85
Commentaires

Boycott de Zemmour par la pub : "La Maif a répondu en 22 heures"

Face aux médias qui font l'apologie du racisme, de la haine, de la discrimination, il est possible de manifester, de pétitionner, d'écrire au CSA, de jeter sa télévision à sa poubelle... On peut aussi tenter de frapper ces chaînes au portefeuille, notamment en faisant pression sur leurs annonceurs publicitaires. Comment ça marche, quelle efficacité, quelles limites ? Questions à nos deux invités : Elliot Lepers, militant ayant appelé CNews à ne pas engager Zemmour ; et "Rachel", une des fondatrices du mouvement Sleeping Giants, qui lutte contre le financement de la haine en ligne, qui apparaît masquée (par souci de protection de sa vie personnelle et pour ne pas personnaliser le mouvement).

Commentaires préférés des abonnés

À lire les deux premières réactions, on peut deviner que cette chronique a déclenché tous les robots du Ressentiment National.


Il faudrait quand même qu’ils s’offrent des robots qui écrivent correctement, 

Tous ceux qui crient à la censure quand on s'attaque à Zemmour oublient un truc très simple: on peut censurer sans en avoir l'air simplement en donnant une importance démesurée à une expression qui en "écrase" d'autres. Avec ce paradoxe que plus on s(...)

Sujet très intéressant. Petites actions, peut être, mais elles soulèvent des questions quant à la fameuse "liberté d'expression" vs "censure".  Je suis contre la censure mais quand le débat n'est pas pluraliste ou que le format du débat ne perme(...)

Derniers commentaires

Ouh la la ! 


Canular d’Hanouna dans “TPMP” : le CSA va verser 1,1 million d’euros à C8

On est devenu ce que la pub a fait de nous, des égoïstes, machos, élitistes, consuméristes, des Macrons en puissance, propre sur soi pourri à l'intérieur...

Le problème ici c'est que l'on donne le bon rôle à la pub.

Or la pub est notre pire dealer d'hyper consommation.

La pub stimule notre striatum qui gouverne nos pulsions.

Faîtes donc un ASI sur les valeurs sociales misent en avant par les pubs et demandez à Sébastien Bohler ce qu'il en pense, il désespère de notre striatum, moi je désespère que l'on ai laissé l'éducation sociale et citoyenne se faire par la pub.

Face à la pub on a quoi ? Quel est le contre pouvoir de la pub ? Je me mefie autant (voire plus) de la pub que de Zemmour.


je suis désolé de vous remettre les pieds sur terre , mais en captation d'audience y'a pas photo malheureusement entre la télé et internet.Autour de moi la plupart des gens n'étaient pas au courant du referendum ADP par exemple , d'ailleurs quand je vais les voir un des  échange est" ils vous ont parlé de ça ou de ça sur TF1 ? "Et la plupart du temps la réponse est non ....le poids de la télé dans la désinformation est abyssale .

Meme si je vais à l'encontre de nombre de commentaires,je tiens à remercier Asi etDS pour cette émission que j'estime salutaire.


Je tiens aussi à remercier tous les gens qui luttent d'une façon ou d'une autre contre les idées nauséabondes distilées par des personnages comme Zemmour. Ceux qui ne luttent pas permettent à ces idées d'exploser.


Nous devons garder dans notre tete,meme si nous ne les avons pas vécus,les drames qui se sont déroulés il y a 80 ans et les décennies qui ont suivi. Les victimes seront différentes,mais les prétextes semblables. Je sais qu'on va se gausser de mes peurs,me dire que j'exagère. Je réponds que je souhaite me tromper,et meme etre ridicule avec mes angoisses,mais seul l'avenir répondra.

 

Tous ceux qui crient à la censure quand on s'attaque à Zemmour oublient un truc très simple: on peut censurer sans en avoir l'air simplement en donnant une importance démesurée à une expression qui en "écrase" d'autres. Avec ce paradoxe que plus on se plaint de cet écrasement, plus on fait la part belle à l'écraseur. 


