20
Commentaires

Chazal, le SDF et le sans-papiers

Pendant que les projecteurs sont passés à autre chose, la police continue de rechercher les sans-papiers.

Derniers commentaires

Bonjour,

Je souhaite faire suivre un texte reçu par mail de la part d'une collègue et qui en dit long sur notre belle démocratie ...

CECI EST UN EXTRAIT DU SITE www.fcpe64.org*
> >
> >
> ****************************************************************************************************
> > >
> > >
> >
> >
> > >
> >
> > > Conseil local de Monein (64)
> > >
> > > Des enfants soumis « à la question » à l'insu de leurs parents !
> > > Expérimentation à l'école primaire de Monein de l'évaluation CM2
> > > jeudi 22 mai 2008, par Conseil local Monein
> > >
> > > Pire que base élève, une nouvelle opération de fichage ose utiliser les
> > enfants dans le cadre même de l'école.
> > >
> > > À l'école primaire de Monein sont arrivées, dans un gros carton, les
> > évaluations dites expérimentales, concernant les CM2.
> > >
> > > Rien que de très normal direz- vous. Sauf que, premier point surprenant,
> > les dits documents, une fois complétés par les élèves devaient être
> > retournés directement au ministère SANS QUE LES INSTITUTEURS LES AIENT
> > CORRIGÉS. En outre, contrairement aux autres évaluations les parents
> > n'avaient pas à prendre connaissance des évaluations de leur enfant....et
> > pour cause !
> > >
> > > Si les 3 premières parties sont somme toute assez anodines, la partie 4
> > révèle bien des surprises !
> > >
> > > Elle s'intitule : PARTIE 4 QUESTIONNAIRE. On précise bien au bambin, qui
> > a déjà fait auparavant 3 séries d'évaluations que « ici toutes tes réponses
> > sont bonnes, il n'y a pas de mauvaises réponses ».
> > >
> > > Et ça commence très fort avec des questions du type :
> > > > « Es -tu né en France ? »
> > > > « Ta mère est née en France ? »
> > > > « Ton père est né en France »
> > > > « Quelle langue parles- tu à la maison ? »
> > > > « D'habitude qui vit avec toi à la maison ?
> > >
> > > a) ta mère
> > > b) une autre femme tenant le rôle de ta mère
> > > a) ton père
> > > b) un autre homme tenant le rôle de ton père'
> > >
> > > La ressemblance avec les questions qui figuraient sur la première mouture
> > de BASE ÉLÈVES n'est certainement pas fortuite. Viennent ensuite des
> > questionnaires concernant « Ce que je pense des devoirs à la maison »
> > morceaux choisis : « à la maison j'ai vraiment l'impression de perdre mon
> > temps » ou alors « je fais mes devoirs à la maison parce que j'aurais une
> > mauvaise image de moi si je ne travaillais pas »
> > >
> > > Également la rubrique « Ce que je pense de ce que je fais à l'école »
> > avec des réponses comme « en classe je travaille parce que je n'ai pas envie
> > que mon enseignant(e) me crie dessus »
> > >
> > > Le questionnaire comporte 11 pages avec des questions QUI N'ONT RIEN À
> > VOIR AVEC L'ÉVALUATION PÉDAGOGIQUE des petits CM2. De plus ces questions
> > sont pernicieuses, retorses.
> > >
> > > Quel est le but de ce questionnaire ? De quel droit le ministère de
> > l'éducation fait-il remplir ces fiches qui interrogent sur la nationalité,
> > les conditions de vie à la maison, sous prétexte d'évaluation pédagogique ?
> > >
> > > Les parents ne sont pas informés de ce que l'on demande aux enfants. Sans
> > l'attitude courageuse et civique des enseignants de l'école de Monein qui
> > ont alerté les parents, cette opération dite « expérimentale » se serait
> > déroulée dans le plus grand secret. L'utilisation, fourbe, de l'ingénuité
> > des enfants qui n'ont pas d'autre choix que de répondre dans ce contexte
> > scolaire, la volonté délibérée de ne pas informer les parents et de
> > maintenir cette opération dans l'opacité, rappelle des pratiques
> > totalitaires en cours dans d'autres lieux et dignes d'autres temps. Sans
> > parler de la culpabilité que pourraient ressentir les enfants face à un tel
> > interrogatoire.
> > >
> > > Cette « expérimentation » touche ou va toucher certainement d'autres
> > écoles mais elle se déroule dans la plus grande opacité. Il est de notre
> > devoir à tous d'alerter parents, professionnels, élus et de dénoncer un
> > scandaleux fichage des enfants.
> > >
> > > Interrogé par le secrétaire départemental du SNUIPP 64 (syndicat
> > majoritaire dans le premier degré), l'Inspecteur d'académie n'a pas souhaité
> > répondre....
> > >
> > > Vous pouvez consulter ce questionnaire CM2 à cette adresse
> > http://www.everyoneweb.fr/lec/
> > >
> > > Samedi 24 juin les parents FCPE de Monein, très mobilisée;s, seront
> > à la manifestation à 11h au complexe de la République à Pau, et
> > distribueront des tracts pour informer et alerter les autres parents.
> > >
> > > P.-S.
> > >
> > > Vendredi 23 mai : devant l'avalanche deprotestations, malgré la caractère
> > limité de l'expérimentation (80 écoles en France) le ministère a décidé de
> > demander aux enseignants de ne pas faire remplir la partie 4 de l'évaluation
> > CM2 « expérimentale ».
> > > Répondre à cet article
> > > voir site www.fcpe64.org


