qui est "politique" et ce qui ne l'est pas, c'est ce qu'il y a de plus dangereux et de plus autoritaire dans cette 'gauche du bon sens et du bon peuple'. Il ne faut pas s'étonner de se faire traiter de facho quand on prend de telles oeillères.

Et puis, soyons clair : à la différence des agresseurs et vandalistes qui ont l'impression d'être des gros rebelles qui se battent contre la décadence, je n'ai pas l'impression que quiconque dans l'autre camp se revendique d'être révolutionnaire avec ce genre d'oeuvre. Il y a peut-être un souhait d'originalité, de surprise, et l'on a le droit de trouver ça vain voire inutile et stupide, je le conçois, mais de là à trouver ça particulièrement 'grave', 'honteux' ou 'regrettable' (je ne vous cite pas, j'imagine ce qu'on pourrait en dire), c'est quand même une perte de salive et un drôle d'état d'esprit.
1 - à partir du moment où on ne peut même plus se permettre de dire l'évidence, c'est à dire qu'un gode anal géant, c'est simplement vulgaire (et du niveau du caca boudin de la récré ou des zizis dessinés en ricanant sous cape), sous prétexte que c'est de l'art, que tout se vaut, que chacun a son ressenti, et que puisque ça choque des bigots alors c'est trop bien, alors en effet on en arrive à un point où "on ne comprend plus rien à ce monde".

(Et alors, si vous me dites qu'en plus, le gode anal, c'est même pas pour être révolutionnaire, mais juste pour un souhait d'originalité, alors on atteint les tréfonds de la nullité du discours artistique de la part de Mc Carthy. Quelle sera sa prochaine "originalité" ? Des testicules en plastique accrochés à la tour Effeil - appelé Christmas balls? Du faux caca étalé sur les Tuileries - appelé landscape? Certes, c'est pas "grave" ou "honteux" - c'est profondément idiot, et surtout : désespérément vide. Et ça mérite un peu de salive, quand même, ou de doigts sur le clavier, et surtout quand on est aussi artiste, comme moi : parce que tout ça a un coût, un coût artistique, un coût moral, un coût politique. On décrédibilise l'art, on en fait une marchandise fun et cool, on noie tout discours qui ait tant soit peu un sens, et voilà qu'en plus on fait appel aux grandes valeurs de liberté et de démocratie pour défendre du bullshit, qui plus est culture officielle dominante. Ben en tant qu'artiste, ça fait vraiment mal au cœur.
Je précise qu'évidemment rien ne justifie l'agression dont il a été l'objet. Simplement, les discours de défense de l'"Art" qu'on entend depuis à propos de ce cas deviennent ubuesques, avec évocation des fameuses "heures les plus sombres" en prime. Et bien entendu, on défend l'"art' des godes anals, mais on n'a jamais entendu parler d'Henri Dutilleux, de Magnus Lindberg, ou de Wolfgang Rhim.)

2 - les œillères, c'est vous qui les inventez. L'abandon du politique aux "spécialistes" c'est observable tous les jours. Parler d'éduquer à la politique n'est pas avoir des œillères, c'est précisément l'inverse : c'est s'autoriser le débat pour tous sur la vie commune. L'éducation culturelle et artistique, c'est une excellente chose pour apprendre la musique ou le dessin ; mais participer au débat sur la vie commune, ça s'apprend aussi - ou plutôt, ça devrait s'apprendre aussi. La démocratie n'est pas un don inné. Si tenter de donner le pouvoir à chacun de réellement participer au débat politique plutôt qu'être spectateur passif, c'est "dangereux" et "ça fait froid dans le dos", on va en effet avoir du mal à se donner la possibilité de comprendre quoi que ce soit de ce monde.

Des testicules en plastique accrochés à la tour Effeil - appelé Christmas balls?


Sérieux ? Tu serais CONTRE !?
Si elles étaient peintes en orange, évidemment, ça changerait tout. Ça deviendrait un signe artistique fort.
Rien à rajouter sur vos deux premiers paragraphes, qui sont tout à fait défendables.

