47
Commentaires

Bolloré poursuit France Inter en diffamation

L'information est passée relativement inaperçue. Ce mardi 15 décembre, deux journalistes de France Inter étaient poursuivis pour diffamation par le groupe Bolloré devant le tribunal correctionnel de Paris. Visé par la plainte : un long reportage consacré aux activités de Bolloré au Cameroun, qui s'étendent de l'exploitation du port de Douala et de plantations de palmiers à la gestion de lignes de chemin de fer. Le reportage ne comporte pourtant aucune révélation fracassante. Mais la réaction du groupe donne une idée de la susceptibilité de Bolloré sur ses affaires africaines.

Derniers commentaires

De belles illustrations des déclarations de Rama Yade, professant que « l’Afrique à Papa, c’était fini », ou du secrétaire d’Etat à la coopération Jean-Marie Bockel « de signer l’arrêt de mort de la Françafrique » :

- Développements en Afrique : le Groupe Bolloré a obtenu en août 2009 pour une durée de 25 ans la concession du terminal portuaire de Cotonou au Bénin. Le démarrage opérationnel devrait avoir lieu en 2012. Par ailleurs, le terminal conteneur de Pointe-Noire au Congo dont le Groupe avait obtenu la concession pour 27 ans en fin d’année 2008, a démarré avec succès son activité en juillet 2009. Enfin le Groupe a également récupéré ses actifs de manutention au Togo au cours du premier semestre 2009.(site de Bolloré)

- Sarko au(x) Congo(s) Du beau monde, pour de bonnes affairespour accompagner Sarko lors de sa tournée en Afrique en mars dernier
...Outre les membres du gouvernement et les conseillers diplomatiques, des parlementaires, à l’instar du député des Hauts-de-Seine et maire de Levallois, le très « africain » Patrick Balkany. Et des grands patrons, au premier rang desquels Anne Lauvergeon, présidente du directoire d’Areva, accompagnée de son président pour l’Afrique et le Moyen-Orient, le Burkinabè Zéphirin Diabré, venu préparer le terrain. Et quel terrain?! AREVA a signé avec le gouvernement de la RD Congo un accord sur l’exploration et l’exploitation de l’uranium sur tout le territoire national. Une sorte d’exclusivité sur les promesses du sous-sol congolais, une grande première depuis l’indépendance du pays.
Également présents, Michel Roussin, vice-président du groupe Bolloré, Yves-Thibault de Silguy, président du conseil d’administration de Vinci, et Alain Viry, PDG de CFAO.
Après le(s) Congo(s), le Niger :
Cette visite est directement liée à l'accord signé par AREVA. En effet le 5 janvier 2009, Anne Lauvergeon, Présidente du Directoire d’AREVA et Mohamed Abdoulahi, Ministre des Mines et de l’Energie de l’Etat du Niger, entérinaient la prolongation du partenariat qui unit le groupe au Niger depuis près d’un demi-siècle en procédant à la signature de la convention minière et des statuts de la future société d’exploitation du gisement d’Imouraren.
AREVA était donc déjà présent au Niger par l'intermédiaire de sa filiale tristement célèbre COGEMA.au Niger Mines d’uranium au Niger : Un scandale français nommé COGEMA et en France Uranium - Le scandale de la France contaminée (Pour info : Le Tribunal correctionnel de Limoges a prononcé la relaxe de COGEMA suite à la plainte déposée à l'encontre de l'entreprise par l'association Sources et Rivières du Limousin)
AREVA : Du discours à la réalité / L’exemple des mines d’uranium du Niger NOTE CRIIRAD
En 2006, Areva rebaptise ses filiales : Framatome et Cogema seront rebaptisées Areva NP, pour Nuclear Power, et Areva NC, pour Nuclear Cycle....


Et en petit clin d'œil à Sherlock : quel est l'intrus qui s’est invité dans cette tournée africaine avec sa blonde compagne?
groupe Bolloré PDG VINCENT Bolloré : http://pythacli.chez-alice.fr/medias.htm

Gaumont/Europalaces 10% cinéma Mac-Mahon

Il est un acteur majeur du marché de la prestation audioviselle et cinématographue via Euromédia Télévision, les Studios de France, les Studios d'Arpajon, près de 80 000 m² de studios
et la SFP (Société Française de Production) La Société française de production (ou SFP) est un acteur majeur du marché de la prestation audiovisuelle et cinématographique en France. La SFP est née en 1975 de l'éclatement de l'ORTF. Elle a été privatisée en 2001 et reprise par le groupe Euro Media Télévision associé au groupe Bolloré. En 2004, la SFP compte 18 plateaux de 150 à 1 100 m² et un décor extérieur de 1 500 m² répartis sur cinq sites (les studios de Bry-sur-Marne, les studios de Boulogne-Billancourt, les studios Saint-Ouen, les studios 130 et le Studio Gabriel) et emploie 140 collaborateurs. Vous l'avez compris les grands talk shaw de divertissement ou d'information, les principaux journaux télévisés. Une pause de pub à la télé ou dan sles salles de cinéma? pas de problème il possède également des sociétés publicitaires: Havas, Havas Advertising, Havas Advertising Sports. qu'il partage avec Albert Frère
Il posède Direct 8 (chaine TNT) ,
Les quotidiens d'information gratuits Direct Soir et Matin Plus, en partenariat avec Le Monde ( groupe dont Lagardère est actionnaire à 51%).