Je plaide, encore une fois, pour que ASI fasse plus de place à ce qui a été rendu invisible par l'omniprésence calculée de ces charlatans, plutôt que d'ajouter à leur prégnance en les dénonçant.

D'une manière générale, il faut boycoter ces télés de merde pour l'ensemble de leur oeuvre: on ne compte plus les preuves de leur biais idéologique, il suffit de parcourir quelques dossiers ici ou de lire en diagonale sur le site d'acrimed le résumé de leurs méfaits.

Il n'y a pas de débat, pas de pluralisme, les non-alignés sur la pensée dominante sont systématiquement coupés par les chiens de garde, quand ce n'est pas  carrément de la diffusion de fausses informations.

Ca vaut aussi en grande partie pour les chaînes du service publique. Il y aurait de quoi dire sur les dernières tentatives d'interventions dans l'émission "28 minutes" sur Arte, par 2 anciens d'ASI récemment, qui non seulement font face à une meute hostile mais en plus ne peuvent articuler 5 mots sans être interrompus par un des chiens de garde sous l'oeil goguenard de la  dame patronnesse aux cheveux gris.

Encore une idée de génie: servons-nous de l'anti-racisme intrinsèque du capitalisme libéral pour bouter la peste brune des consciences  fatiguées du consommateur lambda...Vous savez que vous arrivez à me faire regretter la guerre froide, les mecs!?

Les gentes, la liberte d'expression s'exprime au regard du pouvoir en place et des gouvernements, pas de simple particuliers. Donc c'est le droit de critiquer la politique du gouvernement sans risquer d'emprisonnement (quoiqu'avec les violences policieres contre la moindre manifestation et les abus multiples du delit d'outrage on est en droit de se poser la question).
La liberte d'expression ce n'est pas donner une plateforme a tout et n'importe qui sous pretexte qu'il faut entendre "tous les angles du debat". Ce n'est pas assurer la publication sur des masses medias de n'importe quel discours visant a nier a d'autres la qualite d'etres humains et le droit a vivre librement, ou des mensonges absolus du genre "grand remplacement".
Utiliser une arme economique contre des individus qui propagent des discours de haine, ce n'est pas de la censure non plus. La censure c'est disposer d'un appareil d'Etat pour faire disparaitre par l'action directe ou la menace l'expression de discours qui menacent ce dernier (tiens, revoila les violences policieres).
Malgre tous les cris d'orfraie hurlant a la censure on n'a jamais autant entendu les discours racistes, "grand-remplacement"-complotistes partout.
Militer pour deplateformer les racistes, ce n'est pas de la censure. Vous trouverez toujours leurs delires paranoiaques un peu partout, allez. La capital social de ces editocrates n'en sera qu'a peine entame.
Apres c'est sur que c'est toujours utile de coopter le langage des milieux progressistes pour se faire passer pour la minorite opprimee, regardez, censure, persecution des bien-pensants droits-de-l'hommiste feministes desormais majoritaires (lol), c'est nous la minorite qu'on persecute, qu'on menace d'eradication. Et pour ceux qui y croient vraiment et n'utilisent pas cette rethorique dans un soucis d'absolue mauvaise foi, je vous envierais presque votre candeur.
(ps: excuses pour les accents, ecrit sur clavier qwerty)

pour le cas de zemmour condamné 2 fois a l'incitation a la haine  j'avoue avoir du mal a comprendre comment on peut lui proposer un poste de chroniqueur...... 


De manière générale le combat militant mérite d'être mené et si faire pression sur les annonceurs fonctionne et les oblige a adopter une ligne éditoriale claire pour leur communication tant mieux. 

Attention cependant à ne pas étouffer le débat, il est important de laisser toutes les tendances s'exprimer à condition que cela se fasse dans le respects de la loi et avec des interlocuteurs pouvant apporter la  contradiction de manière didactique.


Je terminerai en disant qu'internet a une grande responsabilité dans la montée des extrêmes.  Elles s'y expriment sans filtre, sans limitation, sans contradiction et souvent sous le couvert de l'anonymat. On peut jeter la pierre aux journaux mainstreams mais il me semble qu'internet a très largement balisé la voie de la radicalisation .


