68
Commentaires

Ces merveilleux fous volants dans leurs drôles de machines

Derniers commentaires

Jolie Chronikos. C'est décevant a force, même dans l'art c'est souvent de la repompe ... et du coup j'ai là aussi de mon coté quelques images dans la même veine, c'est tiré de The Wall le film, à moitié d'animation, que je recommande et pour la musique, et les images qui ne laissent pas indifférent. Il s'agit là du professeur stylisé dans l'enfance du héros qui l'a tourmenté ... le graphisme est en tout point identique, le mur derrière, les petites lunnettes rondes et l'ombre

http://i749.photobucket.com/albums/xx132/htintin/the_wall_01.jpg

qui se transforme peu a peu en marteau

http://i749.photobucket.com/albums/xx132/htintin/the_wall_02.jpg
http://i749.photobucket.com/albums/xx132/htintin/the_wall_03.jpg
http://i749.photobucket.com/albums/xx132/htintin/the_wall_04.jpg
Les maisons tournantes existent : Domespace
Merci pour cette chronique. ça fait plaisir de voir abordés des pans de l'imaginaire largement ignorés du "grand public".

(à ajouter au dossier "les sous cultivés prennent la parole" ? Juste une proposition au passage...)
Belle chronique, avec de (très) chouettes illustrateurs que je ne connaissions point. Merci Alain, bonne année à vous et à tous les kiffeurs de belles images!

A quand une chronique sur des artistes japonais comme Takashi Murakami parexe ample?
Merci Alain Korkos pour cette merveilleuse chronique, et merci à tous les intervenants, pour les divers liens. En ces temps troublés, quel plaisir que ce plaisir esthétique et érudit !
j'ai bien regardé tous les liens, il me semble que personne n'évoque l'incontournable Schuiten, voir ici et ici, par exemple.
Chouette, moi aussi j'ai mis des liens !
Bonne fête à tous ! et longue vie à Alain Korkos !
outre Miyazaki, le fog de ces images m'a fait penser à Mary Poppins (ben ouais on a les références qu'on peut !!) et à ses moments "enseignements de sagesse", toujours sombres et brumeux, comme celui-ci : Feed the Birds..... attention larmes assurées !!
.....mmmm en fait je crois que tous se sont inspirés de Walt Disney....

bon sans rire, je n'y connais rien en dessinateurs mais je note que les anciens avaient une forte capacité à inventer-créer-imaginer-dessiner notre quotidien de l'avenir-présent !!
et la question est : y a t-il aujourd'hui quelques dessinateurs de génie capables d'inventer-créer-imaginer-dessiner notre (enfin peut-être plus le mien hein !!!) quotidien du présent-futur ????

merci pour la chronique m'sieur Korkos, quasi salutaire car j'allais entamer 2010 sans savoir qu'Hugo avait fait du dessin et là j'ai vraiment honte (ce qui vous évite une blague foireuse et la photo de Bettie Page !!)
Et puis, j'y pense pouvons nous demander, en ces périodes de nolé des pitites cadeaux?
Puique cité plus un spécial piranese
ou un spécial escher
Dite oui papa korkonoel!
Oh Missiou Korkos !
Quelle déception.
Non pas de cette chronique ou de quelque autres, elles m’ont toujours ravies’ a différents niveau sur l’échelle de la jouissance(qui, que je sache, ne porte pas encore le nom de son inventeur.)
Mais deux petites choses : (n’ayez crainte ce n’est pas l’attaque sournoise d’une secte)
Steampunk un mot nouveau dite vous, ce la se limite à votre chronique il a déjà été évoquer sur le forum( émission les geeks).
Et aussi le steampunk c’est un film de science fiction.
Pour vous convaincre que la limite est mal vue.
Un lien pour éviter de fastidieuses recherches dans les archives @si :
http://steampunkworkshop.com/

Et vous constaterez aisément qu’il ne s’agit pas de dérivés en peluche d’un Drysney.
Sinon un site ou de belles images sur le passé de jadis du futur d’hier pour demain trainaillent.

http://hippopotable.blogspot.com/

Au plaisir de vous relire et bonnes fêtes a tous.
Wouaaa !
Je viens de lire la chonique !
J'ai l'impression d'avoir croqué des friandises.
Génial papier (ouais ouais je sais c'est pas bien de flatter mais bon là c'est pas possible).

J'm'en vas approfondir tout ça en ligne.
Et vive la SF, bordel.
Cher Alain merci pour cette excellente chronique et pour nous faire découvrir de si belles oeuvres.

Victor Hugo aurait influencé A. Lucas pour les décors, mais ne pensez-vous pas que la silhouette de Jasper en rappelle une autre : ici ?
Pfff, excellente chronique, encore une fois bravo à Alain pour l'étendue de sa culture artistique !!!
Belles images qui rappellent ce qu'on peut trouver (en animé) sur ce site
notamment un film anglais de 1909 sur la guerre aérienne à venir http://www.europafilmtreasures.fr/PY/278/voir-le-film-la_guerre_aerienne_du_futur
Merci Alain K. pour cette fantastique chronique. J'avais besoin de m'envoler pour alléger quelques lourdeurs post-Noël, quel bienfait de revenir ici vers ce merveilleux site et mes merveilleux compagnons en @si.