En 1997, le groupe lance une OPA hostile sur Bouygues dans le but probable de récupérer son activité de téléphonie mobile ou télévisuelle. L'OPA échoue mais rapporte plus de 210 millions d'euros à Bolloré. Il lancera plus tard un raid sur Pathé dont il retirera 290 millions d'euros de plus value: ils pouraient se plumer entre eux à la première occasion, mais en fait ils sont bel et bien unis pour préserver le marché très juteux, de la télé, de la publicité et un système qui leur permet de s'enrichir à des niveaux indécents.

En 2004, le groupe figure parmi les deux cents premiers européens et les cinquante premiers français.
En 2007, il réalise six milliards d'euros de chiffre d'affaires et emploie 6 000 personnes en France. Il est un acteur puissant dans les : Transport, Logistique, distribution d'Énergie, autres Industries dont celle historique du papier, Médias et Télécommunications.

Vincent Bolloré a été formé à la finance au sein de la Compagnie financière Rotschild qui est d'ailleurs actionnaire à 38,9% de libération.

Durant la semaine du 7 mai 2007, un jet privé de Vincent Bolloré, un Falcon 900EX (immatriculé F-HBOL), a transporté à ses frais le nouveau président UMP de la République française, élu le dimanche 6 mai 2007, Nicolas Sarkozy et certains de ses proches en direction de Malte, pour qu'il y passe trois jours de vacances sur le yacht privé de 60 m de Vincent Bolloré, le Paloma. Absolument toute la presse en a parlé, la majorité des français n'a pas paru choquée.

le 27 décembre 2007 : Nicolas Sarkozy et Carla Bruni sont arrivés à Charm el-Cheikh en jet privé, un Falcon 900 appartenant à Vincent Bolloré. Il séjournera avec sa belle italienne dans une luxueuse villa ayant un accès direct à la mer, propriété du cheikh d'Abou Dhabi.
et l´Afrique devrait porter plainte contre bolloré et les " capitaines d´industrie" pour " affamation"
il se trouve que benoit collombat a coécrit avec 4 autres journalistes un pavé sur le patronat français .vous devriez les invités sur un plateau
d'@si
http://www.youtube.com/watch?v=99phlP_e2Rw
Selon un article de Rue 89 ici, la directrice de la communication du groupe Bolloré serait une ex-journaliste, précédemment chef du pôle économie à RFI.

La solution pour éviter les reportages gênants : continuer à [s]embaucher[/s] débaucher les journalistes spécialistes de l'Afrique.
le journalisme va mal, les journaux occultent certains faits, on préfère continuer à parler de la grippe H1N1 et de la vaccination !!!!ou de Johnny ; tous les jours, jusqu'à nous en rabattre les oreilles, mais des choses qui fâchent et pourquoi elles fâchent, surement pas..., nous devons protéger les journalistes qui dénoncent car ils deviennent jour après jour moins nombreux!!!!!!!!
Pareil, merci pour ces intéressantes informations.

Cela prouve encore une fois de plus que les "puissants" n'aiment pas qu'on mette le nez dans leurs affaires si celles ci ne sont pas "clean".
Ah, l'image ...
Merci Dan.
Merci Dan – et à Bolloré – ne nous donner cette information pour une séance de rattrapage.
http://ondemand.tv-radio.com/france_inter/INTERCEPTION/INTERCEPTION20090329.ram
Début du reportage à 3 min 20.
Suivi primordial !

Les géants ont des pieds d'argile : leur avidité et leur croyance en leur invulnérabilité .
Nous devons aide et protection aux journalistes d'investigation .

Encore un beau travail d'@si , merci à Dan Israel .
Suivez l'affaire, elle a l'air très intéressante.

ps : je croyais avoir découvert un synonyme de "recensement" grâce à vous, mais je suis allée lire la définition de "recension" et les deux acceptions (la comparaison d'un texte avec ses manuscrits ou la lecture critique d'une œuvre) ne collent pas avec ce qui précède... Un mini embrouillamini ? ;-)
Voilà un développement intéressant.
Merci Dan.
Une enquête fort intéressante.

Et qui en dit assez long sur les stratégies de communication de ces grands groupes industriels de-père-en-fils fourre-tout[1] français-môssieu et visiblement ultra-susceptibles.

En plus, le nom d'un certain Nicolas S., ami et emprunteur de yacht à l'occasion, n'a même pas été prononcé (!). Ce qui ne gâche rien et, une fois encore, tend à montrer qui tire réellement les ficelles en Françafrique et dans notre Grand Monde Globalisé (GMG™).

[1] Transport, logistique, distribution d'énergie, papier, médias, télécommunications… à vos souhaits.
"M.Lafont embarqua plusieurs journalistes dans son bombardier Learjet".
Non, il ne sont pas allés lâcher du napalm. C'est avec une majuscule qu'il aurait fallu écrire Bombardier : c'est le constructeur de l'avion Learjet.

Pourtant, l'orthographe était exacte dans l'article de Jeune Afrique cité. C'est donc Dan qui a choisi d'évoquer l'aviation de guerre ?
Merci Dan.
j suis la premiere : Dieu est grand !!!!
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.