Voilà pour info j'ai bien sûr suivi le lien qui mène vers le texte de cette "évaluation" et la partie 4 dans son ensemble est abjecte horteufeu a ici trouvé un bon moyen pour remplir ses objectifs...
Le texte en profite en plus pour fliquer plus que jamais les instits avec des questions comme "En classe je travaille parce que je n'ai pas envie que mon enseiqnant(e) me crie dessus. " et autres joyeusetés !!

Le plus grave est encore que je ne suis plus surpris que cette information soit totalement absente (sauf si je suis passé à côté) de nos chers médias traditionnels , peut être qu'en postant ce message l'information va pouvoir circuler un peu .
Je découvre cette enquête tardivement : merci de continuer à nous informer sur l'information, sur ces questions...
Le Monde a été en effet beaucoup plus actif (y compris dans sa ligne éditoriale) que Libération
Ce n'est hélas qu'une faute professionnelle de plus. Sur mon blog je dénonce régulièrement ces errements sémantique. Voici le verbatim du lancement le samedi 15 mars du sujet consacré à la fin de la trève hivernale des expulsions locatives : "On attend aussi diverses manifestations cet après-midi pour soutenir les sans-logis à la veille de la fin de la trève hivernale. Les expulsions pour loyers impayés pourront en effet reprendre Lundi. En principe vous le savez les sans-abris peuvent être protégés par la loi sur le droit au logement opposable.".
Sans jamais se reprendre, Claire Chazal a confondu les sans-abris et les locataires expulsables.
Si j'étais méchant, je dirais qu'on a déjà vu des salariés licenciés pour moins que cela...
AlterEgo
Ah bon , Papy Voise doit être reconduit à la frontière ?

La frontière de l'ignominie, nous l'avons dépassée depuis longtemps.
http://www.20minutes.fr/article/223882/France-Maimouna-Traore-C-est-faux-mon-frere-ne-s-est-pas-jete-a-l-eau.php


à lire : "Maïmouna Traore: «C'est faux, mon frère ne s'est pas jeté à l'eau»"
comment pouvez vous demander à Chazal de faire la différence entre un sdf et un sans papier alors qu'elle ose annoner son journal avec une telle "coiffure"!!
he oui, cette loi tue!
Redresse ta mèche,Claire.
Au risque de choquer, on détermine pas le contenu d'un journal à l'aune de l'émotion des faits divers. Sinon, on ferais 30 minutes sur les meurtres d'enfants, 25 min sur tous les viols de vielles dames, mais seulement 20 sur les femmes entre 25 et 45 ans, les adultes c'est moins choquant.... Ce genre de suicide, c'est courant malheureusement, il est qu'on aurait pu faire plus non pas parce que c'est choquant mais parce qu'il y a eu des manifs donc une publicisation de l'affaire....

