28
Commentaires

Brexit : comment j'ai compris le backstop

Commentaires préférés des abonnés

 "Il est vrai que l'anti-brexitisme irrrationnel de la presse française n'aide pas à se faire une juste idée". Merci. Et encore, je me demande si "irrationnel" est le word juste. En meme temps, venant de journalistes francais qui ne doivent conn(...)

Approuvé 11 fois

"Ceux qui ne seront pas rassurés pourront toujours suivre l’exemple de M. MacShane : « Je commence à couper les journaux, surtout [ceux du magnat des médias] Rupert Murdoch, et je fais mon petit stock personnel », a-t-il conclu."


Une solution pour sau(...)

" Frontière : en géographie politique , ligne imaginaire entre  deux  nations, séparant les droits imaginaires de l'une ,  des

droits imaginaires de l-autre . "

Derniers commentaires

quel farçeur  Le Matinaute ! il comprends une situation compliquée grace à la lecture de l'obs de françois reynaert !?!?

Ils n'ont qu'à installer une frontière à droite.

Rigolez pas! 

Le fond du problème est que les Germains et les Gaulois vont encore se foutre sur la gueule.

En ayant raté la conquête totale de l'ile d'Irlande, les Germains sont condamné à voir ressurgir régulièrement la volonté des autochtones de les expulser de l'ile.

Rigolez pas, le fond du problème reste là.

L'éditorial du NewYorkTimes, NYT pour les intimes, reprend le sujet qui a entraîné le Bullshit du Matinaute hier

Le titre pour ceux qui ne pourront ouvrir le lien est :

"Trump, Greenland, Denmark. Is This Real Life?

Or a Peter Sellers movie?"


C'est vrai que tout ce qui se passe actuellement est digne d'un film années 60-70 (voir d'ailleurs à la fin 8:10 les explications concernant la consommation de papier toilette)

Et du coup la "jungle de Calais" sera relocalisée de l'autre côté de la Manche ou en fait j'arrive après la guerre, elle n'existe plus ?

Tout cela est tellement Monty Pythonesque. 

C'est comme quand vous êtes dans votre lit, tiraillé entre la nuit qui a passé et la journée de travail qui s'annonce. Une partie de vous veut rester au lit, mais vous savez qu'il faut vous lever. Et on fait durer avec plein de super idées, sauter le petit-déjeuner, prendre le train d'après, etc. Dans la situation qui nous occupe, certains se demandent s'ils peuvent emmener leur lit au travail.

Merci d'avoir repris les activités et de nous aider à y voir plus clair dans le traitement médiatique des affaires du monde. Et merci à l'équipe qui a assuré cet été! Bonne rentrée à tous, longue vie à @si 

D'abord en temps que double sujet (de sa Majesté et de la République), je vais quantifier mon usage personnel de papier toilette pour vérifier

La frontière entre les deux Irlande va voir apparaître des contrebandiers bardés de rouleaux


Tout cela ne serait risible si ce Brexit n'était la pire solution que le peuple Britannique pouvait se choisir

Nous avons tous cru à la démocratie et à la raison populaire

mais il a suffit que des fous détruisent l'idée de progrès et prétextent les abus d'autres pour finalement profiter de la situation et se répandre en abus eux-mêmes pour conduire par la voix des urnes (même de justesse ou après des OPA sur les élections comme Macron) aux situations dans lesquelles on est :

- impasse en matière de progrès social, retour au XIXe siècle, retour aux octrois, frontières et murs d'Hadrien, sans parler de l'effondrement des convictions


Et Ash Sarkar de nous présenter Boris Johnson 

le mec qui brûlait des billets de £ 50 devant un sans abri juste pour rire

Merci, cher Daniel, de ces éclaircissements. Peut-être y a-t-il une ambiguïté dans votre formule " qu'à cela ne tienne, répond l'UE" où il n'apparaît pas clairement que l'UE  veut à la fois les règles européennes en Irlande du Nord, et le maintien de la Grande-Bretagne dans l'union douanière.


Par ailleurs j'ai trouvé dans les deux sites suivant (surtout le second) des précisions importantes. 

Par exemple, que l'union douanière implique aussi l'application des lois européennes sur la concurrence, les subventions d'Etat aux entreprises. 

Et aussi une esquisse de réponse à la question: pourquoi l'UE se mêle-t-elle d'une question qui, si potentiellement sanglante qu'elle soit, relève des affaires intérieures du Royaume-Uni. C'est (au moins partiellement) en tant que représentante des intérêts de la République d'Irlande (du sud), qui veut absolument un backtop.


site de la BBC


Reuters

 "Il est vrai que l'anti-brexitisme irrrationnel de la presse française n'aide pas à se faire une juste idée". Merci. Et encore, je me demande si "irrationnel" est le word juste. En meme temps, venant de journalistes francais qui ne doivent connaitre du UK que quelques quartiers de Londres, et pour les plus curieux, mais alors, les plus de plus curieux, peut etre Bristol, faut pas s etonner. Bon, soyons fair play, les memes n ont toujours pas saisi qu il y avait un semblant de vie apres le peripherique. Leur back stop intellectuel à eux quoi.

" Frontière : en géographie politique , ligne imaginaire entre  deux  nations, séparant les droits imaginaires de l'une ,  des

droits imaginaires de l-autre . "

Je recommande aussi cette courte mais excellente video de CGP Grey (en anglais) qui explique très bien pourquoi le problème du choix de la frontière place le BREXIT dans un impasse totale.


N'oubliez pas que les Anglais sont les spécialistes du ""nonsense".

Le dernier paragraphe est le plus intéressant, où est ASI sur cette absence de couverture médiatique ?

"pénurie de papier toilette" 


Ah ben... si on peut plus se torcher le cul, on est pas dans la merde!

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.