Sur le dernier, je précise juste ma pensée : je sens un certain mépris chez Franck Lepage pour tout ce qui ne serait pas explicitement "politique" dans l'éducation culturelle, comme une volonté de circonscrire la pensée subversive, une espèce de rejet viscéral pour tout ce qui ressemblerait un tant soit peu à quelque chose de trop abstrait qui serait tout de suite associé à la bourgeoisie ou au marché dans une sorte de collusion effroyable. Peut-être que j'extrapole un max, mais en tout cas c'est moi aussi en tant qu'artiste que j'ai parfois eu peur en l'entendant : genre l'impression de me faire taper sur les doigts dès que j'aurais envie de faire un tant soit peu de 'l'art pour l'art' et que ça puisse parler à un public même populaire, "ah non surtout pas, ça se peut pas, c'est caca, c'est pas politique, c'est pas le traité constitutionnel". Bon, bien sûr que j'exagère, mais Franck Lepage aussi exagère (ne pas oublier la dimension humoristique de son travail, on ne peut tout de même pas la nier, ça ne change rien au fond mais ça crée une parole avec certaines caractéristiques bien tranchées).
Pour l'apprentissage de la pensée politique, on se rejoint. (Je préfère dire "pensée" que "débat" car un "débat" sans pensée ne mène souvent pas à grand chose.)
Ne lisez pas Bourdieu sur l'art contemporain, vous allez hurler aux réacs, aux rouges-bruns etc... :-D
La presse parle d'une agression mais en plusieurs jours,malgré les nombreuses caméras de ce quartier "chic" et l'enquête policière que l'attentat contre un "célèbre artiste" a sûrement déclenché il n'y a aucune trace d'agresseur...Etrange!Non?
Cette statue est un scandale je suis choqué et je pense qu'il faut la cacher à la vue des enfants.
une enième attraction de carnaval, qu'on qualifie d'art contemporain quand on a beaucoup d'argent à placer, et de bouffonnerie sinon.
Ce qui m'inquiète c'est que le monde entier semble savoir ce qu'est un plug anal, et ne peut s'empêcher d'en voir un dans cette "oeuvre".
C'est peut-être le moment de se rappeler que Gustave Courbet, au lendemain de la Commune, avait été condamné pour s'en être pris à un autre monument "évocateur" de la place Vendôme. Depuis, ce dernier a été ré-érigé. C'est à la mode ces temps-ci, le redressement.
Tandis que la colonne voisine, dite Vendôme, n'a rien d'un symbole phallique, éjaculant un petit Napoléon trop fier de sa victoire d'Austerlitz.
en tout cas, çà fait bien rire....c'est bien d'être en France, enfin pour ma génération. Mais non, je déconne, je viens de rédiger un commentaire sur Zemmour dans un autre forum et je me demandais si dans d'autres pays ou en banlieue...humour, je vous dis, c'est bien que ce soit à Paris même s'il appartient maintenant aux Quataris...c'est pour rire, comment je vais me sortir de là....bonne journée à tous et merçi ASI.
L'oeuvre prend toute sa dimension phallique, après son affalement tragique de ce matin. ("la brave horizontale déçue" Brassens) Ce saccage est une sorte d'art du happening, donc je ne comprends pas la réaction de certains sur l'atteinte à la liberté de l'artiste. Qui est le plus artiste dans cette affaire?
Si je comprends bien Reuze-Papa et Reuze-Maman sont allés faire des emplettes chez un bijoutier de la place Vendôme (ou Gargantua ou un/une autre; parce quand même le seul truc vraiment intéressant c'est ce qui peut aller avec) . Le truc qui a été perdu (ou jeté) il n'y a qu'à le déposer rue des Morillons, (Au 36 comme pour le Quai des orfèvres) ils ont l'habitude des objets insolites.Pas de quoi s'émouvoir.
Ces journalistes ne savent pas parler dard.
Ça me fait penser à un bouton de porte ou de tringle à rideaux, mais je dois avoir l’esprit assez mal placé.
Ne lisant plus la presse subventionnée depuis longtemps, j'ignore le contenu des articles. Mais le doute sur le nom de cet immondice* est quand même peu permis si on jette un coup d’œil à la bio de l'artiste.
L’artiste est célèbre, notamment pour l’obsession qu’il porte au concept freudien de « stade anal » ; parmi ses créations les plus fameuses figurent des étrons géants, des sculptures zoo-pédophiles ou bien encore un père Noël brandissant des godemichés.
Il s'inscrit dans la longue, très longue tradition des artistes prenant leurs mécènes pour ce qu'ils sont, des crétins friqués. A une autre époque, il aurait été situationniste.
Pensez-y, Française et français, lorsque l'on vous dira à la TV qu'il faut encore se serrer la ceinture: vos impôts servent aussi à payer ce genre de provocation, ainsi que subventionner les journaux qui les promeuvent.

*opinion personnelle, of course
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.