Dès le début de la chronique, avec ma petite culture j'ai immédiatement pense à ce film Le château ambulant visible à 3 mn 42, que j'avais adoré. Chapeau Myasaki.
Merci pour cette kro et pour le film-cadeau, je ne connaissais pas (honte sur moi).
Cette chronique m'a donné comme un sentiment d'évasion.

Elle m'a aussi remis en tête un courant littéraire qui me passionne, et auquel j'ai déjà fait allusion dans le forum dédié aux geeks: le steam-punk.
Une sorte de SF du passé revisité pour l'occasion, et qui a donné lieu à des dialogues de personnages d'époques, fictifs ou réels, assez inédits, en tant qu'ils envisagent certaines situations ou se déploie l'anachronisme recherché, de manière inattendue.
L'impression que l'histoire se coud au fur et à mesure, tellement on ne sait pas quels liens l'auteur va faire durant les pages suivantes entre les conséquences de choses se produisant dans un passé réinventé, et les trouvailles qui techniquement et historiquement, ont eu lieu bien plus tard, et qui ont pourtant été intégrées au récit. Avec des résultats imprévisibles dans la narration, et certains auteurs me transportent littéralement dans leur imaginaire.

Faut aimer.

Pour ceux que ça intéresse, du reste, je recommande La Voie du Cygne de Laurent Kloetzer, ou encore Confessions d'un Automate Mangeur d'Opium, de Fabrice Colin et de Matthieu Gaborit.

Pour ces raisons, et aussi pour le travail de recherche d'Alain Korkos. Sans compter l'enchainement et la mise en place. C'est rare qu'une chronique me donne l'impression de me poser, de faire une escale.

Je la prends comme un cadeau de Noël.
Merci d'avance pour ce lien, que je me réjouis de regarder par avance.

Par contre je ne trouve Servadac qu'une seule fois, sur phase de la lune 4, et il me semble que Liendenbruck, lui, y est sur les quatre toiles : a gauche sur trois d'entre elles (au premier plan, dont deux fois a côté d'un autre personnage comme s'il y avait échange, quoiqu'une fois plutôt tronqué puisque le second perso regarde ailleurs), et une fois a droite, sur phase de la lune 2 (une nouvelle fois comme en pleine discussion avec un autre personnage).

Vous indiquez le premier comme présent deux fois et le second comme présent une seule fois ?

Une erreur quelque part ?
MA GNI FI QUE !
..et un dessin de Piranese...encore!
C'est une très belle chronique.
J'adore.
Une de vos plus belles chroniques, en tout cas la plus originale.

Je connaissais Robida pour sa Veille France car il se trouve des planches originales au musée de Bretagne à Rennes (qui pour certaines dépeignent la petite ville médiévale dont je suis issue), mais j'ignorais qu'il avait fait des lithos d'anticipation, surtout aussi magnifiques.

Et en ce qui concerne les Princes et Princesses, j'étais persuadée que l'inspiration graphique en venait en droite ligne de la wayang kulit ici et , les marionnettes d'ombre indonésiennes.

Bonnes fêtes de fin d'année à tous.
"Station centrale des aéronefs à notre dame" : Dorade farcie aux champignons Haa!! ces poissons volants... au secours du mon petit estomac, flux sec et reflux doucereux du vin blanc, muscadet et chablis, le petit jésus en culotte de velours dans ces cathédrales englouties," pauvre Debussy", ces si belles notes spirituelles "pom, pam ,paum!!" , pinçée de sel, norme au gars strict, hicc!!; immergées, ces hauteurs célestes depuis Mathusalem dans la nuit des temps par d'autant de "réveillons ces Jéroboam" de dessous les fagots. j'voie tout tourner , jz'vous quitte!!
A TOUS


FRANGIDELPHE : Comme quoi j'ai bien fait d'écrire : « Aussi, peut-être fait-elle partie des illustrations que réalisa Albert Robida ». J'avais un léger doute quant au style et donc, il s'agit d'un dessin d'Henri Lanos, que je ne connaissais pas.

STANLEY M. :
Steamboy, c'est le prototype du dessin animé stimpeunque. Les Japonais adorent ce genre.
Le bouquin de Sadoul, Hier l'An 2000, je l'ai. Je crois même qu'une fois je l'ai mis en référence à la fin d'une chronique.
J'ai bien dit que le dévédé était pour toutes les zones, et j'ai précisé PAL, parce que certains lecteurs d'@si vivent dans des contrées lointaines (dont je ne connais pas les normes vidéo).
En ce qui concerne les influences de Fritz Lang pour Metropolis, il se trouve que j'ai écrit un article, il y a plusieurs années, sur le sujet. Non pas sur le film en particulier, mais sur toutes les metropolis. C'est le collage de Paul Citroën intitulé Metropolis qui influença Lang. Et un film russe, aussi (dont j'ai oublié le titre). Le collage, de 1923, il est par là.

