Ciao, Scola ! (cinéaste et... dessinateur)
De Rembrandt à Tarzan
De Rembrandt à Tarzan
chronique

Ciao, Scola ! (cinéaste et... dessinateur)

Réservé à nos abonné.e.s
Le dernier grand réalisateur italien s'en est allé hier, Ettore Scola vient de mourir à l'âge de quatre-vingt-quatre ans.

L'homme débuta, avec Federico Fellini, comme dessinateur et scénariste dans le magazine satirique Marc’Aurelio. Il devint ensuite scénariste, co-écrivit le scénario du Fanfaron (1962) et des Monstres de Dino Risi (1963), puis scénariste et réalisateur avec, entre autres, Nous nous sommes tant aimés (1974), Affreux, Sales et Méchants (1976), Une journée particulière (1977) dans lequel il offrit peut-être leurs meilleurs rôles à Sophia Loren et Marcello Mastroianni, Les Nouveaux Monstres (avec Dino Risi, 1978), La Nuit de Varennes (1982), Le Bal (1983).

nouveau media
nouveau media
nouveau media
nouveau media
nouveau media
nouveau media
nouveau media
nouveau media

Mais pendant tout ce temps, Scola ne lâcha pas le dessin. En 2012, il expo...

Il vous reste 78% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.