Mais par contre une brève sur le débat sur les OGM ou les mesures d'éco du gvt.... c'est moins glamour.....



Un blogue de plus...
Aujourd’hui, certains font entendre leur voix pour manifester contre les répressions en Chine et demander au gouvernement chinois d'appliquer les Droits de l’Homme et je trouve cela justifié. Mais pourquoi ne s’élève-t-on pas contre la loi Hortefeux qui est contraire aux droits de l’Homme ? Peut-on encore se cacher derrière cette loi, sans analyser si son contenu est juste et justifiable ? Jusqu’à quand va-t-on se cacher derrière cette loi pour se donner bonne conscience ?
La France a été condamnée par la cour européenne des droits de l'homme le 26 avril 2007.
« A la suite de cette condamnation, la France n'a eu d'autre choix que de modifier sa législation, d'autant plus que les JLD de Bobigny, invoquant cette jurisprudence, ordonnaient systématiquement que les étrangers soient admis à entrer en France pour éviter une violation de leur droit à un recours effectif. Et Bobigny, c'est Roissy Charles de Gaulle...
Et la vengeance de la France est terrible. » (Eolas, jeudi 22 novembre 2007)

Bilan rapide de la loi Hortefeux-Eolas

En démocratie, le peuple se doit de dire au pouvoir quand il utilise mal sa légitimité à gouverner ; en démocratie, les médias n’ont pas à occulter les faits qui n’honorent pas le gouvernement en place ; en démocratie, les journalistes ne devraient pas avoir à manifester contre la censure car il ne devrait pas y avoir de censure.
Ce qui se passe actuellement en France dépasse tout clivage droite-gauche tout simplement parce que cela touche à la dignité humaine.
Cette loi tue des êtres humains et nous en avons eu encore un témoignage, alors pourquoi n’y-a-til pas plus de voix qui s’élèvent contre cette loi ?
Une analyse intéressante à faire: dans le Figaro, on parle de sans papier et des réactions offusquées de la gauche (sous entendu des gauchistes bien pensant). Dans Libération, même si c'est une brève comme vous le dite, on a droit au nom de la personne: il était simplement sans papier, pas sans nom.
Je ne sais pas si c'est répandu mais chez moi, quand on dit sans papier, le prefet s'offusque : " je rejette le terme de sans papier, des papiers, ils en ont : ceux de leur pays, il afaut dire : des immigrés clandestins ! " .

Bien oui, " être sans papiers", c'est être privé de quelque chose, presque victilme, alors que clandestins, ça sent le délinquant, limite l'envahisseur...

Merci donc de rectifier les termes de la chronique, ne serait-ce que pour plaire à Hortefeux
et je me répète :

A quand des infos sur tf1 ?

et l´assimilation Sans papier, sdf, immigré est un amalgame néfaste et nauséabond.
pauvres ou immigrés, nous sommes TOUS des sans papier ( monétaire ou administratif)

quant à claire chazal, je ne dirai rien pour éviter d´ètre grossier

signé un immigré français en Espagne
"ah si les jt nous informaient ça se saurait" c'est qui qui a dit ça déjà ?
C'est vraiment de l'information à deux vitesses. Faut-il être français en France pour être considéré
comme un être humain ?
on peut pas s'intéresser au tibet, à la chine, et aux sans-papier de france : ça fait trop d'étrangers d'un coup ça pour les médias !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.