Combien de commentaires ici et ailleurs qui clament ne plus regarder la télé, ne plus rien suivre de mainstream et qui se limitent aux sites et médias qui les confortent dans leur vision du monde qui leur récite la vérité qu'ils veulent bien entendre à longueur de journée ? pas sur que ce soit une attitude extrêmement saine sur le long terme.

je pose ça là


Le 10 novembre, à Paris, nous dirons STOP à l’islamophobie ! 


(ça commence à ressembler à une réaction digne de l'ensemble de la  gauche; de la FI au NPA; passant par la CGT et le PCF; au climat ambiant et à la dérive du pouvoir)

Franchement j'aimerai plus voir d'emission sur l'environnement comme vous l' aviez annonce cher Daniel.. Ca tourne a vide la..


Par rapport a Zemmour, le soucis pour moi n' est absolument pas qu' il soit dans une emission tout les jours, je pense que c' est un excellent contradicteur , tout a fait cordial, respectueux (enfin il a aussi eu quelques moments de mysogynie face a des interlocuteurs femme, cela est un fait), et tres intelligent, et j' apprecie de voir l' emission zemmour et neaulleau dont personne ne parle et qui a lieu depuis 10 ans sur paris premiere, ou se deroulent bon nombres de debats contradictoires sans soucis.


Refuser a Zemmour la parole c'est de la censure. Ne pas etre capable d' entendre ses arguments, aussi falacieux soient il, ca veut dire que vous avez juste l'esprit faible. C'est aux gens qui ne supportent pas sa parole de se poser des questions, pas l'inverse. Lui fermer la bouche de maniere violente c'est une preuve de notre faiblesse intellectuelle. 

Je suis abonnee au media, a mediapart a thinkerview, je suis plutot du board anarchiste de gauche et je crois profondement au raciscme systemique occidental, on peut pas etre plus oppose intellectuellement a zemmour que moi et pourtant je lis des journaux de tout bord et apprecie les debats de tout bord. Ca me renforce intellectuellement, je ne peux pas juste matter Le Media, que j'aime beaucoup bien sur, car ca serait juste me parler a moi meme. C'est juste ridicule. Et oui explorer les thematiques vraiment borderline ca permet de s'y confronter et d' arreter d'en avoir peur et de vouloir les censurer. Je viens de finir un livre d'histoire de J. Chapoutot sur la pensee nazie, c'etait abominable a lire mais aussi salvateur ppour comprendre l'ignominie de cette pensee. C'est bien d'en parler. Beaucoup de gens pensent comme Zemmour donc c'est important de l'ecouter et ensuite bien sur de le contredire. L'erreur ayant ete de diffuser sans contradicteur son discour en direct.


Ce qui pose probleme dans l' emission de zemmour actuelle c'est l'absence de diversite dans les contradicteurs. Pas de personnes issues de la gauche radicale et pas d'economistes rellement pertinents.

En revanche, et c'est aussi le cas sur son emission sur paris premiere, lorsqu'il a des contradicteurs inetelligents en face, la discussion est interressante. Il y a eu un debat avec Onfray et c' etait vraiment interessant. Cela ne veut pas dire que j'etais d' accord ou quoi, mais simplement cela fait partie des reflexions possibl;es. Et de mon cote je me cultive pour justement m'armer intellectuellement contre ces pensees la et non parce que "il le faut", ou "parce que c'est bien" et cela releve de ma responsabilite propre. Ce n;est pas la faute de zemmour si les gens sont incultes et debiles ou incapables de lui repondre de maniere constructives. C'est bien parce qu'ils sont desarmes eux meme et non eduques suffisament. donc arretons d;'acuser l'autre des maux dont nous sommes responsables.


Dans les années 80, des oranges en provenance d'Afrique du sud étaient commercialisées en France.  Un franc par jour, c'était la rémunération des esclaves qui récoltaient ces merdes. Seul le boycott a rendu possible l'interdiction de vendre ces saloperies. Il faut boycotter zemmour comme une orange,  d'autant que ces pubs lui permettent de percevoir des commissions sur contrats juteux, et ce sur le dos de milliers d'incultes sans le sou qui n'en tirent rien, strictement rien financièrement.  Il faut vraiment etre un veau pour ne pas savoir comment çà marche la pub.