FIONA A. : Le second lien ne fonctionne pas non plus chez moi. Je suggère donc celui-là en remplacement.


Vous vous souvenez du film Ces merveilleux fous volants dans leurs drôles de machines dont j'ai piqué le titre pour cette chronique ?
Un extrait dudit film par ici.
La chanson du film avait fait un tube en France, c'est Annie Fratellini qui poussait la ritournelle. La voici, avec des zimages de pionniers de l'aviation qui valent le détour.
C'est peut-être un peu tiré par les cheveux, mais le docteur me fait penser au prof dansThe Wall : image.
Il me fait penser aussi aux personnages de La Planête Sauvage de René Laloux : affiche
Le premier dessin n'est pas de Robida mais d'Henri Lanos, l'un des trois ou quatre plus importants dessinateurs conjecturaux de la fin XIXe-début XXe s. Il provient de "Lectures pour tous" ou peut-être de "Je sais tout", deux magazines pour lesquels il a beaucoup travaillé. Comme Robida, Lanos était aussi écrivain.

Frangidelphe.
Merci Alain, maintenant je comprends mieux le merveilleux film « Steamboy ».
Voir ici le trailer et sa fiche ouikipédia.
Merci, Alain Korkos, pour ce joli cadeau de Noël.

On retrouve ce thème des machines volantes et un peu de cette esthétique dans Basil détective privé, le dessin animé des Studios Disney (1986), dont l'action se situe à Londres au début du XXème siècle:

Image 1

Image 2
Ils évoquent ceux de l'allemande Lotte Reiniger qui réalisa, de 1924 à 1926, l'un des tout premiers films d'animation : Les Aventures du prince Ahmed :

On devrait montrer ça à Brice Hortefeux. Mince c'est vrai il va répondre que tant qu'il n'y en a qu'un ça va c'est quand il y en a plusieurs que ...
Pour ceusses d’hier, demain [l’aujourd’hui du jour de ce jour…], le transport serait ça alors qu’on a eu ceci.

Alain, une petite suggestion !

Question subsidiaire :
De qui c’est inspiré Fritz Lang ?
Merci pour cette belle chronique et ce super cadeau.
Les personnages me font penser à ceux-la ou encore ceux-la.
« Le dévédé de ‘‘The Mysterious Geographic Explorations of Jasper Morello’’ n’est disponible qu’en Australie, en version PAL sous-titrée française lisible pour toutes les zones (c’est du moins ce que dit le site vendeur). »

Alain, il est précisé que le DVD est bien multizones.
Si il est indiqué qu’il est en PAL, c’est pour informer qu’il est illisible sur les lecteurs NTSC (norme de l’Australie, USA, Japon, etc.) et qu’il faut avoir, dans ce cas, un lecteur bi-systèmes.
Tout les lecteurs Français sont en PAL, comme tous les téléviseurs depuis un certain temps… (image en noir et blanc sur TV SECAM).
On navigue en plein rêve grâce à Alain . C'est toujours étonnant de voir
comment on croyait voir l'avenir au début du 20e siècle . Même moi , né en
63 , petit déjà quand on parlait de l'an 2000 on voyait des soucoupes volantes
à tout les coins de rues et des Aliens allant au marché avec leurs petits paniers .
Très beau dessins . Merci d'avoir cité "Blade Runner" un de mes films préféré .
Un beau cadeau , merci Alain et doucement sur le Pomerol !!!!
Merveilleux ce Film d'Anthony Lucas !

Merci et Bravo Mr Korkos !!!

Bonne fêtes de fin d'année à Tous !
Gilles Klein et Alain Korkos , une pensée et un sourire ,
Merveilleuse chronique et merveilleux cadeau. Merci!
Et Les Phases de la lune III datent de 1942 !
Vous avez un peu trop forcé sur le punch de Noël, peut-être ? ;-)

Quelques erreurs :
Ahmed dans la version française (Les Aventures du prince Ahmed)
Achmed dans la version allemande (Die Abenteuer des Prinzen Achmed)

Les titres des œuvres de Paul Delvaux sont à intervertir
Les phases de la Lune I, 1939 est le deuxième tableau

Les phases de la Lune II, 1941 est le premier tableau

Claude, un prénom francophone come Victor
Merci de m'avoir fait découvrir cet artiste dont j'ignorais l'existence.
Du coup, en farfouillant un peu je suis tombé sur ça et ça.
Je m'en vais visionner le film d'Anthony Lucas
Et sinon "...come Victor, René ou Paul" c'est une erreur, ou bien c'est aussi pour embêter les puristes ? ;-)
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.