6
Commentaires

Ciao, Scola ! (cinéaste et... dessinateur)

Le dernier grand réalisateur italien s'en est allé hier, Ettore Scola vient de mourir à l'âge de quatre-vingt-quatre ans.

Derniers commentaires

Ce début d'année ressemble à une page nécrologique. Certains noms sont connus mais provoquent un émoi passager. D'autres vous fichent un cafard comme un attentat sauf qu'on ne peut dénaturaliser ce qui en est responsable, histoire de se venger de ce coup du sort.
Il ne reste plus qu'à réécouter les CD de David Bowie, lire un livre de Michel Tournier et revoir les DVD comme Une Journée Particulière ou cet autre Le Fanfaron dont j'ai appris ce matin qu'Ettore Scola avait co-écrit le scénario avec Dino Risi et qui est une merveille.

Par contre je ne savais pas qu'Ettore Scola était dessinateur, et pas des moindres.

Merci à Alain Korkos de cet hommage qui donne une nouvelle vie à celui qui vient de prendre la clef des champs.
Merci Alain.
Ciao Maestro...
et "La terrasse"...
Je suis très triste.
Merci.
Difficile d'écrire quoi que ce soit avec un tel brouillard devant mes yeux.
C'est des types comme lui qui m'ont presque transformé en cinéphile.

Tout fout le camp ma bonne dame.
entre Reiser et Dubout
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.