A part se faire mousser et se faire connaître je ne vois pas quel est le but de ces militants.

Militants de la bien pensance et du politiquement correct.

Ces gens croient que le "peuple" n'est pas capable de se faire sa propre opinion. 

Que nous réserve le monde avec des gens qui censurent ceux qui ne les conviennent pas?

Zemour ne peut être interdit que par la justice et non par des olibrius qui veulent imposer leur façon de penser.

J'arrête d'écouter  cette émission qui n'a pas lieu d'être(censure!).

Quel est l'intérêt d'une webcam s'il n'y a pas d'image ? Une liaison téléphonique aurait suffit. Sinon émission tellement rasoire et mollassonne que même en la visionnant en plusieurs fois, j'ai abandonné. Zemmour n'a pas trop soucis à se faire ! Je vais revoir celle de la semaine dernière avec Mélenchon 

Pfiou, si c'est ça les opposants à Zemmour, on a du souci à se faire .. heureusement que le questionnement de DS était pertinent, sinon ça aurait donné quotidien ou je ne sais quelle émission plate et creuse. 


Franchement ASI m'a fortement déçue, j'ai abandonné en route, c'est bien la première fois!

Sujet très intéressant. Petites actions, peut être, mais elles soulèvent des questions quant à la fameuse "liberté d'expression" vs "censure".  Je suis contre la censure mais quand le débat n'est pas pluraliste ou que le format du débat ne permet pas une vraie confrontation d'idées (ce qui est pratiquement toujours le cas) et que l'objectif du média n'est pas l'information mais faire le buzz (donc du business), alors il n'y a pas de liberté d'expression. Dans ces conditions, demander aux média/annonceurs de prendre leurs responsabilités ne me semble pas être du simple "politiquement correct".

Moi j'ai quand même trouvé cette émission intéressante.

C'est le principe du colibri. Chacun fait sa part à son niveau.

Et les intervenants ont au moins pris l'initiative de faire leur part contre ce fléau du racisme et la main-mise des chaines de télé en continu sur notre cerveau si nous n'y prenons pas garde.

Cette émission est positive dans le sens où elle nous montre qu'il y a des choses possibles à faire, des petits grains de sable à mettre dans la machine à décerveler.

Skype avec l’intervenante floutée : ASI invente le téléphone !

Une vraie ligne téléphonique aurait donné un son de meilleure qualité, non ? Je dis ça pour nos oreilles.


(J’ai arrêté presque à la moitié. Je m’endormais. Les entreprises annonceurs ne sont pas des alliées de la démocratie. Par ailleurs, Zemmour, c’est 160 000 téléspectateurs, que vous nous avez dit. Très peu.)

Le monsieur a 100% raison... de ne pas vouloir aller débattre avec Zemmour ; il est prudent et conscient de ses limites.

Zemmour n'est qu'un symptôme : il faudrait aborder la Maladie largement entretenu par le pouvoir en place et la poignée de propriétaire des médias....un rêve : si le service public était ce qu'il devrait être, ces multiples chaînes seraient abandonnées. Personnellement il y a belle lurette que je ne regarde plus les télés, France-Culture ou France-Musique SANS PUB

À lire les deux premières réactions, on peut deviner que cette chronique a déclenché tous les robots du Ressentiment National.


Il faudrait quand même qu’ils s’offrent des robots qui écrivent correctement, 

je suis totalement antiraciste

mais aussi totalement allergique a ce type de censure meme si l.interlocuteur profere des paroles

auxquelles je suis oppose

helas vous aussi etes tombe dans le politically correct

decidement ou sont passes les esprits libres je n.oserais dire 

libres de penser meme pour les autres ( tant qu.ils ne professent pas la violence autre que verbale )



Pas etonnant mais decevant que @ASI suive les moutons...
Philipe Murray aurait adoré...

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.